Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 125

L'ESA sur mars



  1. #1
    cevewe

    Wink L'ESA sur mars

    Numéro ciel et espace de ce mois ci :

    L'europe vas chercher de la vie sur mars


    "En 2011, un robot Européen roulera sur la planète rouge en quète de vie . L'ESA vient en effet de lancer la mission exomars. A l'aide d'une foreuse, l'engin ira chercher sous la surface hostile de mars d'évzntuelle trace de fossile ou de vie actuelle. Où pourraient-elles se cacher ? Le choix du points d'atterissage sera cruciale."

    Tite photo :



    Petites infos :

    Nom de la mission : ExoMars
    Nom du robot : Pasteur (220 kg et 600M€ )
    durée de la mission : 6 mois
    But de la mission : Chercher de la vie sous le sol de mars
    Quand ? : Lancement en Juin 2011

    Instruments :

    ExoMars sera équipé d'un ensemble de caméras, utilisé tant pour l'étude géologique que pour la localisation des rovers ou encore pour transmettre des images du ciel (caméra multispectrale). Une caméra fera des vues rapprochées et des images en visible ou UV très rapprochées (2 à 4 cm) du sol ou des rochers martiens. Un microscope en couleur sera également sur le rover. Il déterminera la structure tridimensionnelle d'un échantillon et déterminera la taille, la forme et la distribution des particules de cet échantillon.

    Pour étudier le sol, ExoMars transportera un pack de 4 instruments. Ce pack comprend un radar à pénétration capable de sonder le sous-sol et de fournir des données sur la structure géologique, les sédiments, les coulées de lave, les dispositifs tectoniques, ainsi que la présence d'eau ou de glace, une sonde de constante diélectrique capable d'étudier la nature du sous-sol sur une profondeur de 3 mètres, y compris la teneur en eau ou en glace d'eau et enfin un spectromètre à neutrons utilisé pour détecter l'eau en sous-sol et une sonde d'émission de radon conçue pour détecter l'eau sous la forme de liquide ou de glace dans le sol martien jusqu'à une profondeur de 20 mètres.

    Pour la première fois un rover sera équipé d'un foret capable de récupérer jusqu'à 2 m de profondeur des échantillons longs de 30 millimètres et larges de 8 millimètres.

    Deux spectromètres seront installés sur ExoMars. Un spectromètre de Mössbauer, utilisé pour étudier et déterminer la composition minéralogique des roches et autres cailloux martiens et les sédiments au sol et un spectromètre diffraction X utilisé pour identifier de façon formelle les minéraux.

    La recherche d'indices ou de formes de vie éteintes ou vivantes sera confiée au Mars Organic Analyzer, un instrument capable de détecter des biomarqueurs organiques tels que des acides aminés ou encore des hydrocarbures aromatiques et au Life Marker Chip. Ce dernier utiliserait des biomarqueurs, basés sur des anticorps et seraient utilisés pour détecter des formes de vie présentes.

    Pour la partie danger pour l'homme, un pack d'instruments est prévu pour étudier la vapeur d'eau et la poussière présente (propriétés physiques de cette poussière et taille des particules) dans l'atmosphère. L'étude de ces deux phénomènes doit nous amener à mieux comprendre l'environnement global de la planète et à déterminer s'il s'agit d'un endroit prédisposé à supporter une forme de vie.

    Enfin, un pack d'instruments sera dédié à la météorologie de la planète. Des mesures de température, de pression, de vitesse, de direction des vents et des taux d'humidité dans l'atmosphère sont prévues. Toutes ces mesures seront utilisées pour éprouver les modèles climatiques de Mars.


    Qu'en pensez vous ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    KarmaStuff

    Re : L'ESA sur mars

    Faut juste que cette fois-ci on ne se trompe pas entre les km et les miles... Mars est connue pour avoir "porté malheur" aux 2/3 des sondes envoyées jusqu'à elle... Croisons les doigts...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  4. #3
    Tawahi-Kiwi

    Re : L'ESA sur mars

    Pourquoi pas, mais concernant la détection d'acides aminés ou de composés organiques, si la vie sur Mars a existé, il faut espèrer qu'il s'agit d'une vie 'récente' car au delà d'1,5 Ga je doute que le nombres de roches en état de conserver de tel indices soit très fréquent (on a déjà beaucoup de mal a en trouver sur Terre !) quant à d'éventuels fossiles, n'en parlons même pas !
    Une analyse isotopique du carbone pourrait faire peut etre l'affaire mais ça n'a pas l'air d'être le cas sur cette mission (et ça doit être très difficile à mettre en place !)

  5. #4
    Argyre

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par cevewe
    Le choix du points d'atterissage sera cruciale."
    Sur Terre, la vie est dense autour des points d'eau. Sur Mars, il faudrait donc chercher dans les anciens lits de rivière ou au fond des vieux cratères dans lesquels pouvaient se trouver un lac.
    Hélas, on n'amarsira pas près des montagnes, il y a trop de risques de perdre le rover, donc un ancien lit de rivière est automatiquement exclu. Reste un vieux cratère d'impact. Le problème, c'est qu'il doit être énorme, car on ne va pas risquer d'amarsir sur les bords montagneux de celui-ci. Ceci réduit donc encore les endroits possibles. Le problème, c'est qu'il est difficile de déterminer un endroit intéressant dans un grand cratère de plusieurs dizaines de km de diamètre.
    De plus, un des cratères les plus intéressants est déjà en cours d'exploration par un rover américain.
    Que reste t-il alors ? Et bien il reste une mission qui risque de tenter des forages là où il n'y a pas et il n'y a pas eu de vie ...

  6. #5
    L'euclidien

    Re : L'ESA sur mars

    Il semblerait qu'il devrait y avoir une mission de teste en 2007. Cette mission consisterait à valider des technologies de renter atmosphérique pour la mission Exomars.

    En recherchant sur google avec ces 3 mots clef : Esa 2007 mars EVD

    Plusieurs site en parle mais leurs informations date de 2003-2004 quelqu'un aurait des infos supplémentaire à ce sujet ?

    Car si on prend les technologies de Beagle 2 … la mission Exomars risque d’être un joli fiasco !
    Ce qui serait extrêmement dommage vu le montant d'une telle mission et ces retombées scientifique.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    L'euclidien

    Re : L'ESA sur mars

    Argyre, je ne pense pas que les sites les plus intéressants pour la recherche de vie sur mars sont été déjà visités. Regarde sur mars.google.com et tu verras une multitude de sites qui pourraient répondre à tous les critères de sécurité en ce qui concerne les « marsrissage »

  9. Publicité
  10. #7
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Pourquoi pas, mais concernant la détection d'acides aminés ou de composés organiques, si la vie sur Mars a existé, il faut espèrer qu'il s'agit d'une vie 'récente' car au delà d'1,5 Ga je doute que le nombres de roches en état de conserver de tel indices soit très fréquent (on a déjà beaucoup de mal a en trouver sur Terre !) quant à d'éventuels fossiles, n'en parlons même pas !
    Une analyse isotopique du carbone pourrait faire peut etre l'affaire mais ça n'a pas l'air d'être le cas sur cette mission (et ça doit être très difficile à mettre en place !)
    en tout cas l'analyse du methane de mars montre (si j'ai bien suivi) qu'il n'est pas d'origine organique.
    On a en fait pas le moindre début de commencement d'indice qu'il y ait eu un jour une quelconque vie sur Mars.

    Je dirais même plus : chaque mission revient complétement bredouille avec des éléments en opposition au possible developpement de la vie sur Mars (océan primordiaux saturés de peroxyde d'hydrogène et d'une durée de vie trop faible, origine non biologique du methane, absence de la moindre trace de vie passée ...)
    Dernière modification par OKO ; 17/03/2006 à 10h43.

  11. #8
    L'euclidien

    Re : L'ESA sur mars

    Tjrs ce négationnisme chronique.

    Il est évidement dans l’heure actuelle de nos connaissances que Venus, la Terre et Mars ont été bombardé par les mêmes météorites lors de la phase d’accrétion. Ces 3 planètes telluriques avaient la même probabilité de voir éclore la vie. Elle avait toutes les 3 une atmosphère dense, de l’énergie interne, de l’eau (sous plusieurs forme). Je ne vois pas pourquoi on s’efforce de croire que notre planète est unique en son genre. Il y a de ca une semaine on apprenait que sur Encelade (satellite de Saturne) Cassini à découvert des gésère d’eau liquide !
    Titan possède une atmosphère et un sol composé essentiellement d’éléments carboné type CnHn …

    A mon sens la seule singularité sur terre est ca diversité biologique mais la vie n’est pas une exception terrestre. La vie c’est adapter à toutes les conditions climatiques sur terre alors pourquoi pas ailleurs …
    Sauf si on part de l’hypothèse du Créationnisme mais la c’est plus de la science….

  12. #9
    exobiolo

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    en tout cas l'analyse du methane de mars montre (si j'ai bien suivi) qu'il n'est pas d'origine organique.
    On a en fait pas le moindre début de commencement d'indice qu'il y ait eu un jour une quelconque vie sur Mars.

    Je dirais même plus : chaque mission revient complétement bredouille avec des éléments en opposition au possible developpement de la vie sur Mars (océan primordiaux saturés de peroxyde d'hydrogène et d'une durée de vie trop faible, origine non biologique du methane, absence de la moindre trace de vie passée ...)
    Quelles sont tes sources pour le méthane ?
    l'abscence de vie passée est logique car ce que l'on cherche ce sont des traces de bactéries avant tout et que les rovers n'etaient pas aptes a chercher des formes microscopiques....
    La durée de vie des oceans si elle est faible a la surface aurai très bien pu se prolongée sous le sol...

  13. #10
    Argyre

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    Argyre, je ne pense pas que les sites les plus intéressants pour la recherche de vie sur mars sont été déjà visités. Regarde sur mars.google.com et tu verras une multitude de sites qui pourraient répondre à tous les critères de sécurité en ce qui concerne les « marsrissage »
    J'ai bien parcouru le globe martien de long en large et j'ai bien vu qu'il y a plein de sites où on peut amarsir, mais je ne suis pas certain que ces sites soient les plus intéressants.
    Par exemple, Nanedis Valles est un ancien lit de rivière qu'il serait intéressant de prospecter, mais aucun rover n'est capable d'y descendre. Valles marineris serait également intéressant, mais ses falaises sont inabordables.
    Bon cependant, il reste effectivement des zones comme le bassin d'Hellas ou le bassin ... d'Argyre !
    Je ne serais pas étonné que le bassin d'Hellas soit finalement retenu, car c'est une des zones où l'eau a dû partir en dernier. Sinon, il y a la zone de Viking 1 à la sortie des anciens lits de rivière qui se jettent dans Acidalia Planitia.
    Ceci dit, je ne sais pas quel est le degré de risque que va prendre l'ESA. La sonde MRO va cartographier certaines zones au mètre près, afin de déterminer avec précision si la platitude observée avec le MOLA l'est bien à toutes les échelles. En Islande par exemple, il y a d'anciennes coulées de lave qui de loin font penser à une plaine, mais de près, sont extrêmement chaotiques, du genre Verdun en 1918 et c'est inaccessible même pour un 4x4. On peut noter également que les ingénieurs de la NASA ont été étonnés de trouver le rocher Yogi de 1 mètre de haut à quelques mètres du robot Sojourner (mission Pathfinder de 1997). S'ils avaient su que de tels rochers existaient dans cette zone, il l'auraient tout simplement déconseillé comme zone d'amarsissage !

  14. #11
    L'euclidien

    Re : L'ESA sur mars

    Tous les secteurs Syrtis Major, Isidis Planta, Terra Tyrrhena, Terra Promothei, sont des zones non exploré. (Les zones citées représente une superficie supérieur a 50.000 km²) Seul Beagle 2 c’est posé (Craché)
    On y trouve de belle plaine (type Terra Meridiani) les lits de rivières, bien sur des cratères d’impact.

    Un Rover capable de ce déplacé sur des centaines de kilomètre pourrait explorer ces régions.

    Je ne pense pas que poser un Rover dans le Carter Hellas soit une bonne idée, cette zone est la plus basse de Mar$, avec des profondeurs de 10 Km. Je miserais plus pour des landers

  15. #12
    Tawahi-Kiwi

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    Tjrs ce négationnisme chronique.
    Moi, je n'ai rien dis de tel, et celà ne m'étonnerait que relativement peu si il y a de la vie sur Mars. J'ai juste voulu dire que s'il y a une vie sur Mars, c'est pas en envoyant une sonde tout les 6 mois, couvrant quelques mètres carrés qu'on découvrira une trace de vie. Ou alors, ce sera un coup de bol et là je serais franchement étonné. Les derniers oasis de vie, s'ils existent toujours, doivent probablement être très rares ou très réduit (Mars n'est quand même pas très hospitalière). Quant à la conservation fossilifère, en considèrant que le processus de fossilisation (quel qu'il soit) soit un phénomène relativement facile (comme sur Terre), s'il s'agit de bactéries, ça reste une fossilisation très extrème et très rare.

    Sérieusement, il faudra envoyer des géologues sur Mars pour vraiment étudier la chose (je suis partant si vous avez une offre d'emploi.... )

    Tawahi-Kiwi

  16. Publicité
  17. #13
    DanielH

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    en tout cas l'analyse du methane de mars montre (si j'ai bien suivi) qu'il n'est pas d'origine organique.
    Tu peux préciser. Je n'ai rien vu allant dans ce sens mais j'ai pu rater quelque chose !

  18. #14
    cevewe

    Re : L'ESA sur mars

    Normalement, les européens devrait tirer des conclusions suite au crash de beagle 2 !
    Je crois que les européens ont le potentiel pour réussir.
    Si cette mission aboutit, ce sera encore un grand pas de plus dans la conquète de mars par l'ESA !

    Alors après hubble, Pasteur vas t'il continuer sur la lancée des européens ?


  19. #15
    Pierre de Québec

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par cevewe
    Normalement, les européens devrait tirer des conclusions suite au crash de beagle 2 !
    Avec l'aide de la caméra HIRISE des américains !!! Et alors, quelle conclusion faut-il tirer ? Sinon que de tirer des Beagle en rafales pour augmenter les chances qu'au moins un survive à son arrivé sur mars.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  20. #16
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DanielH
    Tu peux préciser. Je n'ai rien vu allant dans ce sens mais j'ai pu rater quelque chose !
    je me suis trop avancé, j'aurais du dire, qu'il reste a determiner si le methane est d'origine biologique.
    Il n'y a encore aucune certitude

    => "La recherche d'un éventuel enrichissement du méthane en carbone 12 serait également un indice fort en faveur d'une origine biogénique. Sur Terre, les êtres vivants ont tendance à choisir préférentiellement le carbone 12 par rapport à l'autre isotope stable disponible (le carbone 13, légèrement plus lourd) pour fabriquer la matière organique. Cette dernière se trouve donc enrichie en carbone 12 si on la compare à des molécules contenant du carbone et issues de processus chimiques. Le petit atterrisseur britannique Beagle 2, qui a loupé son atterrissage à la fin de l'année 2003, aurait pu soupeser le méthane martien et évaluer sa provenance ..."

    http://www.nirgal.net/chroniques/chronique_methane.html

  21. #17
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    Tjrs ce négationnisme chronique.
    toujours ce marsoptimisme chronique, malgré l'abscence totale de début de preuve qu'il y ait actuellement, ou qu'il ait pu y avoir dans le passé, une vie sur Mars.

    Les negationistes sont ceux qui nient l'evidence.
    Je les attends toujours tes évidences ...

  22. #18
    Pierre de Québec

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    Je les attends toujours tes évidences ...
    Il n'y a encore aucune évidence qui est été annoncée en date d'aujourd'hui. Dans le cas contraire, il est sur que cela aurait fait la une des plus grandes publications scientifiques sans compter les journeaux populaires.

    Mais... dans les dossiers des scientifiques qui sont à l'avant scène de la recherche, de ceux qui les premiers recoivent les données brutes retransmisent par les sondes ou captées par les téléscopes, les spectromètres et autres instruments d'investigation que le quidam dans la rue ne peut comprendre ou interpréter; dans ces dossiers dorment peut-être des évidences qui ne sont que des pièces dans un puzzle pas encore suffisamment complété pour en faire un fait scientifique.

    Il ne s'agit pas ici de cachoteries mais de la simple prudence sur un sujet au potentiel particulièrement significatif pour l'humanité.
    Dernière modification par Pierre de Québec ; 19/03/2006 à 13h08.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  23. Publicité
  24. #19
    KarmaStuff

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    toujours ce marsoptimisme chronique, malgré l'abscence totale de début de preuve qu'il y ait actuellement, ou qu'il ait pu y avoir dans le passé, une vie sur Mars.

    Les negationistes sont ceux qui nient l'evidence.
    Je les attends toujours tes évidences ...
    J'avais oublié que l'on avait exploré Mars sous toutes les coutures, de "fond en comble", y compris le sous-sol... Ma mémoire me fait défaut... Mais toi tu sais catégoriquement que Mars n'a jamais, ô grand jamais, abrité la vie sous quelque forme que ce soit...
    Bravo
    Je vais envoyer un message à chacune des agences spatiales pour annoncer la nouvelle afin d'annuler les missions d'exploration martienne présentes et avenirs pour rechercher des formes de vie présentes ou passées... Que d'argent dépensé pour rien !
    Dernière modification par KarmaStuff ; 19/03/2006 à 13h28.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  25. #20
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    c'est ça tes evidences ?
    Me faire passer pour "un monsieur je sais tout" qui n'a rien compris ?
    Tu parles d'arguments scientifiques ...

    Sur toutes les missions Martiennes, pas une seule n'a découvert un seul indice de vie.
    C'est un fait, ceci n'est pas une supputation.

    Bien sûr qu'il faut continuer a chercher, mais il faut arrêter de croire que la vie nait facilement dans dans un large spectre de conditions.
    A ce jour, TOUT porte a croire le contraire.

    Le seul moment ou on pourra être optimiste sans risquer la desillusion, c'est lorsqu'on aura decouvert un PREMIER indice d'une potentielle vie.
    On en est pas là ...

    Alors faites autant de plan sur la comète que vous voulez, mais moi j'attend toujours le premier indice avant de m'exciter sur le sujet.

    Et j'ai bien peur de l'attendre toute ma vie ... tout comme une mission habitée vers Mars ...

  26. #21
    DonPanic

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    A mon sens la seule singularité sur terre est ca diversité biologique mais la vie n’est pas une exception terrestre. La vie c’est adapter à toutes les conditions climatiques sur terre alors pourquoi pas ailleurs …
    Trouver pil poil les conditions nécessaires à l'émergence des premiers vivants et l'adaptation des vivants à des conditions extrêmes, c'est fondamentalement différent.

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    dans ces dossiers dorment peut-être des évidences qui ne sont que des pièces dans un puzzle pas encore suffisamment complété pour en faire un fait scientifique.
    Tu n'emploierais pas "évidences" dans son acception américaine en matière légale qui est l'équivalent d'"indices" là où nous, français de France, donnerions à "évidences" le statut de "preuves" ?
    Dernière modification par DonPanic ; 19/03/2006 à 15h33.

  27. #22
    KarmaStuff

    Re : L'ESA sur mars

    Je faisais allusion notamment à un fil dans lequel tu insistais pour affirmer catégoriquement que Mars n'a jamais abrité une quelconque forme de vie... Maintenant tu progresses dans ton raisonnement ; que rien n'est joué tant que l'on n'a pas étudié plus amplement et rigoureusement la Planète Rouge...

    Tu as raison sur le fait que pour l'instant, relativement aux analyses accumulées, tout porte à croire que la vie sur Mars est, semble-t-il, inexistante.
    Je parierais sur le sous-sol et en particulier les poches d'eau, lacs souterrains, que nous n'avons pas encore étudiés/explorés...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  28. #23
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Je faisais allusion notamment à un fil dans lequel tu insistais pour affirmer catégoriquement que Mars n'a jamais abrité une quelconque forme de vie...
    C'était une reaction allergique au marsoptimisme débridé que je lisais ici ou là.
    Une réaction trop extrémiste, je le reconnais.
    Il est evident qu'on ne saurait être formel en la matière actuellement.

    Il est aussi évident que beaucoup de personnes de ce forum extrapolent de façon inconsidérée les résultats des observations, tenant pour acquis le fait que la vie ait existé sur Mars alors que RIEN ne porte à le croire a ce jour.

  29. #24
    L'euclidien

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    Trouver pil poil les conditions nécessaires à l'émergence des premiers vivants et l'adaptation des vivants à des conditions extrêmes, c'est fondamentalement différent.
    Donpanic,


    Pour partir de la même hypothèse. Nous sommes tous d’accord que la distribution de matière lors de la création du système solaire il y 4 milliards d’année fut la même pour Venus, Terre, Mars.

    Nous sommes tous d’accord que les premiers signe de vie sont apparut il y 3,8 milliards d’année sur terre. Récemment, les sondes ont confirmée l’hypothèse que la terre et Mars possédaient toutes deux une atmosphère ténue à la même période. Ces deux planètes subissaient le même bombardement météoritique et cométaire (eau) et une activité volcanique très importante (donc dégazage atmosphérique).

    Alors selon vous qu’aurait il bien manquer à Mars à cette époque pour que la vie de n’apparaisse pas ?

  30. Publicité
  31. #25
    Argyre

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Avec l'aide de la caméra HIRISE des américains !!! Et alors, quelle conclusion faut-il tirer ? Sinon que de tirer des Beagle en rafales pour augmenter les chances qu'au moins un survive à son arrivé sur mars.
    En fonction de ce qui est observé par MRO, on peut tout de même préciser un peu plus ce qui est arrivé (ou ce qui n'est pas arrivé) à Beagle 2. Le rapport de l'ESA fournit en effet des dizaines d'explications possibles et il est difficile de trancher. Le parachute s'est-il seulement ouvert ? La sonde a peut-être amarsit sans problème mais n'a pu se déployer ?
    Ceci dit, même HIRISE ne fournira pas des images suffisamment précises pour trancher définitivement. Tout au plus parviendrons nous à éliminer quelques hypothèses.
    Petite parenthèse : pour une sonde tout automatique, il faut environ 80 systèmes pyrotechniques pour les différentes phases depuis la séparation du bouclier jusqu'à l'amarsissage, le tout avec un déclenchement d'horloger. Ca fait une probabilité d'échec bien plus grande qu'avec un humain en phase d'alunissage sur la Lune, qui ne doit manier que 5 ou 6 boutons ...

  32. #26
    KarmaStuff

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    Alors selon vous qu’aurait il bien manquer à Mars à cette époque pour que la vie de n’apparaisse pas ?
    Dans l'hypothèse où la vie n'est pas apparue sur Mars (à laquelle je n'adhère pas) : la Terre pouvait par exemple générer un champ magnétique bien plus puissant que celui de Mars à l'époque, ce qui aurait peut-être été un avantage pour les premières formes de vie face aux rayonnements nocifs provenant de l'espace...

    Si les premiers êtres vivants sont apparus dans les abysses océaniques près de sources chaudes*, cet argument de tient pas, car Mars a dû également connaître le volcanisme sous-marin et les sources hydrothermales à ses débuts, tout comme la Terre (et à de grandes profondeurs, les rayonnements cosmiques nocifs )...

    * ou de sources froides :

    Depuis 1984, les scientifiques ont découvert sur certaines marges continentales de nouvelles communautés animales sous-marines présentant de nombreuses similitudes avec celles rencontrées sur les cheminées des sources hydrothermales. Là encore, on a observé un foisonnement de nouvelles espèces de coquillages, de crustacés et de vers tubulaires, agglutinés sur de petites surfaces au fond des océans.

    Cette fois, les formes de vie découvertes tirent leur énergie du méthane qui sort des fonds marins en certains endroits des marges continentales. Ces émissions ont été baptisées par les scientifiques « suintements froids » ou encore « sources froides ».

    Comme dans le cas des sources hydrothermales, des bactéries chimiosynthétiques sont à la base des écosystèmes que l’on trouve autour des suintements froids. De la même façon, certaines de ces bactéries vivent en symbiose avec les moules et les vers tubulaires qui s’épanouissent dans ce milieu.

    http://www.planete-energies.com/cont...ds-marins.html
    Dernière modification par KarmaStuff ; 20/03/2006 à 10h09.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  33. #27
    Pierre de Québec

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par DonPanic
    Tu n'emploierais pas "évidences" dans son acception américaine en matière légale qui est l'équivalent d'"indices" là où nous, français de France, donnerions à "évidences" le statut de "preuves" ?
    Ta mis le doigt en plein sur ce qui m'a fait hésiter entre les mots fait et évidence. J'aurais dû employer le mot fait car il s'agit bien de la signification que que je voulais transmettre.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  34. #28
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    Alors selon vous qu’aurait il bien manquer à Mars à cette époque pour que la vie de n’apparaisse pas ?
    1) gravitation d'1/3 de la gravitation terrestre
    cela ne pourrait-il pas avoir une influence importante sur les combinaisons chimiques complexes qui peuvent générer la vie ?

    2) taille, durée de vie et composition originelle des océans
    Il apparait entre autre que les océans martiens avait une teneur importante en peroxyde d'hydrogène, puissant desintégrateur biologique.

    3) protection magnétique
    pas de ceinture de van allen sur Mars, beaucoup plus exposé a l'agression des radiations solaires et cosmiques.

    4) protection atmosphérique
    Qui n'a jamais approché celle de la Terre, de très loin ...

    5) distance au soleil
    Qui donne une planète bien plus froide que la Terre, même a l'époque très reculée d'une atmosphère plus dense sur Mars.

    Ca fait pas mal de raisons conjuguées ...........

  35. #29
    OKO

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par L'euclidien
    Pour partir de la même hypothèse. Nous sommes tous d’accord que la distribution de matière lors de la création du système solaire il y 4 milliards d’année fut la même pour Venus, Terre, Mars.
    ?
    tu es en train de dire que les planètes telluriques du système solaire ont une composition identique ?

    dans ce cas, pourquoi n'ont-elles pas la même densité ?

    en masse volumique decomprimée (Masse volumique décomprimée : masse volumique ramenée à la pression atmosphérique, ce qui permet d'effacer l'effet des phases de hautes pressions (denses) à l'intérieur de la planètes)

    Terre : 4,5
    Mars : 3,30
    Mercure : 5,40
    Venus : 4,3

    Si elle n'ont pas la même densité, comment pourrait-elle avoir la même composition ?
    Il y a quand même ici des différences suffisament significatives pour que je puisse pas agréer a une répartition égalitaire de la matière entre les différentes planètes telluriques.

    Dès lors, comment affirmer qu'elles ont reçu la même quantité d'eau par exemple ... ?
    Dès lors, comment pourrait-on leur attribuer la même histoire ?
    de toute façon, on peut observer aujourd'hui qu'elle n'ont pas eu la même histoire.

    Il est donc un peu illusoire de vouloir reproduire le shéma de developpement de la vie terrestre sur les autres planètes telluriques.

    La Terre a rencontré les conditions necessaires et suffisantes pour developper la vie.
    Mais il semble bien que ces conditions sont le résultat d'un fantastique hasard, entre taille de l'astre, distance au soleil, densité et composition atmosphérique (paradoxalement favorables aux premières formes de vie mais non favorables aux actuelles), protection magnétique, et H2O en grande quantité et non "corrompu" par des éléments toxiques ou antibiotiques.

    Ca, ça n'existe que sur Terre, dans le système solaire.

    reste a voir si la vie peut apparaitre dans des conditions moins favorables qu'ici, ça reste a prouver ... rien a ce jour n'a pu donner un quelconque espoir en ce sens.

  36. #30
    KarmaStuff

    Re : L'ESA sur mars

    Citation Envoyé par OKO
    3) protection magnétique
    pas de ceinture de van allen sur Mars, beaucoup plus exposé a l'agression des radiations solaires et cosmiques.
    Actuellement... Quid de la 'barrière magnétique' auparavant ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

Sur le même thème :

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'ESA se lance dans un vol simulé hyperréaliste vers Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 19
    Dernier message: 10/04/2007, 18h55
  2. L'ESA fait la lumière sur le spectacle étincelant des aurores
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/08/2006, 07h21
  3. Mars Organic Analyzer : vérifier l'existence d'une forme de vie sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/07/2005, 09h16
  4. Mission de l'ESA
    Par vanos dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/12/2004, 11h15