Risque sismique et centrale nucléaire
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Risque sismique et centrale nucléaire



  1. #1
    invitea4a042cf

    Risque sismique et centrale nucléaire


    ------

    En me renseignant sur la catastrophe en cours au Japon, j'ai entendu André Claude Lacoste, directeur de l'ASN, dire que pour dimensionner les centrales face au risque sismique, on évalue le séisme le plus fort dans la région, on multiplie ce séisme par 5, et on dimensionne pour ce dernier.
    Ce facteur 5 me semble très faible. C'est moins de 0,5 sur l'échelle de Richter. Je pensais qu'on dimensionnait au moins pour un séisme 10 fois plus fort, ou mieux, 100 fois plus fort.
    En effet, il me semble que si on regarde l'histoire de la sismologie, il est parfois arrivé des séismes dans des endroits où des séismes 5 fois plus faibles n'avaient jamais été enregistrés.
    Qu'en pensez-vous ?

    -----

  2. #2
    invite58706596

    Re : Risque sismique et centrale nucléaire

    Ce facteur 5 me semble très faible. C'est moins de 0,5 sur l'échelle de Richter.
    Oui, c'est un peu faible...
    Pourtant, j'avais dû réaliser des calculs pour des maintiens de structure, EDF demandait que celle-ci résiste à une accélération de 3G, ce qui est très important... En final, la résistance approchait 5G...
    Je pense que les bâtiments cruciaux (réacteur et combustible) doivent tenir à une magnitude proche de 8 ou plus au vue des ferraillages coulés dans le béton...
    Maintenant, il faut voir la tenue du matériel (limitation de l'inertie) et des mouvements des bâtiments entre eux (rupture de conduite ou autre).

    Il est certain que les séismes dont l'hypocentre (en profondeur) se trouve à la verticale d'une ville sont les plus destructeurs
    Le séisme de Kobé se trouvait à la verticale du port de la ville. Les dégâts malgré les constructions parasismiques ont été très importants...
    Ceci provient du fait que les ondes secondaires (de surface) apparaissent en même temps que les ondes de profondeurs.
    En clair, le bâtiment est soulevé et en même temps cisaillé à la base...
    Les bâtiments nucléaires possèdent des assises importantes et parfois des piliers pour aller chercher une roche dure... Mais par ailleurs possèdent une inertie importante du fait de leur masse...

    Le référentiel des séismes en France tient plus à un historique et aux dégâts causés destruction et morts, mais qu'en était-il de la résistance des bâtiments aux séismes??? >
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d...erre_en_France

    Quand on augmente d'une magnitude (4 à 5, 5 à 6,...) c'est une énergie 30 fois supérieure.. En passant de 5 à 8, l’énergie destructrice est 30 x 30 x 30 = ~30 000 fois plus importante...
    Les connaissances bien sûr au niveau des failles peut donner une idée possible de la magnitude des séismes, mais cela reste hypothétique...

Discussions similaires

  1. Centrale nucléaire en zone sismique ?
    Par invite85dfba75 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 18
    Dernier message: 13/04/2011, 01h39
  2. risque sismique
    Par invitee559c86d dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2008, 21h48
  3. Risque nucléaire
    Par invite1e568f67 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/10/2007, 03h35
  4. Risque de secousses sismique au plus près de Paris
    Par Franck dans le forum Qu'est-ce qui fait trembler la Terre ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/10/2007, 06h54
  5. risque nucléaire / risque climatique
    Par inviteb1bc40d0 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 105
    Dernier message: 15/04/2005, 22h35