Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Brevets US N° 512340 et 685012 de Tesla : une voie salutaire vers l'énergie libre ?




  1. #1
    1Massinissa

    Brevets US N° 512340 et 685012 de Tesla : une voie salutaire vers l'énergie libre ?

    Salut,
    Etant passionné par l'idée de l'énergie libre, j'ai essayé de reconstruire quelques procédés qui se rapportaient à des systèmes dits sur unitaires mais mes résultats étaient décevants (échec total) d’autant plus que cela devient décourageant du fait que peut être personne n’a pus répliquer avec succès au moins l’un des centaines de ces procédés «brevetés». Si quelqu’un a réussi dans ce domaine, je le prie de m’indiquer sur quel système à miser.
    J’ai cherché des issus dans tous les sens (violation de parité, vortex et anti-vortex …), ces sujets me dépassent; mais comment sortir de ce labyrinthe de la free energy*sans y laisser sans âme ?

    Donc un semblant de courage et on continu en invoquant quelques conceptions :
    Partie A) Tesla a-t-il déjà résolu le problème de l’énergie*?
    1) Brevet US N° 512340 de Tesla “Coil for electromagnets”: www.tfcbooks.com/patents/coil.htm
    La force EMF (loi de Lenz) est-elle abaissée dans ces bifilar coil ? Comment obtenir la résonance idéale pour ces bobines*? Qu’elles seraient leurs utilisations optimales en énergie libre*? La bobine Möebius obtient-elle le même effet*?
    2) Brevet US N° 685012 de Tesla “Means for increasing the intensity of electrical oscillations”: www.tfcbooks.com/patents/super_c.htm Un passage de ce brevet a particulièrement retenu mon attention*: “*The receiving coil B' is energized stronger in proportion and induces currents of greater intensity in the circuits A'. It is evident from the above that the greater the number of the freely-vibrating circuits which alternately receive and transmit energy from one to another the greater, relatively, will be the gain secured by applying my invention “.
    Si j’ai bien compris Tesla annonce une augmentation de l’intensité du courant induit, mais quelle sera la conséquence sur sa tension*? Ce brevet vieux d’un siècle signale un problème de résistance d’où la nécessité de refroidir ses circuits, ce problème ne peut-il pas être résolu avec l’utilisation des bobines en supraconducteurs (quelque soit les coûts)*? Peut-on alimenter ses circuits en courant continu et le boucler avec des batteries !!!?
    Pour moi, je viens juste de découvrir ce procédé, je n’ai pas encore compris son fonctionnement, pour cela j’ai besoins d’avis plus éclairés avant d’expérimenter.

    3) Quelques références concernant l’étude des bobines en spirales coniques ou plates :
    http://ww.tesla-coil-builder.com/Fla...ryTrifilar.htm
    www.patentstorm.us/patents/5642049.htm , www.vortexengine.ca/index.shtml , http://jnaudin.free.fr/html/atep1.htm ...
    Je crois comprendre à travers plusieurs sources traitant de ces formes de bobines qu’au moins on obtient un champ magnétique intense (des gains par rapport aux bobines normales) même en DC, alors je me pose simplement la question suivante*: pourquoi ce type de bobines ne sont pas utilisées pour améliorer le rendement des moteurs électriques à courant alternatifs ou continus, selon le type sur lequel on pourra les appliquer*?

    Partie B) Cold electric energy par opposition de champs magnétiques*:
    J’ai trouvé des analyses théoriques (poussées au niveau des particules élémentaires) sur l’électricité et le magnétisme dans les pages de http://http://magnetism.otc.co.nz/index.htm parmi lesquels une explication du fonctionnement du disque de Searl ma tenté de croire à une analogie avec les bobines plates de tesla*: déplacement des électrons en spirale plate dans les 2 cas sauf que l’un utilise le mouvement et l’autre injecte un courant. http://magnetism.otc.co.nz/Magnetism.htm#SearlDisc
    Une expérience rapportée dans la page «Precession and the Isotope line» http://magnetism.otc.co.nz/Precession.htm révèle une création d’énergie électrique (de façon étonnante)*: une plaque fine de cuivre est introduite et inclinée à 45° entre deux aimants puissants forcés en opposition, aucun mouvement n’est appliqué ni à la plaque ni aux aimants et pourtant l’extrémité de la plaque est devenue froide, l’effet de cette expérience selon les termes de l’auteur: «*A cold energy collects near the end of the extension piece which is colder further from the magnets*».
    Probablement il s’est produit un déplacement d’électrons dans la plaque vers la partie baignée dans les deux champs magnétiques comprimés, cela reste à confirmer.
    Dans le même ordre d’idées, le traitement de l’eau exposée à des champs magnétiques uniformes opposés révèle que le champ comprimé de deux pôles S-S dilate l'eau en ajoutant une charge électrique positive et que celui des deux pôle N-N contracte l'eau en ajoutant une charge négative. Les plus avertis diront que c’est uniquement le mouvement de l’eau dans la conduite qui provoque ces effets.

    Je n’ai pas encore fait des expériences pour mesurer ces effets sur des matières statiques, mais j’ai une idée farfelue en contradiction avec la loi d’induction. Tant pis étant en panne d’idées je n’ai pas encore la moins pire*que celle-la : si nous avons quatre aimants puissants, deux sont forcés en opposition Sud-Sud et les deux autres en opposition Nord-Nord, les champs magnétiques sont comprimés au maximum en rapprochant au plus près les aimants, je pense qu’un courant faible circulera (de N-N vers S-S) dans un conducteur relié entres deux plaques de cuivre placées à 45° dans les deux zones de compression des champs. Si nous arrivons à mesurer un courant quelconque (sans aucun mouvement du cuivre ou des aimants) nous pourrons rechercher la matière (ferromagnétique, paramagnétique, diamagnétique, à jonctions dopées, …) ou la solution chimique qui réagira idéalement à chacune des deux zones de compression des champs magnétiques. Excusez moi de rajouter un autre délire*: l’application de champs magnétiques comprimés à un dipôle chimique aura t-elle un effet de restitution ou d’amélioration de sa charge*? Si et seulement si cela est possible on pourra utiliser deux bobines coniques (à champ magnétique intense) alimentées en DC par une batterie, ces bobines doivent être orientées pour focaliser leurs champs magnétiques depuis deux côtés de la batterie et en opposition N-N l’une à l’autre, l’électrolyte baignant dans la zone de compression de ces champs aura peut être un effet de recharge de la batterie de plus l’énergie non consommée par les bobines lui sera restituée (à condition de réduire leurs résistances*: conducteurs moins résistifs ou se débrouiller avec des solutions telles que l’azote liquide). Si les gains en charge dépassent la consommation des bobines alors d’où viennent les électrons supplémentaires*? À cet étape nous sauront comment s’arranger pour trouver un artifice mathématique et des explications de type photons et leurs interactions avec les vortex dans la matière (vortex ascendants et descendants observés par des microscopes à effets de tunnel) tandis que l’équilibre entre ces vortex est perturbé par des champs magnétiques comprimés; bref cela n’est qu’imagination l’expérience nous donnera peut être autre chose.

    J’ai la tête brouillée, je souhaite que vous m’aiderez à voir plus claire ou que vous me convaincrez à décrocher.

    Amitiés.
    MASSINISSA.

    -----


  2. #2
    Ryuujin

    Re : Brevets US N° 512340 et 685012 de Tesla : une voie salutaire vers l'énergie lib

    Que cherches tu précisément ?
    La création d'énergie par ton dispositif ? ou l'extraction d'un "énergie libre" ?

    Si oui, l'échec n'est pas étonnant :
    http://www.univ-paris12.fr/www/labos...l?PgGarde.html
    http://alainrobichon.free.fr/cours/T...ons_F_et_G.doc

  3. #3
    JPL

    Re : Brevets US N° 512340 et 685012 de Tesla : une voie salutaire vers l'énergie lib

    Et un troisième message de 1Massinissa sur les énergies utopiques. La discussion va donc logiquement suivre le même chemin que les précédentes : couic !

    Inutile de revenir ici sur un tel type de sujet.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac


Discussions similaires

  1. voie vers la paléoanthropologie
    Par peterpan_88 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2005, 20h54
  2. Nikola Tesla ou l'énergie libre...
    Par KarmaStuff dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 21/03/2005, 17h40
  3. sur la piste de l'energie libre
    Par Ryback08 dans le forum Technologies
    Réponses: 73
    Dernier message: 16/01/2005, 10h47