Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 33 sur 33 PremièrePremière 33
Affichage des résultats 961 à 982 sur 982

Isolation en liège

  1. Ugodseno

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    74
    Âge
    49
    Messages
    285

    Re : Isolation en liège

    Citation Envoyé par Ugodseno Voir le message
    Hello, question aux fins connoisseurs:
    Pour l'isolant enfoui dans le sol (pour isoler le sous bassement + dalle du RDC), si on choisit de faire cette ceinture avec des plaques de PS extrudé de 50 cm (15 ext / 35 enterré), faut il coller cet isolant sur le mur ou la terre de remblai suffira t'elle à la plaquer contre ?
    Merci !
    Hey, un petit up pour savoir s'il faut coller un isolant type PS en ITE quand celui ci est enfoui au 2/3 dans la terre, tout autour de la maison.
    Ou si la pression du remblais tiens tt ça en place durablement ?
    Merki !

    -----

     


    • Publicité



  2. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 214

    Re : Isolation en liège

    Bonjour.

    Rien que pour son maintien au moment du remblayage, je collerai. De plus en cas de fouille ultérieure, on est sûr qu'il tient en place.
    Maintenant cela peut être un collage "allégé", pas le truc pour étaler des vents de tempêtes.
    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  3. Ugodseno

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    74
    Âge
    49
    Messages
    285

    Re : Isolation en liège

    OK thanks !
    Oui c'est ce que je pensais aussi...
     

  4. luc38

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    36

    Re : Isolation en liège

    J'ai fait une isolation intérieure par 2 couches de liège, chacune de 5 cm et collée à la chaux, d'une maison des années 1930 qui a des murs en machefer de 50 cm d'épaisseur, avec une hauteur sous plafond de 3 m. A l'intérieur des murs, devant le liège, je mets une ossature métallique classique où seront fixées des plaques de plâtre. Je mets aussi une VMC double flux dans la maison.
    Suite à mon dernier post d'août et à vos réponses, j'étais décidé à mettre un freine vapeur intelligent, par sécurité (j'ai bien essayé de faire une simulation Wufi mais je n'ai jamais pu installer le logiciel sur mon PC) mais je ne vois pas comment faire la chose :
    1) Soit j'installe le freine vapeur sur le liège, entre le liège et la structure métallique. Le problème est que celle-ci est fixée seulement au sol et au plafond pour ne pas traverser le liège, et que comme les murs s'écartent fortement vers l'extérieur, la structure a besoin d'être calée contre le liège, donc a priori avec des cales qui vont être collées sur le liège. Si je mets un freine vapeur sur le liège, on ne peut plus fixer ces cales.
    2) Soit je l'installe sur la structure métallique, entre celle-ci et les plaques de plâtre. Il faut alors que je remplisse la structure métallique avec de l’isolant (laine de bois ?) et le freine vapeur va être percé à chaque trou fait pour une prise électrique, interrupteurs … (et ils sont nombreux) et j’imagine que le perçage ne sera pas net dans le freine vapeur donc je vois mal l’utilité d’un freine vapeur posé comme cela

    Avez-vous une autre idée pour pouvoir poser une freine vapeur chez moi ?

    Question subsidiaire pour un autre étage : c’est pour une salle de bain avec, de l’extérieur : mur en machefer de 40 cm, 2 couches de liège, chacune de 5 cm et collée à la chaux, structure métallique, plaque de plâtre hydro et carrelage collé au ciment colle sur tout le mur.
    Je ne vois pas bien l’intérêt d’un freine vapeur dans cette configuration (carrelage). Est-ce que je me trompe ?

    Merci
     

  5. poloassalili

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Âge
    36
    Messages
    355

    Re : Isolation en liège

    Bonsoir, je reviens vers vous également... pour mon isolation, au final, pour des questions techniques (débord sur le terrain du voisin et le chemin communal) je me contenterai d'une couche de 6cm de liège à l'extérieur. du coup ce sera également plus facile. fixation collée (chaux ou terre à voir) et chevillée (moins longue, moins de casse et moins chères). Je compte compléter cela par une isolation intérieure équivalente, 6cm de liège collé à la chaux et enduit à la chaux et au sable (ou à la terre pourquoi pas, elle colle très bien ici). isolation intérieure qui rejoindra une isolation du sol de 6cm également, posée sur un hérisson de grosses pierres, ventilé. Je pense que cette configuration supprimerait quasiment 100% des ponts thermiques possibles.

    Ma question: est-ce que cette solution de murs "sandwichs" liège-pierre-liège supprime toujours les risques de condensation dans les murs comme une ITE seule?
    Aussi, est-ce que des joints de pierre intérieurs (car il y a de la pierre à remonter et des trous à boucher) à base de chaux-sable et un petit peu de ciment blanc sont suffisamment perméables à la vapeur d'eau?
    Car il y a eu une pièce couverte de ciment aux murs (intérieur et extérieur!!!) dans lesquels l'humidité (pas trop énorme) était emprisonnée et cela à fait pourrir toutes les poutres du plancher d'étage de cette petite pièce (c'était prévu, mais pas à ce point!!). je ne souhaite pas que ça recommence dans dix ans sur le nouveau plancher...
    merci!
     


    • Publicité



  6. poloassalili

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Âge
    36
    Messages
    355

    Re : Isolation en liège

    bonjour,

    je relance le sujet dans l'espoir d'avoir des avis éclairés des spécialistes

    si je mets du liège côté extérieur ET intérieur du mur (deux fois 6cm, pour des questions techniques car je ne peux pas trop mordre sur le terrain du voisin et de la commune sinon je vais me faire tirer les oreilles...), y a-t-il un risque d'emprisonner l'humidité dans le mur (qui est en pierre monté à la terre je le rappelle)? Car la perméabilité à la vapeur d'eau du liège est quand même plus faible que les isolants fibreux...

    merci
     

  7. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 214

    Re : Isolation en liège

    Bonjour.

    Les murs tiennent des décennies enfermés entre deux épaisseurs d'enduits ciment, il y a parfois des désordres quand les remontées capillaires sont importantes et/ou que les enduits ne sont pas étanche et laissent donc passer les eaux météoritiques, mais souvent on trouve la terre très sèche quand on fait sauter ces enduits.
    Bref y a t-il actuellement des remontées capillaires et quel est la finition envisagée ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  8. poloassalili

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Âge
    36
    Messages
    355

    Re : Isolation en liège

    bonsoir,
    il n'y a pas d'humidité du tout dans les murs qui sont enduits uniquement à la chaux. en revanche là où il y avait du ciment des deux côtés (il me reste un côté à dégager) la terre était fraiche à humide et l'humidité remontait jusque dans les poutres du plancher que j'ai du refaire (parties encastrées pourries)
    sur le liège, il n'y aurait qu'un enduit à la base de chaux, respirant. que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. voire enduit terre par endroit si les essais sont concluants. la terre est un tout petit peu moins perméable à la vapeur que la chaux, environ autant que le liège d'après les valeurs que j'ai pu trouvées.
     

  9. Ugodseno

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    74
    Âge
    49
    Messages
    285

    Re : Isolation en liège

    Salut Polo, va donc zieuter ce site et télécharger ce bout de feuille de calcul, ma foi fort bien fichue :
    http://ebookbrowse.com/beton-lomme-2...xls-d138830831
    Je crois qu'avec ça tu peux simuler un paquet d'isolation, int, ext ou mixte.
    Et dit nous ce que tu conclus...
    Je l'ai fait pour chez moi, et c'est sûr qu'il vaut mieux faire une bonne grosse ITE, en tous cas dans mon cas.
     

  10. etienne G

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    morbihan
    Messages
    14

    Re : Isolation en liège

    bonjour à tous!! ça faisait longtemps que je n'étais pas venu par ici.

    Bon je me relance dans la construction. Le projet: un mixte poteau-poutre et briques.
    Le projet se trouvant dans un hameau charmant de bretagne, nous souhaiterions construire une "ancienne" maison avec une extension bois.
    Par contre les dtu ne sont pas très explicites sur la réalisation d'un double mur.

    Voila ou j'en suis actuellement:
    Pour la partie poteau-poutre qui reçoit un "parement" pierre: (de l'ext vers l'int)
    - Mur pierres (récupérées sur une ruine de la région) de 25cm d'épaisseur joints à la chaux/sable
    - lame d'air de 5cm
    - agépan avec des points d'accroche entre les 2 murs (pattes inox /m²
    - poteau douglas 20*20 avec isolation fibre de bois
    - frein-vapeur
    - fermacell

    Et pour les murs en briques:
    - mur de pierre (idem) autoportée mais relié à la brique par le chaînage d'étage
    - isolation extérieur (fibre de bois ou liège mais plutôt liège)
    - brique de 20
    - enduit chaux chanvre


    Je précise que toutes les menuiseries seront (à priori) posés contre la pierre (jambage et linteau).

    Voila, le questionnement se porte sur l'isolation par l'extérieur et l'étanchéité du mur. Le dtu indique bien qu'il faut une lame d'air si le mur de parement dépasse 9 cm d'éapisseur. Et qu'il faut bien étanchéifier la brique avant tout parement.
    Le liège peut'il être considéré comme pare-pluie?
    Faut'il mettre des chantepleurs tout de même en pieds de mur?

    Voila. S'il y a parmis vous des expériences de ce genre, je suis preneur!!

    Cordialement
    Etienne
    Dernière modification par etienne G ; 06/03/2012 à 11h10.
     

  11. cl11

    Date d'inscription
    décembre 2011
    Messages
    6

    Re : Isolation en liège

    Personnellement, j'ai collé le liège à l'enduit colle entièrement naturel Bricolisse + pour les ponts thermiques créés par les jointures entre plaques du chanvre qui se déchire très facilement et bouche les espaces non jointifs. J'ai mis ensuite de l'enduit à l'argile, c'est impeccable.
     

  12. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    45
    Messages
    5 594

    Re : Isolation en liège

    D'après le site web du fabricant, bricolisse est entièrement naturel mais formule secrète. Si ça c'est pas du green washing..
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  13. cl11

    Date d'inscription
    décembre 2011
    Messages
    6

    Re : Isolation en liège

    oui, je sais, mais cela fait trente ans qu'ils disent qu'ils ont un produit naturel, à une époque où le naturel n'était vraiment pas un bon créneau de vente ; donner sa formule doit être un problème pour une entreprise.
     

  14. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    45
    Messages
    5 594

    Re : Isolation en liège

    Pas vraiment. Regarde les peintures de l'ami JPP aka caseo par exemple. Il donne la composition générale, mais n'indique ni les quantités, ni les procédés exact d'obtention. Pas comme certains.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  15. cl11

    Date d'inscription
    décembre 2011
    Messages
    6

    Re : Isolation en liège

    Je vais essayer de leur poser la question. J'ai beaucoup tâtonné avant d'adopter cette solution, car je ne suis pas bricoleuse professionnelle ; si c'est vraiment naturel, c'est une bonne solution ; reste entier le problème ensuite de savoir comment poser sur du liège + enduit barre de rideaux et cadres ; pour l'instant pas résolu.
     

  16. Ugodseno

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    74
    Âge
    49
    Messages
    285

    Re : Isolation en liège

    Hello cl11
    As tu collé des plaques de liège au plafond ?
    Quelle quantité d'après toi pour une plaque de 100x50cm (et 4cm d'épais) ?
    et plutôt des plots aux 4 coins ? ou une couche mince au couteau cranté ?
    Faut il maintenir la pression après collage (étayage dans le cas d'un plafond) ? combien de temps ?
    et, au fait, quel tarif ce matériau ?
    Merci
    Ugo
     

  17. cl11

    Date d'inscription
    décembre 2011
    Messages
    6

    Re : Isolation en liège

    Bonjour,
    je n'ai pas collé de plaque de liège au plafond.
    J'ai essayé avec des plots et une couche mince, je trouve que les plots prennent nettement mieux ; j'en ai mis aux quatre coins, au milieu, et au milieu des deux grands côtés ; à mon avis, il vaut mieux que la colle soit un peu épaisse. Je n'ai pas calculé la quantité, un sac pour une dizaine de m2, mais c'est au pif.
    Il faut maintenir la pression après le collage, c'est vraiment essentiel, sur les murs quelques minutes, mais je laissais plus longtemps pour être sûre que cela ne glisse pas.
    tarif, environ 60 euros pour je crois 6 plaques de 5 cm x 100 x 50 ; je te conseille du 5cm, j'ai posé les deux 40 et 50, ce n'est pas beaucoup plus épais, mais j'ai l'impression que 4 cm c'est le minimum pour une bonne isolation ; finalement, j'ai rajouté des plaques de 2 cm à celles qui faisaient 40 cm.
    j'en ai beaucoup acheté sur Internet site d'achat d'occasion entre particulier à des personnes qui avaient vu trop grand; c'est quasiment moitié prix.
    N'hésite pas si tu as d'autres questions.
    CL11
     

  18. Ugodseno

    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    74
    Âge
    49
    Messages
    285

    Re : Isolation en liège

    Merci pour la réponse.
    J'ai déjà le liège en 40mm... et je vais toujours chercher le produit d'occase, on sait jamais !
    à+
    ugo
     

  19. isol65

    Date d'inscription
    juin 2012
    Messages
    7

    Re : Isolation en liège

    Bonjour,
    Je suis actuellement en cours de mise en place d'une ite en liège sur des murs en briques creuses et il y a 2 questions que je me pose: pour isoler le haut des murs sous le toit nous avons pensé découper le liège pour qu'il épouse la pente du toit et le remonter jusqu'à l'écran sous toiture mais cela ne bloque t il pas la ventilation de la sous face du toit? De plus il y a un espace entre les chevrons et le haut du mur en brique du coup si le liège ne vient pas bien au contact de l'isolant intérieur n'y a t il pas de risque pour l'isolant posé entre les chevrons? Ne doit on pas combler cette espace entre chevrons avant la pose de l'isolant intérieur?
    Merci d'avance pour vos réponses.
     

  20. jeffttt

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    5

    Re : Isolation en liège

    Bonjour,

    je souhaite réaliser une isolation intérieure; J'hésite entre une laine dans ossature bois, pare vapeur + lambris et du liège expansé collé + un enduit de platre (je ne sais pas faire de chaux). Le mur est en béton des années 50. C'est pour de petites surfaces (3 * 4 m²) et le syndic ne semble pas s'orienter vers une isolation par l'extérieur.


    J'ai peur de mal poser le pare vapeur dans le premier cas et d'avoir des soucis d'humidité dans l'isolation. Le liège me semblait être de ce point de vue une bonne option mais je suis pas forcément tout à fait rassuré au vue de ce que je lis, en particulier des risques de condensation interne.

    Qu'en penser?

    Merci
     

  21. jeffttt

    Date d'inscription
    juin 2013
    Messages
    5

    Re : Isolation en liège

    Bonjour,

    Finalement après un petit tour chez un fournisseur de matériaux écolo, je pars sur du liège collé au mur + un parement en plaque type fermacell avec des chevilles à frapper. Faire un bon enduit semble compliqué et je n'aurai pas vraiment le temps. J'ai une dernière question. Faut-il selon vous mettre un par ou un frein vapeur ?

    Merci

    Jeff
     

  22. luc38

    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    36

    Re : Isolation en liège

    Désole, Jeffttt, nouvelle version du site et impossible de répondre en direct a votre mail
    Donc finalement ce que j ai fait (isolation intérieure)
    -2 * 5 cm de liège colle a la chaux
    -pare vapeur intell.. agrafé puis scotch spécial sur les agrafes, entre les les et colle-mastic spéciale en pourtour ; a 2, ça se fait plutôt facilement
    - structure métallique contre fixée sol et plafond et pas a travers le liège
    - dans l épaisseur de la structure, panneaux de laine bois - chanvre de 4 cm
    - placoplatre classique dessus
    Maintenant que c est fait, ça s'est bien passé
    Le liège a été long à coller. J'avais prévu de cheviller et de faire un enduit, mais trop galère de faire les trous (murs en mâchefer), j 'ai donc laissé tomber les chevilles et l enduit (délicat à faire en plus pour moi) et préfère une structure métallique. Le résultat esthétiquement est impeccable. Coté isolation, je n'y habite que depuis avril mais ça a l'air d aller pour la chaleur
    J'en profite pour remercier les gens du forum sans lesquels je ne me serais pas lancé

    Pour ta question, pour le pare - frein vapeur ou rien je me posais aussi des questions ; j ai préféré jouer la sécurité même si ça ne paraissait pas absolument nécessaire

    Bon courage pour tes travaux
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Isolation en liège
    Par michounette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 59
    Dernier message: 10/06/2008, 06h15
  2. Isolation extérieure en liège
    Par cataphile18 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 41
    Dernier message: 09/09/2007, 13h31
  3. Isolation liège+chaux
    Par domini2607 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/03/2007, 05h52
  4. isolation avec du liege
    Par diealt dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/11/2006, 16h39