Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 40 sur 40

Emission de méthane par les plantes terrestres !!!



  1. #31
    miniTAX

    Question Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!


    ------

    Bonjour à tous,
    Cet découverte, si elle confirme une contribution importante aux rejets de méthane par les plantes nous poserait un sacré problème d'ordre politique.
    En effet, Kyoto a créé des mécanismes tel que la possibilité de financer la plantation d'arbres (consommateur de CO2 mais qui pourrait -notez le conditionnel- s'avérer être des contributeurs nets au réchauffement) pour réduire son quota d'émission ! Je serais curieux de savoir comment nos politiciens qui ont fait le forcing pour voir ratifier Kyoto par les grands pays, notamment en "achetant" la signature des Russes, vont donner comme réponse au grand public

    Au passage, selon les sources d'info, le CO2 anthropique est de l'ordre de 1/20 à 1/10 du rejet total (environ 200 Mrd T annuel), le contributeur majoritaire étant les volcans (corrigez moi si je me trompe).

    Bon an mal an, il y a un équilibre presque parfait entre émetteur et puits de CO2. Un de ces puits étant le phyto-plancton , avez vous connaissance d'études concernant l'influence de ce puit de CO2 et les caractéristiques de sa contre-réaction négative dans le réchauffement (plus de chaleur => plus d'activité planctonique => plus de consommation de CO2 => moins de CO2 => moins de chaleur...).

    De même, on sait que l'érosion continentale est également un gros puit de CO2 (cf les calcites de l'Himalaya par exemple). Là également, où est ce qu'on en est de l'étude de la contre-réaction négative de ce contributeur (réchauffement => plus de précipitation violente => plus d'érosion => plus de séquestration de CO2 => moins de CO2 ...).

    Questions tordues, n'est ce pas

    -----

  2. #32
    yves25
    Modérateur

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par miniTAX
    Bonjour à tous,
    Cet découverte, si elle confirme une contribution importante aux rejets de méthane par les plantes nous poserait un sacré problème d'ordre politique.
    En effet, Kyoto a créé des mécanismes tel que la possibilité de financer la plantation d'arbres (consommateur de CO2 mais qui pourrait -notez le conditionnel- s'avérer être des contributeurs nets au réchauffement) pour réduire son quota d'émission ! Je serais curieux de savoir comment nos politiciens qui ont fait le forcing pour voir ratifier Kyoto par les grands pays, notamment en "achetant" la signature des Russes, vont donner comme réponse au grand public
    Là dessus, attendons confirmation des estimations quantitatives. Parce que ce n'est pas le fait que les plantes émettent du méthane qui compte mais combien. Des processus comme cela, on en trouve beaucoup , la plupart du temps, on s'aperçoit qu('ils sont quantitativement très minimes


    Au passage, selon les sources d'info, le CO2 anthropique est de l'ordre de 1/20 à 1/10 du rejet total (environ 200 Mrd T annuel), le contributeur majoritaire étant les volcans (corrigez moi si je me trompe).
    Oui, je corrige. Les flux sont
    de 100 Gt entre océan et atmosphère : 102 absorbés , 100 émis
    et de 120 GT absorbés par photosynthèse, 60Gt émis par la respiration des plantes et 60 Gt émis par la dégradation des sols.

    Les chiffres sont évidemment beaucoup plus grands que les 7Gt d'origine anthropique mais ce qui compte c'est le bilan et si tu regardes bien, les bilans naturels sont pratiquement équilibrés. Donc 7 Gt, c'est tout le déséquilibre . D'ailleurs l'océan en pompe 2Gt actuellement sinon ça serait pire.
    Les volcans, ce n'est qu'une petite partie très irrégulière.


    Bon an mal an, il y a un équilibre presque parfait entre émetteur et puits de CO2. Un de ces puits étant le phyto-plancton , avez vous connaissance d'études concernant l'influence de ce puit de CO2 et les caractéristiques de sa contre-réaction négative dans le réchauffement (plus de chaleur => plus d'activité planctonique => plus de consommation de CO2 => moins de CO2 => moins de chaleur...).
    Le plancton permet l'exportation du CO2 des couches superficielles de l'océan vers les couches profondes, l'autre moyen, c'est la circulation thermohaline. Le flux correspondant est d'environ 10Gt de carbone (au fait, les chiffres ici, c'est du carbone, pas du CO2).
    Ton idée a fait l'objet d'un papier cosigné par le pape de Gaia ( Lovelock) on en a pas mal parlé et puis pfttt, c'est parti parce que ce qui limite la production de phytoplancton, c'est pas du tout la température, c'est l'abondance de nutriments. Je peux te citer un excellent bouquin qui en parle

    De même, on sait que l'érosion continentale est également un gros puit de CO2 (cf les calcites de l'Himalaya par exemple). Là également, où est ce qu'on en est de l'étude de la contre-réaction négative de ce contributeur (réchauffement => plus de précipitation violente => plus d'érosion => plus de séquestration de CO2 => moins de CO2 ...).

    Questions tordues, n'est ce pas
    La dessus, je ne peux pas te répondre directement: je n'ai pas connaissance d'études spécifiques. Il y a tout d'abord un gros hic dans ton mécanisme, c'est l'augmentation des précipitations violentes. On peut estimer par modèle l'augmentation des précipitations convectives, est ce suffisant pour poursuivre ton idée?

    En tout cas, c'est pas si tordu que ça: si quelque chose peut empêcher le réchauffement de passer les bornes (là où il n'y a plus de limites comme disait Pierre Dac) ce sont bien les rétroactions négatives. Le pb, c'est qu'on n'en trouve pas de véritablement efficaces, donc tout a l'air d'aller dans le même sens et de faire boule de neige.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  3. #33
    Jean-Luc P

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par yves25
    parce que ce qui limite la production de phytoplancton, c'est pas du tout la température, c'est l'abondance de nutriments.
    J'ai toujours lu pour ma part que c'était les métaux comme le fer nécessaires pour les complexes de photosynthèse...

    A moins que ce ne soit valable que dans les tropiques ???
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  4. #34
    miniTAX

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par yves25
    La dessus, je ne peux pas te répondre directement: je n'ai pas connaissance d'études spécifiques. Il y a tout d'abord un gros hic dans ton mécanisme, c'est l'augmentation des précipitations violentes. On peut estimer par modèle l'augmentation des précipitations convectives, est ce suffisant pour poursuivre ton idée?
    Effectivement, d'après cet article
    http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/.../pompeCO2.html
    depuis la formation de la chaîne d'himalaya jusqu'à aujourd'hui, la capture totale de CO2 par les silicates est d'environ 100.000 Gt. Ramené à un taux annuel, même en tenant compte de toutes les surfaces émergées, le compte n'y est pas.
    Par contre, tu es sûr de tes chiffres concernant l'influence des plantes : elles rejettent (par respiration) jusqu'à 50% de CO2 qu'elles absorbet ? Ca me semble énorme. Je vais vérifier quand j'aurais un moment.

    Citation Envoyé par yves25
    En tout cas, c'est pas si tordu que ça: si quelque chose peut empêcher le réchauffement de passer les bornes (là où il n'y a plus de limites comme disait Pierre Dac) ce sont bien les rétroactions négatives. Le pb, c'est qu'on n'en trouve pas de véritablement efficaces, donc tout a l'air d'aller dans le même sens et de faire boule de neige.
    Là dessus, est ce que je peux me risquer une autre question: l'effet avalanche qui te semble te préoccuper autant, s'est il déjà produit dans le passé suite à une augmentation "progressive" de T, hors cataclysme de type collision météoritique ou suractivité volcanique ? Parce qu'après tout, les boucles de rétroactions, positives ou négatives, on est loin d'en connaître les caractéristiques (on peut connaître les mécanismes sous-jacents, mais quant à en déterminer les amplitudes respectifs, pfiou !).
    Pour autant que je me souvienne, le taux de CO2 à l'époque des dinausaures était bien plus élevé que celui de maintenant et pourtant, ces animaux, beaucoup moins adaptables que l'homme ont quand même prospéré non ?
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  5. #35
    yves25
    Modérateur

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par Jean-Luc P
    J'ai toujours lu pour ma part que c'était les métaux comme le fer nécessaires pour les complexes de photosynthèse...

    A moins que ce ne soit valable que dans les tropiques ???

    Pas de pb, mais pour moi, le fer est un nutriment. N'étant pas spécialiste de biologie marine, qu'on me pardonne mes approximations.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #36
    yves25
    Modérateur

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par miniTAX
    Effectivement, d'après cet article
    http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/.../pompeCO2.html
    depuis la formation de la chaîne d'himalaya jusqu'à aujourd'hui, la capture totale de CO2 par les silicates est d'environ 100.000 Gt. Ramené à un taux annuel, même en tenant compte de toutes les surfaces émergées, le compte n'y est pas.
    Par contre, tu es sûr de tes chiffres concernant l'influence des plantes : elles rejettent (par respiration) jusqu'à 50% de CO2 qu'elles absorbet ? Ca me semble énorme. Je vais vérifier quand j'aurais un moment.
    Vas y , vérifie. Je te conseille le cite du CEA par exemple. ou celui du LSCE.

    Là dessus, est ce que je peux me risquer une autre question: l'effet avalanche qui te semble te préoccuper autant, s'est il déjà produit dans le passé suite à une augmentation "progressive" de T, hors cataclysme de type collision météoritique ou suractivité volcanique ? Parce qu'après tout, les boucles de rétroactions, positives ou négatives, on est loin d'en connaître les caractéristiques (on peut connaître les mécanismes sous-jacents, mais quant à en déterminer les amplitudes respectifs, pfiou !).
    Pour autant que je me souvienne, le taux de CO2 à l'époque des dinausaures était bien plus élevé que celui de maintenant et pourtant, ces animaux, beaucoup moins adaptables que l'homme ont quand même prospéré non ?

    Je connais pas grand chose à ces bébêtes. Par contre, ces effets "avalanches " comme tu dis ou "boule de neige" se produisent à chaque transition glaciaire - interglaciaire. La plus simple et la plus évidente, c'est la neige, justement: plus il y en a , plus il fait froid. C'est même la raison de la formation de l'anticyclone sibérien par exemple. On n'est pas dans l'hypothèse là. Cette rétraction là est assez facile à quantifier, d'autres moins , je te l'accorde.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  7. #37
    miniTAX

    Cool Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par yves25
    Oui, je corrige. Les flux sont
    de 100 Gt entre océan et atmosphère : 102 absorbés , 100 émis
    et de 120 GT absorbés par photosynthèse, 60Gt émis par la respiration des plantes et 60 Gt émis par la dégradation des sols.

    Les chiffres sont évidemment beaucoup plus grands que les 7Gt d'origine anthropique mais ce qui compte c'est le bilan et si tu regardes bien, les bilans naturels sont pratiquement équilibrés. Donc 7 Gt, c'est tout le déséquilibre . D'ailleurs l'océan en pompe 2Gt actuellement sinon ça serait pire.
    Les volcans, ce n'est qu'une petite partie très irrégulière.
    Ton affirmation selon laquelle les 7 Gt anthropique serait "tout le déséquilibre" est sans fondement à mon avis ! C'est comme si les puits ont décidé que le CO2 anthropique ne doit pas être absorbé (ou seulement absorbé à hauteur de 2 Gt par l'océan). C'est bizarre du point de vue du raisonnement. Et quand on rentre dans les chiffres, c'est tout aussi faux!
    On sait que le taux de CO2 atmopshérique est de 360 ppm et que l'augmentation annuelle est de l'ordre de 1.5 ppm (source http://www.onf.fr/doc/bt/bt29.htm par exemple). Donc ton déséquilibre de 7-2=5 Gt (anthropique qui plus est !), qui représenterait au bas mot 2.5% d'augmentation annuelle de CO2, c'est au mieux une grosse erreur, au pire de la désinformation.

    P.S. pour rappel, les concentrations atmosphériques de CO2 sont des valeurs mesurées avec précision alors que les rejets sont des estimations grossières. Pour preuve, entre Jancovici, la "bible" (!?) pour pas mal de scientifiques en herbe dans la mesure où ce qu'il écrit ressemble étrangement à ce qui est dans Wikipedia ( http://www.manicore.com/documentation/serre/puits.html ) qui cite un flux de 150 Gt CO2/an et d'autres sources qui parlent de 186 Gt, il y a des marges d'erreur de presque de 20%.

    Ce qui est amusant, c'est que les scientifiques de l'ONF, en soulignant l'importance de la rétroaction négative de l'effet de fertilisant du CO2 (plus de CO2 => plus de production végétale => plus de captage de CO2) et de l'augmentation de température (plus de chaleur => meilleure productivité végétale, notamment des forêts boréales => plus de captage de CO2), commencent leur exposé avec une prudence de sioux, conscients qu'ils sont de l'insuffisance actuelle de la science :
    "les conséquences de l'augmentation du taux de CO2 atmosphérique ont probablement été exagérées car les phénomènes compensateurs (rétroaction négative) ne sont que partiellement identifiés et quantifiés. La capacité de fixation des océans et des écosystèmes terrestres est très probablement sous-évaluée."
    C'est le genre de modération qu'on ne voit pas souvent dans les discussions grand public
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  8. #38
    yves25
    Modérateur

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Citation Envoyé par miniTAX
    Ton affirmation selon laquelle les 7 Gt anthropique serait "tout le déséquilibre" est sans fondement à mon avis ! C'est comme si les puits ont décidé que le CO2 anthropique ne doit pas être absorbé (ou seulement absorbé à hauteur de 2 Gt par l'océan). C'est bizarre du point de vue du raisonnement. Et quand on rentre dans les chiffres, c'est tout aussi faux!
    On sait que le taux de CO2 atmopshérique est de 360 ppm et que l'augmentation annuelle est de l'ordre de 1.5 ppm (source http://www.onf.fr/doc/bt/bt29.htm par exemple). Donc ton déséquilibre de 7-2=5 Gt (anthropique qui plus est !), qui représenterait au bas mot 2.5% d'augmentation annuelle de CO2, c'est au mieux une grosse erreur, au pire de la désinformation.
    Qu'est ce que tu me racontes?
    As tu bien lu l'article de l'ONF dont tu parles ?
    ci dessous un extrait de ta référence:
    C'est la croissance de l'activité humaine couplée à une forte pression démographique qui sont responsables de ces émissions qui correspondent à un déstockage de 5,5 GtC/an par la combustion d'énergie fossile et de 1,4 GtC/an par la déforestation.

    Ne serais tu pas en train de mélanger allégrement le carbone et le CO2? Je ne suis pas certain que tu puisses légitimement parler de désinformation ou mêm d'erreur. Je t'ai donné des références, je pense : pour le cycle du carbone, les meilleures références c'est quand même pas l'Office des Forêts ni pour le climat, çà se saurait. Va voir le site CNRS/INSU climat et puis tiens, je te donne tout de suite une liste de sites dont tu pourraus faire un meilleur usage

    http://www.ipsl.jussieu.fr/liens/Climat.htm
    et tu fais comme tout le monde, tu tires un peu la ficelle et la pelote se déroule.




    P.S. pour rappel, les concentrations atmosphériques de CO2 sont des valeurs mesurées avec précision alors que les rejets sont des estimations grossières. Pour preuve, entre Jancovici, la "bible" (!?) pour pas mal de scientifiques en herbe dans la mesure où ce qu'il écrit ressemble étrangement à ce qui est dans Wikipedia ( http://www.manicore.com/documentation/serre/puits.html ) qui cite un flux de 150 Gt CO2/an et d'autres sources qui parlent de 186 Gt, il y a des marges d'erreur de presque de 20%.
    De quoi parles tu? De carbone , de CO2? de rejets anthropiques, de rejets naturels?
    20% sur des flux globaux à l'échelle de la planète, ce n'est pas si mal.
    Quant à l'équilibre des flux, il était maintenu depuis des millions d'années, cad depuis que l'atmosphère a la composition actuelle. On mesure dans les glaces les variations de la concentration en CO2 atmosphérique depuis 700 000 ans. Les flux naturels sont équilibrés bien entendu à l'échelle de l'année pratiquement. Je te renvoie aux mesures paléoclimatiques de Jouzel et al (voir ENS /planète Terre)



    Ce qui est amusant, c'est que les scientifiques de l'ONF, en soulignant l'importance de la rétroaction négative de l'effet de fertilisant du CO2 (plus de CO2 => plus de production végétale => plus de captage de CO2) et de l'augmentation de température (plus de chaleur => meilleure productivité végétale, notamment des forêts boréales => plus de captage de CO2), commencent leur exposé avec une prudence de sioux, conscients qu'ils sont de l'insuffisance actuelle de la science :

    C'est le genre de modération qu'on ne voit pas souvent dans les discussions grand public
    En effet, c'est bien la première fois que j'entends dire que l'ONF a des spécialistes du climat! En tout cas, je peux te dire que je n'en ai jamais rencontré, en général, c'était l'INRA qui s'en occupait.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  9. #39
    lnk

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Je viens de voir ça, cela remet en cause toutes les modélisations actuelles !

    De quoi se poser de sérieuses questions...

  10. #40
    yves25
    Modérateur

    Re : Emission de méthane par les plantes terrestres !!!

    Mais non. D'abord et avant tout laisser un peu de temps pour la décantation. On y voit plus clair au bout de quelques mois , plus généralement 1 ou 2 ans, le temps que d'autres viennent fourrer leur nez là dedans et vérifier et corriger les chiffres avancés.


    Relis donc mes posts entre autres et relativise.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Phytoremédiation (dépollution des sols par les plantes)
    Par elims dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 35
    Dernier message: 30/03/2012, 01h34
  2. Sondage sur la phytothérapie (médecine par les plantes)
    Par alicemt dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/11/2007, 14h58
  3. [Biologie végétale] Consommation de CO2 par les plantes?
    Par kalypso dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/11/2007, 10h58
  4. métiers par les plantes !!!
    Par mathilde55 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/03/2006, 14h15