L'ordinateur plus sale qu'un W.-C.!
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

L'ordinateur plus sale qu'un W.-C.!



  1. #1
    Antikhippe

    Bonjour,

    Je viens de lire qu'un ordinateur renferme beaucoup plus de microbes qu'une cuvette de WC d'après une étude belge. C'est stupéfiant !

    http://www.dhnet.be/index.phtml?cont...phtml?id=96318

    -----

  2. #2
    DonPanic

    Slu
    Je viens de lire qu'un ordinateur renferme beaucoup plus de microbes qu'une cuvette de WC d'après une étude belge. C'est stupéfiant !
    Faut exiger des ordis à chasse d'eau incorporée

  3. #3
    Damon

    Salut,


    Voici donc comment commence la désinformation...

    L'université d'Arizona en Belgique

    Je suis sûr que cela ravira mon gouvernement mais cela risque aussi de décevoir fortment les étudiants de cette universitéet en particulier les auteurs de l'étude... Qui se croyaient aux États-Unis.


    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  4. #4
    invite84f7e699

    Citation Envoyé par Damon
    L'université d'Arizona en Belgique
    Il n'a jamais été question de l'Université d'Arizona en Belgique, faut lire attentivement les phrases et pas les survoler.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Damon

    C'est bien ce que je dis il faut lire...

    Site indiqué par Antikhippe
    Une étude réalisée par les chercheurs de l'Université d'Arizona (Etats-Unis) aboutit en effet à la conclusion que le clavier d'ordinateur, la souris et le combiné téléphonique rassemblés recèlent une concentration de microbes largement supérieure à celle que l'on pourrait trouver dans... la cuvette d'un W.-C.
    Citation Envoyé par Antikhippe
    Je viens de lire qu'un ordinateur renferme beaucoup plus de microbes qu'une cuvette de WC d'après une étude belge. C'est stupéfiant !
    Totatilité de l'article :
    Citation Envoyé par La dernière heure
    Les postes de travail, véritables «cafétérias de bactéries»

    BRUXELLES Nul doute que ceux qui s'installeront à leur bureau, lundi matin, apprécieront d'un oeil nouveau leur environnement de travail. Une étude réalisée par les chercheurs de l'Université d'Arizona (Etats-Unis) aboutit en effet à la conclusion que le clavier d'ordinateur, la souris et le combiné téléphonique rassemblés recèlent une concentration de microbes largement supérieure à celle que l'on pourrait trouver dans... la cuvette d'un W.-C.

    Ainsi, et en moyenne, un poste de travail peut être porteur d'une quantité de germes 400 fois supérieure à ce qu'on rencontre en s'asseyant sur les toilettes, indique le Dr Charles Gerba, spécialiste en microbiologie. Objets les plus... repoussants, par ordre décroissant: le combiné téléphonique, le clavier d'ordinateur et la souris.

    «Les bureaux ressemblent vraiment à des cafétérias dans lesquelles se pressent les bactéries», poursuit Charles Gerba (un nom... prédestiné). Mieux: en cas d'infections respiratoires, il suffit de tousser un bon coup ou d'éternuer à tout vent pour disperser les microbes, mais aussi en augmenter considérablement la densité. Génial...

    «Si quelqu'un au bureau a attrapé un rhume ou une grippe, les surfaces touchées au cours de la journée deviennent des plaques tournantes de transmission des germes», poursuit le Dr Gerba, en soulignant que «certains de ces virus peuvent survivre jusqu'à trois jours dans ces conditions». Et cela sans parler des autres formes de transmission...

    Le ministère américain de la Santé a lancé en février une campagne pour rappeler quelques réflexes de base: protéger nez et bouche en éternuant, se laver régulièrement les mains, utiliser des lingettes alcoolisées pour nettoyer les surfaces de travail... Des recommandations basiques? Peut-être. Mais combien ne les appliquent pas!Par ailleurs, les employeurs soucieux du bien-être des membres du personnel sont invités à procéder à un nettoyage régulier et en profondeur du mobilier de bureau et du matériel informatique. Et qui dit nettoyage ne pense pas, ici, à un petit coup de torchon, mais à une désinfection en profondeur.

    J. M.
    Et pour information :

    Charles "Chuck" Gerba is a professor of environmental microbiology in the departments of Microbiology and Immunology and Soil, Water, and Environmental Science at the University of Arizona in Tucson
    Il y a donc bien désinformation dans le message initiant ce sujet puisque cette étude n'est nullement belge.

    Damon
    Partisan de la rigueur en information.
    Un EeePc ça change la vie !

  7. #6
    invite84f7e699

    Il y a un pas entre la désinformation et une erreur.
    Faut pas etre parano non plus :?

  8. #7
    Damon

    Salut,

    Pour commencer je te retourne ton message :

    faut lire attentivement les phrases et pas les survoler.
    Ensuite, j'ai parlé de début de désinformation, c'est justement à cause de telles erreurs que nait la désinformation.
    Et en l'occurence, une telle erreur peut amener aux pires dérives.

    Toutefois il y a là "invention" de la source de l'étude, je n'ai pas dit que c'était volontaire, mais si après que je l'ai signalé on vient me dire que c'est moi qui lis mal, c'est que la personne qui fait ce reproche a elle mal lu et s'est contentée de l'information présentée dans ce sujet sans aller lire l'article.
    Il en résulte donc bien qu'il y a désinformation, désinformation dans le sens information erronée.

    Que cela soit volontaire ou pas, il y a erreur et je trouve normal de corriger cette erreur.

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  9. #8
    invite84f7e699

    Citation Envoyé par Damon
    Ensuite, j'ai parlé de début de désinformation, c'est justement à cause de telles erreurs que nait la désinformation.
    Et en l'occurence, une telle erreur peut amener aux pires dérives.
    T'y vas pas avec le dos de la cuillère, faudrait quand même relativiser.
    Les informations importantes sont vérifiées, la news donnée ici est de l'ordre de la découverte du Héti ou autres trucs completement sans réel importance qu'on peut lire ici et là sur internet. Faut pas avoir fait de longues études pour savoir qu'un ordinateur est un milieu propice au developpement de microbes.

    Citation Envoyé par Damon
    Toutefois il y a là "invention" de la source de l'étude, je n'ai pas dit que c'était volontaire, mais si après que je l'ai signalé on vient me dire que c'est moi qui lis mal, c'est que la personne qui fait ce reproche a elle mal lu et s'est contentée de l'information présentée dans ce sujet sans aller lire l'article.
    Il en résulte donc bien qu'il y a désinformation, désinformation dans le sens information erronée.

    Que cela soit volontaire ou pas, il y a erreur et je trouve normal de corriger cette erreur.
    C'est toi qui prétends qu'il y a invention et non erreur ce qui n'est pas exactement pareil.
    De plus j'ai juste signalé qu'il n'était nullement question de l'Université Arizona en Belgique ce qui est bien le cas. L'erreur porte sur la localisation de la news et de celle du professeur.

    Apres si tu penses que le fait qu'une news comportes des erreurs ou des lacunes, se rapporte à de la désinformation. La majorité de tout ce que tu peux lire ici est de la désinformation quand on sait avec quelle difficultés les journalistes peuvent avoie à vérifier leurs sources.
    Il ne faut pas boire tout ce qu'on nous donne et garder un esprit critique.

  10. #9
    DonPanic

    Slu
    Dites, vous auriez du PQ, je viens de m'apercevoir que mon ordi n'a pas de chasse d'eau incorporée

  11. #10
    invite84f7e699

    Citation Envoyé par DonPanic
    Slu
    Dites, vous auriez du PQ, je viens de m'apercevoir que mon ordi n'a pas de chasse d'eau incorporée
    Un coup de tournevis pour démonter et nettoyer marche beacoup mieux

  12. #11
    Antikhippe

    Ok Ok, je me suis trompé mais ce n'est pas de la désinformation (au passage, ce mot n'existe pas dans le dictionnaire, c'est un néologisme. C'est pas de la désinformation, ça ???)

    L'erreur est humaine, qui n'en a pas fait est un menteur !

    C'est en fait parce que j'ai lu Bruxelles au début de l'article et ensuite Arizona et j'ai fait un lapsus en disant que c'était une étude belge.

    Et toutes les fautes d'orthographe, c'est normal, hein ???

  13. #12
    Damon

    Salut,

    Faut arreter la paranoia, comme on me disait plus haut.
    Je ne t'ai pas accusé de vouloir désinformer.

    (au passage, ce mot n'existe pas dans le dictionnaire, c'est un néologisme. C'est pas de la désinformation, ça ???)
    Petit Larousse Illustré 1990 p 316
    désinformation : n.f. action de désinformer, son résultat.
    désinformer : v.t. informer faussement, en donnant une image déformée ou mensongère de la réalité, notamment en utilisant les médias, les techniques d'information de masse.
    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  14. #13
    invite63a7769e

    Cette news me fait bien rire. Et j'ai été étonné justement que ce soit une université belge qui soit à l'origine de la découverte. Ce genre d'étude ne viens que des états unis. Avec les budgets qu'ils ont aussi... (attention je pars en troll)

    Tout ça pour dire que c'est bien à l'image de notre société. Aujourd'hui il ne faut plus qu'il y ait un petit microbe. On désinfecte tout à outrance. On cherche a vivre dans une atmosphère parfaite. Pour le grand publique c'est bien et ça marche. Mais avec des connaissances de Terminales en biologie on s'aperçoit vite que cette volonté de "pureté absolue" n'est pas saine!

    Comment fonctionne le système immunitaire huamain? Il se défend avec des anticorps (je simplifie) pour combattre les microbes. Ces anticorps sont spécifiques à chaque microbe. Pour en reconnaitre un et en éliminer il faut avoir l'anticorps correspondant. C'est pourquoi nous en produisont presque aléatoirement de toutes sortes. Quand un microbe est reconnu, l'anticorps spécifique est alors produit en masse ainsi que les capteurs qui permettent de l'identifier. Ainsi plus on le corps détecte un microbe, plus il s'aperçoit vite de sa présence, et plus il l'élimine rapidement. C'est ce phénomène qu'exploite le vaccin. On introduit un virus/microbe "endormi" pour apprendre au corps à ce défendre.

    Que se passe til aujourd'hui? Nous fuyons les microbes. Nous les eliminons partout. Une asiette doit etre pur, voir contenir plus de détergent que de microbes. Ce n'est pas grave au moins il n'y a pas de microbes, le détergent au pire, ça tuera les microbes qu'on a dans le ventre. Ainsi notre corps est soumis à de moins en moins d'attaques, et il se défend de moins en moins. Dès qu'un petit rhume apparait c'est la panique et l'infection vous cloue au lit pendant deux jour, voir dégénère en grippe...

    J'exagère pour l'exemple, mais pour en revenir au clavier et à la souris. Ou est le problème que des microbes y soient présents? Ce ne sont pas les seuls endroits : les poignets de portes par exemples, voir les chaussures (qui avec la chaleur des pieds développent plus rapidement les bactéries). Or tout le monde touche ses chaussure au moins deux fois par jours. Tout le monde touche une poignée de porte plus d'une centaine de fois par jours. Et les pièce de monnaies. Ou avait pu passer cette pièce de deux euros (ou dollairs canadiens ) avant d'arriver dans la caisse du commerçant qui vient de vous rendre la monnaie? Et le volant de votre voiture? ...

    On pourrais continuer indéfiniment ainsi. J'irai presque jusqu'a dire que ce genre de news est de la "désinformation" (pour reprendre la dérive du topic ). Les microbes nous entourent et notre corps vie en équilibre avec eux. Certe si l'infection gagne on ne doit pas laisser mourir un malade. Mais il ne faut pas non plus inhiber nos défense naturelles derrière tous les produits pseudo-pharmaceutiques dont on nous fait l'éloge à la télévision (un médicament contre le rhume! mais mouchez vous! et habillez vous). Cela nous amène au débat sur les antibiotiques. C'est bizarre à force d'en prendre pour un oui ou pour un non les microbes y deviennent resistant, et nous... dépendant...

    J'ai peur d'un futur ou tout le monde vivra sous perfusion de médicament. Le corps humain ne sera plus apte à se défendre tout seul.

  15. #14
    Narduccio

    (au passage, ce mot n'existe pas dans le dictionnaire, c'est un néologisme.
    Erreur classique. Beaucoups de personnes croient que pour qu'il soit correct, un mot doit se trouver forcemment dans le dictionnaire.
    Or, dans ce même dictionnaire, on trouve la liste des préfixes et suffixes autorisés dans la langue française.
    En cas de besoin, pour "créer" un nouveau mot, il suffit d'adjoindre à la racine adéquate, le ou les affixes nécéssaires.
    Par exemple: prenons "racine" comme racine. Pour décrire l'action, de retirer une racine de terre, l'on écrit dé-raciner. (dé est un préfixe et raciner le verbe d'action extrait de la [racine]). Je peux y adjoindre un autre préfixe pour obtenir in-dé-racinable. Je peux continuer mon jeux de construction autant que nécessaire et tant que mon mot reste compréhensible. Donc dés-information est parfaitement francais, je te laisse le soin de vérifier le préfixe, la racine et de trouver ce qu'il veut dire.

  16. #15
    DonPanic

    Slu
    Veuillez excuser le hors-sujet, mais dans la ligne de Narduccio, je déplore que ne soient pas donnés systématiquement dans les cours de français des leçons de radicaux français, grecs et latin pour permettre à tout un chacun de néologiser comme il l'entend, cela pourrait d'éviter d'américaniser.
    Exemple, re"boutter" synonyme de botter serait parfaitement à sa place pour remplacer "re-booter" un ordi, un petit coup de latte, et ça repart...

  17. #16
    JPL
    Responsable des forums

    Exact pour les mots qui ne sont pas dans le dictionnaire (au fait lequel ?). J'ai souvenir d'avoir lu dans l'édition originale du Robert une préface de monsieur Robert lui-même disant qu'il y a toute une série d'excellents mots français qui ne figurent pas dans les dictionnaires et qui ne demandent qu'à être inventés (c'est l'esprit, mais pas le texte parce que j'ai lu cela il y a très longtemps).
    Un dictionnaire ne fait que prendre acte de l'état actuel d'une langue, en essyant malgré tout de corriger les dérives les plus choquantes, mais pas toutes, la preuve dans les exemples qui suivent. Qui sait que "pisser" était de la langue la plus courtoise à l'époque de Racine, que "agonir d'injures" est une déformation "d'ahonir" (ou l'on trouve le mot honte), ce qui a obligé à remplacer le vieux "agonir" par le néologisme "agoniser", que "événement" est toujours l'orthographe correcte, parce que je ne sais trop quelle édition du XIXème siècle du dictionnaire de l'académie avait oublié de corriger en "évènement" ?
    Donc relativisons le dictionnaire, mais pas pour écrire n'importe quoi n'importe comment.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #17
    Coincoin

    Salut,
    Sinon il existe un équivalent français de "rebooter": "redémarrer" !!! Et en plus, il n'est pas calqué sur l'anglais...
    Mais c'est vrai que la seule chose que j'ai retenu de mes quelques années de latin, c'est les préfixes, etc...

    Pour revenir au sujet (il faut bien de temps en temps ), je suis tout à fait d'accord avec Kicest : à trop vouloir se protéger des microbes, on en devient plus sensible... Je ne dis pas qu'il ne faut pas se laver les mains régulièrement, mais juste que porter des gants pour taper à l'ordi est vraiment de la paranoïa !!!
    Encore une victoire de Canard !

  19. #18
    Narduccio

    Je ne dis pas qu'il ne faut pas se laver les mains régulièrement, mais juste que porter des gants pour taper à l'ordi est vraiment de la paranoïa !!!
    Travailleur du nucléaire, je passe une partie de mon temps de travail à me déshabiller et me rhabiller.
    Le plus grand risque de contamination est justement pendant cette phase.
    Il ne sert pas à grand chose de se mettre des gants, si l'on ne les otes pas correctement.
    Il est plus efficece de nettoyer son clavier et son environnement de travail de temps en temps. Le respect de quelques règles simples est souvent ce qu'il y a de plus efficace.

    NB: petite devinette, j'ai utilisé, dans ce texte, 2 mots issus de la même racine, déshabiller er rhabiller. Quel est le préfixe utilisé pour le second?

  20. #19
    Antikhippe

    Pour la devinette, le préfixe c'est re-, non ? Pour faciliter la prononciation de rehabiller, on aurait enlevé le "e".

  21. #20
    invite7fcc48d2

    Si seulement vous saviez toutes les M***** qu'il peut y avoir sur la poigner de porte dans les lieux public ! ! Et je parle pas des barres aux quelles on se tient dans le Metro ! ! ( ex: Excrément, sprem, et je vais m'arreté là !)

  22. #21
    DonPanic

    Slu
    inon il existe un équivalent français de "rebooter": "redémarrer" !!! Et en plus, il n'est pas calqué sur l'anglais...
    Boutter l'anglois hors de France...

  23. #22
    Coincoin

    Salut,
    Ce n'est pas parce que le mot existe (enfin, "existait" plutôt) déjà en français qu'il faut s'en servir pour franciser un mot anglais...
    Peut-être que l'Académie Français préfère "bogue" mais j'ai toujours utilisé "bug", et je ne suis pas le seul... et si je devais utiliser un mot français je dirais plutôt "plantage".
    Encore une victoire de Canard !

  24. #23
    invite84f7e699

    Citation Envoyé par Coincoin
    Salut,
    Ce n'est pas parce que le mot existe (enfin, "existait" plutôt) déjà en français qu'il faut s'en servir pour franciser un mot anglais...
    Peut-être que l'Académie Français préfère "bogue" mais j'ai toujours utilisé "bug", et je ne suis pas le seul... et si je devais utiliser un mot français je dirais plutôt "plantage".
    sauf qu'un bug n'entraîne pas forcement un plantage donc c'est incorrect.

  25. #24
    Coincoin


    Tu as raison, il y a effectivement une forte différence de sens entre les deux... ce qui justifie a posteriori mon emploi du conditionnel .
    Mais même si mon exemple est maladroit, cela ne change pas mon argumentation : pour être accepté, un mot ne doit pas être simplement calqué. Tu trouveras beaucoup plus de personnes qui utilisent le mot "courriel" que d'utilisateurs du mot "mèl", pourtant "mèl" est la recommandation officielle de l'Académie Française.
    Encore une victoire de Canard !

  26. #25
    JPL
    Responsable des forums

    On commence à être sérieusement hors sujet, mais je vais en profiter. L'anglais a assimilé toute une série de mots français (comme "rendez-vous"). Cela ne me gêne donc pas d'utiliser quelques mots anglais en français quand il n'y a pas d'équivalent. Et manifestement il n'y a pas d'équivalent à bug quand on connaît l'histoire du mot (sauf "vermine", et on a utilisé "déverminer un programme", mais je ne me vois pas dire : j'ai été victime d'une vermine dans Word). Donc j'utilise bug.
    Et si on doit franciser mail, c'est par courrier, et pas par le ridicule courriel (n'en déplaise à nos amis québecquois) sans parler du très ridicule "mel", qui rejoint l'aussi ridicule "bipasse" dans un autre domaine.
    Mais je m'écarte de plus en plus du sujet et si ça continue il va falloir que je me modère moi-même.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #26
    DonPanic

    Slu
    Personne ne crie au barbarisme quand d'aucuns vont s'acheter une paire de boots.
    Boutter existe sans désuétude dans boutte-en-train.
    Au cas où vous l'ignoreriez, boutteur remplace désormais et très académiquement bulldozer.
    Je reboutterai donc quand je veux comme je veux, quand je veux, NA ! :P

Discussions similaires

  1. Qu'est qu'un point, qu'est-ce qu'un trait ?
    Par invite1ab59cc3 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 16
    Dernier message: 05/11/2012, 21h07
  2. Ralentissement de l'ordinateur
    Par inviteb5bf5b5a dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/04/2007, 13h56
  3. L'ordinateur quantique
    Par SpintroniK dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/12/2005, 14h55
  4. Dicter un texte à l'ordinateur.
    Par Antikhippe dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 8
    Dernier message: 05/12/2004, 23h14