Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Nouvelles molécules pour le traitement du cancer



  1. #1
    trebor

    Nouvelles molécules pour le traitement du cancer

    Bonjour à toutes et tous,
    Suite à l'émission sur France 2 envoyé spécial sur les nouvelles molécules pleines d'espoirs pour traiter le cancer, je place les liens utiles pour ceux qui veulent s'informer.
    http://fsecretan.typepad.com/cancerlutte
    Pour revoir l'émission
    http://envoye-special.france2.fr/emi...9351848-fr.php
    Gros bémol le prix de ces médicaments qui est semble t-il le prix de la recherche afin de trouver des solutions à ce fléau qui nous menaces tous.
    J'espère que ces infos pourront vous redonner espoir si vous êtes concerné(e) ?
    A+

    -----

    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  2. #2
    Corazon

    Re : Nouvelles molécules pour le traitement du cancer

    Bonjour Trebor. Rien de vraiment nouveau avec ce reportage. Toutefois, il est vrai que la recherche est en pente ascendante. Je crois qu'on est sur la bonne voie, d'autant que le fonctionnement de la cell cancéreuse et de la cancérogénèse sont de mieux en mieux connus.

    D'autre part, les gouvernements pourraient probablement faire plus pour prévenir le cancer (dont l'augmentation est aussi en pente ascendante).
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  3. #3
    trebor

    Re : Nouvelles molécules pour le traitement du cancer

    Re bonjour à toutes et tous,
    On n'est jamais trop informé, d'autres liens pleins d'infos afin de ne pas baisser les bras et reprendre espoir, si ces liens pouvait redonner du courage voir ne sauver ne fusse qu'une seule vie, ce serait super, car comme partout il y a de bon et de mauvais praticiens et il ne faut pas hésiter à suivre d'autre piste afin de reprendre le dessus sur la maladie.
    http://www.google.be/search?hl=fr&cl...chercher&meta=
    Merci aux chercheurs pour leurs efforts pour trouver des solutions ne fusse que pour bloquer la maladie et finir par l'éradiquer et à l'avenir l'empêcher d'apparaître.
    N'oublions pas qu'une personne sur 4 (voir sur 3) aura un jour un cancer dans sa vie avant l'âge de 75 ans.
    Bon courage et tous mes vœux de guérisons à ceux et celles qui luttent pour s'en sortir.
    A+
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  4. #4
    Vinc

    Re : Nouvelles molécules pour le traitement du cancer

    Bonjour!
    Ce reportage date un petit peu en effet et d'ailleurs il me semble qu'on y aperçoit Judah Folkman (le père officiel de la néo-angiogenèse tumorale) qui vient malheureusement de décéder il y a quelques jours.

    Pour compléter les propos précédents, je crois que la plus grande source d'incompréhension du grand public et des pouvoirs publics vis à vis de la recherche contre le cancer et de la recherche biomédicale en général, est le temps. Les gens donnent à la recherche et je les en remercie chaudement, mais au fur et à mesure des années, voyant toujours des proches atteints du cancer, certains finissent par se lasser et à se dire "on donne mais rien ne se passe". Ce type de sentiment est dû au fait que l'évolution thérapeutique est extrêmement lente, non pas parce que les chercheurs ne travaillent pas assez vite mais simplement parce que la recherche est par définition complexe et que l'on avance à pas de fourmis.

    J'aimerai qu'un jour les reportages sur la recherche contre le cancer mettent en avant cet aspect temporel dans les manipes des chercheurs : "cette manipe là elle nous prend une semaine, elle fonctionne une fois sur 10 et il nous faut la valider au moins 3 fois, et ce n'est qu'une seule manipe qui va servir à montrer un tout petit détail lui même appartenant à un projet plus important."
    Certaines manipes dans les labos deviennent des évènements lorsqu'elles réussissent. Nous avons fêté dans mon labo une manipe d'une collègue il y a quelques mois : elle a fait cette manipe 42 fois pendant quasiment 1 an, avant d'avoir un résultat.......et je devance les esprits chagrins en précisant que c'est quelqu'un d'expérimenté qui ne manipe pas plus mal qu'un autre.
    Je pense qu'avec ce genre de notions les gens comprendraient mieux pourquoi c'est si lent et complexe.

    Et enfin en ce qui concerne les traitements, j'aimerai rappeler qu'ils évoluent tous les jours, qu'aujourd'hui on guérit 1 cancer sur 2 et qu'il n'y aura pas de traitement miracle. On se dirige vers un traitement plus ou moins personnalisé et non pas vers un même traitement pour tout le monde.


    V.
    Dernière modification par Vinc ; 09/02/2008 à 10h05.
    Primum non nocere.

Discussions similaires

  1. De nouvelles approches nécessaires pour le traitement des crises d'asthme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/03/2007, 14h38
  2. Traitement du cancer
    Par Alued dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2007, 17h34
  3. Des protons pour le traitement du cancer
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/12/2006, 14h11
  4. Zéolithe : un réseau d'ordinateurs invente de nouvelles molécules
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2006, 09h37
  5. Cirrhose : de nouvelles pistes de traitement pour les maladies du foie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/06/2006, 15h14