Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

La recherche française en astrophysique dans un état critique



  1. #1
    Gwyddon

    Thumbs down La recherche française en astrophysique dans un état critique


    ------

    Bonjour à tous,

    Nulle part dans les médias cette info circule, or elle est proprement hallucinante : la baisse des crédits récurrents CNRS 2012 comparativement à 2011 oscille entre -50% et -90% (!!!) pour les laboratoires d'astrophysique CNRS. Cette situation met en péril bon nombre d'entre eux, alors que la recherche qui y est effectuée est mondialement reconnue.

    Le comité scientifique de l'institut des sciences de l'univers du CNRS a officiellement réagi :

    http://www.cnrs.fr/comitenational/cs...Bugdet2012.pdf

    Si je me permets un commentaire personnel : je suis profondément dégoûté, et il ne faudra pas s'étonner si tous les chercheurs expatriés (comme je le suis) ne reviennent pas de sitôt en France

    Cordialement,

    G.

    -----
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  2. Publicité
  3. #2
    Svenn

    Re : La recherche française en astrophysique dans un état critique

    Ce n'est pas limité à l'astrophysique. Dans notre domaine on est même à plus de 100%, ce qui signifie que quand on obtient un financement on doit en verser un pourcentage à l'autorité de tutelle. J'ai comme dans l'idée que vu la situation du pays ça ne va pas s'arranger après les élections quelle qu'en soit l'issue...

  4. #3
    lucas.gautheron

    Re : La recherche française en astrophysique dans un état critique

    Consternant...
    Par contre je ne serais pas aussi pessimiste que svenn... ("la situation du pays ça ne va pas s'arranger après les élections quelle qu'en soit l'issue... ")

  5. #4
    mtheory

    Re : La recherche française en astrophysique dans un état critique

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Bonjour à tous,

    Nulle part dans les médias cette info circule, or elle est proprement hallucinante : la baisse des crédits récurrents CNRS 2012 comparativement à 2011 oscille entre -50% et -90% (!!!) pour les laboratoires d'astrophysique CNRS. Cette situation met en péril bon nombre d'entre eux, alors que la recherche qui y est effectuée est mondialement reconnue.

    Le comité scientifique de l'institut des sciences de l'univers du CNRS a officiellement réagi :

    http://www.cnrs.fr/comitenational/cs...Bugdet2012.pdf

    Si je me permets un commentaire personnel : je suis profondément dégoûté, et il ne faudra pas s'étonner si tous les chercheurs expatriés (comme je le suis) ne reviennent pas de sitôt en France

    Cordialement,

    G.
    malheureusement, on dirait qu'il n'y a pas qu'en France

    http://kepler.nasa.gov/news/nasakepl...ews&NewsID=175
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    polo974

    Re : La recherche française en astrophysique dans un état critique

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message
    Ce n'est pas limité à l'astrophysique. Dans notre domaine on est même à plus de 100%, ce qui signifie que quand on obtient un financement on doit en verser un pourcentage à l'autorité de tutelle.
    ...
    Tu peux développer un peu ce truc hallucinant...
    Jusqu'ici tout va bien...

  8. #6
    yves25
    Modérateur

    Re : La recherche française en astrophysique dans un état critique

    Il s'agit des crédits de base des labos, ce n'est qu'une faible partie de leur budget. Surtout si l'on prend en considération les salaires bien entendu.
    Ceci dit, c'est précisément cette part qui leur permet un peu d'autonomie, un tout petit peu.
    A l'heure où l'on clame que l'autonomie des universités est une réussite (sic!), c'est assez troublant!

    C'est aussi dans la droite ligne du démantèlement du CNRS, non?
    De façon plus générale, pour l'état, c'est la diminution des dépenses récurrentes qui est visée systématiquement
    ça finit bien par déboucher en cascade sur le fonctionnement des labos.

    Quand je dirigeais mon labo (qui dépende de l'INSU mais qui n'est pas en Astrophysique!) , c'était déjà un casse tête
    je plains mon successeur actuel...et ceux qui lui succéderont.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. Publicité
  10. #7
    harmonique

    Re : La recherche française en astrophysique dans un état critique

    Bonsoirs !

    Imaginer alors une situation en cascade dans tous les domaines, comme les laboratoir de chimies Etc etc.

    Ex : Alors que la caumunautées des chimistes ?, se risquerait t'ils a émettre de vrais hypotèses sur les sujets, comme : Étrangement les morts de plusieurs cetaines de morts d'oiseaux de par le Monde, sugère qu'a chaque foi que l'industrie pétrolière utilise du Dispersant a Pétrole lors des Marées noir, il y a morts d'Oiseaux, (Correlation, la course du Jet Sream) .

    PPPppfff .... Y ''''' vons tout de suite couper les vivres.

    L'obscurantisme monétaires, est t'elle a nos portes a tous ?

    Cats
    Dernière modification par harmonique ; 20/01/2012 à 00h18.

Discussions similaires

  1. Recherche astrophysique
    Par yoyox dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2008, 11h05
  2. Du nouveau dans la recherche francaise...
    Par Igothigh dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 34
    Dernier message: 05/08/2005, 13h51
  3. La mal gestion de la recherche française
    Par Fulcanelli dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 51
    Dernier message: 05/12/2003, 22h05
  4. La démocratie et l'avenir de la recherche Francaise
    Par John78 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 13
    Dernier message: 19/09/2003, 10h22
  5. Devenir de la recherche française
    Par Cécile dans le forum Actualités
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/05/2003, 23h01