Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 39 sur 39

allergie aux anesthésiques



  1. #31
    hosta009

    Re : allergie aux anesthésiques

    c'est vrai que j'exagère,
    mais qui peut m'aider?

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    hosta009

    Re : allergie aux anesthésiques

    mais vous allez laisser un vide, une non réponse
    alors qu'il n'y avait peut etre aucun risque dans mon cas,
    il se peut que je ne sois pas ds des cironstna. particulières

    @+

  4. #33
    hosta009

    Re : allergie aux anesthésiques

    De deux choses l'une: soit je me complais dans cette histoire, j'attends des apaisements des autres, je joue à l'enfant de 6 ans et force est de constater que les apaisements n'arrangent rien, ils me font encore davantage peur. Par ailleurs, la peur n'écartera jamais le danger mais le fera venir, cela n'arrangera rien de questionner les gens ou de se documenter sur internet: si le risque est là, il est là point final, le fait de savoir qu'il existe n'arrangera rien!
    Soit je suis fort, je suis matûre, je me fais violence et lutte contre mes peurs. Et il faut bien se dire que si j'attends encore 10 ans pour me faire peur (c'est ce qui se passera très probablement si je n'y vais pas mainteant parce qu'avec les commentaires que j'ai eus sur internet, ça me fait flipper encore plus au point que je remets à demain ce que je peux faire aujourd'hui: vous n'en pouvez rien par ailleurs, nous sommes tous les mêmes: des inconscients et nous ne prenons pas toujours assez de recul. J'en reviens à ce que je disais: si j'attends encore 10 ans, le risque n'aura pas changé. Rien ne fera changé un risque et l'imprévisible n'est toujours pas prévisible à ce que je sache.
    Tout cela pour dire que dans la vie, il faut savoir prendre des risques et quand on a vu qu'on pouvait vaincre nos peurs, nous sommes récompensés au point que nous parvenons à nous dire : "les peurs, ça sert à quoi"

    Bonne soirée.

  5. #34
    hosta009

    Re : allergie aux anesthésiques

    Tomkrouse, vous abandonnez vite.
    il me semble que ceux qui sont dans le domaine médical ou psychologique (les meilleurs évidemment) sont davantage patients que cela... et ne cataloguent pas les gens de cette façon

    à bon entendeur, salut
    pour ceux qui ignorent, salut quan dmême

    bo nne soiréE.

  6. #35
    TomKrouze

    Re : allergie aux anesthésiques

    L'arrogance est loin d'être utile si vous attendez une réponse venant de moi.

    J'ai été suffisamment patient avec vous : je vous ai expliqué, ré-expliqué, et ré-ré-expliqué. Le problème est que vous n'écoutez pas ce qu'on vous dit et que vous tournez tout à votre sauce. Je vais donc une fois de plus répéter ces quelques mots : relisez toutes les réponses apportées à vos questions. Au cas où : vous dites vous-même que vous exagérez et que vous êtes très anxieux. L'ai-je inventé ? Je ne catalogue pas.

    Si je n'étais pas patient, je n'aurais rien répondu à ce sujet déjà. Donc vous pouvez garder vos sarcasmes pour vous, c'est plus qu'exaspérant. Suis-je clair ? Tous les forumeurs répondent pendant leur temps libre que je sache.

    Malheur, TomKrouze est infirmier, alors il doit répondre à tout le monde !

  7. #36
    myoper

    Re : allergie aux anesthésiques

    Bonsoir,
    TomKrouze et mh34 ont très clairement répondu.
    Il faut se dire que si c'était considéré comme dangereux on ne pratiquerait pas d'anésthésie. Pour fixer les idées avant que ce fil ne ferme (): il y a beaucoup (énormément) plus de risques de mourrir dans un accident en allant se faire opérer que de mourir suite ou pendant l'intervention. (d'un facteur 8 ou 10)
    D'autre part l'équipe est la pour vous informer précisément (a condition de ne pas les faire répéter exagérément les choses).

  8. Publicité
  9. #37
    hosta009

    Re : allergie aux anesthésiques

    Ccl: ce n'est pas chez vous qu'il faut sonner, c'est chez mon psychanalyste,j'en reparlerai encore avec lui.

    Bonne journée.

  10. #38
    Ecthelion22

    Re : allergie aux anesthésiques

    Bonjour,
    je pense que ça pourrait en effet être une solution.
    Votre peur de l'anesthésie (ou simplement de mourir d'ailleurs) semble irrépressible et je ne suis pas sûr qu'avec même toutes les explications et statistiques du monde vous serez en mesure de vous raisonner. Vous comprenez, je pense, que les risques sont faibles, mais c'est plus fort que vous. Je crois qu'un spécialiste en psychologie serait plus indiqué.

    ce qui peut me rassurer, c'est qu'on me dise les morts après choc anaphylactique sont dus à un manque de bol
    Manque de bol, risque, chance, probabilité : tous ces termes sont utilisés de façon semblable. Qu'on vous dise que vous avez énormément de chances que l'anesthésie se passe bien vous rassurerait plus que de vous dire que le risque est infinitésimal ?

    L'imprévisible, ce ne sont pas des circonstances particulières, sinon on aurait fini par identifier l'ensemble des circonstances qui misent bout à bout entraînent une mort par choc anaphylactique ou autre d'ailleurs.
    L'imprévisible, c'est en effet "pas de bol, votre organisme ne supporte pas cette molécule", c'est une suite de phénomènes physiologiques qu'on ne pouvait pas prévoir à l'avance, dont on peut tenter de stopper l'enchainement, mais dans des cas extrêmement rares, on ne peut pas le stopper et on perd le patient.

    Je pense que vous attendez que quelqu'un vous dise "allez-y, vous ne courrez absolument aucun risque" mais deux choses :
    - personne ne vous le dira à partir du moment où il est sérieux et honnête
    - même si quelqu'un vous le disait, vous ne le croiriez pas. Simplement parce qu'on vous a déjà dit plusieurs fois le contraire et qu'ici même, les quelques fois où vous avez compris de travers et pensez qu'on vous disait que le risque est nul, vous avez relancé la discussion en disant "vous êtes bien sûr qu'il n'y a pas de risque ?".

    Et je suis d'accord avec mh34, si cette opération n'est pas une obligation médicale, renoncez-y.

    Et puis je vais conclure exprès de façon un peu provocatrice : si vous y allez et que vous faites un choc fatal, vous ne vous en rendrez jamais compte de toute façon...

    Cordialement,
    Ecthelion

  11. #39
    hosta009

    Re : allergie aux anesthésiques

    Mais dans la vie, il faut parfois risquer... pour être mieux dans sa peau, pour être comme les autres hommes (sans poitrine).

    Raisonnablement, ce qu'il reste à faire: c'est de la patience. Continuez à travailler avec ce psychologue qui m'a déjà énormément appris. Il faut absolument oublier tout ce qui a été dit sur ces forums, c'est impératif car cela réanime la machine et le cercle infernal.
    Mais il ne faut pas croire au miracle! Ce n'est pas parce qu'on va chez le psychologue qu'il va y avoir un miracle: il faut du courage.
    Je ne suis pas d'accord quand vous dites "renoncez y". C'est particulièrement inutile de dire cela il me semble. Cela veut dire: "vous ne gérerai jamais votre peur.". Non! Je la gérerai un jour il me faut juste du temps.

    Bien à vous,

    Bien cordialement,

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Allergie aux chats
    Par aquilegia dans le forum Allergies
    Réponses: 17
    Dernier message: 15/07/2008, 16h47
  2. Allergie aux arachides
    Par vilveq dans le forum Allergies
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/06/2008, 15h55
  3. Anesthésiques locaux
    Par ranoucha dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/05/2008, 19h24
  4. Sujet de stage bizarre (anesthésiques)
    Par Sheik10 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2007, 13h24
  5. URTICAIRE. Allergie aux fraises ! allons bon
    Par Cornemuse dans le forum Allergies
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/05/2006, 14h10