Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

L'histoire



  1. #1
    jdh

    Unhappy L'histoire


    ------

    Bonjour à tous. Laissez-moi vous exposer mon problème. Je commence la philosophie et j'ai eu ma première dissertation à faire. J'ai déjà passé du temps dessus ( 3 heures ) sans succes avant de me résoudre à demander de l'aide.


    Mon sujet est le suivant: L'histoire n'est-elle qu'un récit?
    J'ai dégagé la problématique: Comment l'histoire fait-elle pour edsxpliquer ce qu'elle raconte?
    J'ai fait mon plan:

    I) L'histoire est un récit

    Je ne sais pas quels arguments mettre .

    II) L'histoire n'est pas qu'un récit

    1° C'est un récit très particulier qui parle du réel
    2° L'histoire explique ce qu'elle raconte

    Je gère complètement cette partie.

    III) Comment l'histoire explique-t-elle ce qu'elle raconte?

    1°La connaissance du passé permet d'expliquer le passé
    2°La connaissance du passé permet d'expliquer le présent
    Ici il me manque des exemples.

    Si vous avez des solution à mon problème pourriez vous m'aider s'il vous plait? Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    glevesque

    Re : L'histoire

    L'histoire est porteuse de connaissences, de culture, de science et j'en passes. En gros elle est la transcendance de la conscience humaines à travers son évolution et son développement sur terre, elle donne essence à la conscience collective qui progresses à travers l'histoire et forge en quelque sorte la culture humaine à travers les époques. En fait elle est notre propre héritage et le véritable récit de l'humanitée toute entière et pour toutes les époques. C'est notre mémoire collective qui évolut et qui caractérise l'évolution de notre conscience perceptible des choses pour un temps et pour tout les temps historique. Elle témoigne de nos différents acquit et de l'évolution de nos connaissances. Elle est le témoins de l'apprentissage de l'humanité face à son juge la nature. Oui l'histoire morceler n'est qu'un récit que désir retransmêtre certaine valeure acquit, mais si elle est pris dans son ensemble alors là nous parlons de la véritable nature de notre espèce qui est en émergence sur le plan de l'évolution pour ce diriger vers des idées et des concepte en continuelle transformation. L'histoire n'a pas de fin elle poursuit sont chemin et seul l'homme est capable de la forger et de lui donner une fin.

    A++

  4. #3
    vanos

    Re : L'histoire

    Je suis un passionné d'Histoire. Mais la vraie, pas celle qui est enseignée officiellement, car l'Histoire officielle est par trop subjective. Par la pure relation des faits l'Histoire est récit, mais le récitant est rarement objectif. Par exemple, le 18 juin (1940) est pour la plupart des Français c'est l'appel du général de Gaulle (fait heureux) mais le 18 juin (1815) c'est aussi Waterloo (fait malheureux) c'est pourtant une date autrement importante dans l'Histoire de France et d'Europe. Et Waterloo est-ce une victoire ou une défaite ? cela dépend de quel coté de la Manche on habite. Quel bel exemple de subjectivité !
    Je lis beaucoup de livres sur l'Histoire d'un même sujet mais de sources différentes et je ne peux que constater le gouffre de différence entre les versions. Par exemple du débarquement à la victoire sur l'Allemagne version anglaise et américaine quelle différence ! Magouillages politiques, coups vaches, croc-en-jambes, jalousies, etc... Montgomery, grand carisme très imbu de lui-même mais piètre stratège, a fait perdre beaucoup de temps (deux mois environ) aux alliés. Roosevelt contrant Churchill en faveur de Staline. Tout cela est historique mais presque jamais dit.
    Conclusion le récit de l'Histoire officielle est très subjectif et rempli de mensonges et d'omissions pour que cela paraisse vrai.
    Amical salut.
    Connais toi toi-même (Devise de Socrate inspiré par Thalès)

  5. #4
    Elegyr Menahel

    Re : L'histoire

    Tu devrais t'intéresser au point de vue de George Duby, qui tente de définir une pratique "compréhensive" de l'histoire (L'histoire continue), en faisant vivre l'histoire depuis les yeux de ses acteurs mêmes...

    La question "L'histoire n'est-elle qu'un récit ?" est typique de la mauvaise question... bien trop scolaire... qui débouche sur un type de devoir en deux parties : 1) oui (mais j'sais pas pq... lol) ; 2) non (là je sais, j'en ai des tartines dans mon cours...) ; un devoir, donc, avec une partie "oui" qui comprendra deux lignes confuses et diluées et une partie "non" qui représentera un habile copier/coller des différents morceaux de cours de philo trouvés dans les manuels et sur le Net...

    Pourquoi ne pas soutenir que l'histoire n'est qu'un récit
    Qu'une histoire qui ne raconte rien mais qui ne fait que tout expliquer n'est qu'une sociologie déguisée ?
    Qu'une histoire qui ne transporte pas son lecteur n'est au final qu'une piètre étude indigne d'être lue ?
    Qu'une histoire qui chasse l'imagination et la narration de son écriture, pour ne laisser place qu'à de froides analyses, avec chiffres, tableaux, et statistiques... qu'une histoire pareille ne vaut pas une heure de peine ?


    Si tu défends la thèse que tes 30 autres camarades s'efforceront de soutenir (parce que c'est écrit dans tous les cours de philo.... Suffit de taper dans Google : Histoire, récit, raconter, événement, ...), alors il n'est pas impossible que tu décroches "la spéciale" (expression de mon prof de Khâgne).

    Bon courage.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Elegyr Menahel

    Re : L'histoire

    Citation Envoyé par Elegyr Menahel
    Si tu défends la thèse que tes 30 autres camarades s'efforceront de critiquer (parce que c'est écrit dans tous les cours de philo.... Suffit de taper dans Google : Histoire, récit, raconter, événement, ...), alors il n'est pas impossible que tu décroches "la spéciale" (expression de mon prof de Khâgne).

    Bon courage.
    Correction, en gras, puisque que l'édit est impossible après 4 minutes...

  8. #6
    jdh

    Re : L'histoire

    Bon pour cette dissertation le prof a dit qu'il ne voulkait pas s'outsider et de point de vue farfelue. A la base je voulais faire comme vous avez dit. En fait mon plan ( dont je lui est parlé) est bon ce qu'il me manque ce sont des arguments et des exemples.

  9. Publicité
  10. #7
    invite36602837

    Re : L'histoire

    Je sais pas si ce que je vais dire a ca place ici, mais j'irais dans le sens de Vanos. Il a tout a fait raison de dire que l'Histoire est subjective. D'ailleurs, je me demande si le fait d'étudier l'histoire a l'ecole n'est pas une facon de nous "mouler". Parce que quant je lit que : "La 2eme gueree mondiale a pris fin avec le bombardement de Hiroshima et Nagasaki par les US" et que aujourd'hui, on estime que la possession d'arme atomique est illegal, ca me fais rire. C'est d'ailleurs sur cet argument que les US on envahit l'Irak.

    Je veux en venir au fait que l'Histoire est ecrit par les vainqueur, et que les vaincu n'ont pas beaucoup de liberté dans leurs interpretation, sous peine d'etre traité de revisionniste. Et quant on parle d'evenement lointain, on le fait avec nos mots, qui sont subjetif. On ne devrait prendre en compte que les fait objectif et verifié pour ecrire l'Histoire ce qui donnerais une histoire avec des trous (a mon avis).

    Enfin, je sais pas si mon post est HS.

  11. #8
    jdh

    Re : L'histoire

    C'est sur que c'est vrai mais où le placer?

  12. #9
    moogli

    Re : L'histoire

    Citation Envoyé par jdh
    I) L'histoire est un récit

    Je ne sais pas quels arguments mettre .
    ATTENTION : je viens que de me rendre compte que je répête en bonne partie ce qui a déjà été dit... sorry! mais bon, c est bien, ça veut dire qu il y a consensus!!

    salut jdh... sympa la philo, hein?

    Bon, pour cette partie, ce qui me semble important c est qu on peut partir de cette citation (je connais pas l auteur) : "l histoire est écrite par les vainqueurs". Autrement dit, penser que l histoire est un récit descriptif d événements objectifs est purement illusoire.

    L historien peut mettre en exergue certains événements et en "oublier" volontairement d autres, il peut aussi interpréter (c est plus grave) la signification d un événement... et donc le transformer en ce qu il veut! C est un pouvoir extraordinaire que de maîtriser le passé...

    A partir du moment où il y a un narrateur, on rentre dans le récit. Souvent (sauf exceptions...) les faits n existent pas en soi, mais uniquement à travers le prisme déformant de celui qui les raconten. Il suffit de voir comment un MEME fait est raconté et interprété par les différents journaux/TV/radio selon leurs sensibilités...

    S il y a consensus autour de la façon dont on déforme un événement... et bien c est ce que les gens tiennent pour être la vérité qui bascule en meême temps. exemple : si tous les historiens et les journalistes s étaient donné le mot pour décrire la guerre en iraq comme un acte de bravoure des USA... Comment le citoyen moyen aurait il pu avoir une autre vision de la chose?

    C est la confrontation de points de vue DIVERGENTS qui permet a l histoire de s équilibrer. En bref, il n y a pas UNE histoire, mais DES histoires, et c est l analyse de ces differentes histoires qui permet de se construire NOTRE VISION PERSONELLE DE L HISTOIRE... "Une", "des", "notre" : comme tu le vois, je n utilise pas ici l expression 'L'HISTOIRE.

    A ta place, en 3e partie, j ouvrirais vers : "les risques de dérives liées au récits par nature déformés". En commentant par exemple "les fours crématoires sont un détail de l histoire" ou bien en partant du contenu du livre "1984" de George Orwell (excellent livre!!!!) décrivant une société où les citoyens sont maintenus dans l'ignorance et l obéissance grâce à un Parti au pouvoir qui réécrit en permanence l histoire en fonction de l évolution de ses besoins... Très instructif... et presque plausible (malheureusement) dans notre société surmédiatisée!

    J espère que ça t aide un peu...
    La vie, c'est ce qui vous arrive pendant que vous faites des projets.

  13. #10
    jdh

    Re : L'histoire

    [QUOTE=moogli]
    salut jdh... sympa la philo, hein?

    [QUOTE=moogli]

    Tant qu'il s'agit d'écouter, oui, pour les dissert, non.

    En fait je vais garder mon plan. Je comprend maintenant où integrer le fait que l'histoire est subjective, dans ma première partie. Toutefois je ne changerais pas ma dernière partie mais je manque toujours d'exemples

Discussions similaires

  1. Et l'histoire?
    Par zerifah dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2007, 19h47
  2. La Psychopharmacologie: l'histoire
    Par kim8 dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/02/2007, 20h39
  3. L'histoire des maths
    Par zarkis dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 20
    Dernier message: 28/04/2006, 22h36
  4. mars dans l'histoire.
    Par sacapatate dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/08/2004, 11h21
  5. L'histoire
    Par chronos dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/09/2003, 01h53