Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Autonomie des Université et grève



  1. #1
    John78
    Bonjour

    Un article du Monde sur les grèves dans l'Education et dans les Facs :


    http://www.lemonde.fr/article/0,5987...21687-,00.html


    "Depuis la semaine dernière, plusieurs universités, facultés ou unités de formation et de recherche ont dû reporter des épreuves d'examens de fin d'année à Perpignan, à Paris-I, au Havre, à Dijon, à Brest, et Lille-III. Une nouvelle contestation émerge sur les campus contre l'avant-projet de loi sur l'autonomie des universités. Soutenues par l'intersyndicale Enseignement supérieur-Recherche, plusieurs conseils d'administration, conseils de la vie étudiante et conseils scientifiques ont vivement exprimé leur inquiétude.

    C'est le cas de l'université du Maine au Mans (Sarthe), des universités toulousaines Paul-Sabatier et Toulouse-Le Mirail (Haute-Garonne), de Montpellier-II (Hérault), du Havre (Seine-Maritime), de Nancy-II (Meurthe-et-Moselle), de Caen (Calvados), de Dijon (Côte-d'Or), de Limoges (Haute-Vienne), de Nantes (Loire-Atlantique), de Lille-III, de Paris-XI, de Paris-XII ou encore de la faculté des lettres et sciences sociales de l'université de Bretagne occidentale à Brest (Finistère).

    Les syndicats avaient prévenu Luc Ferry, la semaine dernière, qu'un passage en force sur ce dossier risquait d'enflammer les campus. Ils s'étonnent aujourd'hui de l'entêtement du ministère, qui n'a consenti qu'à reporter d'une semaine - au lundi 2 juin - l'examen de l'avant-projet au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (CNESER). Pour Jean-Luc Villeneuve, secrétaire général du SGEN-CFDT, "pas question de discuter sur un texte aussi important de manière précipitée et dans un tel contexte".
    "


    Des réactions, un avis ?


    A+
    John

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kinette
    Bonjour,
    Tiens je suis étonnée qu'on ne parle pas de Montpellier (oui, OK réaction chauvine... ops: ).
    Ici aussi ça bouge beaucoup aussi.
    Manifestations, apparemment une "grève des notes" de prévue (rétention des notes des exams), demain un "filtrage" à l'entrée de la fac (distribution de tracts d'où fort ralentissement à l'entrée de la fac qui bouchonne déjà habituellement...).

    Voilà,
    K, en reportage spécial à Montpellier...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    vince
    C'est quand déjà ton rendez-vous chez l'ophtalmo...?

    8)

  5. #4
    kinette
    Oups... ops: ça m'apprendra à lire en survolant!

    Hum, bon, passons...
    De toute façon, c'est pas juste un thésard qui fait grève tout le monde s'en fiche...

    Puis bon je vais transmettre les notes de mes pauvres petits étudiants à mes "supérieurs", après s'ils veulent ne pas donner les notes, c'est comme ils veulent (enfin je trouve ça un peu moche pour les étudiants qui aimeraient certainement savoir comment ils s'en sont sortis, en plus certains ont des dossiers à faire).

    K.
    R-V le 12 juin à 8h15...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. #5
    Guillmot
    C'est pas très malin, je trouve, de prendre les étudiants en otage en "confisquant" leurs résultats...

    On est nous aussi touchés (et comment !) par ces réformes, et je pense que ce n'est pas en nous mettant des batons aussi traîtres dans les roues que le gouvernement ouvrira des négociations !

    Seul effet positif dans ce type de combine: promettre que les notes tomberont dès l'ouverture de négociations; ça peut apporter du monde dans les cortèges de manifestants, non ?

    Guil'

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vince
    Mais finallement, pour les pauvres gars comme moi qui lisent les journaux desespérement en quête d'explications est-ce que quelqu'un de bien renseigné pourrait rappeler les enjeux du problèmes.

    Merci

    V (terrifié par la place que les médias accordent à ces mouvements sans jamais les expliquer)

  9. Publicité
  10. #7
    kinette
    Bon si j'ai bien suivi les discussions de ce midi il y a plein de réformes qui devraient se faire et qui sont des raisons de manifester:

    - la réforme des retraites (réévaluations, changement du nombres d'années sur lesquelles ça se calcule)
    - régionalisation: pas mal de personnels de l'éducation devraient n'être plus fonctionnaires de l'Etat mais devenir fonctionnaires territoriaux. Les facs devraient dépendre aussi beaucoup plus des structures régionales que de l'Etat (d'où des inquiétudes pour les disparités entre fac, pour la reconnaissance des diplômes entre facs; etc...)
    - suppression des premières années d'école maternelle (apparemment mes collègues n'étaient pas d'accord pour savoir quelles années étaient touchées)

    Voilà ce que j'ai retenu...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #8
    [RV]
    plop,

    et les diplomes dans tout ca seront ils toujours nationaux ?

    Ou alors un BAC +2 là, vaudra un BAC +8 La bas ?

  12. #9
    Aie
    Pour les Universités, on veut pouvroi concurrencer avec l'étranger:
    - les Universités auront une plus grande autonomie (afin de se soulager de contraintes lourdes de gestions et d'administrations)
    En premier lieu, Luc Ferry accède à une revendication ancienne des présidents d'université d'obtenir une plus grande marge de manœuvre dans leur gestion financière. L'avant-projet de loi prévoit l'instauration d'un "budget global" qui se substitue à un encadrement jusque-là très contraignant des crédits. Les universités devraient ainsi disposer plus librement des fonds versés par le ministère : au lieu d'être obligatoirement affectés à telle ou telle dépense, les crédits pourront être utilisés en fonction des priorités des établissements. Le ministère envisage également - mais la décision n'a pas encore été arbitrée par Matignon - de donner aux universités la possibilité de gérer leurs dépenses de personnel : les établissements pourraient ainsi décider de réaffecter les moyens budgétaires correspondant à un poste vacant sur une autre dépense.
    ceci me semble pour ma part tout à fait acceptable.

    Mais comme toute concession il y a un contre-coup:
    -Il faudra un plus grand contrôle des Universités (ne pas dépenser l'argent en futilités, je ne sais plus qui me disait que sur un campus à Lyon, ils chauffaient même en été, gachage énorme d'argent qui pourrait être utilisé à de meilleures fins)
    -pour la décentralisation, certains personnels seraient en effet à la charge de la région (personnels nettoyants, etc.). Aussi, si j'ai bien compris, par cette décentralisation, il veut faciliter le rapprochement entre les petites universités afin de pouvoir faire face à la concurrence étrangère. Je vois juste l'exemple de la petite université de Bretagne Sud, c'est sur deux villes, rapprochement entre deux villes (Lorient et Vannes) et c'est un très bon système! Alors moi je dis: pourquoi pas?

    Sinon, Luc Ferry veut aussi passer au système des 3-5-8 pour s'aligner avec l'Europe. C'est un truc énorme, mais cela permettrait de ce dépêtrer de ce gros bazard qu'est le système français. Par contre le système des crédits me semble obscur.....

    Source

    Pour la Maternelle, on veut il me semble ne pas la supprimer contrairement à ce que l'on entend, mais juste revoir le système d'acceuil des enfants (source France 2 hier soir mais j'écoutais qu'à moitié)

    Pour la retraite, il faut faire des sacrifices mais je crois que les gens sont engoncés dans leur carcan de privilèges et ne veulent rien lacher...

    Aie, qui trouve que la plupart des grèves sont des abus, mais c'est la spécificité de la France de râler sans comprendre

  13. #10
    vince
    Bon merci kinette mais finallement qu'est-ce qui est vrai là dedans? Apparement le coup des maternelles est totalement faux quant au reste.. C'est ça qui est pénible en fait, on ne sait de la réforme que ce qu'on en lit sur les bannières des manifs et, si on les croit, alors effectivement le gouvernement a l'intention de fermer 95% des facs de France, de vendre les crèches aux lobby US de l'armement, de remplacer les maternelles par des camps de redressement idéologiques, d'instaurer la retraite à 120 ans de cotisations et de pendre le dernier balayeur de cour de récré avec les tripes du dernier surveillant de collège....
    Bon, sauf que j'ai tendance à penser que tout ça est largement exagéré et que chacun amplifie ce qu'il entend autour de lui..
    On en arrive a des délires comme ce que dit RV qui ne repose sur rien mais qui pourrait bien se retrouver dans les prochaines manifs...

    Enfin toujours dans le domaine de l'éducation (je précise que mes deux parents sont enseignants et même grévistes à leurs heures perdues) je suis un peu géné de voir les profs défiler pour les agents d'entretien, j'ai l'impression qu'on se fout un peu du monde quand on prétend que le fait de décentraliser les balayeurs va rompre la chaine éducative (ce que j'ai entendu souvent), ça me fait un peu pensé à bush qui se souciait si fort du sort du peuple irakien, j'ai l'impression que ça cache quelque chose d'autre...

    Voilà quoi.. mais sinon en fait j'ai pas tellement plus d'avis que ça...

  14. #11
    [RV]
    plop,

    ouais vince tu parles de delire mais bientot ca sera la realité s'ils continue à nous bouffe ici et la!

    a+

  15. #12
    vince
    Citation Envoyé par [RV
    ]plop,

    ouais vince tu parles de delire mais bientot ca sera la realité s'ils continue à nous bouffe ici et la!

    a+
    Pardon mais c'est une phrase creuse et qui n'a aucun sens! On dirait des breves de comptoirs, il n'y a pas de complot visant à défaire le système éducatif, il y a seulement des politiques plus ou moins adroites mais je suis à peu près convaincu que ces types qui nous gouvernent, même si j'ai pas forcément voté pour eux et que ce sont des salauds de politiciens, ont un minimum de bonne volonté et n'ont rien à gagner financièrement à te bouffer ici et là ou à ce que tu aies un mauvais diplome...
    En plus pour les diplomes on est au contraire dans une tendance à l'élargissement européen... Où as-tu entendu parler de Bac+2 valant un Bac+8????

    Faut pas non plus QUE déconner!!

    V

  16. Publicité
  17. #13
    kinette
    Bonjour,
    En pratique d'après ce que j'ai entendu ici, les 3-5-8 ne vont pas changer grand chose à la façon dont sont faits les enseignements. Et ça c'est décidé depuis un moment je crois, bref pas grand chose à voir avec Luc Ferry ((?))
    Par contre pour les diplômes, un étudiant commençant la fac s'engage donc pour une année de plus avant d'obtenir un diplôme. Je me demande vraiment si c'est une bonne chose (cf. les très nombreuses réorientations ayant lieu dans les premières années).

    Pour ce qui est de la gestion des facs... je me demande vraiment ce que cette réforme peut donner .
    En plus cette déclaration me paraît pour le moins étrange:
    les établissements pourraient ainsi décider de réaffecter les moyens budgétaires correspondant à un poste vacant sur une autre dépense.
    Des postes vacants à mon avis y en a pas des masses lorsqu'on voit le nombre de personnes qui se présentent pour obtenir un poste de maître de conf. par ex!

    Il faudra un plus grand contrôle des Universités (ne pas dépenser l'argent en futilités, je ne sais plus qui me disait que sur un campus à Lyon, ils chauffaient même en été, gachage énorme d'argent qui pourrait être utilisé à de meilleures fins)
    Mouais. Quand je regarde ma fac je ne vois pas trop où pourraient partir des masses d'argent incroyables...
    Pas par le payement des vacataires (j'ai donné des TP à des groupes de 30 étudiants... et on m'a compté la moitié des heures parce que 30 étudiants c'est un "demi-groupe"...), ni par les travaux sur le campus (je prévois qu'un jour on retrouvera un étudiant applatti par un des préauts en béton), ni par le chauffage (lol), pas par le réseau internet de la fac (p***** de réseau de merde qui perd régulièrement des mails!!!!), etc...
    A mon avis c'est quand même une belle légende (et je veux pas lancer une guerre fac/écoles, mais à côté de ça les écoles d'ing. ont souvent des supers terrains de sport, un ordi par étudiant, le réseau jusque dans les chambres des résidences, ...).
    Et si on "contrôle" est-ce que pour autant les labos auront plus de crédits, les étudiants de meilleures conditions pour bosser? Des BU correctes?

    au lieu d'être obligatoirement affectés à telle ou telle dépense, les crédits pourront être utilisés en fonction des priorités des établissements.
    C'est quoi la "priorité des établissements"?
    Est-ce qu'on va favoriser les labos susceptibles de faire de la recherche appliquée qui intéresse directement la région?
    Est-ce qu'on va s'occuper surtout de l'enseignement?
    Déjà quand on voit comment se passent les choses lorsque les responsables d'une fac sont d'une branche plutôt qu'une autre et se mettent à favoriser celle-ci...

    pour la décentralisation, certains personnels seraient en effet à la charge de la région (personnels nettoyants, etc.).
    Ca fait très longtemps que les facs traitent avec des sociétés pour le nettoyage!!!
    Là on parle des bibliothécaires, personnels techniques, etc...
    Je vois les personnes qui bossent autour de moi.
    En plus régionaliser ça peut aussi bloquer la progression des personnes qui désirent passer des concours internes (déjà que c'est pas simple).

    Aussi, si j'ai bien compris, par cette décentralisation, il veut faciliter le rapprochement entre les petites universités afin de pouvoir faire face à la concurrence étrangère
    J'ai connu des personnes qui ont fait des formations réparties entre plusieurs facs... vachement pratique pour eux
    En pratique à mon avis c'est plutôt faire des petites facs des annexes des grandes. J'ai étudié dans la fac de Tours qui avait été avant affiliée avec celle d'Orléans, ça n'était plus le cas, et c'était plutôt une bonne chose (plus simple pour discuter avec les administrations, pour avoir une chambre de cité U, etc...). Les enseignements dans les petites facs ne sont pas nécessairement de moins bonne qualité, et je dirais même que souvent pour l'environnement de travail on y gagne.
    En plus, on parlait de simplicité de gestion... il faut savoir, soit on donne une certaine autonomie, soit on regroupe les petites structures. Enfin là je ne trouve pas ça très logique.

    le ministre de l'éducation a annoncé sa volonté de donner à chaque établissement la possibilité de "moduler les missions de ses enseignants-chercheurs" en fonction de ses priorités.
    Pas clair cette déclaration.
    Ca veut dire que la fac pourra imposer à un enseignant-chercheur de se concentrer sur l'enseignement si elle considère que c'est une priorité par exemple?
    Ou que les enseignants-chercheurs pourront plus facilement choisir? (là je crois que je rêve).

    Ce processus, commencé par Claude Allègre en 1998, repris par Jack Lang puis par Luc Ferry, devrait concerner la moitié des établissements d'ici 2004.
    Ah ben oui c'est pas lui qui en est à l'origine...

    les étudiants devraient pouvoir construire des parcours plus personnalisés. Les crédits obtenus ont, en effet, vocation à être recyclés dans d'autres universités ou d'autres formations, en France ou dans le reste de l'Europe, à condition toutefois que les parcours restent cohérents
    .
    Là encore je me demande si ce ne sont pas simplement des beaux discours...
    Avec une plus forte régionalisation, n'y aura-t-il en fait au contraire pas plus de problèmes de "compatibilités" entre facs? PLus de difficultés à changer de fac?

    Bref, je reste très sceptique par rapport à tout ça, autant par rapport à certaines déclaration catastrophistes que par rapport au discours "tout est génial, cette réforme va permettre aux facs d'être vachement plus performantes"...

    K.ritique
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  18. #14
    [RV]
    lut,

    Disons que j'ai exagéré (l'autre jour tu comprenais, c'est pour ca)

    Vi d'ici 2005 le BTS sera en 3ans au lieu de 2ans! Mais quand on voit le niveau en math de sfrancais au niveau BAC ben ca represente un niveau BAC+3 outre Rhin!
    Bon je pense que le dossier éducation national est tout aussi brulant que le dossier retraite, on verra bien !
    De toute facon si ca passe ben ca sera comme ca!
    Et encore une chose a mon avis c'est pas Luc ferry qui mettra en place le 3-5-8 car les ministres de l'eduction reste 2 a 2et 1/2 au maximum, donc bientot ben on lui dira au revoir

    ++

  19. #15
    Cécile
    Une petite contribution au débat :

    - Laisser les universités gérer leurs crédits, c'est une bonne chose. Quand je vois des labos obligés de bidouiller parce qu'il leur reste du crédit d'investissement, mais pas du crédit de fonctionnement, et que ils n'ont plus besoin d'appareil nouveau, mais bien de produits chimiques pour les faire marcher, c'est vraiment nul. Mais je vois une contrepartie : à chaque fois que les facs se plaindront du manque de crédit (et j'ai peur que ce soit souvent, que cette réforme serve notamment à diminuer les crédits), on leur dira : "vous gérez mal", comme on l'a dit à Paris-XI Orsay, alors que c'est faux.

    - Pour les diplomes, ça me fait un peu peur. Pas le 3-5-8 : si c'est la norme européenne, pourquoi pas ? Mais la régionalisation me semble aller dans le sens d'un éclatement, avec quelques universités très côtées et d'autres plus merdiques.

    - concernant la décentralisation du personnel, ça va faire encore plus de contrats précaires. Il suffit de voir : quand un établissement public quel qu'il soit délègue une partie de ses prestations à des prestataires extérieurs, ces derniers sont souvent de véritables négriers. AAvez-vous vu comment sont traités ceux qui font le ménage dans les facs (qui appartiennent généralement à des sociétés privées), par rapport à du personnel Atos intégré ?. Ca me scandalise.

  20. #16
    kinette
    Hello Cécile,
    J'ai pas mal discuté avec nos gardiens de nuit...
    Une société privée encore... pas génial leurs conditions de travail:
    - deux personnes pour toute la fac, pas de formation à l'auto-défense, seulement certains ont la formation incendie, ils bossent dans des conditions très "limite" au niveau sécurité (quand on connaît la fac c'est une évidence!).
    Et avec eux j'ai parlé un peu de la condition des personnels de nettoyage. Honteux. C'est à peine si on leur fournit les produits (parce que les sociétés qui empochent les marchés essaient ensuite déconomiser sur tout) pour le nettoyage... (je passerai sur les détails concernant le nettoyage des WC ou à mon avis question hygiène c'est pas génial).

    Voili,
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #17
    Cécile
    Oui, c'est honteux. Pour l'instant, ça touche surtout les personnels de nettoyage, mais bientôt, ce sera tout l'entretien des facs, les restau U et cités U, la reprographie, voire les services techniques, la sécurité, la maintenance informatique, etc. etc. Socialement, ce sera un désastre, etje ne crois pas que les étudiants et les chercheurs y gagnent non plus.

  22. #18
    btve
    Oui mais apparement vous ne connaissez pas la "fongibilité asymétrique" qui dit tout simplement que le lycée ( et même aux impots ou surement la FAC ) on a le droit de prendre dans les crédits d'enseignement (crédits fde vérifications pour les impots) pour les frais d'entretiens et de maintenance mais pas l'inverse ... Bref si quelqu'un gueule parceque le lycée est insalubre bin on diras au proviseur (si c'est encore lui qui dirige, car ce n'est plus lui qui sera presidebnt du C.A.) de prendre dans les crédits d'enseignement pour ca : Et la qualité de l'enseignement la dedans ????

  23. Publicité
  24. #19
    Yoyo
    Bonsoir,

    Oui enfin y'aurait pas mal a dire sur les services de reprographies des universites qui sont pas foutu de t'imprimer en couleur un poster au format A0... ou qui te disent que ta these est trop volumineuse pour etre reliee :?, ou sur leur service informatique ou les personnes en charge des reseaux ne sont que des chercheurs ayant arrates les experiences, et qui ont appris l'informatique sur le tas... ca donne des choses assez nulles en generales! (remarque ca permet d'apprendre a se debrouiller tout seul!)...

    enfin bon je ne suis pas non plus pour la privatisation a tout va!... mais je trouve que dans certains cas ca permettrait peut etre d'ameliorer les services et de ne pas avoir des personnes qui s'en foutent royalement!

    Yoyo

  25. #20
    btve
    Euh former des gens serai aussi une solutions ou même tout simplement embaucher des gens compétants

  26. #21
    Yoyo
    Tout a fait d'accord avec toi!

    ces servies servent trop souvent de voie de garage! (comme les bilbiotheques!...encore toute une histoire!)

    Yoyo

  27. #22
    [RV]
    faut-il encore trouvé des personnes qui veulent le faire!

    a mon bahut il manque des femmes de menages du personnel de cantines, 12 surveillant(e)s sans parler du materiel qui ne suient plus ....

    Quand a l'ingénieur réseau (soit disant) il sait pas installer une imprimante alors....

    Voilà ce qu'est la réalité

  28. #23
    kinette
    Bon,
    La reconversion n'est pas nécessairement signe d'incompétence (désolée on dérive), notre informaticien au labo est un paléontologue reconverti et ça passe plutôt bien avec lui...

    K.rte mère
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  29. #24
    Cécile
    Oui enfin y'aurait pas mal a dire sur les services de reprographies des universites qui sont pas foutu de t'imprimer en couleur un poster au format A0... ou qui te disent que ta these est trop volumineuse pour etre reliee
    Dans ma fac (Paris-XI), à la repro, ils étaient super.
    Quant aux services informatiques, je peux dire qu'ils étaient infiniment plus efficaces à cette fac que dans certains journaux où je bosse actuellement, où il arrive qu'on reçoive les mails deux jours après qu'ils ont été envoyés !
    Privé n'est pas forcément synonyme d'efficacité (public non plus).
    Le problème, outre les conditions de travail que j'ai citées, c'est que ce type de transfert de compétences s'accompagne généralement d'une baisse des fonds affectés à ces services.

  30. Publicité
  31. #25
    John78
    Citation Envoyé par Cécile
    Dans ma fac (Paris-XI), à la repro, ils étaient super.
    Quant aux services informatiques, je peux dire qu'ils étaient infiniment plus efficaces à cette fac que dans certains journaux où je bosse actuellement, où il arrive qu'on reçoive les mails deux jours après qu'ils ont été envoyés !
    Privé n'est pas forcément synonyme d'efficacité (public non plus).
    Le problème, outre les conditions de travail que j'ai citées, c'est que ce type de transfert de compétences s'accompagne généralement d'une baisse des fonds affectés à ces services.

    Le fait que le personnel technique et administratif soit décentralisé n'a rien a voir avec la privatisation (libéralisation) du service rendu ! Simplement parceque les personnels resteront fonctionnaire mais ils pourront choisir entre soit appartenir à la fonction publique territoriale soit rester fonctionnaire d'état. Je vous signale que c'est déjà le cas dans les écoles primaires depuis longtemps, sans que celà pose de problème particulier.

    Mais est-ce que toutes ces grèves ne sont pas finalement une façon de faire pression sur le gouvernement et ses choix budgétaire pas franchement favorable à la Recherche ?

    Ah si un dernier truc. J'ai entendu une enseignante encartée au syndic' SUD ce matin sur France Info dire le plus simplement du monde : "de toutes façons c'est la rue qui décide". J'ai trouvé ça scandaleux venant de quelqu'un censé représenté l'Etat et quelques part la démocratie. J'avais dans l'idée que c'était les urnes qui décidaient.
    C'est très politisé tout ça....

    A+
    John

  32. #26
    [RV]
    lut,

    vi très médiatisé , il faut donner du boulot aux journalistes pour qu ele JT dure 45minutes!
    Après la guerre les manifs rien de plus normal!

  33. #27
    btve
    Que l'on parle autant des grèsves est normal c'est un grand, mouvement important. Et le fait qu'ils veuillent (gouvernement) privatisé l'école n'est pas faux, dans mon lycée c'est le proviseur qui l'a signaler en C.A., que de toute facon en passant les services d'entretiens et de restauration au région et collectivité local, ils embaucheront des entreprises privées et ca c'est pas nouveau. Alors les problèmes de la Fac vont se retrouver au Lycée (qui est loin d'être parfait, mais faudrait pas que ca empire). De même ils veulent créer dans les Facs un conseil qui dessiderai des orientations prise au niveau formations, y siegerai des représentant du patrona et des élus et aucun profs ni étudiants ???? De même dans les conseil d'administration des lycée ce ne serai plus le Proviseur qui serai président mais un elus, et els élus serait plus nombreux que les profs et les élèves, il y aurai même des réprésantant du patronat. De plus les professeurs serai maintenant embauché unique ment en CDD et un élèves pourrai se retrouver avec 4 profs différents dans l'année sur une même matière ! Ou est le suivi des élèves ??

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Grève - Université de Sciences - Rouen
    Par sabc76 dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2005, 20h42
  2. Grève des SMS le 05 Mai 2004 !
    Par Tom-Tom dans le forum Actualités
    Réponses: 26
    Dernier message: 09/05/2004, 17h26