Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Sommes-nous ce que nous faisons ?



  1. #1
    Hugo_Ap

    Sommes-nous ce que nous faisons ?


    ------

    Bonjour. Voilà, j'aimerais bien avoir l'avis de plusieurs personnes, histoire de voir comment la question est percue, tout simplement .

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    coco

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    Bonjour,
    Il y a toujours un peu de nous dans ce que nous faisons, non???

  4. #3
    pourquoipas

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    Spontanément, je répondrais oui mais quelques nuances s'ajoutent
    je dirais tout d'abord que nous devenons ce que nous avons choisi de faire aussi, dans certains cas, ce que nous faisons ne s'approche pas forcément de ce que nous sommes.
    En second lieu, je pense à l'héritage de tout ce qui se transmet au travers de notre famille et parfois on peut se rendre compte que ce que nous sommes ressemble fortement à un membre de cette famille ou même plusieurs membres.
    Enfin, au niveau social mais même au niveau familial, nous pouvons être aussi ce que les autres aimeraient que l'on fasse.

    Très belle question

  5. #4
    Ethan de Riva

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    Déjà je suis soulagé par la question puisque tu demandes une perception de la question donc on pourra pas dire que je suis hors sujet
    Cette question, je ne cesse de me la poser et je n'arrive jamais à une véritable raisonnement, je m'embrouille vite faut dire. je vais partir d'un exemple personnel (hehe j'aime bien raconter ma vie sur les forums ): Je m'interresse à la philo et de plus en plus je suis incompris par mes jeunes camarades (de 15/16ans), beaucoup pensent que je suis fou. cette pensée ne m'était jamais venu à l'idée, mais maintenant, je me demande s'ils n'ont pas raison. Plus le temps passe, moins je suis compris, plus je suis fou, parcequ'ils en ont décidé ainsi. Ils ont jugé un comportement qu'ils ne comprennent pas et m'ont "chosifié" dans une image, celle d'un fou. Suis-je fou pour autant? je finis bien par le croire. Ca s'impose à moi petit à petit et je m'y résouds. Ils m'ont jugé, je suis ce qu'il veulent que je sois. mais en même temps, ce que nous faisons ne peut-être qualifier que par autrui. Un autre exemple (inventé cette fois): je passe mon temps à espionner une fille, je la suis dans partout où elle va, ce comportement va m'apparaître "normal". Mais si d'autres l'apprennent, je passe pour un obsédé, je suis alors un obsédé, parcequ'autrui en a décidé ainsi, non? Encore plus simple: le meurtrier (je ne suis pas un meurtrier je ne sais donc pas ce que c'est exactement mais si y'en a un parmi vous qu'il me confirme alors ) n'est-il pas meurtrier qu'une fois qu'autrui, ne serait-ce qu'une personne, en jugera ainsi? Car avant ça, il ne doit pas se penser ainsi? Bon l'exemple du meurtrier me paraît un peu bizarr mais dans l'esprit c'est ça. "Nous somme ce que nous faisons" parceque ce que nous faisons nous carectérise selon la perception d'autrui a de ces faits?

    Bon je m'arrête là, j'ai l'impression de tourner en rond et de parler pour rien dire.
    Faut que je consulte un psy au passage...
    @ pluche

  6. #5
    Narduccio

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    Encore plus simple: le meurtrier (je ne suis pas un meurtrier je ne sais donc pas ce que c'est exactement mais si y'en a un parmi vous qu'il me confirme alors ) n'est-il pas meurtrier qu'une fois qu'autrui, ne serait-ce qu'une personne, en jugera ainsi? Car avant ça, il ne doit pas se penser ainsi? Bon l'exemple du meurtrier me paraît un peu bizarre mais dans l'esprit c'est ça. "Nous somme ce que nous faisons" parceque ce que nous faisons nous carectérise selon la perception d'autrui a de ces faits?
    Le meurtrier devient meurtrier au moment ou il commet son forfait, même si pour lui il n'est pas un meurtrier et même si l'on ne l'arrête jamais.

    Nos actes ont des conséquences, sur autrui et sur nous. Il n'est toujours pas facile de déterminer quel est l'élément anticipateur. Je connait un passionné de modélisme qui est très méticuleux. Mais, est-il méticuleux à cause de sa passion ou se passionne-t-il pour le modélisme du fait de cette qualité ? J'ai l'impression qu'avec le temps sa passion et sa "méticolisé" se sont mutuellement renforcées, mais s'il avait fait d'autres choses serais-ce aussi le cas?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    dupo

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    ethan, je crois que volontairement tu mets des choses chocantes,
    mais tu fais ce que tu veux.
    un meurtrier est meurtrier parce qu'il a tué qqun. Il n'y a aucune perception subjective qui intervient.

    par contre pour ça:
    je passe mon temps à espionner une fille, je la suis dans partout où elle va, ce comportement va m'apparaître "normal".
    tant mieux si tu fais des choses qui t'apparaissent normale, du moment que tes comportements ne nuisent pas à autrui.

    sinon, pour le sujet initial,
    je crois que c'est vraiment un sujet inextricable, mais je voulais quand même préciser qu'il existe une classe de personne qui ne sont pas ce qu'il font: les hypocrites.
    ça prouve qu'en général, nous ne sommes pas ce que nous faisons.

  9. Publicité
  10. #7
    dupo

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    "Nous somme ce que nous faisons" parceque ce que nous faisons nous carectérise selon la perception d'autrui a de ces faits?
    ah je voulais aussi réagir pour ça.
    apparement si tu te crois fou, c'est toi même qui te juge fou, pas les autres.
    à 15 ans, personne n'est parfait certainement pas tes camarades,
    comme je l'ai dis dans une autre sujet, je crois que la masse rend bête(ie un groupe de jeune C** est toujours plus C** qu'un seul C** ).
    par contre si tu penses que tu es normal, c'est cool.
    sinon, je connais aussi des jeunes qui se complaisent dans leurs images donnée, et qui en jouent, en provocant....à ce moment là, il ne faut pas s'étonner qu'on ne sache pas qui ils sont vraiment...
    un coup gentil, un coup complétement C**,....

  11. #8
    duvid00

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    bonsoir,

    que peux tu faire d'autre quand tu fais ?

    ciao

    (c'est un question)
    la liberté, ce n'est pas faire ce que je veux, mais vouloir ce que je fais ...

  12. #9
    Hugo_Ap

    Re : Sommes-nous ce que nous faisons ?

    Je répondrais par : Tu es. A coté de ce que tu fais, tu es perpétuellement. Ton être se tranforme au fur et à mesure du temps et n'est, certes, au fond que la résultante de tous tes actes perpétrés jusqu'àlors.

    Attention, je précise bien: la somme des tous tes actes (>évaluation par les autres souvent fausse car jugeant sur une période trop courte > s'il a fait kelke chose de mal à ce moment là, fin vous me suivez)

Discussions similaires

  1. Pourquoi sommes nous "si mal protègés contre la souffrance lorsque nous aimons"?
    Par a mi me duele el corazon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2007, 21h15
  2. Pour quelles raisons faisons-nous de l'astronomie ?
    Par trt3737 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 32
    Dernier message: 22/11/2006, 18h19
  3. Sommes-nous si inutile ?
    Par DEHUT Christophe dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/06/2006, 10h05
  4. sommes nous égaux
    Par Astro boy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 95
    Dernier message: 13/08/2005, 12h19
  5. Pourquoi sommes-nous la ?!
    Par Evil.Saien dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 19/02/2005, 15h57