Répondre à la discussion
Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 125

L'ESA sur mars



  1. #91
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars


    ------

    Pour en revenir à ALH84001
    Si cela fait 10ans que l'on etudie les caillou, c'est que l'on n'est pas sur que cela est vivant ni non plus que ça ne l'etait pas.......Cela va dans les 2 sens...
    Mais il apparait de plus en plus que ce sont des organismes vivant(ou du moin qui ont vecu....)

    Citation du lien :http://hometown.aol.com/drfatalis/Pa...terrestre.html
    [QUOTE/]
    Une découverte fondamentale: les nanobes, des "intra-terrestres"

    Dans cette quête des formes de vies les plus anciennes, nous sommes aidés par une découverte fondamentale qui est restée "camouflée" jusqu'à ce jour dans les journaux d'expressions française: les nanobes. De quoi s'agit il? Tout simplement de micro-organismes de très petite taille, de l'ordre de la dizaine de nm seulement. Ce sont les plus petites êtres vivants non parasites connus. Leur découverte est très récente, effectuée par des géologues, et est loin d'être acceptée car ses implications peuvent se révéler à proprement parler révolutionnaires!

    Ces organismes ont tout d'abord été identifiés dans des carbonates précipitant au niveau de sources thermales chaudes (Folk, 1992). Observés sous la forme de filaments ou de sphéroïdes, leur nature biologique est alors seulement suspectée. Plusieurs auteurs (Folk, 1993, Pedone, 1996, Vasconcelos, 1997) identifient ensuite des structures semblables, interprétées comme étant les fossiles de formes de vies primitives, toujours associées fortement à des minéraux tels que les argiles, les sulfites, les silicates...

    Ces "structures biomimétiques" sont impliquées dans les processus de minéralisation. Elles ont été identifiées dans le sang (Akerman, 1993), au niveau des calculs rénaux (Kajander & Çiftçioglu, 1998), des plaques athéromatheuses (Kajander, 1998) et, probablement, de la plaque dentaire. Cependant, leur étude et leur identification difficile dans les pathologies humaines sont à l'origine d'une polémique (voir Cisar & al., 2000).

    Les nanobes, identifiés au départ sur des critères purement morphologiques, voit leur statut biologique nié par des chercheurs les considérant comme des artefacts ou des formations d'origine strictement minérale (Harvey, 1997). Le découvreur des nanobes, le Pr Folk, signale que ceux cis sont tellement nombreux dans certains échantillons de roches qu'il est fort possible que la biomasse des nanobes surpasse celle de toutes les espèces vivant en surface!. En effet, ces "organismes présentent la caractéristique de pouvoir résister à de très forte pressions et températures.

    Le statut biologique des nanobes est établit en 1998 par une étude parue dans American mineralogist (Uwins P.J.R & al., 1998), basée sur des nanobes provenant de grès recueillis lors de forages pétrolier off shore à plus de 4000 m sous la surface océanique, soit à des températures d'environ 150°C et des pressions de 2000 atmosphères!. L'étude du Pr. Uwins montre:

    morphologiquement, une structure se rapprochant de celles d'un mycélium, avec des spores et des nodosités pouvant être des sites de reproduction.
    une composition chimique à base de carbone, d'azote et d'oxygène, excluant une origine minérale.
    une réaction positive avec trois marqueurs différents de l'ADN
    une ultrastructure laissant entrevoir une paroi amorphe, minérale, un cytoplasme et une région plus foncée correspondant à du matériel génétique (vu la taille de ces organismes, même le microscope électronique ne donne pas beaucoup de détails!).
    Ci contre, des nanobes en microscopie électronique à balayage (photo Uwins)





    Il s'agit donc bien de micro-organismes inconnus jusqu'à ce jour... Le milieu scientifique Français est, à propos de cette découverte, d'un silence éloquent... La seule trace que j'ai trouvée est un entrefilet d'une quinzaine de ligne dans le n° 251 de Pour la Science, p 17, concernant la possible origine infectieuse des calculs rénaux... (et un article dans Science & vie de janvier 2000, ai-je appris)

    Pourquoi ? Tout simplement parce que les nanobes sont trop petits pour contenir la machinerie moléculaire assurant la vie des bactéries. leur biochimie dit donc être considérablement différente de celle des autres organismes que nous connaissons...
    Un autre élément explique peut être ce silence gêné: les structures découvertes par Mc Kay sur la météorite ALH ont été considérées comme non probantes à cause, en particulier, de leur taille insuffisante... Si l'on ajoute que des formations évoquant des nanobes fossilisés ont été identifiés dans les météorites ALH (Folk, 1997), d'Allende, de Murchison (Folk, 1998) et de Tataouine (Gillet, 2000), on est en présence d'un faisceau d'indices convergents visant à établir l'existence de formes de vies primitives, liées aux minéraux, et répandues largement dans tout l'univers.


    "Nous annonçons dans cet article la découverte de colonies de nano-organismes (nanobes) vivants dans des grès du Trias, du Jurassique ainsi que dans d'autres milieux. Les nanobes ont une structure cellulaire étonnamment similaire, morphologiquement, a celle des actinomycétes et des champignons (spores, filaments et corps reproducteurs) si ce n'est qu'ils sont d'un diamètre au moins dix fois inférieur (20 nm au lieu d'1 µm). Les nanobes ne sont pas des structures cristallines, minérales et sont composés de carbone, d'oxygène et d'azote. Des coupes ultrafines de nanobes montrent l'existence d'une couche extérieure ou d'une membrane pouvant être identifiée à une paroi cellulaire. Celle ci entoure une région opaque aux électrons correspondant à un cytoplasme et une petit région centrale dense qui pourrait représenter une zone nucléaire. Les nanobes montrent une réaction positive vis à vis de trois colorants de l'ADN (4',6 diamidino-2 phenylindole (DAPI), orange d'acridine et Feulgen), ce qui suggère fortement que les nanobes contiennent de l'ADN.
    Les nanobes sont capable de contaminer différents milieux et se développent dans des conditions aérobies, à la pression atmosphérique et à température ambiante. Bien que présentant une morphologie différente, les nanobes sont dans la même gamme de dimension que les nanobactéries fossiles controversées décrites par d'autres dans de nombreuses roches ainsi que dans la météorite martienne ALH 84001."

    Le Pr. Uwins a bien voulu me tenir au courant de ses recherches actuelles, en voie de publication. Je peut donc (" en exclusivité ! ") vous réveler que la nature biologique des nanobes ne fait plus aucun doute. Bien que la préparation de ces organismes très résistant et hydrophobe pour la microscopie électronique à transmission soit très ardue, l'équipe du pr Ewins a obtenue, en améliorant ses techniques, les résultats suivants:
    - les nanobes ont une paroi très résistante de structure voisine de celle des bactéries Gram + , doublée d'une membrane plasmique
    - les nanobes ont une zone nucléaire contenant un matériel nucléaire, dur (minéral? cela expliquerai bien des choses...), divisé en lobes
    - des acides nucléiques sont bel et bien présents dans les nanobes, mais leur séquencage demande, du fait de l'extrême résistance des nanobes, la mise au point de protocoles nouveaux. Une grande quantité de ces organismes a pu être obtenue par culture, ce qui permettra de disposer d'assez de matériel pour séquencer les acides nucléiques.
    [/QUOTE]

    De la la problème ne semble plus etre:sagit-il d'organisme vivant? mais plutot sagit-il d'une contamination terrestre?????

    A noter qu'il me semble que l'on a decouvert recemment des formes similaire dans une autre meteorite martiennes mais je n'ai pas de lein a ce sujet.........

    -----

  2. Publicité
  3. #92
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    Pour revenir au cailloux suspect qui a été découvert en 96.

    A mon avis, depuis le temps, si on avait pu confirmer que ces traces
    1) proviennent de la vie
    2) et d'une vie martienne
    ... et bien on en aurait entednu parler

    ça fait 10 ans qu'ils étudient le cailloux ....
    Le caillou a été découvert en 84......d'où le nom.....
    Et si on etait sur que ces traces etaient inorganique tu penses pas que l'on en aurai aussi entendu parler tellement ce caillou est célèbre?????????
    Et si cela fait plus de 10 ans que l'on se penche sur la question c'est parsqu'avant on considérai impossible que des organismes si petits soient vivant(ou plustot l'ai été)...La découverte des nanobe change la donne.....Il est bien plus facil d'expliquer les 4 indices présents sur la roche en parlant en terme de nanobactérie que de les prendre séparément tout les 4........Cela di la-dessu ,on ne pourra jamais affirmer qu'il ne sagisse pas d'une contamination,on est meme pas capable de stéréliser a 100% nos objet que l'on envoit sur Mars........
    N'empeche je me demande pourquoi on a trouver qu'une nanobactérie????La contamination aurai du etre beaucoup plus importante non??? auraient-ils négligé toutes les autres bactéries inévitablement présentent???? pourquoi garder celle-la a l'esprit????
    De meme si cette nanobactérie etait martienne alors pourquoi aurai-t-elle voyagée seules??????

    Bizard non???

  4. #93
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Tu remontes 1.109 d'années en arrière sur Terre, on se retrouve avec une atmosphère sans oxygène....
    C'est partiellement faux, l'oxygène est présent, du moins en composé.
    On peut juste qualifier l'atmosphère de réductrice ou d'oxydante
    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    alors les chouias d'H2O2 de Mars, ça n'empèche pas toutes les possibilités de vie sur Mars.
    S'agit pas de chouia, le cycle de H2O2 est présenté comme essentiel à l'atmosphère martienne.
    Si ça exclut la surface et jusqu'à 3-4m de profondeur... ça n'arrange pas les probabilités

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Est ce que le négativisme pessimiste est considéré comme un FAIT SCIENTIFIQUE ?
    Ce qui est flagrant, c'est que tu fais un procès d'intention en règle à tes interlocuteurs en qualifiant leur réserve de "négativisme pessimiste", et en présentant un chef d'accusation comme un fait scientifique alors que ça tient essentiellement de la paranoïa.
    Il y a juste divergence d'appréciation sur des faits, théories et probabilités

  5. #94
    L'euclidien

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par exobiolo
    A noter qu'il me semble que l'on a decouvert recemment des formes similaire dans une autre meteorite martiennes mais je n'ai pas de lein a ce sujet.........
    ce n'est pas de celle-ci dont tu parlais

    http://www.futura-sciences.com/news-...s-vie_8529.php

  6. #95
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    ce n'est pas de celle-ci dont tu parlais

    http://www.futura-sciences.com/news-...s-vie_8529.php
    C'est possible mais ça c'est une news d'aujourd'hui alors j'en suis pas sur ,je ne me souvient pas du nom de la météorite malheureusement......Mais ici c'est clair que ces "galleries" n'ont pas étée creusée par des bactéries terrestre car pas de trace d'ADN ,donc pas de contamination--------> soit comme le di l'article :
    -soit gallerie creusée abiotiquement(procédé inconnu actuellement)
    -soit galleries creusée par des bactéries qui n'ont pas laissées la moindre trace d'ADN ,ce dont on ignore aussi pourquoi

    Bref encore un beau mystère en plus......Il sagit là d'un bel indice, mais non d'une preuve..........
    Les indices quant à une possible forme de vie(au moin passée) a mon sens s'accumulent mais ces indices ensembles ne constituent pas une preuve en sois.......

    En tout cas meme si on avait détecté de l'ADN , le spectre de la contamination aurai resurgit...........

  7. #96
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Si voila c'est bien cette météorite là de toute façon il n'y en a pas 36........

    http://www.futura-sciences.com/news-...sible_8297.php

    De plus il semblerai que la contamination ai été impossible pour cette météorite et donc si l'on avait découvert de l'ADN ,ça aurai été la preuve irréfutable que la vie ai été présente sur Mars.......Mais voila on a pas découvert d'ADN.......Il n'en demeure pas moin que l'on y a découvert du carbone pour la première fois dans des roches martiennes.....interressant tout de meme....

  8. Publicité
  9. #97
    Tawahi-Kiwi

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    C'est partiellement faux, l'oxygène est présent, du moins en composé.
    oui....bon, c'est relativement normal, la Terre reste 'relativement' un système fermé !


    Citation Envoyé par DonPanic
    ...en qualifiant leur réserve de "négativisme pessimiste"...
    C'est juste la 'réserve' que je trouve très virulente !

    Citation Envoyé par DonPanic
    Il y a juste divergence d'appréciation sur des faits, théories et probabilités
    ça c'est juste, et heureusement, sinon, on s'embèterai ! mais je tiens juste à dire que j'essaye de rester relativement neutre vu que les arguments francs manquent. Je ne suis donc ni un fervent défenseur de la vie sur Mars, ni persuadé qu'elle y est impossible. C'est juste qu'à des arguments posés de manière dictatoriale en se faisant traiter de 'crétin' (c'est pas encore mon cas mais je sens que ça va venir ) lorsque l'on y croit pas ou lorsque l'on veut montrer son scepticisme, ça limite un peu le débat.

    Tawahi-Kiwi

  10. #98
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    http://www.futura-sciences.com/news-...laire_8530.php

    Interessant :reste a savoir combien de fragments auraient pu atteindre Mars.......Bien plus que sur Europe et Titan je supposes.......La panspermie est un phénomène qui semble réel et qu'il serait absurde de négliger : si selon ce modèle un seul impact envoi qulques dizaines de fragments sur les lunes de Jupitère et Saturne....Il doit en etre de meme pour Mars....Ajoutez a cela qu'il y a eu bien plus qu'un seul impacte , que certaines bactéries vivant dans la roche éjectée sont capable de survivre au départ , au voyage et à l'arrivée.....que ces météor terriens creuseront un cratère sur Mars et s'enfouieront dans le sous-sol là où ces bactéries ont le plus de chance de rencontrer de l'eau liquide et leur condition ecologiques optimales(de la matière inorganique ,pas d'o2 gazeux, pas de prédateurs,.....).......

  11. #99
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    C'est juste qu'à des arguments posés de manière dictatoriale en se faisant traiter de 'crétin' (c'est pas encore mon cas mais je sens que ça va venir ) lorsque l'on y croit pas ou lorsque l'on veut montrer son scepticisme, ça limite un peu le débat.

    Tawahi-Kiwi
    Je n'ai traité personne de crétin.
    de crédule ou naïf c'est vrai.
    Mais merci de ne pas envenimer le débat en lançant des accusations a l'emporte pièce, quand même ...

    Comme tu l'as certainement remarqué, il ne faut pas non plus généraliser mes réactions épidermique localisées a l'ensemble de mon discours.

    T'es un peu en train d'utiliser un bon sac fourre tout, ça aussi ça limite singulièrement le débat, qu'on peut cependant constater animé lorsqu'on lit ce fil.

    En tout cas, moi, j'y ai appris quelque chose, parmis quelques énormités que j'assume, sans remords, d'avoir dénoncé, parfois avec un peu d'emportement.

  12. #100
    Pierre de Québec

    Arrow Re : L'ESA sur mars

    Svp, rester-en à la critique des idées plutôt que des personnes ! L'atmosphère n'en sera que plus sereine... ainsi que le débat.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  13. #101
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    Je n'ai traité personne de crétin.
    de crédule ou naïf c'est vrai.
    Mais merci de ne pas envenimer le débat en lançant des accusations a l'emporte pièce, quand même ...

    Comme tu l'as certainement remarqué, il ne faut pas non plus généraliser mes réactions épidermique localisées a l'ensemble de mon discours.

    T'es un peu en train d'utiliser un bon sac fourre tout, ça aussi ça limite singulièrement le débat, qu'on peut cependant constater animé lorsqu'on lit ce fil.

    En tout cas, moi, j'y ai appris quelque chose, parmis quelques énormités que j'assume, sans remords, d'avoir dénoncé, parfois avec un peu d'emportement.
    Alors excuse toi tout simplement auprès de ceux que tu insultes.........cela ne risque pas de s'envenimer si au moin tu prennais la peine de t'excuser après avoir insulté des gens(dont moi...).........et a rèflèchir a deux fois avant d'insulter des personnes bien sur!

  14. #102
    Pierre de Québec

    Arrow Re : L'ESA sur mars

    Vous pourriez pas vous serrez la main par MP svp ? Et puis, la meilleure façon de rétablir le climat dans cette discussion (du moins une certaine branche dans la discussion) serait d'arrêté sec le "crépage" de chignon et à l'avenir d'éviter l'emploi de mots ou d'expression qui blesse autrui.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  15. Publicité
  16. #103
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Vous pourriez pas vous serrez la main par MP svp ? Et puis, la meilleure façon de rétablir le climat dans cette discussion (du moins une certaine branche dans la discussion) serait d'arrêté sec le "crépage" de chignon et à l'avenir d'éviter l'emploi de mots ou d'expression qui blesse autrui.
    Je ne demande pas mieu !! merci de ton intervention

  17. #104
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par exobiolo
    et à l'arrivée.....que ces météor terriens creuseront un cratère sur Mars et s'enfouieront dans le sous-sol là où ces bactéries ont le plus de chance de rencontrer de l'eau liquide et leur condition ecologiques optimales(de la matière inorganique ,pas d'o2 gazeux, pas de prédateurs,.....).......
    C'est comme ça que tu vois la percussion à 40000km/h d'un sol planétaire par une météorite ?
    En général, ça ne s'enfouit pas, c'est volatilisé

  18. #105
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    C'est comme ça que tu vois la percussion à 40000km/h d'un sol planétaire par une météorite ?
    En général, ça ne s'enfouit pas, c'est volatilisé
    J ai toujours entendu dire qu'il y avait souvent au moin une partie qui etait enfuie dans le cratère .......Bien sur il y en a qui doivent se volatiliser entièrrement, mais d'autres doivent voir une grosse partie de leur masse se retrouvée enfuie...Il y a différents types de météors comme il y a différents types de sol capables de les recevoir.........Tu di toi meme <<en générale>> et pas tout le temps.........

  19. #106
    Tawahi-Kiwi

    Re : L'ESA sur mars

    même sans faire intervenir de la volatilisation, dans le cas d'un cratère, le choc à l'impact devrait faire souffrir n'importe quelle bestiole présente dedans. Il suffit de voir les shatter cones et autres stishovites, ce ne sont pas des pressions pour rire. Par contre, un éclatement à basse altitude aurait peut etre moins d'influence sur la structure interne de la météorite et là, on pourrait envisager que quelque chose subsiste, qui sait...

  20. #107
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par exobiolo
    J ai toujours entendu dire qu'il y avait souvent au moin une partie qui etait enfuie dans le cratère .......Bien sur il y en a qui doivent se volatiliser entièrrement, mais d'autres doivent voir une grosse partie de leur masse se retrouvée enfuie...Il y a différents types de météors comme il y a différents types de sol capables de les recevoir.........Tu di toi meme <<en générale>> et pas tout le temps.........
    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Par contre, un éclatement à basse altitude aurait peut etre moins d'influence sur la structure interne de la météorite et là, on pourrait envisager que quelque chose subsiste, qui sait...
    Je dis "en général" pour ne pas exclure d'éventuelles exceptions
    L'énergie de choc dépend avant tout de la vitesse de percussion, c'est proportionnel à la masse.
    Tu constateras que les impacts météoritiques ont à peu près les mêmes formes et sans doute les mêmes effets sur les objets telluriques que sur ceux qui sont réputés posseder une surface d'eau glacée.
    Tu pourras aussi constater que, concernant la Terre, les partisans de la panspermie tablent sur des éjectas expédiés dans l'espace par des bolides du type "catastrophe planétaire" avec extinction massives d'espèces...

  21. #108
    Tawahi-Kiwi

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    Tu pourras aussi constater que, concernant la Terre, les partisans de la panspermie tablent sur des éjectas expédiés dans l'espace par des bolides du type "catastrophe planétaire" avec extinction massives d'espèces...
    Oui donc des le départ, les pauvres bactéries qui se balladait sur un caillou se retrouve projetées à dieu sait qu'elle vitesse dans l'espace interplanétaire......ça peut survivre à ça un bête vivante ? enfin, exceptionellement, peut etre que ça peut arriver que l'une d'entre elle arrive 'saine et sauve' dans l'espace, encore faut il qu'elle arrive sans encombre sur Terre.......Heureusement que les adeptes de la panspermie peuvent tabler sur plusieurs dizaines de millions d'année pour celà sinon, coté probabilité ce serait un peu faible! (il me semble en tout cas)

  22. Publicité
  23. #109
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Oui donc des le départ, les pauvres bactéries qui se balladait sur un caillou se retrouve projetées à dieu sait qu'elle vitesse dans l'espace interplanétaire......ça peut survivre à ça un bête vivante ? enfin, exceptionellement, peut etre que ça peut arriver que l'une d'entre elle arrive 'saine et sauve' dans l'espace, encore faut il qu'elle arrive sans encombre sur Terre.......Heureusement que les adeptes de la panspermie peuvent tabler sur plusieurs dizaines de millions d'année pour celà sinon, coté probabilité ce serait un peu faible! (il me semble en tout cas)
    Bien sur que certaines bactéries résistent a de telles accélération et décélération meme si un fort pourcentage sont tuées......sinon la théorie de la panspermie n'aurai aucune raison d'exister :des test simulant des impacte de météor contenant des bactéries ont été reproduit en laboratoire et ont été concluant...

    De meme si le météor est volatilisé , une partie des petits morceaux du météor principal doivent bien se retrouver enfoncer sous le cratère non? Cela me parrai on ne peu plus logique........

    Coté probabilité :le nombre de bactérie contenu dant une poignée de sol fertil dépasse le nombre d'etre humain qui ont vu le jour depuis le début de l'hummanité ; on estime que la biomasse des bactérie est 10 fois suppérieur a celle de tous les aucaryotes(pourtant beaucoup plus gros: combien de bactéries faut-il pour égaler le poids d'une baleine!!!!!) ;on connais seulement 9300 espèces de bactéries(dont la pluspart ne sont meme pas cultivablent en labo!!!) sur 400 000 à4 000 000 estimées et parmis ces quelque rares bactéries connues on arrive déja a des capacités de résistance inimaginable!(imaginez ce qu'il reste a découvrir!!!!).............
    Tout ça pour dire que n'importe quel fragment de roche quittant la Terre est suceptible d'emener au départ avec lui des millard de bactéries.......il ne suffit que 1 sur 1 000 000 ou meme 1000 000 000 survive pour propager la vie dans un milieu favorable.......
    A cela il suffit d'ajouter le frequense à laquelle les gros météor percuttent la terre(qui ne doit pas etre si faible que ca à l'echelle planetaire)sur une période de 4 000 000 000 d'années et le fait que des bactéries peuvent "s'endormir" pendant des millions d'années(on en a reveller une vieille de 250 000 000 d'année!!!!!)

    Si les probabilité semblent faibles à l'échelle humaine , elles sont énorme à l'échelle bactérienne!

  24. #110
    Tawahi-Kiwi

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par exobiolo
    Bien sur que certaines bactéries résistent a de telles accélération et décélération meme si un fort pourcentage sont tuées......sinon la théorie de la panspermie n'aurai aucune raison d'exister :des test simulant des impacte de météor contenant des bactéries ont été reproduit en laboratoire et ont été concluant...
    Je doute quand même que des conditions d'impactite classiques soient possibles pour des bactéries. Je ne sais pas si tu imagines les pressions inimaginables qui se crée lors des impacts mais le quartz est transformé en stishovite ou coésite (120GPa !) et le carbone est transformé occasionellement en diamant. Bien évidemment, ce n'est pas le cas de toute les météorites mais lorsque tu as formation d'un cratère, j'ai de très gros doute sur le fait que qqch survive. Si l'éclatement est atmosphérique, on peut reconsidérer la question. Des 'morceaux' peuvent arriver à la surface de la planète sans trop de modifications P-T.

    Citation Envoyé par exobiolo
    Coté probabilité :...
    Ce n'est pas vraiment ça que je voulais dire mais il est clair qu'à une échelle géologique, "l'impossible" est très difficile à créer et même si la probabilité de faire passer une bactérie d'une planète à l'autre est très faible, elle n'est pas nulle. Ce processus pourrait donc devenir possible.

    Tawahi-Kiwi

  25. #111
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    En fait, les bactéries passent leur temps d'aller de planètes en planètes sans qu'on le sache.
    Y en a tellement qu'en fait tout le système solaire grouille de vie.
    Moi je le sais bien, parce que j'ai des super sources d'informations, qu'il faudrait que je vous tue si je vous les donne.

    Et bientôt les bactéries martiennes (qui sont en fait les cousines des venusiennes, elles même arrières petites filles des bactéries jupitériennes) redébarqueront a nouveau sur la Terre.

    Ce jour là, il faudra être présent car la boucle sera bouclée et les bactéries auront fait deux fois le tour du système solaire !

    Ca devrait être pour bientôt.
    D'ailleurs, sur Terre, y a déjà plein de gens qui m'attendent et qui discutent de moi sur les forums.


  26. #112
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par exobiolo
    Bien sur que certaines bactéries résistent a de telles accélération et décélération meme si un fort pourcentage sont tuées......sinon la théorie de la panspermie n'aurai aucune raison d'exister :des test simulant des impacte de météor contenant des bactéries ont été reproduit en laboratoire et ont été concluant...
    Avec des balles de fusil ? on est très très loin des impacts à 20 km/s...

    Citation Envoyé par exobiolo
    De meme si le météor est volatilisé , une partie des petits morceaux du météor principal doivent bien se retrouver enfoncer sous le cratère non? Cela me parrai on ne peu plus logique
    Faute de logique: quand on dit volatilisé, c'est qu'il se transforme en gaz sous l'effet de très haute température. Tu auras bien de la misère à essayer d'enfoncer de force du gaz

    Citation Envoyé par exobiolo
    on connais seulement 9300 espèces de bactéries(dont la pluspart ne sont meme pas cultivablent en labo!!!) sur 400 000 à4 000 000 estimées et parmis ces quelque rares bactéries connues on arrive déja a des capacités de résistance inimaginable!(imaginez ce qu'il reste a découvrir!!!!)
    C'est ce qu'on appelle un argument d'ignorance.
    (= Vu tout ce qu'on ne sait pas, on est en droit d'imaginer n'importe quoi !)
    Auquel on ne peut que répondre par "Attendre et Voir"

  27. #113
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    faute de logique ? arguments d'ignorance ?
    rhoooo comme tu es dur avec lui ...
    Ce ne sont que quelques pates heuuu .... théories monseigneur.
    Comme celle de la marmotte et du chocolat.

    je trouve que tu manques d'imagination quand même DonPanic ...

  28. #114
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    je trouve que tu manques d'imagination quand même DonPanic ...
    Honte à moi je replonge aussi sec la vingt douzième dimension d'hyperespace
    Dernière modification par DonPanic ; 31/03/2006 à 14h29.

  29. Publicité
  30. #115
    Argyre

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    Avec des balles de fusil ? on est très très loin des impacts à 20 km/s...
    En fait, ce n'est pas la vitesse qui compte, c'est d'une part l'accélération et d'autre part l'environnement.
    Prenons un astéroïde de quelques centaines de m de diamètre. Les roches qui sont devant (premières à subir l'impact) vont subir une pression terrible qui va conduire à une complète pulvérisation, sans aucune chance de survie pour une quelconque bactérie. En revanche, les roches qui sont derrière vont subir une accélération bien moindre, car elles vont bénéficier de l'enfoncement des roches placées devant. La comparaison avec l'accélération subie par une basse de fusil est donc peut-être pertinente, il faut voir ...
    Par ailleurs, si la bactérie est "coincée" dans un interstice de roche, elle subit également une pression locale qui ne lui permet pas facilement d'exploser. Son confinement peut donc lui permettre de rester en 1 seul morceau !
    Tout cela me parait bien complexe, évitons de prendre position de manière trop catégorique, non ?

  31. #116
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Argyre
    En fait, ce n'est pas la vitesse qui compte
    son carré
    Citation Envoyé par Argyre
    La comparaison avec l'accélération subie par une basse de fusil est donc peut-être pertinente, il faut voir ...
    On parle d'impact, d'une météorite à 20 km/s et d'une balle de fusil à 500m/s
    à masse égale ça fait un dégagement d'énergie 1600 fois supérieur

  32. #117
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic

    On parle d'impact, d'une météorite à 20 km/s et d'une balle de fusil à 500m/s
    à masse égale ça fait un dégagement d'énergie 1600 fois supérieur
    On ne te parle pas non plus d'une "bete" balle de fusil ,les conditions à un impacte ont été recrées en labo de manière a se rapporcher le plus possible des conditions d'impacte(et sa se fait avec du matériel autre qu'un bete fusil crois moi!)..Enfin c'est ce que j'ai entendu si t'a d'autres infos je suis preneur bein sur

    j'ai qd meme du mal a admetre que tout un météor puisse( dans l'entièreté) se volatiliser! Bon ca peut arriver mais tout comme certains peuvent aussi percuter la terre en un seul morceau (le tout doit aussi dépendre de l'incidence de la trajectoire) petite question? Si ce que tu me di se vérifiait si souvent alors pourquoi la théorie de la panspermie aurai-t-elle autant de succès ne penses-tu pas que n'importe quel astrophysicien l'aurai déjà bel et bein démontée??? Aurai tu des infos a ce sujet que moi je n'aurai pas?

    Je remarque que malheureusement vous restez tout aussi désagréable ,c'est domage que vous ne teniez pas compte des remarques des modérateur.......et c'est aussi domage pour le débat!
    Si il y à bien une attitude non scientifique ici, c'est celle d' essayer de décrédibiliser les autres en hironisant! Avec moi cela ne marche pas messieurs désolé....Et si vous n'avez plus que ce genre d'arguments à opposer alors bonjours l'imagination!(cela me rappel des enfants!)
    Je vous rappel quand meme qu'à l'époque on rigolait bien de Gallilée(pour ne prendre que lui) en hironisant a votre façon......Il y en a qui doivent se retourner dans leur tombe à l'heure actuelle! Je ne prétend nulement etre Gallilée mais faites attention tous de meme.....D'autant que de rire de moi c'est un peu comme si vous rigoliez de tous ceux qui admettent cette théorie fort probable...Et ce n'est pas un pourcentage de scientifique négligeable...

  33. #118
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par exobiolo
    On ne te parle pas non plus d'une "bete" balle de fusil ,les conditions à un impacte ont été recrées en labo de manière a se rapporcher le plus possible des conditions d'impacte(et sa se fait avec du matériel autre qu'un bete fusil crois moi!)..Enfin c'est ce que j'ai entendu si t'a d'autres infos je suis preneur bein sur
    La comparaison entre les observations des paramètres de vol et d'impact de petits impacteurs et les expériences microbiologiques classiques de balistique effectuées à des vitesses de 300 à 600 mètres par seconde permettent d'avancer la proposition inédite suivante: différentes sortes de bactéries cachées à l'intérieur de petits impacteurs sont capables de supporter 1) la chaleur produite par l'aérofreinage terrestre, réduisant la vitesse préatmosphérique (habituellement entre 10 et 70 kilomètres par seconde) à celle d'une chute libre (125 à 250 mètres par seconde) et 2) l'impact non-explosif subséquent.
    Par le plus grand des hasards, ces plages de vitesses (300 à 600 mètres par seconde) sont celles d'une balle de fusil, et le laboratoire, celui de la police scientifique helvète

    Citation Envoyé par exobiolo
    Si ce que tu me di se vérifiait si souvent alors pourquoi la théorie de la panspermie aurai-t-elle autant de succès (...)?
    C'est vendeur, tu me publies ça à la Une, coco

    Citation Envoyé par exobiolo
    Je remarque que malheureusement vous restez tout aussi désagréable ,c'est domage que vous ne teniez pas compte des remarques des modérateur.......et c'est aussi domage pour le débat! Si il y à bien une attitude non scientifique ici, c'est celle d' essayer de décrédibiliser les autres en hironisant!
    Je ne pense pas t'avoir agressé, en qualifiant un de tes arguments "d'argument d'ignorance" et en disant pourquoi. Ce n'est pas une attaque ad hominem

    Citation Envoyé par exobiolo
    Je vous rappel quand meme qu'à l'époque on rigolait bien de Gallilée(pour ne prendre que lui) en hironisant a votre façon......Il y en a qui doivent se retourner dans leur tombe à l'heure actuelle! Je ne prétend nulement etre Gallilée mais faites attention tous de meme.....D'autant que de rire de moi c'est un peu comme si vous rigoliez de tous ceux qui admettent cette théorie fort probable...Et ce n'est pas un pourcentage de scientifique négligeable...
    Il faut considérer y a dans ce pourcentage des scientifiques et des institutions, y compris la NASA, qui font feu de tout bois pour maintenir l'intérêt du public pour la conquête de Mars quand ils ne se comportent pas, à l'instar de la Mars Society, comme un lobby promartien. Le sujet est suffisament intéressant en lui-même sans y rajouter spéculations sur spéculations. (1, Mars a abrité la vie, non démontré, 2) c'est Mars qui est à l'origine de la vie sur Terre...grâce au bombardement météoritique...)

  34. #119
    Pierre de Québec

    Arrow Re : L'ESA sur mars

    L'ironie n'est pas interdite sur FSG si elle ne vise pas à diminuer l'autre. Tu peux toujours ignorer les messages "perturbateurs" et ne répondre qu'à ceux qui te semblent respectueux des personnes.

    Si de ton avis, la situation devenait intolérable, tu peux alors t'adresser à un modérateur par MP. Nous (les modos) en discuterons et prendrons une décision sur la suite. Ils existent plusieurs moyens de "refroidir" un foreumeur inconvenant

    Mais je dois te dire que dans cette discussion, personne ne mériterait une sanction drastique même si "l'atmosphère" n'est pas toujours des plus conviviale.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  35. #120
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    Par le plus grand des hasards, ces plages de vitesses (300 à 600 mètres par seconde) sont celles d'une balle de fusil, et le laboratoire, celui de la police scientifique helvète
    Bon un point pour toi tu as raison sur ce point! mais que di tu de ça :
    <<
    le microbiologiste Claude Alain Roten, de l'institut de génétique et de biologie moléculaire de Lausanne, a montré que des micro-organismes comme des bactéries ou des levures pouvaient résister à des fortes accélérations ou décélérations (300000 g!). Des chercheurs allemands ont confirmé ces résultats, montrant même que les spores bactériens pouvaient résister à des impacts météoriques majeurs. Or, la mise sur orbite d'un fragment rocheux nécessite une accélération de 10000 g "seulement".

    Ces organismes projetés dans l'espace sont parfaitement capables de résister au choc d'une rentrée atmosphérique, car les spécialistes de l'ablation (les rentrées atmosphériques) ont montré que le centre d'une météorite de bonne taille (entre quelques cm et un mètre) ne s'échauffe quasiment pas durant la traversée de l'atmosphère terrestre. L'essentiel de l'énergie dépensée par le météore sert à chauffer.... de l'air, lui-même ne s'échauffe que sur quelques mm (si il est composé de roches) ou cm (si il est métallique). De plus, notre atmosphère freine si bien les roches extraterrestres que leur vitesse est très fortement réduite, passant de quelques dizaines de km/s à 200 m/s environ: l'atterrissage n'en est que moins brutal pour les passagers éventuels! Les micrométéorites d'une taille inférieure au millimètre traversent également très lentement l'atmosphère sans s'y détruire.

    >>

    Bon je sais pas ce que t'en penses mais ça parrait assez sérieux

    Citation Envoyé par DonPanic

    Je ne pense pas t'avoir agressé, en qualifiant un de tes arguments "d'argument d'ignorance" et en disant pourquoi. Ce n'est pas une attaque ad hominem
    Oki t'es tout pardonné alors
    Citation Envoyé par DonPanic
    Il faut considérer y a dans ce pourcentage des scientifiques et des institutions, y compris la NASA, qui font feu de tout bois pour maintenir l'intérêt du public pour la conquête de Mars quand ils ne se comportent pas, à l'instar de la Mars Society, comme un lobby promartien. Le sujet est suffisament intéressant en lui-même sans y rajouter spéculations sur spéculations. (1, Mars a abrité la vie, non démontré, 2) c'est Mars qui est à l'origine de la vie sur Terre...grâce au bombardement météoritique
    Totallement d'ac avec toi mais si le fait que la vie sue Mars n'ai jamais été démontré ce qui est un fait!!! Je te donne un autre fait: les bactéries dont certaines trouveraient leur bonheur dans les profondeurs de Mars si on les y placait : interret d'aller sur Mars: découvrir si elles ne nous ont pas attendues pour y arriver....
    Dire que Mars est a l'origine de la vie sur Terre est une idiotie : ce qui l'est beaucoup moin dans l'etat actuel de nos connaissances est de dire qu'il y a communication de matériaux entre les deux planetes.....et peut etre pas ce biais communication de vie.......

Page 4 sur 5 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 10/04/2007, 18h55
  2. L'ESA fait la lumière sur le spectacle étincelant des aurores
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/08/2006, 07h21
  3. Mars Organic Analyzer : vérifier l'existence d'une forme de vie sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 09h16
  4. Mission de l'ESA
    Par vanos dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/12/2004, 11h15