Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Quoi penser de "élève manquant de confiance en lui"



  1. #1
    Cornemuse
    Bonjour,

    Pour ma fille de six ans, j'ai reçu un bulletin d'appréciations la concernant de l'école de musique, avec la mention d'un professeur : ........(prénom) manque de confiance en elle !!

    J'ai jeté ce papier à la poubelle. Chacun de mes enfants possède un classeur "archives". Mais là, je ne souhaite pas que ma fille plus tard lise ça sur elle !!

    Je souhaiterais vos avis sur la question, car à mon sens, un enfant, surtout si jeune doit plutôt être encouragé : - en progrès - mieux - ce sera mieux la prochaine fois - super aujourd'hui ! - etc.
    car dire à un jeune : tu manques de confiance en toi, à quoi ça sert ? est-ce que cela va l'aider ? je ne crois pas - je trouve cette phrase inutile pour ne pas dire idiote ! voire... méchante...... (?)

    Quand on dit plusieurs fois à un enfant qu'il est bête, il le deviendra - si au contraire, vous l'encouragez, lui dites qu'il a des capacités, des facilités, qu'il fait les choses bien, cela l'encourage, lui donne confiance en lui, je peux vous assurer que mes parents ont agi comme ça pour moi, et je leur en suis reconnaissante et je fais la même chose pour les miens.

    D'ailleurs, j'ai l'intention d'écrire un petit mot au directeur de l'école de musique pour cette chose, afin qu'il prévienne les professeurs, éventuellement... qu'en pensez-vous là aussi ?

    MEssage déplace dans une rubrique plus appropriée. Yoyo

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo
    salut,

    moi ca ne me choque pas. Je trouve cette remarque ni idiote, ni stupide et encore moins mechante. C'est une constatation du professeur, qui a eut l'occasion d'observer ta fille au sein d'une communautée (la classe). Il vaut mieux profiter de cette remarque et a partir de la il faut voir pourquoi manque t'elle de confiance ? comment lui donner confiance ?
    Eventuellement en discuter avec l'enseignant pour lui demander ce qui lui donne cette impression.

    Si ta fille manque reelement de confiance, ce n'est pas en refusant de l'admettre que ca ameliorera les choses.

    Yoyo

  4. #3
    Cornemuse
    Merci de ta réponse si rapide, c'est agréable !

    Bien entendu, en tant que parents, je ferai cette démarche auprès du professeur, plutôt que d'écrire - car les écrits restent !

    J'en ai parlé cette semaine à mes parents, qui étaient bien d'accord avec moi, si l'enfant sait qu'on pense de lui qu'il manque de confiance en lui, non, ce n'est pas bon pour lui.
    Très timide en maternelle, ma fille a fait d'excellents progrès, participe oralement en classe CP, etc.... a plusieurs activités extra-scolaire, danse, initiation musique, sports découvertes.... tout cela contribue à son épanouissement.
    Ce n'est pas une tare d'être timide !
    Mais un professeur qui écrit : "manque de confiance en elle", non, ça sert à quoi ?????? puisque l'on fait tout ce qu'il faut. Il semblerait que cela enfonce plutôt le clou !!! Ma fille ne lira donc pas cette mention.
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  5. #4
    Yoyo
    Citation Envoyé par cornemuse
    Ce n'est pas une tare d'être timide !
    Non mais c'est un handicape incontestable, il y a de grands timides ou ca devient presque des phobies...
    Mais un professeur qui écrit : "manque de confiance en elle", non, ça sert à quoi ?????? puisque l'on fait tout ce qu'il faut. Il semblerait que cela enfonce plutôt le clou !!! Ma fille ne lira donc pas cette mention.
    ces remarques ne sont elles pas plutot destinées aux parents et non a l'enfant? Cela sert donc a indiquer aux parents la possibilite d'un probleme afin que ceux-ci puisse eventuellement reagir. Comme je le disais, le mieux serait de savoir ce qui fait penser a ce prof qu'il y a un probleme suffisament notable a ce niveau, pour qu'il en fasse reference dans le bulletin.

    extrait d'une discussion (presque) vraie :
    -prof :" Votre garcon est insuportable en classe, n'ecoute rien et a vole les affaires de son voisin, il a donc recu une punition en consequence".
    -parents (outrés):"Mais vous vous trompez forcement, il est tellement sage et mignon, il ne ferait jamais une chose pareille. Votre punition est totalement injustifiée, retirez la immediatement!".
    toutes similitudes avec des faits ayant pu exister est totalement fortuite
    Je plaint les profs qui en plus des eleves doivent gerer les parents!

    Quand au fait qu'elle puisse le relire plus tard, franchement je pense que cela n'a plus aucune importance... je rigole meme parfois en relisant les remarques de certains de mes profs... si ils savaient

    Yoyo

  6. #5
    coco
    "X manque de confiance en elle"
    Cette remarque ne me choque pas, au contraire...
    Ctte remarque est destinée, à l'évidence aux parents... en effet, on a la possibilité de dire à un élève ce qu'on pense de lui "c'est bien!... etc", mais il faut aussi avertir la famille sur ce qui est... alors on l'écrit sur le bulletin!
    Cette remarque veut simplement dire qu'elle a des capacités et qu'avec un peu plus de confiance en elle, votre fille pourra progresser... et qu'il faut l'y aider... que ses parents justement peuvent peut-être l'y aider... C'est tout!
    J'ai pu dire cette phrase là, alors que j'ai été moi-même très timide et que je comprends ces enfants là...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    coco
    Citation Envoyé par Yoyo
    Quand au fait qu'elle puisse le relire plus tard, franchement je pense que cela n'a plus aucune importance... je rigole meme parfois en relisant les remarques de certains de mes profs... si ils savaient
    Mais... ils savent!!!

    Et surtout ne pas focaliser sur une petite phrase bien anodine... car on fait plus de mal à l'enfant, qui alors ne comprend plus du tout, mais plus du tout où se trouve la vérité...
    Se dire qu'elle a été écrite pour le bien de l'enfant toujours...

  9. Publicité
  10. #7
    Eilura'
    Invité
    Citation Envoyé par cornemuse
    Bonjour
    J'ai jeté ce papier à la poubelle. Chacun de mes enfants possède un classeur "archives". Mais là, je ne souhaite pas que ma fille plus tard lise ça sur elle !!
    Si mes parents avaient jeté tous les bulletins sur lesquels il y avait d'écrit des trucs me concernant a priori décevants je n'aurrai plus aucun bulletin de reste!
    Je souhaiterais vos avis sur la question, car à mon sens, un enfant, surtout si jeune doit plutôt être encouragé : - en progrès - mieux - ce sera mieux la prochaine fois - super aujourd'hui ! - etc.
    car dire à un jeune : tu manques de confiance en toi, à quoi ça sert ? est-ce que cela va l'aider ? je ne crois pas - je trouve cette phrase inutile pour ne pas dire idiote ! voire... méchante...... (?)
    Un enfant doit aussi s'habituer à recevoir les critiques, s'il n'en reçoit jamais, il ne les supporte pas en grandissant.
    De même les injustices sont toujours présentes dans la vie, si on apprend pas à les supporter étant enfant bonjour la cata quand on est grand...

    Quand on dit plusieurs fois à un enfant qu'il est bête, il le deviendra - si au contraire, vous l'encouragez, lui dites qu'il a des capacités, des facilités, qu'il fait les choses bien, cela l'encourage, lui donne confiance en lui, je peux vous assurer que mes parents ont agi comme ça pour moi, et je leur en suis reconnaissante et je fais la même chose pour les miens.
    Mais si c'est faux cela culpabilise l'enfant de ne pas parvenir à réaliser ce qui devrait être facile pour lui d'après ce que vous lui dites.
    Le deuxième risque c'est de fabriquer un enfant imbut de sa personne...[/quote]

  11. #8
    kinette
    Bonjour,
    Même si je suis d'accord que cette remarque n'est pas si grave, et peut aussi aider l'enfant à régler le problème, je ne suis pas certaine qu'il n'y ait aucun problème, bref tout dépend comment c'est exprimé, et si c'est quelque chose de récurent ou non.

    Je connais un père qui considère un de ses enfants comme un enfant "à problème"... avec une telle étiquette, comment peut-il s'en sortir?

    Les bulletins scolaires et remarques faites en conseil de classe concernent aussi l'élève.
    Personnellement j'ai toujours trouvé sain que le professeur s'adresse aussi à l'enfant, qui fournit le travail, pour dire ce qu'il pense de ce travail (bref les réunions parent-profs devraient se faire aussi avec les enfants).

    J'ai un très sale souvenir d'un compte-rendu de conseil de classe où ma prof de français de l'époque avait dit que j'avais un caractère de cochon.
    C'est traumatisant, et profondément blessant quand on prend son travail à coeur, et qu'on aimerait qu'il soit jugé sur sa qualité, et pas par rapport à notre personnalité.

    La timidité, le manque de confiance est quelque chose de très relatif.
    Or les notes, et les remarques faites à l'école sont malheureusement trop facilement prises comm quelque chose de définitif (autant par les parents que les élèves).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  12. #9
    cartman
    Moi je pense que ce n'est vraiment pas grave au contraire. Si comme tu le dit etre timide n'est pas une tard, alors pouquoi être choqué par ce bullettin ? c'est un constation, je ne vois aucune critique (ni positive ni négative) la dedans. Etant assez timide aussi, je peu dire que c'est en se cachant le fait qu'on devient tout d'un coup super ouvert. Si elle est genée, en parler peut être, à mon avis une bonne solution. Avec tact bien sur, on parle pas un enfant comme un adulte (sisi je vous jure). Puis bon je ne vois pas pourquoi il faudrait le lui cacher, ce n'est pas vrai ? si, alors autant qu'elle le sache. Surtout que ca ne doit pas être si grave que ça; 2 ou 3 petite phrase bien placées à ce propos pourront certainement lui faire du bien.

    Ps : euh je donne beaucou de directive là c'est que mon avis hein, il teint compte que de mon experience aucune théorie médicale la dedans .

  13. #10
    [PSO]Matheo
    Salut,

    Voila l'avis modeste du "psy" :

    Citation Envoyé par cornemuse
    Pour ma fille de six ans, j'ai reçu un bulletin d'appréciations la concernant de l'école de musique, avec la mention d'un professeur : ........(prénom) manque de confiance en elle !!
    Alors : comme ça, a chaud, je demanderais plein de précisions, AVANT de faire des remarques : quel prof, quel cours, ses relations avec votre enfant, s'il c'est dans ses habitudes de la soit-disant "dévaloriser", etc...
    Et quels intentions, dans quel buts? sur quels critère? Un prof, quoique je m'avance en disant ça, ne fais pas de remarque sans fondements (car eux aussi sont humains et font des erreurs, et on est bien placé en tant que psy pour le savoir).

    Citation Envoyé par cornemuse
    J'ai jeté ce papier à la poubelle. Chacun de mes enfants possède un classeur "archives". Mais là, je ne souhaite pas que ma fille plus tard lise ça sur elle !!
    En soit je dirais que c'est inutile, idiot, voir méchant pour votre fille.
    Quel intérêt, à part lui cacher la vérité? Si vous avez des archives, il ne faut quelle ne soit remplies que de choses "positives"?
    Et vous restez toujours derrière elle à voir s'il ne lui arrive pas de malheurs?
    Non, sérieusement, même si maintenant c'est un problème, plus tard, elle aura certainement un autre point de vue, et en disant ça on reste optimiste.

    Citation Envoyé par cornemuse
    Quand on dit plusieurs fois à un enfant qu'il est bête, il le deviendra - si au contraire, vous l'encouragez, lui dites qu'il a des capacités, des facilités, qu'il fait les choses bien, cela l'encourage, lui donne confiance en lui, ...
    Bonne remarque : on appel ça l'effet Pygmalion (Rosenthal), bien connu en psychologie sociale.
    Sauf que cacher la "vérité" (tant bien même que votre fille manque vraiment de confiance en elle), ça ne l'aidera pas non plus.
    Je pense que dans votre cas, vu votre réaction, il faudrait un minima de remise en question (ne vous vexer pas hein! ops: ), juste pour dire : encourager c'est bien, certe, mais il faut aussi affronter les problèmes en face, alors comme vous avez aussi l'air de le faire déjà, ne trébuchez pas sur un plus gros caillou, casser le!!!

    Citation Envoyé par cornemuse
    D'ailleurs, j'ai l'intention d'écrire un petit mot au directeur de l'école de musique pour cette chose, afin qu'il prévienne les professeurs, éventuellement... qu'en pensez-vous là aussi ?
    Le coup du petit mot, je pense pas que ça servirais à grand chose, mais d'aller le voir afin d'en parler, de connaître ses raisons, ce qu'il faudrait améliorer, là je suis tout à fait pour!

    N'hésitez pas à nous dire pour la suite des événements!

    Bien cordialement,

  14. #11
    Cornemuse
    bien sûr !
    Des remarques pertinentes, intéressantes.
    Pas d'accord pour "je plains les profs qui doivent gérer les parents en plus des enfants", dans le sens où nous, sommes des parents pas em........ants.
    Ce soir, il y avait un spectacle où les enfants participaient, je n'ai absolument pas vu ma fille timide sur la scène, et à 6 ans!!!!

    Il me reste à vider la corbeille et retrouver le fameux papier. J'irai en effet voir le professeur ; mais il ne s'agit pas de l'école, mais simplement d'une école de musique, c'est à dire une activité extra-scolaire, alors il ne faut pas en faire tout un plat ! son professeur au CP ne nous a jamais signalé que notre fille manquait de confiance en elle !
    Et je pense toujours à la méthode "Coué" !
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  15. #12
    [PSO]Matheo
    Citation Envoyé par cornemuse
    mais simplement d'une école de musique, c'est à dire une activité extra-scolaire, alors il ne faut pas en faire tout un plat !
    En effet non!
    Mais je m'étonnes qu'un prof d'activité extra-scolaire fasse un jugement de valeur, et encore de personnalité, auprès d'un de ses élèves. Si c'est extra-scolaire, c'est un loisir, donc pas de compétition que je sache, non?

  16. Publicité
  17. #13
    Damon
    Bonsoir à tous,

    Je n'ai pas d'enfants, mais j'ai trois nièces dont je m'occupe beaucoup, D'autre part j'ai pas mal d'expérience en acivitité parascolaire (~3000 enfants).
    Sur ces 3000 enfants j'ai eu des problèmes avec 2 et quelques difficultés avec 10-20 tous les autres ont adoré les activités avec moi, pourtant je suis du genre très strict sur la discipline et n'hésite pas à sanctionner (je n'aime pas le terme de punir).
    Je dis cela en préambule afin d'être sûr d'être bien compris

    Aussi vais-je juste faire quelques petites remarques.
    Avec tact bien sur, on parle pas un enfant comme un adulte (sisi je vous jure).
    Je ne suis pas d'accord avec cette remarque, à moins qu'elle n'implique que le vocabulaire.
    L'enfant est une personne à part entière, la seule chose qui le différencie de l'adulte est le corps en formation et l'expérience moindre de la vie.
    Mais il s'agit d'un individu à part entière et qui souhaite être traité en tant que tel.
    Aussi il est préférable de s'adresser à un enfant comme à un adulte en utilisant bien entendu un vocabulaire à sa portée (de la même manière qu'un scientifique adapte son vocabulaire au niveau de la vulgarisation).
    Mais surtout pas en le considérant comme irresponsable ou incapable de comprendre.
    Lui parler honnêtement au contraire lui permet de savoir que l'on a confiance en lui et partant de là lui permet d'avoir confiance en lui.

    Comme les autres je pense que jeter ce papier, où au final le professeur ne fait que d'essayer d'aider est une erreur.
    Tout d'abord lorque ta fille relira cela dans 10, 15 ou 20 ans il y a réellement peu de chance que cela l'affecte, à moins qu'elle ne se dise comme Yoyo "Si jamais ils savaient".
    D'autre part, les enfants ont un don particulier pour savoir quand on leur cache quelque chose et en l'occurence vu que l'enfant est concerné au premier plan il y a toute les chances qu'elle s'en rende compte.
    S'il y a réellement un problème de confiance en elle, ce n'est pas en lui cachant des choses (donc en ne lui faisant pas confiance) que cela résoudra le problème. Tu fais donc bien de récupérer ce documents.

    D'autre part, de part mes activités avec les enfants j'ai été amené à fréquenter pas mal d'enseignants : institeurs, prof de gym, responsables d'activité parascolaire...
    Ce que j'ai pu constater c'est que la grande majorité n'a qu'une vision tronquée de l'enfant-individu en ce sens qu'ils ne le fréquentent que dans le cadre d'une activité spécifique, ce qui évidemment ne permet pas d'avoir une "vision globale" de l'enfant.
    Autrement dit, ces remarques sont à prendre avec un certain recul, elles sont souvent, mais pas toujours justifiées.
    Et il faut en l'occurence appliquer le principe que l'enseigant souhaite aider l'enfant.

    Damon
    Qui étriperait bien quelques rares institueurs... et pas ceux qu'il a eu.
    Un EeePc ça change la vie !

  18. #14
    dupo
    bonjour,
    ta fille est en école de musique ?
    et elle commence à apprendre de quelle instrument ?

    si j'ai bien compris, elle apprend un instrument,
    donc, je pense que la remarque: manque de confiance en elle, veut simplement dire de jouer plus fort...sans s'arrêter à chaque faute qu'elle fait...et de continuer sans se destabiliser.

    enfin, c'est ce que je crois vu le contexte de l'école de musique...

    rien de bien méchant, c'est une façon de parler.

  19. #15
    [PSO]Matheo
    Juste pour dire : mais c'est marrant, Damon n'a pas du tout la même expé que moi, mais on en arrive aux mêmes conclusions !!!
    Et en gros ton argumentaire est le même.

    Je dis ça parce que ça me réconforte dans ma discipline.

    Mais juste un mot : parler à un enfant comme à un adulte, oui, mais j'insiste bien sur le fait : avec un vocabulaire à sa portée, et des notions à sa portée!!!! En l'occurence ne pas prendre la tête d'un môme avec des concepts d'adultes, comme la jalousie par exemple, il l'apprendra très bien de lui même.

    Enfin je sais pas si je vais me faire bien comprendre, tant pis, relisez-moi, ayez des mômes (à charge), un jour vous comprendrez !!

  20. #16
    Cornemuse
    Ma fille ne fait pas d'instrument, car la première année est réservée à l'initiation, lecture de notes, formation musicale.
    Oui, c'est curieux qu'un professeur ait fait cette remarque en ayant l'enfant qu'une heure par semaine ; un instituteur, lui, connaît mieux un élève puisqu'il travaille lui plusieurs heures par jour toute la semaine, donc...
    Merci à tous. Le papier n'est pas récupéré, mais cela n'est pas grave en soi, puisqu'il y aura d'autres bulletins trimestriels, et pour ce qu'il y avait dessus !!
    dupo - enfin, c'est ce que je crois vu le contexte de l'école de musique...

    rien de bien méchant, c'est une façon de parler.
    Non, puisque cela a été écrit sur un bulletin !

    Damon - Comme les autres je pense que jeter ce papier, où au final le professeur ne fait que d'essayer d'aider est une erreur.
    Tout d'abord lorque ta fille relira cela dans 10, 15 ou 20 ans il y a réellement peu de chance que cela l'affecte, à moins qu'elle ne se dise comme Yoyo "Si jamais ils savaient".
    Je pense que si ma fille lisait ce papier, elle perdrait son temps, tout simplement !

    Cela dit, à travers tous vos messages, cela m'a fait réfléchir, et que je ne devais pas en quelque sorte couver ma fille ! c'est une enfant très agréable, ayant beaucoup de copines.
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  21. #17
    dupo
    bonjour,
    pour avoir fréquenté longuement ce style d'école,
    que ce soit au solfège, au chant, à la lecture rythmique, à la lecture de note...ben, le manque de confiance en soi, voudrait dire ce que j'ai dit...
    c'est une façon de résumer beaucoup de choses.

    ce n'est pas juger qq'un, c'est juste un petit défaut à corriger si possible
    pour arriver petit à petit à pouvoir chanter, jouer d'un instrument devant du monde.(toujours dans le contexte de l'école de musique.)

    mais, je dois/peux certainement me tromper...

  22. #18
    Cornemuse
    ma fille a participé à un spectacle enfants sur la commune, et je peux vous dire qu'elle avait confiance en elle, dommage que la prof. n'était pas là, j'irai la voir mercredi, et à suivre.
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile
    Salut Cornemuse,

    Je suis plutôt d'accord avec toi : c'est bizarre que quelqu'un qui passe une heure par semaine avec ta fille se permette de juger son caractère (car la confiance en soi est une partie du caractère). Je trouve que c'est un abus d'autorité.
    Bizarre aussi qu'il y ait des bulletins pour une activité de loisir, où le but est de se faire plaisir (même si on se fait plus plaisir quand on apprend bien).
    Bizarre, enfin, qu'à six ans, l'initiation musicale ne passe pas par le fait de jouer un intrument. On peut jouer de la flute ou du piano bien avant. Et c'est quand même le plaisir principal de la musique, et cela motive pour apprendre les notes ! La méthode d'apprendre le solfège d'abord pour avoir le "droit" de jouer de la musique a dégoûté quantité d'enfants. Si tu en as la possibilité, je ne peux que te conseiller de trouver une école de musique artistique et moins scolaire (et c'est une musicienne amatrice qui te parle).

    Quant au bulletin, ce n'est pas très grave. Si ta fille en as connaissance, c'est l'occasion de discuter avec elle : Tiens, ta prof de musique te voit comme ça, alors que ton instit ne semble pas avoir son avis. Et toi, qu'en penses-tu ?". Sans oublier de lui dire que toi, tu as confiance en elle.

  25. #20
    quetzal
    perso, c'est une remarque venant d'une personne habillité a la faire, et somme toute cela ne veux que dire que ton enfant a des capacités mais n'ose pas les exprimer... sans doute un peu timide, mais bon a six ans quand on est en présence de personne que l'on ne voit qu'une heure une fois par semaine, et ce avec une discipline intimidante comme le solfège...

    il suffit de pas grand chose pour que ça'l'fasse ou que ça n'aille pas a cet age là.. allons donc, a six ans rien n'est joué psychologiquement...

    a mon avis, le problème viens plutôt de toi, je pense que tu en demande peut-etre un peu trop a ton enfant, perso je dirais qu'elle bloque parcequ'elle sais implicitment que tu attends beaucoup de ces leçons de musique,(tu te braque somme toute pour pas grand chose, une simple remarque et tu part sur tes grands chevaux) il est clair que son attitude en retrait vient en partie de sa peur de mal faire et de te decevoir...

    pour finir, je dirais que tu dois lui laisser le temps de s'habituer a son professeur, et a cette nouvelle discipline théorique, qui est toujours un peu effrayante, le solfège...

    je suis musicien, et il est vrai que si le solfège doit entrer dans une bonne formation musicale elle ne doit pas en etre le centre, j'espère qu'elle pratique un instrument a coté, car la musique, c'est d'abort du son...

    quand au jugement du professeur, il ne la connait que très peu, mais il doit aussi avoir une certaine expérience de l'enseignement musical, et somme toute ne fait que juger par rapport aux autres enfants a qui il enseigne... il est donc tout a fait dans son droit de dire que ta fille ne s'exprime pas autant que d'autres enfants... ce n'est qu'une remarque a relativiser avec le contexte dans lequel il a été emis... donc rien de grave, rien de térrible... un peu de patience, de gros bisous, des encouragements chaleureux et ça l'feras

  26. #21
    Cornemuse
    non, quetzo, je ne demande pas trop à ma fille, je ne crois pas du tout.
    Merci à tous pour toutes vos remarques très intéressantes, en particulier à Cécile, tiens - c'est le prénom de la patrone des musiciens justement - - pourquoi la changer d'école de musique, si celle-ci est vraiment près de chez nous, cinq minutes à pieds, et l'an prochain, ma fille aura alors 7 ans, aura sûrement un autre professeur, alors ....
    Il est vrai que c'est curieux de recevoir un bulletin pour une activité extra-scolaire, mais cela doit provenir de la direction. Je me renseignerai à ce sujet, lorsque je verrais la prof. car pas encore eu le temps.... @+++
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  27. #22
    dupo
    Il est vrai que c'est curieux de recevoir un bulletin pour une activité extra-scolaire, mais cela doit provenir de la direction
    bonjour,
    encore une fois, dans le contexte école de musique, et conservatoire, ce n'est pas curieux d'avoir des bulletins, puisque que ce sont des "écoles" de musique.
    pour ce que j'ai connu, il y a examens d'entrée, examens en décembre, et concours en juin et ratrappage en septembre avec concours d'entrée,
    tout ça pour l'instrument,
    et idem pour le solfège.

    maintenant avec tout ce stress, il y a des élèves qui foutent que dalle et qui sont aussitot expulsé...il y a des élèves qui bossent toute l'année mais qui foire leur concours, à ce moment là, la prof particulière peut intervenir pour ne pas vous mettre une note éliminatoire...
    juger un élève, c'est leur boulot.

    sinon, pour moins de stress, il faut peut être aller vers des profs en cours particuliers...mais bon, c'est pas la même chose.
    et là, c'est en fonction de la personne et de ses buts recherchés.

  28. #23
    Cornemuse
    bien sûr, dupo, mais là, l'élève est une petite fille de 6 ans 1/2, à cet âge là, on est très sérieux, voilà tout.
    ◄▼▲☺♫ ♪▲▼►

  29. #24
    dupo
    c'est vrai,
    je ne connais pas le niveau de son école,
    moi, je m'imaginais le grand truc, où même les petits gamins, s'ils n'assurent pas ne sont pas acceptés...
    même dans les petits conservatoires, il est demandé de déjà savoir jouer de l'instrument avant de commencer....(même si c'est pas explicite), que de stresse pour les enfants...



    à+.

  30. Publicité
  31. #25
    Cécile
    encore une fois, dans le contexte école de musique, et conservatoire, ce n'est pas curieux d'avoir des bulletins, puisque que ce sont des "écoles" de musique.
    Pas d'accord. Ca s'appelle école, mais ça ne devrait rien avoir de commun avec une école scolaire. 99 % des gens font de la musique pour leur plaisir, pourquoi les stresser avec des notations dès le départ ?

    pour ce que j'ai connu, il y a examens d'entrée, examens en décembre, et concours en juin et ratrappage en septembre avec concours d'entrée,
    tout ça pour l'instrument,
    et idem pour le solfège.
    Et t'as abandonné ? Comme un grand nombre de gens ? Si oui, c'est probablement en grande partie à cause d'un tel système

    maintenant avec tout ce stress, il y a des élèves qui foutent que dalle et qui sont aussitot expulsé...il y a des élèves qui bossent toute l'année mais qui foire leur concours, à ce moment là, la prof particulière peut intervenir pour ne pas vous mettre une note éliminatoire...
    juger un élève, c'est leur boulot.
    Faire conjuger art avec sélection me révulse, sauf pour les rares veulent être professionnels. Où est le plaisir pour ces élèves ?

  32. #26
    quetzal
    l'apprentissage du solfège est une chose vraiment ardue

  33. #27
    kinette
    Pas d'accord. Ca s'appelle école, mais ça ne devrait rien avoir de commun avec une école scolaire. 99 % des gens font de la musique pour leur plaisir, pourquoi les stresser avec des notations dès le départ ?
    Malheureusement j'ai l'impression que nombre d'activité extra-scolaires pour les enfants appliquent un système très scolaire, et compétitif.
    Je ne suis pas sûre que ce soit nécessairement ce que recherchent les enfants...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  34. #28
    dupo
    99 % des gens font de la musique pour leur plaisir, pourquoi les stresser avec des notations dès le départ ?
    tout à fait d'accord avec toi, dans ce sens à mon sens, et à quelque rare exception , la musique des écoles de musique ne sont pas fait pour les trop jeunes enfants...car trop contraignant.

    Et t'as abandonné ? Comme un grand nombre de gens ? Si oui, c'est probablement en grande partie à cause d'un tel système
    bof, je ne dirais pas que j'ai abandonner, j'ai obtenu un DFE (donc diplome de fin d'études) et était accepter en sup,...mais, là, je commençais la fac et la physique et m'interessait aussi à d'autres intruments et à la copine..., alors, fallait faire un choix,
    et effectivement maintenant, je fait parti des 99% qui font de la musique pour leur plaisir.

    Faire conjuger art avec sélection me révulse
    oui, c'est vrai, mais malheureusement, il y a trop de monde qui veulent faire de la musique, mais ne savent pas les contraintes que cela représente (même si on joue pour le plaisir, il ne faut pas faire trop n'importe quoi...ne pas respecter les partitions, les rythmes...les notes même!!!).
    alors, il faut sélectionner ceux qui veulent vraiment le faire.

    c'est la dure loi de la sélection naturelle

    ok mauvaise blague,pardon
    bonne journée cécile.

  35. #29
    Cécile
    alors, il faut sélectionner ceux qui veulent vraiment le faire.
    Pas d'accord. Comme dit la signature de Kinette, "on ne force pas une curiosité, on l'éveille" (j'aime beaucoup cette phrase). Ce n'est pas en sélectionnant sur le solfège et l'aspect scolaire de la musique qu'on a les plus motivés. On garde les plus obéissants à leurs parents. Et on dégoute la plupart de ceux qui ont un esprit artistique. Plutôt que de sélectionner les plus scolaires, mieux vaut essayer de motiver le plus de monde
    Quant à l'argument sur le nombre de places, ça ne me semble pas valable. La plupart des écoles que je connais aimeraient avoir plus d'élèves.

    malheureusement, il y a trop de monde qui veulent faire de la musique, mais ne savent pas les contraintes que cela représente
    C'est vrai, mais les contraintes passent beaucoup mieux si on fait de la musique en même temps plutôt que de faire de la théorie. Quand on apprend à nager, on ne fait pas un an de théorie de la natation avant d'aller dans l'eau. On apprend "sur le tas", d'abord en faisant des gestes dans le petit bain. La musique devrait être pareil.
    Je connais plein de personnes qui savent très bien lire la musique et qui ne savent pas "taper le boeuf" avec des copains parce qu'ils ont appris la musique scolairement. Inversement, mon copain a commencé à 4 ans lorsque ses parents lui ont donné un pipeau. Il a joué deux ans tout seul. Puis il a pris des cours de piano avec solfège intégré. Aujourd'hui, il est capable aussi bien de jouer sur partition que d'accompagner "à l'oreille" un morceau qu'il a entendu une ou deux fois, voire de faire un peu d'impro. Et il est capable de s'amuser dans toutes les circonstances musicales. Malheureusement, peu de personnes apprennent ça.

  36. #30
    dupo
    ah , pour le jazz, c'est très intellectuelle comme musique,
    et ça je doute qu'on puisse en faire avant d'être d'abord un vrai musicien qui a d'abord bêtement appris...

    personellement, je connais aussi un prof de piano classique qui ne sait pas jouer sur les grilles,
    à le limite, je lui apprendrais un peu de théorie jazzy,mais, il joue liszt à une main...

    bref, tout ça pour dire que c'est 2 domaine assez différent...

    et si onveux apprendre simplement à jouer une grille, effectivement pas besoin d'aller au conservatoire,
    maintenant, si on veut jouer chopin , beethoven, mieux vaut faire un peu de technique pur, et aller au conservatoire , au risque de jouer un peu n'importe quoi.

    maintenant, je garde ma position en disant que:
    si l'enfant veut simplement d'éveiller à la musique, ben qu'il attende en 6e les cours au collège et puis les chorale du collège, pas besoin d'un super niveau de solfège.

    si l'enfant, veut aller plus loin et écoute mozart, et compagnie et veut vraiment s'investir (il peut avoir 12 comme 6 ans), ben le mieux est de faire les conservatoires...

    s'il veut faire la star academy, ben, qu'il avale un chat

    si'l veut faire du jazz...c'est vrai qu'il y a plusieurs écoles, être d'abord un musicien classique puis être dégouté par tant de rigueur,
    ou bien, être totalement autodidacte, mais il lui manquera toujours de la technique...

    concernant, le boeuf, je crois que si celui qui lit parfaitement la musique, n'arrivent pas à suivre les autres , c'est que justement, les autres ne savent pas ce qu'ils font et devrait apprendre un peu les accords....

    il est plus simple de dire:" hey, man, l'ami, tu veux taper le boeuf, on jouer une anatole en D " ou "hey man, on joue un blues en G" , hey man, on joue un funk avec Bm et Em7"...

    au lieu de: hey man, on joue Kyo, ben t'as cas suivre toi qui a fait le conservatoire....ça devrait être facile pour toi.

    j'ai donc eu plusieurs des problème concernant les boeuf:
    " hey l'ami, on joue queen ? " alors tu as le guitariste qui dit qu'il connait pas, on lui donne les accords, et il lui faut une semaine pour transcrire et jouer,...alors, d'où vient le problème ?
    celui qui joue avec les accords et les partoches et qui te déchiffre le morceau en un coup , ou le joueur "à l'oreille " qui doit déjà connaitre la musique ?

    c'est là pour moi, qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, et qu'il vaut mieux savoir lire les grilles avant de jouer...( et si tu veux lire les grilles en jouant du piano, ben, il faut pouvoir jouer sans regarder ses doigt....autant dire qu'un débutant ne pourra pas le faire).
    effectivement, il faut faire de la théorie avant la pratique et donc connaitre son instrument techniquement avant de faire autre chose.


    et aussi, il ne faut pas se leurrer, l'oreille absolue des musiciens est très rares, et on ne peut pas trouver des accords jazzy en suivant les autres pendant un boeuf...comme ça, sans support (un gars qui te dit les accord, ou une partition)

    bref, sur le fond, on est carrément pas d'accord, donc, voilà,
    alors je m'arrête là,
    et te souhaite un bonne soirée.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. c'est quoi les "registres"?et ça sert a quoi ?
    Par syham dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/05/2009, 21h35
  2. Que penser de "la bonne maison" ?
    Par vert de gris dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 85
    Dernier message: 15/10/2008, 08h44
  3. "Système d'exploitation manquant"
    Par Zuriv dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 14
    Dernier message: 25/09/2005, 17h54