Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 90

Hydrogène



  1. #31
    Narduccio

    Citation Envoyé par Damon
    Le site d'un réacteur n'est pas réutilisable, pour y construire un nouveau.
    Faudrait le signaler à EDf, car devant la difficulté à créer des nouveaux sites , c'est l'option qui est retenue pour le futur. Construire un nouvelle tranche à coté de l'ancienne. Démanteler l'ancienne. Et utiliser l'ancien site pour celle d'après.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Damon

    Ne pas confondre le site de construction, et l'emplacement du réacteur...

    Et en ce qui concerne la politique d'EDF, je rie (très jaune)...
    Le nucléaire est propre...

    Comparaison de ce qui est recyclable sur une voiture avec les "96%" du combustible nucléaire qui est réutilisable... (dans une de leurs campagne de pub, d'unr hypocrisie et d'un cynisme répugnant.
    Promotion du chauffage électrique... (alors que ce suprplus de consommation est produit par des centrale thermiques classiques, donc génératrice de CO<sub>2</sub>
    Une politique du moindre investissement possible dans le renouvelable.

    Pour ma part, je préfère voir à long terme, je n'ai pas d'enfant, mais j'ai des nièces et je n'ai pas envie de leur léguer un monde dans un état pire que celui que j'ai reçu, hélas, je n'ai pas le pouvoir de décider.

    Et la politique nucléaire est strictement du court terme (20-50 ans).

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  4. #33
    Narduccio

    Citation Envoyé par Damon
    96%" du combustible nucléaire qui est réutilisable
    Depuis quand ce qui est vrai est cynique ?
    Retraité comme en France on récupère 96% du combustible neuf.
    Malheureusement aux yeus de certains, cela permet de voir le nucléaire comme une solution crédible à long terme.
    J'ai du mal à comprendre pourquoi cela révolte certaines associations car ça diminue la quantité de déchets.
    A moins que être contre le nucléaire soit un pré-requis pour pouvoir discuter d'énergie et de pollution!

  5. #34
    Damon

    Pardon, j'aurais dû dire recyclable; c'était le terme employé dans leur slogan...

    C'est cynique parce-que les 4% qui reste constituent la quintessence de la pollution...

    Damon
    Un EeePc ça change la vie !

  6. #35
    DonPanic

    S'lu

    Citation Envoyé par Damon
    C'est cynique parce-que les 4% qui reste constituent la quintessence de la pollution...
    Désolé, ces 4%, je m'en tape
    la quintessence de la pollution c'est la bagnole et les camions, et ça tue sûrement
    le cynisme c'est de ne pas le reconnaitre

  7. #36
    Damon

    la quintessence de la pollution c'est la bagnole et les camions, et ça tue sûrement
    Tu devrais lire mes interventions à ce sujet...

    Il y a une différence fondamentale entre ces deux domaines, en ce qui concerne le nucléaire il y a une concentration énorme des producteurs (le consommateur lui n'a pas de choix réel) et des millions d'utilisateurs de véhicules automobiles (dont en plus un faible pourcentage est à proprement parler criminel).

    Damon
    Piéton et usager des transports en commun.
    Un EeePc ça change la vie !

  8. Publicité
  9. #37
    DonPanic

    S'lu

    Je ne respire pas encore des poussières radioactives
    je respire tous les jours les chiures d'automobiles

    TU CROIS QUE J'AI LE CHOIX ?

  10. #38
    DonPanic

    Slu

    Citation Envoyé par 16f84-20
    L'hydrogène, étant le premier élément, est également le plus léger de tous. C'est aussi celui qu'on retrouve en plus grande abondance dans l'univers.
    Dans l'univers, peut-être, mais sur Terre, il est tellement RARE
    qu'il n'est même pas mentionné là :
    http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/...html#silicates
    parmi les éléments composant la Terre
    La Terre est un caillou à peine humide, et comme je crains qu'une technologie à hydrogène
    soit à la base due à l'électrolyse de l'eau
    qu'un envoi massif d'hydrogène dans l'atmosphère se traduise par une perte de cet hydrogène
    dans l'espace sous la pression du vent solaire,
    tant qu'à faire je préfèrerais qu'on laisse l'eau tranquile...

  11. #39
    Jeremy

    Oui "à peine" humide ..

    Tu donnes les % massique mais H est le plus léger aussi.

    Ca ne change rien au fait que l'hydrogène est abondant, et je vois pas pourquoi tu veux qu'on envoie plein dans l'espace ?

  12. #40
    Cécile

    96%" du combustible nucléaire qui est réutilisable
    Quel est le pourcentage effectivement réutilisé ? Très faible. C'est le cas pour n'importe quel déchet : à quoi ça sert qu'un déchet soit recyclable, si dans les faits il n'est pas recyclé et part en décharge ?

  13. #41
    Narduccio

    Il ne part pas en décharge, il est stocké.
    Actuellement, le combustible neuf est moins cher, il est donc plus économique de le stocker en attendant les jours où le combustible retraité sera plus rentable. A noter qu'EDF utilise dans certaines centrales du combustible "MOX" où il y du combustible retraité. Ca à 2 avantages:
    1°) faire vivre la filière du retraitement
    2°) faire pression sur les fournisseurs pour maintenir des prix bas.

  14. #42
    DonPanic

    S'lu

    Citation Envoyé par Jeremy
    Ca ne change rien au fait que l'hydrogène est abondant, et je vois pas pourquoi tu veux qu'on envoie plein dans l'espace ?
    1) la vapeur d'eau arrivée en haute atmosphère subit un photodissociation H2O->H2 + O
    l'hydrogène continue son ascension jusqu'aux couches limites de la très haute atmosphère,
    et est expulsée par le vent solaire,
    le scénario de l'oxygène terrestre entièrement dû à l'activité biologique est en partie faux

    2) Si l'hydrogène devait servir de substitut aux hydrocarbures, il serait issu de l'électrolyse de l'eau.
    Une industrie massive de l'hydrogène, concernant des milliards d'individus,
    et leurs moyens de transport génèrerait inévitablement des pertes,
    comme aujourd'hui les pertes pétrolières
    en ce cas, perdre de l'hydrogène qui monterait en haute altitude serait perdre de l'eau irrémédiablement

  15. Publicité
  16. #43
    Jarod

    Salut

    Une industrie massive de l'hydrogène, concernant des milliards d'individus,
    et leurs moyens de transport génèrerait inévitablement des pertes,
    comme aujourd'hui les pertes pétrolières
    en ce cas, perdre de l'hydrogène qui monterait en haute altitude serait perdre de l'eau irrémédiablement
    Il doit y avoir aux alentours de 10% de perte!

    Et en plus ca contribue à la destruction de la couche d'ozone...

    +
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  17. #44
    Jeremy

    Citation Envoyé par PatPanic
    S'lu

    [quote:86553eedce="Jeremy"]Ca ne change rien au fait que l'hydrogène est abondant, et je vois pas pourquoi tu veux qu'on envoie plein dans l'espace ?
    1) la vapeur d'eau arrivée en haute atmosphère subit un photodissociation H2O->H2 + O
    l'hydrogène continue son ascension jusqu'aux couches limites de la très haute atmosphère,
    et est expulsée par le vent solaire,
    le scénario de l'oxygène terrestre entièrement dû à l'activité biologique est en partie faux

    2) Si l'hydrogène devait servir de substitut aux hydrocarbures, il serait issu de l'électrolyse de l'eau.
    Une industrie massive de l'hydrogène, concernant des milliards d'individus,
    et leurs moyens de transport génèrerait inévitablement des pertes,
    comme aujourd'hui les pertes pétrolières
    en ce cas, perdre de l'hydrogène qui monterait en haute altitude serait perdre de l'eau irrémédiablement[/quote:86553eedce]

    Mais en quoi l'utilisation comme carburant induirait un énorme changement par rapport au phénomène naturel ?
    Bref l'impact sur l'environnement est-il énorme ou négligeable ?

  18. #45
    DonPanic

    S'lu

    Mais en quoi l'utilisation comme carburant induirait un énorme changement par rapport au phénomène naturel ?
    Bref l'impact sur l'environnement est-il énorme ou négligeable ?
    A ton avis, l'action de l'homme sur l'environnement est-il énorme ou négligeable ?

  19. #46
    dgino

    quel serait l'inconvenient d'aller chercher de l'energie extra-terrestre au lieu d"user" celle sur notre planete? sur Mars par exemple
    l'energie solaire n'en a pas puisque les rayons du soleil atteignent de toute facon la la planete.
    mais d'autres

  20. #47
    Narduccio

    Le grand problème de l'énergie extra-terrestre est qu'elle est peu disponible. Il faut aller la chercher, quoi!
    Si nous décidons d'aller mettre un champ de capteurs solaires sur Mars, il faudra ensuite stocker cette énergie. Ramener le stock sur Terre, le transformer en énergie et l'utiliser. Au passage on auras perdu, l'énergie utilisé pour aller sur Mars, en revenir, et les pertes diverses dans le processus de retransformation et d'utilisation réchaufferait notre atmosphère. Il faudrait d'abord utiliser les gisement peu utilisés ou inexploités qui éxistent sur notre vieille terre.

  21. #48
    Cécile

    quel serait l'inconvenient d'aller chercher de l'energie extra-terrestre au lieu d"user" celle sur notre planete? sur Mars par exemple
    Le coût !!!

  22. Publicité
  23. #49
    DonPanic

    Citation Envoyé par Narduccio
    Le grand problème de l'énergie extra-terrestre est qu'elle est peu disponible. Il faut aller la chercher, quoi!
    Si nous décidons d'aller mettre un champ de capteurs solaires sur Mars, il faudra ensuite stocker cette énergie. Ramener le stock sur Terre, le transformer en énergie et l'utiliser. Au passage on auras perdu, l'énergie utilisé pour aller sur Mars, en revenir, et les pertes diverses dans le processus de retransformation et d'utilisation réchaufferait notre atmosphère. Il faudrait d'abord utiliser les gisement peu utilisés ou inexploités qui éxistent sur notre vieille terre.
    Vous connaissez pas le projet de capter la lumière du soleil,
    la convertir en rayonnement microondes sur des stations orbitales
    et diriger ce rayonnement microondes vers une station energétique terrestre ?
    Nul besoin d'aller sur Mars

  24. #50
    Narduccio

    Je connais ce projet, je crois qu'il reste 3 problèmes à résoudre

    - le premier concerne la station de récupération qui devra récupérer ce rayonnement avec une antenne (qui n'est pas actuellement au point), concentrer cette énergie, pour ensuite la transformer Ce sont des problèmes techniques et tot ou tard, on trouveras la solution
    - le second est: qu'adviendra-t-il si le faisceau dévie ou si un avion traverse le faisceau ou si un nuage traverse le faisceau... Il faudra faire des tests pour répondre à ces interrogations.
    - le troisième est d'ordre géo-politique. Pour diverses régions, il faudra envoyer le faisceau vers une zone désertique proche de l'équateur, loin des utilisateurs et à la merci du moindre révolutionaire local... Peut-être le problème le plus ardus à résoudre.

  25. #51
    vince

    Citation Envoyé par Narduccio

    - le second est: qu'adviendra-t-il si le faisceau dévie ou si un avion traverse le faisceau ou si un nuage traverse le faisceau... Il faudra faire des tests pour répondre à ces interrogations.
    Il devrait être possible de faire converger en un même point plusieurs faisceaux de puissance moindre.

    cela dit il est certain que ça poserait de sérieuses questions de santé publique.

  26. #52
    Cécile

    Un quatrième problème à résoudre est, une fois de plus, le coût.
    COmmençons par utiliser mettre des panneaux photovoltaïques sur Terre, avant d'en envoyer dans l'espace. C'est moins cher et plus pratique, et ça ne pose pas tous ces problèmes politiques, de santé, etc.

  27. #53
    Sniper Wolf

    Re : hydrogène

    Vous parlez tous des problèmes liés à la création de dihydrogène pour les piles à combustibles.Mais j'aimerai savoir ce qe vous pensez des PEMFC qui utilisent un reformeur qi transforme le methanol en H2. ça règle les problèmes de création et de stockage du H2 puisqu'il est créé in situ, non?

  28. #54
    Cécile

    Re : hydrogène

    Salut,

    Le méthanol résoud la question du stockage, mais pas celle de la source : d'où vient ton méthanol ? Si c'est de source fossile, on est ramené au problème précédent. Si c'est d'une autre source, laquelle ?(et en quelle quantités ?).
    Le méthanol crée aussi quelques problèmes de sécurité : c'est un liquide très toxique (contrairement à l'hydrogène), s'attaquant au système nerveux central et au nerf optique. De plus, il est soluble avec l'eau (contrairement aux hydrocarbures actuels). Une fuite de méthanol serait donc très difficilement détectée et encore plus difficilement maîtrisée, avec des conséquences sanitaires graves. L'éthanol (hips) me semble bien meilleur d'un point de vue sécurité, mais je crois que son utilisation dans les piles PEMFC est moins efficace.

  29. Publicité
  30. #55
    mariposa

    Re : hydrogène

    Citation Envoyé par Cécile
    Un quatrième problème à résoudre est, une fois de plus, le coût.
    COmmençons par utiliser mettre des panneaux photovoltaïques sur Terre, avant d'en envoyer dans l'espace. C'est moins cher et plus pratique, et ça ne pose pas tous ces problèmes politiques, de santé, etc.
    A ma connaissance les panneaux photovoltaïques sont ce qu'il y a de plus cher actuellement et de loin

  31. #56
    Cécile

    Re : hydrogène

    Citation Envoyé par mariposa
    A ma connaissance les panneaux photovoltaïques sont ce qu'il y a de plus cher actuellement et de loin
    Oui, mais des PV sur Terre sont moins cher que des PV dans l'espace, que proposent certains forumeurs.

  32. #57
    matthias

    Re : hydrogène

    Citation Envoyé par mariposa
    A ma connaissance les panneaux photovoltaïques sont ce qu'il y a de plus cher actuellement et de loin
    Si on en utilisait plus, les prix baisseraient et la technologie progresserait plus vite. Allez faites un effort quoi

  33. #58
    bigpanda

    Re : hydrogène

    et oui c'est mon premier post
    l'hydrogène n'est pas rentable pour l'instant en effet.
    Mais quand on arrivera à fabriquer en grand nombre des réacteurs thermonucléaires, on pourra "presque" balancer de l'énergie par les fenêtres ^^. Ainsi on pourra dépenser beaucoup d'énergie pour l'hydrogène et se passer entièrement du pétrole !!!
    Malheureusement se sénario optimiste ne pourra se réaliser qu'a la fin de ce siècle.

  34. #59
    Lambda0

    Re : hydrogène

    Pour réduire la surface de panneau photovoltaique nécessaire, on peut déjà concentrer la lumière au moyen de réflecteurs.
    Après, je suppose que le courant maximum que peut débiter le panneau dépend du dopage du semiconducteurs, et qu'il y a bien des phénomènes de saturation qui interviennent.
    Mais si on peut réduire, par ce moyen, la surface de panneaux d'un facteur 3 ou 4, ça devrait déjà être intéressant, car 1m² de réflecteur est évidemment beaucoup moins coûteux qu'1m² de panneau photovoltaique.

    Sinon, il n'y a pas que les panneaux photovoltaiques.
    La conversion thermo-ionique est aussi très intéressante : un convertisseur thermo-ionique de 1m² placé au foyer d'un concentrateur solaire peut produire des dizaines de kW, directement sous forme de courant électrique.

    Et beaucoup de ces solutions sont bien accessibles à un bricoleur un peu adroit. N'importe quel ingénieur qui veut équiper sa maison de campagne avec une mini-centrale solaire peut le faire, sans se ruiner, avec des composants du commerce, ou même de récupération.

    A+

  35. #60
    gaz et chaleur

    Re : hydrogène

    Bonjour
    Enfin un peu de réalisme! L 'hydrogene ?,un theme pour amuser la galerie,c'est tout
    Connaissez vous les précautions a prendre pour faire "les pleins "d'une fusée ? Cordialement Gaz et chaleur

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Projet : avion hydrogene!!! caracteristiques hydrogene?
    Par nicoladsl dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/05/2008, 21h29
  2. hydrogène
    Par blondie dans le forum Actualités
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/03/2007, 14h58
  3. Hydrogène
    Par Hervhélium dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/10/2005, 23h02
  4. hydrogene
    Par tybo dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/09/2004, 12h33