Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Astronomie et Physique



  1. #1
    Gloubiscrapule

    Astronomie et Physique


    ------

    Bonjour à tous,

    Je me permet de poster ici pour solliciter votre aide dans un de mes devoirs.

    Je suis en L3 physique et j'ai un projet de recherche sur le sujet "astronomie et physique".
    Le sujet étant trés vague, je voudrais surtout parler de la physique en rapport avec mes cours de cette année: physique statistique et mécanique quantique, j'ai aussi de l'optique et de la relativité.

    Sur le net, c'est trop vague ou pas assez approfondie, c'est pourquoi j'aurai besoin de votre aide pour m'aiguiller un peu sur ce qui aurait à dire, comme ça je saurai plus précisement quoi chercher et l'appronfondir.

    Je pense qu'en mécanique quantique, je pourrai parler de la dégénerescence des étoiles (si j'ai bien compris) ou de la raie 21.
    Mais bon c'est tout ce que j'ai, alors si vous avez d'autres trucs, ça serait cool, notament en physique statistique...

    Merci beaucoup.
    Cordialement.

    -----
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  2. #2
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Astronomie et Physique

    Citation Envoyé par Gloubiscrapule Voir le message
    Bonjour à tous,

    Je me permet de poster ici pour solliciter votre aide dans un de mes devoirs.

    Je suis en L3 physique et j'ai un projet de recherche sur le sujet "astronomie et physique".
    Le sujet étant trés vague, je voudrais surtout parler de la physique en rapport avec mes cours de cette année: physique statistique et mécanique quantique, j'ai aussi de l'optique et de la relativité.

    Sur le net, c'est trop vague ou pas assez approfondie, c'est pourquoi j'aurai besoin de votre aide pour m'aiguiller un peu sur ce qui aurait à dire, comme ça je saurai plus précisement quoi chercher et l'appronfondir.

    Je pense qu'en mécanique quantique, je pourrai parler de la dégénerescence des étoiles (si j'ai bien compris) ou de la raie 21.
    Mais bon c'est tout ce que j'ai, alors si vous avez d'autres trucs, ça serait cool, notament en physique statistique...

    Merci beaucoup.
    Cordialement.
    En physique statistique, tu peux p'tete parler de la formation des raies spectrales dans l'atmosphère des étoiles. C'est souvent expliqué à la va vite alors que c'est pas trivial...

    Le rayonnement continu et les raies sont formés sur toute l'épaisseur de l'atmosphère sans qu'on puisse assigner ceci à une profondeur particulière. Les atomes situés sur les couches plus périphériques absorbent l'énergie émise sur leur transition issue des couches plus profondes où la raie est plus intense. Ils la réémettent dans toutes les direction ce qui fait que vue de l'extérieure l'intensité lumineuse est plus faible à l'endroit de la transition.

    a+
    a+
    Parcours Etranges

  3. #3
    Gwyddon

    Re : Astronomie et Physique

    Salut,

    Expliquer la stabilite des etoiles et obtenir la valeur de la masse critique d'Oppenheimer c'est pas mal aussi
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #4
    GalaxieA440

    Re : Astronomie et Physique

    Ouais effectivement, tu peux parler de la stabilité des étoiles pendant leur vie, puis ensuite parler de leur mort en fonction de leur masse et de leur volume : refaire en quelque sorte le diagramme d'Oppenheimer. Comme ça ça te permet de parler en terme de mécanique quantique des pressions de dégénérescence des électrons pour les naines blanche, de pressions de dégénérescence des neutrons pour les étoiles à neutrons, et quand l'étoile à une masse initiale définitivenement trop importante pour qu'une quelconque pressions de dégénérescence n'empèche l'implosion en dessous de la valeur critique, et conduise à un trou noir, même si tu n'es pas obligé de parler de trous noirs : tu conclus simplement une implosion vers un volume nul ou égal à la constante de Planck.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    ced_the_jedi

    Re : Astronomie et Physique

    La fusion au coeur du soleil, ca peut être intéressant non ? :
    1) effet tunnel pour passer la barrière coulombienne. Ca c'est pour la mécanique quantique.
    2) Emission-absorption-ré-émission... de photons (avec le calcul du temps que met un phton émis au centre du soleil pour atteindre la "surface", 1 million d'années en gros si mes souvenirs sont pas trop altérés...). Ca c'est pour la "stat"
    3) rayonnement de "corp noir"
    4) observation du soleil (différentes longueurs d'ondes,...) Ca c'est pour la partie optique.

    C'est assez généraliste, et ca englobe pas mal de trucs.

    Bonne soirée à vous !

  7. #6
    Gloubiscrapule

    Re : Astronomie et Physique

    Merci pour vos réponses...

    ced_the_jedi: je préfererai parler d'étoiles en général plutot que seulement du soleil!! Mais bon si c'est vrai pour le soleil, ça doit etre valable pour une majorité d'étoiles non?

    Sinon est-ce que selon vous il serai bien d'essayer de trouver des trucs à dire en optique et relativité? car en optique, on fait surtout interférence, diffraction, laser etc...
    Et en relativité, peut etre parler de cosmologie ou trous noirs? mais c'est plus en rapport avec la générale que la restreinte (qu'on étudie)!!!

    Le truc c'est que le sujet étant vachement vague, si je parle de tout (en astrophysique) on va me reprocher de pas avoir assez appronfondie, et si je me concentre que sur certains sujets (nottement MQ et physique stat) j'ai peur d'être trop précis sur seulement une partie du sujet.

    Vous en pensez quoi?
    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

  8. #7
    ced_the_jedi

    Re : Astronomie et Physique

    Tu as demandé à tes profs ce qu'ils en pensent.
    Pour ma part, c'est vrai que se disperser c'est pas forcément la bonne chose !

    Pour la relat restreinte, t'as des applications au niveau géodésie, positionnement par satellite (GPS, Galiléo,...) il me semble ?

  9. #8
    Gwyddon

    Re : Astronomie et Physique

    Citation Envoyé par ced_the_jedi Voir le message
    s applications au niveau géodésie, positionnement par satellite (GPS, Galiléo,...) il me semble ?
    Non, ca c'est de la relativite generale
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  10. #9
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Astronomie et Physique

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Non, ca c'est de la relativite generale
    Les deux en fait, mais vu que la RG intègre la RR...

    a+
    Parcours Etranges

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 10/10/2007, 16h31
  2. Physique, astronomie ( choix après le lycée)
    Par yoyox dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 16
    Dernier message: 30/05/2007, 11h35
  3. Liens Physique - Astronomie
    Par Frantic69 dans le forum Archives
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2007, 21h00
  4. TPE astronomie SVT/Physique
    Par cocomir dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/10/2006, 14h51
  5. Orientation astronomie physique
    Par Noura95 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/03/2006, 18h06