Répondre à la discussion
Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 156

Des bactéries sur Mars ?



  1. #61
    gabylehamster

    Arrow Re : Des bactéries sur Mars ?


    ------

    Citation Envoyé par DonPanic
    De toutes façons, si sur Terre, où la variété des environnements est bien plus grande que sur Mars, d'autres modes de vie radicalement différentes que celle que nous connaissons avaient pu surgir, on ne voit pas pourquoi ça aurait lieu plus sur Mars que sur Terre
    Je ne sais pas, pourquoi pas, d'une part parce que l'environnement martiens actuel et passé n'est pas présent sur Terre. Et rien ne dit que la vie terrestre a "exploré" toute les possibilités...

    Citation Envoyé par DonPanic
    Quant à cacher des découvertes "possibles"...
    attends au moins qu'elles aient été faites pour te baser dessus !
    Je crois que je me suis mal exprimé, si on ne cherche pas dans toutes les directions, on peut passer à côté de certaines choses (on passe même je pense).
    Je ne parlais pas de volonté humaine.

    Dans la science, il vaut mieux brasser large que de se limiter...

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    Simba_du_31

    Smile Re : Des bactéries sur Mars ?

    Bonjour à tous,

    Je ne pense pas qu'on ait les moyens d'affirmer ou d'infirmer quoique ce soit sur ce sujet.
    Notre connaissance sur la vie sur Terre et son origine étant extrèmement limitée, nous ne pouvons rationnellement répondre à de telles question avant d'avoir des preuves irréfutables, non?

    Rien que la découverte d'un minuscule vers (haaaaaa son nom??? je ne le retrouve plus!) dans les glaces arctiques capables d'"autocryopréservation", et résistant à des pressions et des températures qui n'existent pas sur Terre! Pourtant il n'y a pas d'explication rationnelle à son existence, on n'aurait pas pu la prévoir. ( pourquoi cette créature peut résister à des conditions qui ne sont pas critères de sélection??)

    De plus, l'hypothèse sur l'apparition de la vie sur Terre est telle que l'on pourrait prévoir un autre mécanisme dans un autre environnement, qui pourrait aboutir à une autre forme de vie... et réfuter sans discussion cette idée serait hypocrite pour un biologiste.

    Bon été à tous!

  4. #63
    gabylehamster

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    tout à fait d'accord avec toi Simba

  5. #64
    DonPanic

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par Simba_du_31
    Rien que la découverte d'un minuscule vers (haaaaaa son nom??? je ne le retrouve plus!) dans les glaces arctiques capables d'"autocryopréservation", et résistant à des pressions et des températures qui n'existent pas sur Terre! Pourtant il n'y a pas d'explication rationnelle à son existence, on n'aurait pas pu la prévoir. ( pourquoi cette créature peut résister à des conditions qui ne sont pas critères de sélection??)
    Sois précis , ça s'appelle un tardigrade
    Qu'appelles-tu "conditions n'existant pas sur Terre" ?

  6. #65
    gabylehamster

    Exclamation Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Sois précis , ça s'appelle un rardigrade
    Oula doucement il a dit qu'il ne retrouvait plus le nom.
    Mais merci pour l'info.

    Citation Envoyé par DonPanic
    Qu'appelles-tu "conditions n'existant pas sur Terre" ?
    Des environnenents avec des pressions différentes, une atmosphère à la chimie différente, une différence de gravitation, une différence dans la protection des rayons du soleil, une planète autour d'une étoile différente, bref, tu as l'embarras du choix, uniquement limité par ton imagination.
    Regarde Titan => environnement vraiment étonnant et différent de la Terre actuelle.

  7. #66
    Simba_du_31

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Bonjour à tous,

    Merci DonPanic, je faisais bien allusion au tardigrade, désolée pour la précision, mais j'avais justement précisé que j'avais oublié son nom! 'fin bref

    Merci Gabylehamster pour les précisons, en effet j'entendais par "conditions n'existant pas sur la Terre" (c'est pas assez explicite??) par exemple de très fortes pressions n'existant pas sur Terre, même au fond des océans, idem pour la tempéture, le Tardigrade résiste à des températures n'existant pas sur Terre.

  8. Publicité
  9. #67
    exobiolo

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Magnifique exemple de raisonnement circulaire
    Si A est vrai, A est vrai
    Merci de la brillante démonstration


    Il n'est aucun besoin de bactéries pour oxyder le fer et ses composés sur Mars, cette chimie-là y suffit très largement

    Permettez-moi d'ajouter que l'eau oxygénée est utilisée comme bactéricide
    heu tu te fou de qui???? on ne peu meme plus apporter ses idée et propos sans etre insulté ou tourné au ridicule??
    Ce que je penses(cela ne regarde que moi!) c'est que si on trouve de la vie sur Mars qui n'ai pas été importée par des sondes ..... il y a simplement beaucoup plus de chance (etant donnée la proximité de la terre qui abrite elle aussi la vie et les echange de materiaux entre les deux planettes) que cette vie soit de meme origine ....par contre les chances qu'elles soient toutes les 2 apparuent indépendemment semblent plus faible ..........

  10. #68
    exobiolo

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par Simba_du_31
    Bonjour à tous,

    Merci DonPanic, je faisais bien allusion au tardigrade, désolée pour la précision, mais j'avais justement précisé que j'avais oublié son nom! 'fin bref

    Merci Gabylehamster pour les précisons, en effet j'entendais par "conditions n'existant pas sur la Terre" (c'est pas assez explicite??) par exemple de très fortes pressions n'existant pas sur Terre, même au fond des océans, idem pour la tempéture, le Tardigrade résiste à des températures n'existant pas sur Terre.
    le tardigrade, juste pour info ,n'est pas un ver.......il peut resister notament a des temperature prochent du zero absolu......

  11. #69
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par exobiolo
    Ce que je penses(cela ne regarde que moi!) c'est que si on trouve de la vie sur Mars qui n'ai pas été importée par des sondes .....
    Salut exobiolo
    Ce que tu dis là est de la spéculation pure ... vu que l'on a jamais trouvé une seule trace de vie qui ne soit pas d'origine strictement terrestre.

    A ce jour, je te rappelle, aucune forme de vie E.T. n'a jamais été trouvée. Ni sur Mars, ni ailleurs.
    Et l'accumulation des observations ne fait que resteindre à chaque fois davantage (a chaque résultat de mission) la probabilité déjà initialement faible, que la vie soit présente, ou ait pu exister, sur la planète rouge.

    Donc, pour résumer, la seule et unique forme de vie que l'on connaisse dans le système solaire, c'est la vie d'origine terrestre.

    Si on commence a élaborer des théories basées sur la vie ET alors qu'on a pas la moindre preuve qu'elle puisse exister, et bien on sort complètement de la demarche scientifique pour entrer dans l'esoterisme ...

  12. #70
    DonPanic

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par gabylehamster
    Je crois que je me suis mal exprimé, si on ne cherche pas dans toutes les directions, on peut passer à côté de certaines choses (on passe même je pense).
    Je ne parlais pas de volonté humaine.
    Dans la science, il vaut mieux brasser large que de se limiter...
    Pfffffffffffff, et à ton avis, comment on détermine des protocoles d'expériences concernant une forme de vie qu'on ne connait pas ?
    Réfléchis-y 3 secondes et tu verras que c'est du verbiage et qu'on est obligé de se baser sur ce qu'on connait


    Citation Envoyé par Simba_du_31
    en effet j'entendais par "conditions n'existant pas sur la Terre" (c'est pas assez explicite??) par exemple de très fortes pressions n'existant pas sur Terre, même au fond des océans, idem pour la tempéture, le Tardigrade résiste à des températures n'existant pas sur Terre.
    La pression n'est pas un problème pour un organisme "ouvert", dont les membranes sont perméables, et il est beaucoup plus interessant d'examiner les conditions de vie permettant à la bestiole de proliférer que celles où la bestiole est lyophilisée , en état de vie suspendue.

    Citation Envoyé par gabylehamster
    Des environnenents avec des pressions différentes, une atmosphère à la chimie différente, une différence de gravitation, une différence dans la protection des rayons du soleil, une planète autour d'une étoile différente, bref, tu as l'embarras du choix, uniquement limité par ton imagination.
    Regarde Titan => environnement vraiment étonnant et différent de la Terre actuelle.
    Il y a eu tout ça sur Terre dans le passé, une atmosphère dense et réductrice avant d'être moins dense et oxydante, pour le reste, tu t'égares complètement, on parle ici de Mars et de la Terre. Sur Terre, il y a des lacs très alcalins et des lacs très acides, des souces thermales à 400°C, des lacs de bitume et quelsques soient les environnements, c'est toujours une vie avec les mêmes constituants de base.
    Quand mon imagination montre ses limites, je me soigne en lisant "Le crystal qui songe" de Sturgeon, "la Faune de l'Espace" de Van Vogt, "Le Nuage Noir" de fred Hoyle, "Les Xipéhuz" de J. Rosny Ainé, et je ne me rappelle plus lequel des Asimov où les étoiles sont des êtres pensants, par exemple

    Citation Envoyé par exobiolo
    heu tu te fou de qui???? on ne peu meme plus apporter ses idée et propos sans etre insulté ou tourné au ridicule??
    Calmos, ça s'appelle se faire chambrer, s'il avait la moindre insulte, les modos y auraient mis bon ordre
    Citation Envoyé par exobiolo
    il y a simplement beaucoup plus de chance (etant donnée la proximité de la terre qui abrite elle aussi la vie et les echange de materiaux entre les deux planettes) que cette vie soit de meme origine
    Faudra m'expliquer pourquoi des organismes venus d'une planète dont l'atmosphère a été oxydante seraient anéantis par l'eau de Javel

  13. #71
    madingaïa

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Bonjour
    Vous avez l'air être très proche de ce TARDIGRADE, pouvez vous nous présenter succinctement cet individu si résistant.
    Pour l'eau de javel, peut être que nos cousins se sont adaptés a un environnement moins stressant: la vie n'utilise pas inutilement de l'énergie et a pu abandonner des défenses inutiles.

  14. #72
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par Simba_du_31
    Bonjour à tous,
    Je ne pense pas qu'on ait les moyens d'affirmer ou d'infirmer quoique ce soit sur ce sujet.
    Notre connaissance sur la vie sur Terre et son origine étant extrèmement limitée, nous ne pouvons rationnellement répondre à de telles question avant d'avoir des preuves irréfutables, non?

    extrêmement limitée ???!
    on a des dates (parfois, certes, tres imprecises), des étapes, quelque chose de presque aussi solide pour la naissance de la vie que le modèle standard pour la physique.
    Pour resumer, le "modèle standard" de la création de la vie sur terre est celui-ci =>

    apres le refroidissement de la planète et la liquefaction définitive des océans, la soupe primordiale, constituée, entre autre, d'acides aminés, a commencé à générer des combinaisons chimiques plus complexes sous l'effet de l'environnement (très différent de l'environnement actuel).
    Certaines de ces combinaisons ont fini par "reussir" a s'autorepliquer pour donner les premières formes de vie, très tôt dans l'histoire de la planète, il y a ~ 3.8 a 3.5 milliards d'années, soit moins d'1 milliard d'années seulement après la fin de l'accretion planétaire.
    Ces premières formes de vie rapidement suivies par des cyanobactéries, vont changer radicalement l'atmosphère de la Terre, et la remplir d'1/4 d'oxygène.
    Avec l'apparition de l'oxygène en abondance dans l'atmosphère, des nouvelles formes de vie vont alors emerger, remplaçant les cyanobactéries.
    La vie va alors se diversifier et subir la première de ses explosion de diversité.

    Nul besoin de faire appel a des éléments extérieurs apres la fin de l'accretion planétaire.
    En effet, si on compare les apports éventuels de matériaux extra terrestres avec ceux déjà présent a cette période, on obtient des rapports de 1 pour plusieurs milliards.
    Il n'y a donc aucune necessité d'un apport extérieur apres l'accretion planétaire initiale, pour générer la vie sur notre Terre.

    Rien que la découverte d'un minuscule vers (haaaaaa son nom??? je ne le retrouve plus!) dans les glaces arctiques capables d'"autocryopréservation", et résistant à des pressions et des températures qui n'existent pas sur Terre! Pourtant il n'y a pas d'explication rationnelle à son existence, on n'aurait pas pu la prévoir. ( pourquoi cette créature peut résister à des conditions qui ne sont pas critères de sélection??)
    pas vraiment d'accord ...
    Evidemment que le tardigrade a ces propriétés ... car il en a besoin !
    C'est l'évolution qui lui a donné ses capacités, il n'est pas né spontanément du néant !
    D'ailleurs, il ne resiste qu'a de faibles températures négatives et a des pressions des dizaines de fois moins fortes que celles que supportent certains organismes marins de grande profondeur.
    Sa plus grande performance ne vient d'aillerus pas des conditions dans lesquelles il entre en "sommeil", mais de la durée de celui ci, qui peut être extrèmement long.

    Il y a un organisme extrèmement simple, donc peu fragile, qui est capable de resister, grâce au (et non malgré le ...) froid, a de longues périodes de stase afin d'attendre un moment plus favorable pour se reveiller.
    Même si c'est moins extrème, je te signale que certains insectes se font congeler la nuit avant de se faire decongeler au matin sans en subir aucun dommage, qu'il y a des animaux qui hibernent, et des vers marins qui vivent dans de l'eau a presque 80°C sans aucun apport d'oxygène ni de lumière, a grande profondeur, près des fumeurs noirs du pacifique.
    Le tardigrade n'est qu'une espece de plus a avoir une adaptation extrème.
    Il n'y a ni miracle, ni explication irrationnelle.

    De plus, l'hypothèse sur l'apparition de la vie sur Terre est telle que l'on pourrait prévoir un autre mécanisme dans un autre environnement, qui pourrait aboutir à une autre forme de vie... et réfuter sans discussion cette idée serait hypocrite pour un biologiste.
    Ben la non plus je ne te suis pas : il ne faut pas confondre condition d'apparition et developpement =>
    S'il est acquis que la vie peut progressivement s'adapter a des conditions drastiquement différentes du milieu initial, il semble que plus que jamais que la "creation" initiale doit se faire dans des conditions bien particulières, pendant un certain laps de temps : sur Terre, ça a donné l'époque de la soupe primordiale d'acides aminés, qui ont bénéficé des températures, pressions, abondance d'éléments adequat, pendant un temps suffisant pour générer les premières formes capable d'autoreplication.
    Dès lors, mais pas avant, la vie va s'adapter.

    Pour l'instant, RIEN, strictement RIEN, ne donne a penser que la vie pourrait se developper dans d'autres conditions.
    Je ne dis pas que c'est impossible, je dis qu'il est speculatif de se baser des possibilités qui ont montré leur inexistance jusqu'a présent ...

    Le biologiste hypocrite est surtout celui qui sort des théories farfelues de son chapeau pour faire parler de lui.
    Et il y en a quelques uns ...

  15. Publicité
  16. #73
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par Simba_du_31
    Notre connaissance sur la vie sur Terre et son origine étant extrèmement limitée, nous ne pouvons rationnellement répondre à de telles question avant d'avoir des preuves irréfutables, non?
    Citation Envoyé par OKO
    on a des dates (parfois, certes, tres imprecises), des étapes, quelque chose de presque aussi solide pour la naissance de la vie que le modèle standard pour la physique.
    Salut, je reconnaitrais quand même que notre connaissance de la vie primordiale est limitée (les preuves les plus évidentes sont les fossiles qui sont en soit des phénomènes exceptionnels).

    Néanmoins, les quelques sites; dont les roches sédimentaires les plus vieilles connues (Ishua)); qui contiennent ces marqueurs témoignant de la vie permettent des interpolations crédibles sur le développement de la vie primitive. Pour remonter plus tot, à la chimie prébiotique, les expériences de labo ont montré que la formation d'acides aminés n'est pas un processus extrèmement complexe au point d'être limité a notre seule Terre (j'ai pas parlé de vie....).

    Citation Envoyé par OKO
    Pour l'instant, RIEN, strictement RIEN, ne donne a penser que la vie pourrait se developper dans d'autres conditions.
    Je ne dis pas que c'est impossible, je dis qu'il est speculatif de se baser des possibilités qui ont montré leur inexistance jusqu'a présent ...
    Disons qu'il n'est pas interdit de le penser, de l'imaginer, mais il ne faut en effet pas confondre spéculation et imagination avec des faits scientifiques. La vie est de loin le système chimique le plus complexe qu'on connaisse et on est loin d'en maitriser la totalité. Alors tenter de développer une théorie de la formation de la vie dans d'autres conditions est une idée assez utopique.

    La seule forme de vie parallèle que l'on pourrait envisager décemment à l'heure actuelle serait une biologie basée sur de l'ADN dextrogyre. Les résultats de base ne seraient en soit pas bien différents de la vie que nous connaissons.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  17. #74
    madingaïa

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    bonjour

    il me semble que les observations suivantes
    -traces de chimie organique dans des nuages interstellaires
    - bactérie (présente malgré des tentatives de stérilisation initiale des matériels) ayant résisté au stress d'un voyage dans espace et qui pose le problèmes de la contamination des objets visités
    -moins récemment , possibilité de d'adaptation insoupçonnés d'organismes vivant dans des milieux extrêmes (fosse abyssale, milieux acide ou ayant une température au delà des limites possible fixées (un temps) par les scientifiques pour que des cellules y résistent)
    apportent des arguments de plus en plus nombreux en faveur d'une origine exogène de la vie sur terre.

    La probabilité que de la chimie organique ait été possible sur Mars est loin être négligeable et dans l'état actuel des connaissances scientifiques ne peut être considérée nulle sur certains objets du système solaire.

    Pour ma part je me méfie beaucoup de anthropocentrisme qui limite consciemment ou non le champ des hypothèses et a permis a nos lois de la physique de nous en administrer quelques leçons . La seule découverte de trace organique ailleurs que sur terre peut doubler les probabilités que le vivant (quel en est la définition exacte!) n'est pas l'exception dans l'univers.
    Je pense que c'est une question de temps.

  18. #75
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Il faut quand même garder à l'esprit qu'entre quelques protéines et autres molécules organiques détectées dans l'espace et la vie tel qu'on l'observe, il y a tout un monde.
    La définition de chimie organique se limite à une chimie basée sur C, H, O et N principalement et en aucun cas ne signifie chimie biologique. (L'inverse, jusqu'à nouvel ordre, est cependant vrai).
    Quant au fait que les bactéries extrèmophiles sont capables de survivre dans les endroits ou elles se trouvent; la réponse est simple: c'est le seul endroit ou l'evolution leurs permettent de substister car aucune autre espèce n'y crée de concurrence. Idem pour les stromatolithes; s'il sont encore là, c'est uniquement parce qu'ils vivent dans des millieux dont personne ne veut. Et celà depuis plusieurs centaines de millions d'années.

    ? Qu'est ce que l'anthropocentrisme a avoir là-dedans (geocentrisme serait plus approprié, toutes références aristotelicienne écartées ?) ?, S'il s'agit du fait que la vie est endémique a la Terre; Je préfère que ce soit le cas et que la panspermie ne soit que des phénomènes exceptionnels. Si tout les êtres vivants de notre galaxie nous ressemblent, ont exactement la même chimie; les mêmes processus évolutifs et le même résultat final; alors l'exobiologie ne sert à rien puisque ce serait partout la même chose......(hormis les variations liées à l'adaptation)

    Cordialement,

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  19. #76
    DonPanic

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par madingaïa
    -moins récemment , possibilité de d'adaptation insoupçonnés d'organismes vivant dans des milieux extrêmes (fosse abyssale, milieux acide ou ayant une température au delà des limites possible fixées (un temps) par les scientifiques pour que des cellules y résistent)
    apportent des arguments de plus en plus nombreux en faveur d'une origine exogène de la vie sur terre.
    Grossomodo, tu dis que si un organisme évolue pour faire face à des conditions terrestres éprouvantes, s'il y réussit de telles manière qu'il resistera au-delà de ces conditions, ce serait la preuve d'une origine extra-terreste.
    Ce ne me parait en aucun cas être une preuve recevable de l'origine exogène, mais bien celle de la réussite de son adaptation.

  20. #77
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    Salut, je reconnaitrais quand même que notre connaissance de la vie primordiale est limitée (les preuves les plus évidentes sont les fossiles qui sont en soit des phénomènes exceptionnels).
    Il est clair qu'il subsiste pas mal de zones d'ombre, la plus importante étant le passage de la chimie au vivant.
    La dessus, nous sommes quasiment ignares ...
    Raison de plus pour commencer par étudier les hypothèse les plus probables.

    Alors tenter de développer une théorie de la formation de la vie dans d'autres conditions est une idée assez utopique.
    C'est aussi mon point de vue.
    D'autant plus que si la vie pouvait emerger "facilement" de différents types de conditions initiales, alors, la vie serait quelque chose de commun dans l'univers.
    Ce qui ne semble pas vraiment être le cas.

    Rien que le fait d'avoir 2 sources de vie disctinctes dans notre système, signifierait qu'il y aurait plusieurs dizaines de milliards de foyer de vie, juste dans notre galaxie.
    Car il y a peu de chance que notre système possède des propriétés exceptionnelles : notre soleil est commun, et il est encore trop tôt pour dire si notre système planétaire est lui aussi commun (il faut attendre les progrès dans la detection des exoplanètes telluriques).

    Par contre, ce qui n'est pas commun, c'est les propriétés de la Terre.
    De ce qu'on en sait (et nous sommes là pour le constater...), elle est apparemment de la bonne taille (gravitation adéquate), à la bonne distance du soleil (apport energétique & rayonnement mutagène), possédait une atmosphère adéquate au moment de la création de la vie, ainsi que de l'eau (d'un PH quasi neutre et sans biocides) en abondance.

    Voici des propriétés tout a fait remarquable, qu'aucune planète du système, loin s'en faut, n'a jamais atteint.
    Mars s'en est approché, mais d'assez loin : faibles océans très peu profond (moins de 10m en moyenne) et saturés de peroxyde d'hydrogène (l'un des meilleurs biocide), atmosphère inadéquate qui va rapidement s'echapper (par contre la durée et la date restent très flous), gravité d'1/3 de celle de la Terre.

    Mars est definitivement très différente de la Terre.
    Notre planète est un hasard magnifique, un des très exceptionnels endroits de l'univers ou les conditions ont pu être réunies pour qu'émerge la vie.
    Ca ne veut pas dire qu'elle n'existe pas ailleurs, ça veut dire qu'elle n'existe pas partout.

  21. #78
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par OKO
    à la bonne distance du soleil (apport energétique & rayonnement mutagène)

    hmmm reflexion faite, c'est surtout les rayons cosmiques qui arrivent à penetrer l'atmosphère (donc les rayons gamma hautement energétiques du fond de l'espace) qui sont plus probablement la partie principale du rayonnement mutagène ...

  22. Publicité
  23. #79
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par OKO
    D'autant plus que si la vie pouvait emerger "facilement" de différents types de conditions initiales, alors, la vie serait quelque chose de commun dans l'univers.
    Ce qui ne semble pas vraiment être le cas.
    Le problème se situe des deux cotés. D'un coté, on ne connait que moyennement la formation de la vie sur Terre. De l'autre, on ne connaît que très superficiellement les autres astres susceptibles d'abriter une vie primitive.
    Une chose est sure, dans notre système solaire, la vie évoluée (équivalent métazoaires disons) n'est sans doute limitée qu'à la Terre. Si il existe une vie sur Mars, Europe, Titan.....?!?, et que celle-ci est primitive (d'un stade bactérien) et reclue dans des endroits 'standardophile' (par opposition au reste de la planète qui est extrèmophile). Alors il est fort probable qu'une telle vie ne pourra être découverte que lorsque ces planètes seront colonisées et explorées de manière intensive....autrement dit; pas pour toute suite.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  24. #80
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    De plus, il semble que l'emergence d'une forme de vie intelligente soit elle aussi soumise a des conditions très particulières.
    Il a fallu attendre 3.5 milliards d'années, et plusieurs règnes animaux, avant qu'une branche arrive, enfin, à generer une espèce evoluée (... nous).

    SETI nous permet de pouvoir affirmer que la vie intelligente semble rarissime dans notre univers "proche".
    J'entend par vie intelligente une forme de vie capable de communiquer (emettre et recevoir) a travers l'espace.
    comme nous actuellement.

    Mais la vie intelligente étant elle même une exception de la chaine évolutive, on est en droit de se demander si il n'y a pas, tout de même, de bonnes chances que la vie sous une forme plus simple soit commune dans les systèmes stellaires de l'univers.

    Ce que je crois, c'est qu'il existe nombre de puits de potentiel (possédant les matériaux adéquats), mais qu'un potentiel ne suffit pas.
    Il faut aussi un catalyseur, c'est a dire des conditions optimales, afin de transformer une mer chimique en foyer de vie.
    Il faut du temps (~1/2 milliards d'années sur Terre) dans un environnement stable et fécond.
    Et ça, on ne le rencontre pas au détour de chaque étoile.

    Il ne suffit pas, comme pour Mars, d'avoir, pendant quelques temps, effleuré des conditions acceptable du developpement de la vie pour que celle ci ait pu emerger.
    Je pense que les terres fertiles en vie sont loin d'être légion, mais plutôt des exceptions.
    La chose interessante serait evidemment de quantifier cette probabilité.
    Malheureusement, pour ça, il nous faut faire de gros progrès dans l'observation des exoplanètes telluriques, afin de peut-être en trouver une un jour, qui réunisse les bonnes conditions a l'apparition d'une forme de vie.
    Mais pour moi il ne fait aucun doute que la Terre est la seule génitrice du système solaire.
    Jusqu'a preuve du contraire en tout cas.

  25. #81
    DonPanic

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par OKO
    SETI nous permet de pouvoir affirmer que la vie intelligente semble rarissime dans notre univers "proche".
    J'entend par vie intelligente une forme de vie capable de communiquer (emettre et recevoir) a travers l'espace.
    Pas un bon argument, le SETI
    1) AMHA, les instruments su Seti, il leur manque un facteur 10000 dans les perfs pour réellement détecter un signal artificiel dans le bruit de fond électromagnétique stellaire
    2) le Seti ne détecterait que des civilisation bien plus avancées technologiquement que nous.

    On peut être intelligent et civilisé sans expédier des ondes électromagnétiques dans l'espace.

    Il y a dans SETI l'idée sous-tendue que la "vie intelligente" va toujours trouver le moyen d'être pérenne. En fait, si on prend en compte qu'une société développée et technologique peut s'épanouir et s'effondrer, ça diminue grandement les probabilités de communication.

  26. #82
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Pas un bon argument, le SETI
    1) AMHA, les instruments su Seti, il leur manque un facteur 10000 dans les perfs pour réellement détecter un signal artificiel dans le bruit de fond électromagnétique stellaire
    ba ... même si le budget est faible, c'est quand même l'observatoire d'arecibo qui sert a la collecte de données, c.a.d. tout simplement le plus grand et le plus puissant radio telescope au monde.
    C'est donc le meilleur instrument existant qui est utilisé pour ecouter, voir pour emettre, car Arecibo est aussi l'instrument ayant envoyé le message le plus puissant de l'histoire de l'humanité (d'une puissance de 20 trillions de watt).
    Si tu as quelque chose de mieux sous la main, je suis preneur, mais jusqu'a preuve du contraire, arecibo est, de très loin, le meilleur outil pour cette tache.
    Le tout couplé avec une gratuité totale de l'exploitation des résultats.
    On a donc le meilleur outil fabriqué par l'homme pour ecouter les étoiles, associé avec des coûts d'exploitation misérables, qui ecoute 24/24 7/7 (ou quasiment) les confins de l'univers afin de capter une emission logique.

    Maintenant, si tu penses qu'Arecibo n'est pas assez bon pour faire ce travail, il va falloir envisager de construire un radio telescope encore plus grand que les 300m de diamètres de ce géant.

    Personnellement, je trouve que c'est une des plus fantastique réussite de la science de réussir a maintenir une veille constante, avec le meilleur instrument jamais construit, a des coûts misérables.

    Franchement, si t'as une meilleure idée, propose leur !
    parce que j'aimerais bien savoir sur quoi tu te bases pour dire que ce radio-telescope, qui a été conçu spécifiquement pour detecter les plus faibles signaux radios qu'il nous est possible de recevoir, manque de resolution d'un facteur 10000 pour recevoir un signal ...
    Alors on fait quoi ? on éteint tout et on attend 50 ans de pouvoir se payer un radio telescope de 500m de diamètre qui n'aura qu'une résolution même pas du double ?
    A part toi, je n'ai pas entendu parler de problème de résolution avec cet engin.
    Le problème principal mis en avant concerne plus les fréquence analysées, obligatoirement resteinte par l'engin, et par les capacités de calcul, même en grid, vu qu'il est impensable d'examiner l'integralité du spectre.

    Je ne suis vraiment pas convaincu par ton affirmation, qui n'est pas etayée par des arguments.


    Citation Envoyé par DonPanic
    2) le Seti ne détecterait que des civilisation bien plus avancées technologiquement que nous.
    pour quelle raison ?
    même si on n'emet pas constament vers l'espace, des "messages" sont regulièrment emis, selon des protocoles élaborés, en optimisant, evidemment, a la fois les fréquences d'emission et le contenu.
    Il y aurait pas mal a dire la dessus, mais en gros, les frequences choisies sont celle qui voyagent bien, et qui sont les plus evidentes a capter, et le contenu, on s'en fout un peu, pour pas dire completement : ce qui compte c'est que ça soit un signal logique, qu'il est impossible d'attribuer à un quelconque evenement naturel, c'est assez facile a produire.

    Donc je ne vois pas en quoi une civilisation devrait être plus évoluée que nous le sommes actuellement pour recevoir un de nos messages et comprendre immédiatement qu'il provient d'une forme de vie intelligence.
    Si on recevait nos propres messages, on aurait aucun doute sur la source : vie intelligente.
    Si une autre espece que nous, dans un autre système, peut recevoir ce message, nul doute qu'elle en tirera les mêmes conclusions.

    Definitivement, je ne vois pas quelle serait la raison pour laquelle, si SETI capte un message, celui ci devrait obligatoirement venir d'une civilisation plus avancée que la nôtre
    il faut dire que là non plus t'as pas argumenté des masses


    On peut être intelligent et civilisé sans expédier des ondes électromagnétiques dans l'espace.
    Alors là y a un débat de 150 posts a faire ...
    personnellement je ne conçois pas une vie intelligente ne maitrisant pas la communication spaciale.
    regarde ce que ça nous apporte ....



    Il y a dans SETI l'idée sous-tendue que la "vie intelligente" va toujours trouver le moyen d'être pérenne.
    Alors là je ne te suis pas ...
    le but c'est d'arriver coute que coute (et de preference coute pas cher) a chopper une preuve, c'est tout.
    Il n'y a aucune volonté d'introniser une possible vie ET intelligente en tant que civilisation immortelle.
    dans AUCUN des objetcifs de SETI, tu ne pourras lire ça.
    Je te rappelle quand même que c'est fait pas des scientifiques, pas des guignols.
    Même chopper un message d'il y a 150 ma, d'une civilisation morte et enterrée serait une immense satisfaction.


    En fait, si on prend en compte qu'une société développée et technologique peut s'épanouir et s'effondrer, ça diminue grandement les probabilités de communication.
    la je suis 100% d'accord
    Mais l'objectif de SETI n'est pas de communiquer.
    C'est de decouvrir s'il existe une autre intelligence que nous dans l'univers.
    Sitôt qu'une civ intelligente sera decouverte, si ça arrive un jour, bien sûr, (mais qui, finalement, devient plus improbable chaque jour ...), ALORS, on ne sera plus dans une phase d'observation étendue (a tout l'espace) mais localisée (à la source de l'emission).
    Et ça ne s'appellera plus SETI.
    Et SETI aura alors rempli sa mission (on peut toujours rêver ...)

    Mais je te trouve quand même bien cavalier avec ce très sympathique programme d'observation, qui utilise les moyens les plus puissants actuellement a la disposition de l'humain, pour remplir sa tache, avec des frais de fonctionnement misérablement infimes comparé a d'autres programmes d'observation (qui a dit hubble ..? ).
    Je trouve personnellement que cette veille est in-dis-pen-sa-ble, surtout a ce prix là.
    parce que si SETI capte le signal attendu, c'est le jackpot intégral.


    En attendant ... que l'on trouve ou non qu'il fait bien son travail, il le fait.
    Et les résultats qu'il a donné jusqu'aujourd'hui sont pessimiste : on est déjà sûr et certain qu'il n'existe pas de vie ET intelligente/communicante dans notre proche banlieue.
    Ce qui prouve que nous sommes rares.
    Voir très très rares (je parle des formes de vie communicantes).
    Parce que depuis le temps qu'il bosse, le programme SETI (début en 74 y a 32 ans déjà) et ben .... que dalle.
    Donc on peut affirmer avec certitude (n'ayons pas peur) que la vie intelligente (qui commence pour moi avec la faculté de communication a travers l'espace, je le repète, en dessous, ça peut être de la vie evoluée, mais pas intelligente) ... est une chose rarissime dans notre univers (celui ci étant relativement homogène, ce qui n'existe pas ici n'existe pas ailleurs).

    wow, je viens de pondre une tartine, et j'ai pas le temps de corriger l'orthographe, je m'en excuse.

    Je conclu brièvement :
    c'est pas parce que la vie intelligente est rarissime que la vie tout court l'est aussi.
    Mais je reste convaincu qu'il faut un puit de potentiel associé a un catalyseur pour qu'elle emerge.
    Notre Terre est un petit miracle qui ne doit pas être si fréquent de rencontrer.
    Voilà, je me sauve (me fait engueuler là ... ma réponse de 5 minutes a duré presqu'une heure)

  27. #83
    DonPanic

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par OKO
    Mais je te trouve quand même bien cavalier avec ce très sympathique programme d'observation, qui utilise les moyens les plus puissants actuellement a la disposition de l'humain, pour remplir sa tache, avec des frais de fonctionnement misérablement infimes comparé a d'autres programmes d'observation (qui a dit hubble ..? ).
    Cavalier ?
    Tu m'en trouveras beaucoup des cavaliers avec SETI qui ont a leur actif quelques 5000WU et 23000 heures de CPU
    Il y a les plaques du salut humain sur les Voyager, c'est à la fois magnifique et dérisoire, un peu comme l'actuel SETI.
    J'ai mis seti@home au repos, je trouve d'autres programmes de calcul partagés autrement plus utiles tant que les dispositifs de détection SETI n'auront pas fait un bond significatif en résolution. Ce serait un miracle statistique que nous détections une civilisation jumelle à aussi faible distance astronomique avec les installations actuelles.

    Maintenant, si tu penses qu'Arecibo n'est pas assez bon pour faire ce travail, il va falloir envisager de construire un radio telescope encore plus grand que les 300m de diamètres de ce géant.
    Ben oui, explorer jusqu'à 20~30 AL c'est astronomiquement parlant très très petit, et ce sont le promoteurs du Seti qui ont évalué cette distance où les signaux artificiels terriens pourraient être captés par une civilisation jumelle de la nôtre ou inversement.
    Or, il me semble que plus une civilisation technologique sera évoluée, et plus ses appareillages de communication seront fins, discriminants, capables de fonctionner avec des signaux de faible puissance, et cette civilisation sera d'autant plus discrète, radioélectriquement parlant, et d'autant plus difficile à détecter à moins que cette civilisation n'émette volontairement des puissants signaux à destination de l'autre.

    Tout ça pour dire que je pense qu'on ne peut en aucun cas se baser sur les résultats du SETI pour pouvoir affirmer quoique ce soit sur la fréquence de la vie intelligente dans l'Univers. On ne pourra pas détecter les indices d'une civilisation technologique dans un autre faubourg de notre galaxie avant longtemps.
    Dernière modification par DonPanic ; 30/07/2006 à 17h30.

  28. #84
    madingaïa

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Grossomodo, tu dis que si un organisme évolue pour faire face à des conditions terrestres éprouvantes, s'il y réussit de telles manière qu'il resistera au-delà de ces conditions, ce serait la preuve d'une origine extra-terreste.
    Ce ne me parait en aucun cas être une preuve recevable de l'origine exogène, mais bien celle de la réussite de son adaptation.
    Pas vraiment, je pense que le fait de découvrir des organismes viables dans des milieux considéré impropre au développement de la vie, additionné aux autres observations cité plus haut permet de renforcer les fondation de la théorie d’une origine exogène de la vie sur la Terre.





    Un univers dans lequel :

    - la chimie des briques primitives de la vie est observé la ou on ne l‘attendait pas

    - la possibilité pour ces éléments de migrer dans l’espace pendant de longue périodes sans altération de leurs constituants (échec de stérilisation des satellites artificiels)

    - les limite d’adaptation des organismes sont sans cesse reculées

    rend possible (je n’ai pas dis probable) qu’il n’y ai pas eu sur terre création de la vie mais développement dans des conditions avantageuses.


    Les soupçons d’enthropocentrisme affleures quand les conditions trouvées sur notre Terre sont qualifiées de bien particulières ou miraculeuse pour permettre la création de la vie, se qui sous entend que la vie n’a pu apparaître que dans ce tout petit coin d’espace, pourtant si commun dans un univers isotrope.

    Je pense que l'idée que la vie puisse se développer ailleurs est assez partagée.Mais quelle puisse être CREE très loin de notre terre nous pose le problème de la relative insignifiance de ce système planétaire et donc de notre importance.

    la science en ce domaine ne peux que spéculer.

    - la terre est une singularité la vie est rare voir unique et donc certainement absente de MARS.

    - les éléments ayant le potentiel d'une propriété émergente qu'on appelle la vie sont crées ailleurs,la panspermie est l'origine de la vie sur terre et il est possible que MARS, étant proche, avec un début d'évolution semblable a notre TERRE, est été colonisé par des organismes vivants.

    C'est moins rock and roll,mais je penche pour la deuxième.

  29. Publicité
  30. #85
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par madingaïa
    - les éléments ayant le potentiel d'une propriété émergente qu'on appelle la vie sont crées ailleurs,la panspermie est l'origine de la vie sur terre et il est possible que MARS, étant proche, avec un début d'évolution semblable a notre TERRE, est été colonisé par des organismes vivants.
    ailleurs .. ou ça ?
    et pourquoi 1 parties contre plusieurs millards, identiques, ferait-elle la différence (rapport du nombre de molécules organiques primordiales existantes sur Terre / molécules E.T. ) lors du processus de création de vie ??

    En répondant a ces deux simples question, ou plus exactement en étant dans l'impossiblité d'y répondre, tu élimineras par la même occasion une hypothèses inutile dans la génèse biologique terrestre.

    Quoique tu puisse en penser ou en dire, il n'existe aucun endroit connu a part la terre qui soit capable d'avoir offert des conditions aussi favorables a la création de la vie.
    Ou alors cites moi lequel.

    Pourquoi inventer des improbables sources mystérieuses et finalement inutiles a la demonstration, alors que la Terre possédait, elle, et elle seule dans l'univers connu, des propriétés adéquates pour engendrer le processus bilogique.

    Ce que je pense, c'est justement que c'est toi qui te place dans une démarche anthropocentriste.
    Ce fameux besoin d'une explication inexplicable et alambiquée.
    typique métaphysique, mais pas vraiment adapté à la physique ou à la biologie.


    Je suis prêt, avec plaisir, a discourir sur le sujet, mais pas encore entendre des "la vie vient d'ailleurs parce qu'elle n'a pas été généré sur Terre"
    Si elle vient d'ailleurs, dis nous d'ou, dans quelle conditions elle a pu arriver là, et pourquoi ta solution la plus compliquée serait-elle la meilleure
    Franchement, je crois que t'as du taff pour argumenter sérieusement la panspermie.
    beaucoup s'y sont cassés les dents, tu ne seras pas le premier.

    Le rasoir d'Ockham, ça te dit quelque chose ?
    Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem.
    "Les choses essentielles ne doivent pas être multipliées sans nécessité"

    Je pense que tu as là matière à méditation !

  31. #86
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Cavalier ?
    Tu m'en trouveras beaucoup des cavaliers avec SETI qui ont a leur actif quelques 5000WU et 23000 heures de CPU
    bravo Monsieur
    ha ... t'es quand même gaulé là !!
    pour un gars qui critique SETI, j'en connais pas des masses qui alignent un tel CV


    Il y a les plaques du salut humain sur les Voyager, c'est à la fois magnifique et dérisoire, un peu comme l'actuel SETI.
    J'ai mis seti@home au repos, je trouve d'autres programmes de calcul partagés autrement plus utiles tant que les dispositifs de détection SETI n'auront pas fait un bond significatif en résolution. Ce serait un miracle statistique que nous détections une civilisation jumelle à aussi faible distance astronomique avec les installations actuelles.

    Ben oui, explorer jusqu'à 20~30 AL c'est astronomiquement parlant très très petit, et ce sont le promoteurs du Seti qui ont évalué cette distance où les signaux artificiels terriens pourraient être captés par une civilisation jumelle de la nôtre ou inversement.
    Or, il me semble que plus une civilisation technologique sera évoluée, et plus ses appareillages de communication seront fins, discriminants, capables de fonctionner avec des signaux de faible puissance, et cette civilisation sera d'autant plus discrète, radioélectriquement parlant, et d'autant plus difficile à détecter à moins que cette civilisation n'émette volontairement des puissants signaux à destination de l'autre.
    genre ce qu'on fait des fois avec arecibo en emission ?

    certes, au petit bonheur la chance ... tant qu'on a pas un truc a viser ......


    Tout ça pour dire que je pense qu'on ne peut en aucun cas se baser sur les résultats du SETI pour pouvoir affirmer quoique ce soit sur la fréquence de la vie intelligente dans l'Univers.
    Là on va pouvoir debattre des moyens necessaire et de la perf réelle des instruments actuels.

    Même si la grille a une faible résolution, je te rappelle que l'univers est d'une merveilleuse homogénéïté.
    Dès lors, ce qui est valable dans ce coin, a de forte chance de l'être ailleurs.
    Isn't it ?
    Alors certes, toi tu donnes un chiffre interessant : 20 a 30 AL.
    Tu en es bien sûr ? C'est une estimation personnelle ?
    personnellement ça me parait Très Très Trèèèès faible comme distance, je ne vois pas comment on pourrait passer 32 ans a examiner seulement une grosse centaine d'étoiles (ça doit donner ça non, le nombre d'étoiles dans une sphère d'un rayon de 30 AL ?), ni l'intérêt que cela peut représenter de se cantonner a un sifaible échantillon.

    Avant d'aller plus loin, j'aimerais que tu valides ces chiffres, si possible, STP
    thx monsieur

    T'imagines bien que c'est le coeur du problème en fait : la taille de l'oreille
    dans l'attente de te lire (c'est l'heure)

  32. #87
    DonPanic

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par OKO
    Même si la grille a une faible résolution, je te rappelle que l'univers est d'une merveilleuse homogénéïté.
    Dès lors, ce qui est valable dans ce coin, a de forte chance de l'être ailleurs.
    Isn't it ?
    On peut aussi bien conclure de ce que tu dis que la Vie et l'intelligence sont vachement fréquents avec 1/unité de volume de la Galaxie sondé
    Citation Envoyé par OKO
    Alors certes, toi tu donnes un chiffre interessant : 20 a 30 AL.
    Tu en es bien sûr ? C'est une estimation personnelle ?
    Nan 20 AL était basé sur les perfs du Green Bank.
    Bon, si tu as idée des progrès depuis ? parce que pour détecter un signal artificiel à 10000 AL, ce qui signifierait un % vraiment significatif de La Galaxie, faut gagner au moins 5 chiffres après la virgule d'une part (soit que la sensibilité des radiotéléscopes ait été multipliée par 100000), et plus tu sondes profond, plus il y a de bruit de fond pour noyer les signaux d'une part, plus tu as besoin d'une puissance de calcul ahurissante pour analyser les signaux par unité de surface sondée sur la carte du ciel d'autre part.
    Dernière modification par DonPanic ; 31/07/2006 à 17h51.

  33. #88
    madingaïa

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    [QUOTE=OKO]ailleurs .. ou ça ?

    Comme je l’ai dis plus avant, des éléments prébiotiques ont été détectés, par analyse du spectre, dans un nuage interstellaire.
    Ce n’est pas du vivant, je suis d’accord avec toi ça en est même très éloigné, mais ce que je pense important dans cette affaire : c’est qu’on ne les attendaient pas ici !
    Cela démontre que la première étape vers le vivant est possible ailleurs et par la même, renforce l’hypothèse d’une chimie organique" banale" dans l’univers tout en clôturant a jamais celle qui affirmait que seule les conditions terrestres pouvaient le permettre.

    citation OKO
    et pourquoi 1 parties contre plusieurs millards, identiques, ferait-elle la différence (rapport du nombre de molécules organiques primordiales existantes sur Terre / molécules E.T. ) lors du processus de création de vie ??


    Bon ! Me voilà avec un os à ronger.
    POURQUOI ? , en effet.
    Je n’ai pas rencontré cet argument et encore moins la réponse. (Si une théorie pro panspermiste résout ce problème merci d’enrichir le débat).
    Je ne voie pas de raison pour que des éléments identiques et exogènes aient plus de potentiel pour passer de l’inerte au vivant que les indigènes.
    Mais cela ne remet pas en cause la possibilité d’émergence de la vie ailleurs, notamment sur MARS, ni d’une possible « contamination » de la TERRE vers MARS (puisque c’est le sujet).



    citation OKO
    Quoique tu puisse en penser ou en dire, il n'existe aucun endroit connu a part la terre qui soit capable d'avoir offert des conditions aussi favorables a la création de la vie.
    Ou alors cites moi lequel.

    Pour le moment c’est un fait, mais les observations récentes que je cite plus avant sur les propriétés insoupçonnées de ces éléments et de la vie, ouvrent des perspectives plutôt qu’elles ne les referment.


    citation OKO
    Pourquoi inventer des improbables sources mystérieuses et finalement inutiles a la demonstration, alors que la Terre possédait, elle, et elle seule dans l'univers connu, des propriétés adéquates pour engendrer le processus bilogique.

    Aucun débat n’est inutile et je trouve ces conclusions trop définitives face à un univers connu observable, mais largement inexploré.


    citation OKO
    Ce que je pense, c'est justement que c'est toi qui te place dans une démarche anthropocentriste.
    Ce fameux besoin d'une explication inexplicable et alambiquée.
    typique métaphysique, mais pas vraiment adapté à la physique ou à la biologie.

    Je ne vois pas en quoi l’hypothèse que la vie soit un état d’évolution de la matière reproductible dés qu’un système crée des conditions favorables et pendant un temps équilibrées, dans un univers “infini“, isotrope et âgé de 14 M d’année, la vie étend apparue en quelques centaines de millier années dans un système jeune, je ne vois pas en quoi cette analyse serait motivée par l’enthropocentrime.

    Je pense que seules les lois de la physique ont une influence sur les composant de la matière. Il n’y a pas un soupçon d’ésotérisme dans cette démarche.

    citation OKO
    Le rasoir d'Ockham, ça te dit quelque chose ?

    Oui, Encore faudrait-il définir l’hypothèse la plus simple

    A oui,comme vous le voyez, je ne sais pas inclure plusieurs citations dans une réponse,si quelqu'un peux m'expliquer le procédé merci.

  34. #89
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    la vie étend apparue en quelques centaines de millier années dans un système jeune, je ne vois pas en quoi cette analyse serait motivée par l’enthropocentrime.
    millions d'années
    quelques centaines de millions d'années !
    la vie a mis en fait ~ 1/2 milliard d'années a emerger de la soupe primitive.
    ça ne s'est pas fait en un claquement de doigt :
    Il s'est passé autant de temps entre le début du processus et l'apparition des premières formes auto réplicantes, qu'entre le moment ou les premiers animaux sont sortis de l'eau et aujourd'hui !!!

    Peux-tu te représenter des durées aussi énormes ?
    c'est cinq mille fois plus que ce que tu annonces au dessus, excusez du peu !
    Minimum 500 millions d'années pour créer des assemblages d'acides aminés capable simplement de se répliquer, à partir de la soupe primitive.


    citation OKO
    Le rasoir d'Ockham, ça te dit quelque chose ?

    Oui, Encore faudrait-il définir l’hypothèse la plus simple
    c'est ce que j'ai fais juste avant
    toutes les conditions ont été réunies sur terre, alors qu'elles ne sont pas réunies ailleurs, dans l'univers que l'on connait et que l'on observe.
    Dès lors, il est inutile d'aller chercher midi a 14h
    SAUF si un jour on dispose de nouveaux éléments.
    Ce qui n'est pas du tout le cas actuellement (chaque mission martienne supplémentaire revient bredouille, réduisant donc de plus en plus les probabilité qu'il y ait eu de la vie sur Mars a un moment de son existence).

    Proner la panspermie est donc totalement gratuit et infondé en l'état actuel des connaissances, qui sont loin d'être négligeable.
    je rajouterais que la panspermie est pronée, la grande majorité du temps, par des personnes peu au fait de la chose scientifique.


    A oui,comme vous le voyez, je ne sais pas inclure plusieurs citations dans une réponse,si quelqu'un peux m'expliquer le procédé merci
    pour mettre en quote, tu as juste a selectionner le texte (en surbrillance noire) puis a cliquer sur l'icone de quote juste au dessus (elle ressemble a une bulle de bande dessinée)
    ou alors a mettre [ quote] "ton texte a citer" [ /quote] en enlevant l'espace que j'ai mis apres le [

  35. #90
    OKO

    Re : Des bactéries sur Mars ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Nan 20 AL était basé sur les perfs du Green Bank.
    Bon, si tu as idée des progrès depuis ? parce que pour détecter un signal artificiel à 10000 AL, ce qui signifierait un % vraiment significatif de La Galaxie, faut gagner au moins 5 chiffres après la virgule d'une part (soit que la sensibilité des radiotéléscopes ait été multipliée par 100000), et plus tu sondes profond, plus il y a de bruit de fond pour noyer les signaux d'une part, plus tu as besoin d'une puissance de calcul ahurissante pour analyser les signaux par unité de surface sondée sur la carte du ciel d'autre part.
    tout dépend evidemment de la force du signal émis, ainsi que de la taille de son cône de propagation.
    ce qui serait interessant de savoir, c'est a quelle distance l'emission la plus puissante que l'on ai produite, d'ailleurs avec Arecibo, serait capté par celui-ci.
    je doute fortement que ce signal n'ait une portée "que de" 30AL.

    Concernant les capacités de calcul, SETI possède le plus grand pouvoir de calcul de l'histoire des expérimentation scientifique, grace au grid.

    Pour résumer, on a donc le plus puissant radio telescope du monde, la plus grosse capacité de calcul scientifique de la planète, et des coûts quasi inexistant comparé a la somme de traitement effectué.

    Personnellement, j'appelle ça un bon plan.

    Le monde étant ce qu'il est et notre évolution en étant au stade actuel, nous disposons avec le programme SETI du plus puissant detecteur de vie intelligente qu'on puisse rêver, le tout quasiment gratuitement (en tout cas monstrueusement moins cher que beaucoup d'experience d'observation).
    Pourquoi s'en priver ??

    Toi tu me dis que c'est pas assez puissant, mais j'aimerais avoir des chiffres plutôt qu'une impresion générale. Car la mienne, d'impression, ne ressemble pas à la tienne

    Je reste actuellement persuadé que SETI serait capable de detecter un signal ET a plusieurs dizaines de milliers d'années lumière, si ce signal est émis par une civilisation ressemblant a la notre (avec des moyens techniques équivalents). Pourquoi ? parce que tout simplement je vois ce que sont capable de faire d'autres telescopes dans des fréquences différentes.
    Et que repèrer une sequence, même noyée dans un important bruit de fond, est carrément a notre portée, et même réalisé tout les jours dans différents domaines : dans l'air avec les radars, dans l'eau avec les sonars et dans l'espace ... avec des radios telescopes.
    Ceci est possible grace aux algo de traitement de signal, discipline en plein essort et déjà capable de performance extraordinaires.

    mais des chiffres c'est mieux, et j'aimerais bien savoir a quelle distance Arecibo pourrait distinguer un signal de 20 trillions de watt, comme celui qu'il est lui même capable d'emettre depuis 1974.

Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Idée d'expérience sur la résistance des bactéries face aux antibiotiques
    Par BabyLoy dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/12/2007, 08h39
  2. Masse volumique des gaz sur Mars??
    Par quijota dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/03/2007, 10h40
  3. Des bactéries venues de Mars : c'est possible !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/02/2007, 18h09
  4. La tectonique des plaques sur Mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/10/2005, 11h28