Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Mesures cosmologiques et supernovae 1A



  1. #1
    Barmecides

    Mesures cosmologiques et supernovae 1A


    ------

    Bonjour,

    aux specialistes et fans de cosmologie : on parle souvent des supernovae de type 1A comme des chandelles standards dans le sens ou elles se comporteraient de maniere similaire au cours du temps. Mais comment peut on appliquer ce principe a des supernovae vieilles de plusieurs milliards d'annees ?
    En effet,
    - les lois physiques pourraient changer avec le temps (j'en doute... mais bon)
    - les caracteristiques des etoiles et du milieu pourraient aussi evoluer
    - la distance qui separe ces etoiles de nous pourrait influencer les mesures
    Existe t'il des mesures alternatives permettant de verifier cette hypothese d'invariance de comportement des supernovae type 1A ?
    A quel point ces mesures sont elles fiables ?

    Je demande cela car une erreur dans l'interpretation de ces mesures pourrait modifier les conclusions actuelles sur la composition de l'Univers.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    alain_r

    Re : Mesures cosmologiques et supernovae 1A

    Citation Envoyé par Barmecides Voir le message
    Bonjour,

    aux specialistes et fans de cosmologie : on parle souvent des supernovae de type 1A comme des chandelles standards dans le sens ou elles se comporteraient de maniere similaire au cours du temps. Mais comment peut on appliquer ce principe a des supernovae vieilles de plusieurs milliards d'annees ?
    En effet,
    - les lois physiques pourraient changer avec le temps (j'en doute... mais bon)
    - les caracteristiques des etoiles et du milieu pourraient aussi evoluer
    - la distance qui separe ces etoiles de nous pourrait influencer les mesures
    Existe t'il des mesures alternatives permettant de verifier cette hypothese d'invariance de comportement des supernovae type 1A ?
    A quel point ces mesures sont elles fiables ?

    Je demande cela car une erreur dans l'interpretation de ces mesures pourrait modifier les conclusions actuelles sur la composition de l'Univers.

    Les supernovae de type Ia sont issues d'un phénomène relativement "propre", à savoir l'explosion d'un certain type d'étoile ayant accrété de la matière d'un compagnon ou étant entré en collision avec lui. Pour ces raisons, les facteurs environnementaux sont a priori limités. Le risque est essentiellement le fait que l'abondance de poussières sur la ligne de visée provoque une absorption suffisamment notable pour affecter la luminosité apparente de l'astre, mais ceci est très contraint par diverses observations. Le risque que les lois de la physique changent entre l'époque d'explosion et maintenant est lui très faible. L'observation des quasars lointains, par exemple, contraint très sévèrement les variations de la constante de structure fine sur des échelles de temps bien plus grandes que celles qui concernent les supernovae observables. De même, la production des éléments légers lors de la nucléosynthèse contraint les possibles variations de la constante de Newton G. Au final, à moins d'imaginer que ces constantes n'aient pas variée entre maintenant et 10 milliards d'années, mais aient varié dans cet intervalle pile comme il faut pour biaiser les mesures de supernovae, il n'y a a priori pas beaucoup de risques que cela
    pose de gros problèmes.

    Ajoutons que la mise en évidence de l'énergie noire par les supernovae est corroborée par quantité d'autres observations astrophysiques, pour lesquelles les sources de biais sont complètement différentes, ce qui est une raison supplémentaire pour ne pas avoir à trop craindre une erreur majeure d'interprétation.

  4. #3
    Barmecides

    Re : Mesures cosmologiques et supernovae 1A

    Merci bien.

    C'est que je pensais que seulement deux types de mesures (les supernovae et le CMB) permettaient de contraindre actuellement les parametres cosmologiques. J'oubliais la nucleo-synthese par exemple...

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Mesures cosmologiques et supernovae 1A

    Sinon y'a un exposé des test d'évolution des SNIA sur ce pdf page 46 à 51

    http://supernovae.in2p3.fr/~guy/talk...uminy_2006.pdf

    C'est un peu technique mais on comprend l'esprit

    Un cours aussi là : http://wwwires.in2p3.fr/ires/seminai...s/cours_2a.pdf
    Parcours Etranges

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Calvert

    Re : Mesures cosmologiques et supernovae 1A

    De toutes manières, il y a certainement des effets (relativement petits) dû à la rotation des progéniteurs. Ils sont peut-être responsables d'une partie de la dispersion des courbes.

Discussions similaires

  1. effets des paramètres cosmologiques sur l'expansion de l'univers
    Par lycéen-en-galere dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/10/2007, 08h37
  2. Fluctuations Doppler et paramètres cosmologiques
    Par Seirios dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/06/2007, 16h42
  3. Supernovae
    Par Space 11 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 36
    Dernier message: 28/09/2006, 11h38
  4. Lectures astrophysiques, cosmologiques...
    Par pokpokpok dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/11/2004, 19h37
  5. Les faux débats cosmologiques
    Par Jarod dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/08/2004, 11h31