Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Et on est sensé être libre?



  1. #1
    rien

    Et on est sensé être libre?


    ------

    Voilà:
    je fais une psychothérapie...
    En gros, je me sous-estime et du fait, je ne veux pas sortir, ect.. bref vivre...

    Au début (j'avais 25 ans), je me suis dit que c'était mieux de faire un psychothérapie que de se foutre en l'air!

    Aujourd'hui, je me dis que c'est tout de la foutaise: j'ai 35 ans (bientot 36) et je suis toujous enfermé...

    M'empêcher de me foutre en l'air équivaut à me condamner a vivre une vie dont personne ne voudrait....

    Mais, encore, c'est pas "bien"... ça fait de la peine aux proches... (et pas de voir qu'on est né pour que dalle? bizzare...)...

    Bref, la seule alternative qu'on ait, c'est souvent de se jeter sous un train: je trouve ça moche!
    Vous me direz "à vie de merde, pkoi pas mort de merde?"

    Vous n'auriez surement pas tort, mais c'est quand même très cynique...

    En résumé: on devrait pouvoir choisir de mourir et pour ça, signer une décharge, payer ses frais et se faire prescrire un joli cachet qui nous endormirait et nous éviterai d'avoir à se jeter par la fenetre (je suis au 1er...) ou sous le train!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    coco

    Re : Et on est sensé être libre?

    Bonjour,
    Oui vous avez raison pour le résumé...
    Mais je me dis qu'il est impossible qu'une vie soit totalement ratée...
    Il y a toujours des points positifs...aussi petits soient-ils essayer de s'y accrocher... les proches puisque vous y faites allusion...

    Et puis se sous-estimer c'est forcément établir toujours une comparaison avec autrui... alors faire abstraction des autres... mener sa vie... pourquoi serait-elle moins bonne qu'une autre... elle est simplement différente, c'est sa propre vie... faire abstraction du regard des autres... d'autant que la plupart du temps il n'y a pas de regard...

    Bon courage...
    Bonne journée, ne pas être ambitieux... réussir d'abord sa journée, puis un peu plus... et c'est toute une vie qui passe... vite...

    NB: commencer par ne pas s'appeler Rien...

  4. #3
    invite36602837

    Re : Et on est sensé être libre?

    Citation Envoyé par coco
    NB: commencer par ne pas s'appeler Rien...
    Effectivement, ca serais un bon point de depart.

    Je me reconnais plus ou moins dans ce que RIEN (trouve un autre nom ) a dit. J'ai aussi suivi des psychotherapie (qui n'ont pas donner grand choses), mais la ou y a une différence chez moi c'est que je part du principe que je doit rien a personne et que je vis pour moi (je suis unique, c'est egocentrique, mais c'est aussi une carapace). Mon pseudo represente un peu mon caractère. Le propane c'est explosif si tu approche une flamme de trop pret, mais sinon, rien ne se passe.

    Après, faut juste savoir ouvrir un peu la carapace a certaine personne que tu considere comme tes amis (et perso a ce niveau, j'ai besoin de la moitié d'une main pour compter, mais je m'en plaind pas, c'est plus facile a gerer). Ce n'est pas parce que tu vois des dizaine de personne (tjs les meme, dans mon cas) tous les jours que tu doit forcement tous les considere comme tes amis. Perso, j'ai une echelle de classification rigoureuse qui me permet de faire le tri. J'ai les connaissances (personnes qui peuvent m'apporter 1 ou 2 element, mais sans autre), les copains (personne avec qui je peux boire un verre, discuter de chose et d'autre, mais c'est tout) et les amis avec qui je peux vraiment parler de ce que je ressent. Mais dans l'autre sens, ils ne faut rien attendre de ceux que tu classe parmit les connaissance et les copains.

    Et de tout facon, on ne peut pas plaire a tout le monde, donc ceux a qui je ne plait pas, je les em....... .

  5. #4
    rien

    Re : Et on est sensé être libre?

    Merci pour vos réponses.

    Etant réellement isolé du monde extérieur (je ne sors jamais ou juste pour faire un achat et en 4ème vitesse, évitant tout contact), je crois que j'ai simplement eu un coup de blues hier et que le seul moyen que j'ai trouvé pour pouvoir l'exprimer a été de trouver ce forum et d'y poster ce message...

    Que dire? C'est vrai que, forcément, il y a toujours au moins quelques petites joies même dans une vie comme la mienne... La question est "est-il acceptable de n'avoir pour toutes joies qu'une émotion induite par un film par semaine et un contentement d'avoir gagné une partie d'un jeu sur internet?"

    Je crois que mon desespoir vient surtout du fait que j'aspirais à plus!

    Mis a part ce problème qui me handicape gravement, je suis "pleinement opérationnel": je veux dire que j'ai toujours été plutôt "réussi", c'est à dire intelligent,dépourvu de tares, ect...

    Ce qui est donc intolérable, pour moi, est de ne pas pouvoir vivre COMME JE L'ENTENDS... C'est à dire simplement être quelqu'un de stable, sur qui on puisse compter, fonder pourquoi pas une petite famille, avoir des amis et des connaissances...

    Je suis d'accord avec vous: quelle que soit la vie qu'on a, si on pense que c'est la notre et qu'elle nous convient, on a réussi quelque chose: être un être humain!

    Bonne journée...

  6. #5
    snap056

    Re : Et on est sensé être libre?

    Rien(ils ont raison change de prénom, ca pourrais laisser pensser que tu n'a jamais rien fais de ta vie...)

    L'on dit que je suis inssociable, je n'aime pas bcp sortir de chez moi(a cause du regard des autres) et pourtant quand j'ai envie de connaître quelqu'un je ne me gêne pas.

    L'on dit que je suis inssociable pcq j'ai du développer un caractère plus dure(je me suis fais agresser etant plus jeune.Quand quelqu'un me regarde mechament je répond de la même facon, et si on me sourit, je souris aussi.C'etais la seule facon pour moi de vivre dans ce monde.

    Maintenant il n'y a pas que ca dans la vie et c'est bien pour ca qu'il ne faut pas se foutre en l'air.Chaques jours, je trouve des choses qui m'attirent et que j'aime, je me pose beaucoup de questions et j'essaye d'y répondre en cherchant ou alors en discutant sur ce genre de forum.

    Je n'ai qu'une chose a te dire c'est lâche toi, sort de chez toi, les autres tu les .... pcq ils ne t'empecheront pas de faire ce que tu veux ni d'être heureux.

    Et je suis sur que il y a bien des domaines où tu peux te dire que tu es meilleurs que l'autre

    Les autres sont là pour vivre leurs vie et ont leurs faiblesse aussi.

    Vivre est la meilleur de toutes les thérapies du monde

    A ton service

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    coco

    Re : Et on est sensé être libre?

    Citation Envoyé par rien
    Ce qui est donc intolérable, pour moi, est de ne pas pouvoir vivre COMME JE L'ENTENDS... C'est à dire simplement être quelqu'un de stable, sur qui on puisse compter, fonder pourquoi pas une petite famille, avoir des amis et des connaissances...
    Je reviens...
    Ce n'est pas le bout du monde ça...
    Voilà je crois, le plus important... avoir comme l'a dit Uinet_propane, quelques personnes en qui on a confiance... pour pouvoir de temps en temps faire craquer la carapace...
    Ces émotions sont celles qui nous aident vraiment à vivre... L'homme n'est pas fait pour vivre seul... la preuve tu es venu sur ce forum...
    Allons il faut aussi "provoquer" sa vie...

  9. Publicité
  10. #7
    shokin

    Re : Et on est sensé être libre?

    Salut,

    comme l'a dit Coco, ne te considère pas comme "rien", tu es toi et tu resteras toi !

    tout de la foutaise ? allons ! et nous, on est de la foutaise ? au lieu de partir de l'a priori "foutaise", actionne le bouton "confiance".

    et si tu sortais plus souvent... pas forcément pour aller parler aux gens, pour du shopping, pour le sport (ou de l'art), pour le travail, et pourquoi pas des promenades en forêt ou en montagne ?

    mais si tu veux qu'on te fasse confiance, qu'on "compte sur toi", à toi aussi de faire confiance, de compter sur autrui. Et parler à quelqu'un est déjà une marque de confiance.

    Parle (partage ce que tu fais), agis ! tu as des buts bien déterminés ? crées-en et agis en orientant ton agir vers ces buts, agis. (tout ça ne se fait pas tout seul !)

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  11. #8
    blackout

    Re : Et on est sensé être libre?

    Je crois que l'adrénaline est un bon remède pour se défaire de l'ennui quotidient...
    Slayer, Gods of metal. Clapton, God of guitar. Pink Floyd, Gods of music.

  12. #9
    Arthamanthe

    Smile Re : Et on est sensé être libre?

    "Rien" dit: "Ce qui est donc intolérable, pour moi, est de ne pas pouvoir vivre COMME JE L'ENTENDS... C'est à dire simplement être quelqu'un de stable, sur qui on puisse compter, fonder pourquoi pas une petite famille, avoir des amis et des connaissances..."

    Si tu sais a quoi tu voudrais que ressemble davantage ta vie, tu as déja fait la moitié du chemin. Demande-toi ce que tu peux FAIRE CONCRETEMENT pour changer ta vie dans le sens que tu souhaites? Il y a des millions de gens qui sont profondément insatisfaits de leur vie, ca n`a rien d`exceptionnel, ca ne devient une "maladie" que si un mauvais psychothérapeute arrive a te convaincre que ca en est une. Un conseil: surtout ne perds pas ton temps avec un psychothérapeute qui n`arrive pas a te faire voir les choses de maniere positive apres cinq ou six séances, ce qui est malheureusement tres fréquent.

  13. #10
    invite36602837

    Re : Et on est sensé être libre?

    Citation Envoyé par Arthamanthe
    surtout ne perds pas ton temps avec un psychothérapeute qui n`arrive pas a te faire voir les choses de maniere positive apres cinq ou six séances, ce qui est malheureusement tres fréquent.
    Ben c'est normal, s'il arrive a te faire voir les choses de maniere positive, il scie la branche sur laquelle il est assis. Parce qu'un patient qui se sens bien c'est un patient perdu, alors qu'un patient qui se sens mal, ben c'est 10ans de salaire garanti .

    Faut choisir sa voie, ces amis, ceux sur qui on peut compter, mettre de coté ceux qui sont faux-cul, les profiteur, etc.. Choisir son but dans la vie, avoir une vie ranger, changer le monde, comprendre tel ou tel matiere, crée tel ou tel chose, essayé de vivre selon tel ou tel philosophie, y a tellement a faire que tu peux toujours changer d'objectif en cours de route.

    Selon moi, le plus important c'est d'ouvrir les yeux, ne pas se mentir a soit meme. Ce n'est pas parce que ca va mal que tout va mal, et ce n'est parce que pour le moment, il n'y a pas de problème que ca sera toujours le cas. Tu peux etre conscient de certaine chose sans forcement avoir l'envie ou le courage de les changer, mais du moment que tu es "au courant", tu fais selon.

    Perso, y a quelques elements dans ma vie que je devrais changer mais pour le moment, je m'en sens pas capable, mais comme je les ai identifié, inconsciemment, je fais deja le travail. Et quant mon inconscient sera pret, le conscient suivra de tout facon.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Connecter 2 PCs ensemble, sensé être simple, et pourtant... =/
    Par dups dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/09/2006, 18h53
  2. Etre libre est-ce faire ce que l'on veut ?
    Par storm dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 88
    Dernier message: 25/01/2005, 22h52
  3. doit-on apprendre a etre libre?
    Par rems2K dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2004, 21h55