Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...



  1. #1
    invite10421055

    Lightbulb Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...


    ------

    Voilà une idée qui pourrait constituer un lien intéressant entre physique quantique et relativité.

    Les particules sont intriquées par un lien qui, dans un espace à quatre dimensions, s’interprète comme un trou de ver. Julian Sonner, de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT), aux États-Unis, est arrivé à la même conclusion. Pour étudier ce scénario, les trois physiciens ont utilisé le principe holographique, un outil développé par J. Maldacena qui permet d’établir des équivalences entre des problèmes formulés dans des espaces ayant des nombres de dimensions différents. Par exemple, comme pour un hologramme optique, l’information contenue dans un support à deux dimensions permet de décrire un objet à trois dimensions. Avec ces outils, les physiciens ont montré que l’intrication dans l’espace à trois dimensions serait équivalente à un trou de ver dans un espace à quatre dimensions.

    Cordialement

    -----
    Dernière modification par Ouroboros ; 31/05/2014 à 02h14.

  2. Publicité
  3. #2
    invite10421055

    Re : Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...

    Bonjour,

    Il semblerait que l'idée fasse son chemin...
    L'intrication Einstein-Podosky-Rosen pourrait bien être un pont Einstein-Rosen et créer un lien entre Relativité Générale et Physique quantique.
    Un article est consacré dans le dernier science et vie.
    http://www.science-et-vie.com/2014/0...e-science-vie/
    http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-quelle-relation-entre-les-trous-de-ver-et-l-intrication-quantique-2014-05

    C
    omme je l'ai suggéré également cette hypothèse réconcilie la conception relativiste du temps, et la possibilité d'une simultanéité absolue liant des lieux distants de l'univers.
    par le biais de l'intrication quantique c'est à dire des ponts ER !

    Une réconciliation inattendue entre les conceptions Einsteinienne et Newtonienne du temps

    Cordialement,
    Dernière modification par Ouroboros ; 06/06/2014 à 19h05.
    Vivons quantiques, vivons cachés... :-)

  4. #3
    cancerman

    Re : Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...

    J'ai également lu avec intérêt cet article de science et vie, mais ils négligent dans leurs articles un GROS problème découlant de cette théorie , l'absence de trou blanc (...)
    Si cette théorie est vraie nous devrions observer dans notre univers observable un ou plusieurs trous blancs provenant des trous noirs d'autres galaxie, hors nos meilleurs instruments n'ont rien détecter.

    Alors soit la théorie est bonne mais ces "trous de vers" vont beaucoup beaucoup plus loin dans le tissu espace temps qu'on ne les aient jamais observés encore ou soit cette théorie est fausse ou incomplète.

    Pour ma part je pense que les trous noirs ne mènent à rien, c'est juste des poubelles de l'espace, point final, en appliquant le rasoir d'occam qui dit que l'explication la plus simple est la meilleure mais ... ce n'est que mon avis n'est ce pas.

    a+ les mecs
    Dernière modification par cancerman ; 06/06/2014 à 21h20.

  5. #4
    invite10421055

    Re : Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...

    Bonsoir,

    Je comprends bien le sens de votre remarque, mais les "trous de ver qui font le lien entre la théorie quantique et la relativité générale ne sont pas du même type.
    Si vous traduisez l'expérience d'intrication dans le langage quadridimensionnel de la relativité vous obtenez un pont ER d'un autre type que celui correspondant à une étoile s'effondrant sur elle-même.
    Il faut bien considérer que les énergies mise en jeu ne sont pas du tout les mêmes. cela concerne des quantons. C'est à dire des particules que nous
    ne pouvons pas percevoir à notre échelle autrement que par des instruments de mesure.
    Donc il ne faut pas s'étonner de ne pas rencontrer des trous blancs dans notre environnement, et heureusement pour nous...
    Ici il s'agit surtout de voir, que l'expérience d'intrication trouve son correspondant topologique dans une géométrie d'espace-temps à 4 dimension.
    Et donc qu'il n'y a pas d'incompatibilité de entre les théories quantiques et relativistes.

    Ce qui étonnant c'est que depuis Einstein très peu de chercheurs ont eu l'idée d'établir cette correspondance entre les 2 théories !


    Cordialement,
    Dernière modification par Ouroboros ; 06/06/2014 à 22h24.
    Vivons quantiques, vivons cachés... :-)

  6. #5
    invite10421055

    Re : Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...

    Alors soit la théorie est bonne mais ces "trous de vers" vont beaucoup beaucoup plus loin dans le tissu espace temps qu'on ne les aient jamais observés encore ou soit cette théorie est fausse ou incomplète.
    Pas nécessairement car ces trous de ver quantiques concernent des quantons microscopiques et de plus aléatoires, ils ne véhiculent par conséquent aucune information qui nous permettrait de les percevoir ou de les identifier.

    Ils se pourrait même que les particules quantiques qui nous composent soient intriquées avec d'autres particules se trouvant à des milliers d'années-lumière de la terre, sans que nous puissions nous en rendre compte.

    Cordialement,
    Vivons quantiques, vivons cachés... :-)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    cancerman

    Re : Un lien possible entre intrication quantique et trous de ver...

    je reste sceptique sur l'article de science et vie , d'ailleurs pour cette théorie physique non-locale ils se sont basés sur un univers totalement différent du notre, ou l'espace dans leurs univers produit la gravitation. leur trou noir de Schwarzschild dans cet univers s'évapore sous la forme de particules se concentrant sur un point infime et donnant naissance à un second trou noir, les deux trous noirs sont donc liés par l'intrication et forment ensemble un trou de vers.

    Les auteurs supposent que cette intrication affecte la géométrie de l'espace temps partout dans notre univers ( tout en se basant sur un univers avec des propriétés différentes ) c'est une idée intéressante mais l'auteur n'est pas à son premier article à sensation , il avait publié un article dans le grand public sur un univers holographique.

    J'ai pu lire une critique très acide sur cette théorie ici:
    http://motls.blogspot.fr/2013/12/er-...-in-media.html

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Lien entre théorie des jeux et non localité quantique
    Par invite6754323456711 dans le forum Actualités
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/12/2013, 19h46
  2. Actu - L'intrication quantique persiste entre deux photons si l'un disparaît
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 113
    Dernier message: 07/12/2013, 05h29
  3. lien causal sur l'intrication
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/07/2011, 01h40
  4. lien entre la conscience et la mécanique quantique
    Par dragounet dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/09/2009, 09h54
  5. Intrication quantique
    Par ed973 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/06/2007, 00h44