Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 33 sur 33

Le "besoin" de souffrance.




  1. #31
    GottferDamnt

    Re : Le "besoin" de souffrance.

    Citation Envoyé par Dordon
    Si on veut vraiment être précis, c'est dépasser une souffrance qui nous rends plus fort.
    Je pense qu'il faut tout d'abord la comprendre cette soufrance (Cf. Freud)... c'est cette compréhension qui nous place au dessus d'elle: cette lucidité nous rend dure et objectif ! D'un certains coté elle nous apporte la connaissance et intrinséquement le pouvoir... mais pour ca il faut réussir à passer au delà ... sinon l'effet inverse se produit: à savoir la destruction de soi...

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Dordon

    Re : Le "besoin" de souffrance.

    Pour moi entre la compréhension et le pouvoir il y a un bon pas . Comprendre ne suffit pas: c'est déjà un premier pas, la compréhension nous révèle la cause de la souffrance mais sans pour autant l'anéantir. Apres vient un processus de "guérison" qui implique je pense de nombreux facteurs.

    Drdon
    DrDn en qwerty

  4. #33
    GottferDamnt

    Re : Le "besoin" de souffrance.

    Citation Envoyé par Dordon
    1) Pour moi entre la compréhension et le pouvoir il y a un bon pas .

    2) Comprendre ne suffit pas: c'est déjà un premier pas, la compréhension nous révèle la cause de la souffrance mais sans pour autant l'anéantir. Apres vient un processus de "guérison" qui implique je pense de nombreux facteurs.

    Drdon
    1) Quand tu comprends tu es libre de créer avec raison mais la possibilité n'est en effet pas forcement conséquente... Cependant je pense que pouvoir agir sans impulsivité et avec lucidité est un atout majeur à l'acquisition du pouvoir...

    2) Oui il y a également la volonté qui agit sur l'annihilition de cette souffrance... mais la volonté se construit par la connaissance (ce que t'apporte l'environnement en tout cas) amenant à la "guerrison" !
    Une autre méthode est la reffoulement de la souffrance mais comme la démontrer Freud, des très fortes complications y sont inhérentes (je parle ici de souffrance psychique)... ce n'est donc pas une solution: il faut accepter cette souffrance sans s'y résoudre !

    @+++

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. La science du "Comment?" peut-elle dire "POURQUOI?" au moins une fois?
    Par Jean-Michel Tengang dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 83
    Dernier message: 12/07/2017, 22h12
  2. Pourquoi sommes nous "si mal protègés contre la souffrance lorsque nous aimons"?
    Par a mi me duele el corazon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2007, 21h15