Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 64 sur 64

Les femmes, et les origines des guerres.



  1. #61
    paulb

    Re : Les femmes, et les origines des guerres.


    ------

    Citation Envoyé par Narduccio
    Pour ce qui est des pratiques photographiques, je possède une photo que mes parents prirent de moi lorsque j'avais quelques mois. J'y suis tout nu, dans le plus simple appareil. .
    On veut voir la photo! paulb.

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    kinette

    Re : Les femmes, et les origines des guerres.

    Bonjour,
    Allons, mais regardez un peu la diversité des humains et vous vous apercevrez que vos théories sont du blabla!
    Non ce n'est pas tant du blabla que ça! J'ai eu la grande chance de n'être pas trop "influencée" par ma famille sur mes choix de jouets et loisirs (j'ai ainsi pu avoir le grand plaisir de jouer aux petites voitures au mécano, aux Lego, de grimper dans les arbres, d'aller dans la nature et revenir avec de la boue et des griffures de ronces...). Si je regarde autour de moi, je vois bien que peu de petites filles ont eu cette liberté de choix (car il s'agit bien ici de choix, ma soeur était d'un naturel moins aventureux et a fait le choix de loisirs plus calmes... mais s'est passionnée pour la physique, l'astronomie...). Et j'ai bien senti, au fur et à mesure, une pression de l'environnement social pour une normalisation vers l'image "idéale" de la femme dans notre société. Entre les personnes adultes qui s'étonnent (avec un certain pourcentage de désapprobation sensible), puis à l'adolescence, les petites connes d'ado qui se moquent parce qu'on "s'habille à Casino" (réflexion texto à laquelle j'avais eu droit), qu'on ne porte pas de marques, les réflexions diverses comme quoi "on n'est pas féminine", les pubs avec des femmes super sexy qu'on voit partout...
    Rien qu'en terme de vocabulaire, si vous êtes une femme, vous pourrez facilement remarquer que dire quelques gros mots ou parler de cul n'entraînera pas la même réaction dans l'entourage que si ce sont des hommes qui le font (ben oui une femme, ça doit rester "classe", les mecs eux ont le droit d'être rustres, malpolis...).
    C'est assez drôle aussi de voir les réactions de certain(e)s si on explique qu'on a changé sa roue, qu'on sait où est le relai du démarreur de sa voiture, qu'on a fait du bricolage, bêché un jardin...
    En ce qui concerne le rangement: un étudiant chez qui c'est le bazard, tout le monde dit que c'est normal, c'est un garçon... si c'est une fille, les réactions seront un peu différentes...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #63
    anna

    Re : Les femmes, et les origines des guerres.

    Citation Envoyé par paulb
    Toujours la socialisation universelle, une sorte de rouleau compresseur fabricant par force des garçons masculins et des filles féminines!
    Je ne sais pas si ceux et celles qui y croient connaissent beaucoup de familles, avec des enfants sortant du même moule et aussi différents que possible. Et les classes, à l'école! Du garçon féroce au petit timide, de la fille "garçon manqué" jusqu'à la petite mémère à 6 ans, on voit de tout! Allons, mais regardez un peu la diversité des humains et vous vous apercevrez que vos théories sont du blabla!
    bonjour,
    la socialisation n'est effectivement pas un processus qui se déroule de façon universelle , dans le sens qui rend chaque individu identique, elle n'explique pas non plus tous les comportements des humains. De plus les théories sociologiques sont généralement applicables dans des contextes, et réduisent très certainement le champs des possibles. Il n'empêche que c'est justement en observant autour de nous, que l'on peut apercevoir à quel point des normes de comportements et de pensées sont transmises et interiorisées. avez-vous ouvert un catalogue de jouets?
    All the best
    Anna

  5. #64
    Cécile

    Re : Les femmes, et les origines des guerres.

    Citation Envoyé par paulb
    Je ne sais pas si ceux et celles qui y croient connaissent beaucoup de familles, avec des enfants sortant du même moule et aussi différents que possible. Et les classes, à l'école! Du garçon féroce au petit timide, de la fille "garçon manqué" jusqu'à la petite mémère à 6 ans, on voit de tout!
    On est tout à fait d'accord. C'est pourquoi je dis qu'il faut arrêter de classer les gens en catégories, notamment sexuelles : "les filles sont comme ci", "les garçons agissent comme ça", "tel jouet n'est pas pour les filles", etc.
    Allons, mais regardez un peu la diversité des humains et vous vous apercevrez que vos théories sont du blabla!
    Je ne vois pas en quoi ce que tu indiques remet en cause la pression sociale pour se comporter de telle ou telle manière. Simplement, chacun se conforme plus ou moins à cette pression sociale (heureusement que tous ne s'y conforment pas).

    J'ai toujours préféré les jeux et tenues des garçon, et j'ai souvent eu des réflexions plus ou moins voilée, sur ma démarche "de grenadier", sur le fait que je refusais les robes, etc. Difficile d'échapper à la pression, surtout à l'adolescence, moment difficile pour la confiance en soi.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Les origines de la vie
    Par caroline dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/12/2006, 14h11
  2. les origines
    Par stupide_boy_lol dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/12/2006, 06h31
  3. Les Métabolismes, les origines de la vie
    Par chris odin dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/01/2006, 11h22
  4. Dossier : des robots pour comprendre les origines de la parole
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/04/2005, 13h31
  5. Prévenir l'exploitation des femmes dans les sciences du vivant
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2005, 13h56