Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?



  1. #1
    floy

    Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    Bonjour,

    Suite à un cancer de la thyroïde, j'ai subi deux opérations et une cure d'iode radioactif. Avant mon premier contrôle, j'avais constaté de nouveau une masse palpable au cou, mon médecin m'a recommandé une échographie : découverte d'autres ganglions . Par ailleurs, je sens quelques douleurs au niveau de la poitrine, seulement lorsque je m'assoie de manière accroupie, en redressant ma poitrine les douleurs disparaissent. Résultats du 1er contrôle: Scintigraphie blanche. Concernant les autres ganglions, j'ai fait quelques radios, puis enlèvement du ganglion qui se trouve du côté droit. Résultat : adénite réactionnelle. Trois questions : 1 - l'un des ganglions ne disparaît pas, est-ce normal ? 2- comment expliquer les douleurs au niveau de la poitrine, la radiographie n'a rien révélé de suspect ? 3- y-a-t-il un risque de développer un autre cancer suite aux radiologies répétées à dates très rapprochées : - 15 nov 2010: radioscopie (poitrine) - 20 nov 2010: échographie du cou - 27 nov 2010 : balayage corps total (iode) pour contrôle, sachant que 6 ou 7 mois auparavant j'avais fait ma cure d'iode (dose beaucoup plus importante) - 20 janv 2011 : échographie du cou - 24 janv 2011: radioscopie (poitrine) - 02 fév 2011 : radiographie (poitrine).

    Merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    Bonsoir.
    Difficile de répondre à la question 1 sans connaitre la nature du ganglion ; il faut poser la question à votre médecin.
    Pour la question 2 ; plusieurs hypothèses sont envisageables, et aucune d'entre elles ne pourra être confirmée ou infirmée ici. ; là aussi, il faut demander à votre médecin.
    Pour votre question 3 ;
    - premier point, les échographies ne sont pas irradiantes, c'est des ultrasons ; aucun risque.
    - deuxième point, les doses que vous avez reçues pour les autres radios que vous citez ne sont pas non plus considérées comme à risque.
    Ne vous inquiétez pas.
    Un petit lien pour la question 3 : http://www.info-radiologie.ch/dose_rayon_radiologie.php
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  4. #3
    floy

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    merci mh34 pour l'intérêt que vous portez à mes questions. j'aimerais simplement précier que l'iode qu'on m'avait administré est radioactif. l'objectif était de détruire le résidu restant après l'ablation de la thyroide (+curage). la dose initiale était donc plus importante (100Mci). pour récapituler, j'ai subi un cure d'iode et après six mois une autre dose beaucoup plus faible (iode radioactif), avec deux radioscopies et une radiographie en l'espace de deux mois.

    ce qui m'inquiète, en réalité, c'est :
    - le cumul de plusieurs procédés de diagnostic. est ce que ce cumul peut être un facteur de risque, d'autant plus que la première cure d'iode est importante et que la radioscopie émet des radiations plus élevées que la radiographie ?
    - les dates rapprochées. est ce un autre facteur de risque ?

    Merci.

  5. #4
    LXR

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    La radioactivité que l'on vous a administré pour détruire le résidu restant était à but curatif, donc la dose était élevée, c'est de la radiothérapie. Comme beaucoup d'anti-cancéreux, ces méthodes provoquent elles même le cancer car elles provoquent des mutations sur l'ADN. Ce qu'il faut aussi savoir, c'est que les doses utilisées vont plutôt provoquer la mort des cellules que leur transformation en cellules cancéreuses. En contact avec de tels agents, la chance de développer un cancer est moindre, mais surtout le bénéfice sur le cancer que vous aviez déjà est énorme puisqu'il permet de s'en débarrasser. Donc le rapport bénéfice/risque est favorable à leur utilisation.

    Ces thérapies sont des facteurs de risque de développer un autre cancer. Pour cette raison, les thérapeutes utilisent de fortes doses sur des temps courts, cela permet de tuer le cancer déjà en place et limite fortement l'apparition d'un nouveau cancer. Ces thérapies favoriseraient beaucoup plus un nouveau cancer si de faibles doses étaient utilisées sur une longue période. Comme je l'ai dit dans le paragraphe précédent, les fortes doses tuent les cellules plutôt que les laisser survivre avec des dommages importants pouvant les transformer en cellules cancéreuses.

  6. #5
    floy

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    Merci LXR,
    Don si j'ai bien compris, et par référence à mon dernier message (souci lié à une dose de 100 Mci d'iode radioactif et d'examens rapprochés et cumulés) il n'ya pas lieu de s'inquiéter ?

    une précision : je pense qu'il s'agit plutpôt d'irathérapie (adminitration d'iode radioactif sous forme liquide-comme dan mon cas- ou de géllules) que de radiothérapie.

    A bientôt.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    LXR

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    Sous réserve, mais normalement non il n'y a pas lieu de s'inquiéter, les médecins savent ce qu'ils font au niveau de la stratégie thérapeutique. Ce sont déjà des thérapies bien éprouvées qui ont pu bénéficier d'années de recherche clinique et d'expérience thérapeutique.

    Irathérapie ou curithérapie? C'est vrai que je rassemble sous le même terme "radiothérapie" toutes les thérapies utilisant la radioactivité. J'ai sans doute tort..
    Dernière modification par LXR ; 23/03/2011 à 10h39.

  9. Publicité
  10. #7
    floy

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    [QUOTE=mh34;3473906]Bonsoir.
    Pour la question 2 ; plusieurs hypothèses sont envisageables, et aucune d'entre elles ne pourra être confirmée ou infirmée ici. ; là aussi, il faut demander à votre médecin.

    Justement, les médecins estiment qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Sauf que j'ain lu ur internet que les douleurs de poitrine et du dos peuvent être des symptômes de certains cancers qui peuvent toucher des parties du thorax. Donc si je vous demande de me donner quelques pistes, c'est pour être mieux orienté, surtout que ces douleur (relativement faibles) sont liées à la posture (position accroupie) et à l'expoition au froid.
    merci

  11. #8
    floy

    Re : Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?

    le probléme c'est qu'il s'agissait de médecins différents. je reconnaîs que je devais les mettre eu courant des diagnostics déjà effectués, chose que je n'ai pas fait. mais bon, il me semble que rien n'est alarmant.
    marci et a biantôt.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Conséquences d'un adénocarcinome papillaire ?
    Par floy dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/03/2011, 21h51
  2. QR - Les conséquences d'un réchauffement climatique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2010, 23h25
  3. Rupture d'un tendon conséquences??
    Par Angel* dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/12/2008, 21h18
  4. Conséquences sismiques d'un essai nucléaire
    Par Castelcerf dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/10/2006, 16h51
  5. les conséquences d'un probleme de peau
    Par GEGEMAT dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/08/2006, 12h55