Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

L'inévitable mort de l'Univers



  1. #1
    eternal sunshine

    L'inévitable mort de l'Univers


    ------

    Bonjour,

    Que se passera-t-il donc quand tout l'hydrogène présent dans l'Univers aura été brûlé par fusion thermonucléaire?

    Bien à vous.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Garion

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Regarde vers la fin de cet article, toutes les étapes de la vie de l'univers y sont décrites.

    http://www.planetastronomy.com/speci...uminet-saf.htm

  4. #3
    KarmaStuff

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Salut

    Dans le calendrier cosmique de l'article il est question d'étoiles naines, de planètes et d'astéroïdes à l'horizon 1032 années...
    Mais ce laps de temps ne correspond-il pas à la désintégration théorique du proton ?
    Comment alors pourraient subsister les corps cités ?

    Cordialement

    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  5. #4
    Coincoin

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    1032 années correspond à la limite inférieure de la durée de vie du proton. On ne sait pas quelle est la valeur exacte.
    Encore une victoire de Canard !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    anisometropie

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    ca me fait peur tout ca. il ne restera de nous que des photons ?

  8. #6
    anisometropie

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    et si tel est le cas rien ne pourra plus jamais faire changer la situation ?
    on sera condamné à voler indefiniment pour l'eternité dans le vide ?
    il ne peut pas se crée un autre big bang au milieu de tout cas, comme il l'a fait la première fois, ou bien le "vide", l'espace fait parti de ce qui a été crée par le big bang ?

  9. Publicité
  10. #7
    invite64321

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Pour changer la situation : une force qui n'existe pas devrait surgir de nulle part (scientifiquement c'est impossible) pour stopper l'expansion de l'univers et entamer sa contraction. But final : toute la matière se retrouve dans une singularité... Laquelle singularité ne peut rester telle quelle, et nous refait un Big Bang.

    Le vide "parfait", qui ne contient aucune particule, aussi élementaire soit-elle, n'a pas été crée par le Big Bang. Avant le BB il y avait le vide parfait, c'est à dire rien, et la singularité qui contenait toute la matière de l'Univers.

    Evidement, je peux me tromper, je ne suis pas astrophysicien.

  11. #8
    philname

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    A 10^12 années toutes les étoiles s'éteignent

    Déjà, c'est vraiment plus trop long 10^12 années par rapport à ce qui est déjà passé soit 13milliard d'années .

    La vie possible avec les étoiles/soleil a donc déjà passé 1/10eme

  12. #9
    Rammstein43

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Cepandant, ce que je ne comprends pas c'est que si l'univers faisait marche arrière (tous sont contenus se retrouvé comprimé en un seul point de l'univers cela devrait se transformer en trou noir, non ?

  13. #10
    nissart7831

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    A 10^12 années toutes les étoiles s'éteignent

    Déjà, c'est vraiment plus trop long 10^12 années par rapport à ce qui est déjà passé soit 13milliard d'années .

    La vie possible avec les étoiles/soleil a donc déjà passé 1/10eme
    Bonjour,

    pas 1/10ème mais 1% (13 milliards = 1,3.1010).

  14. #11
    philname

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Citation Envoyé par nissart7831 Voir le message
    Bonjour,

    pas 1/10ème mais 1% (13 milliards = 1,3.1010).
    Oui pardon, mais çà change pas grand chose, pour moi avoir la vie possible dans l'"Univers a déjà vécu 1%, rien est éternel

  15. #12
    acropole

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Exact, seul le temps ne vieillit pas
    Enfin, pas sûr non plus.
    Concernant les soucis d'extinction de la vie, je pense qu'il faut d'abord se préoccuper de génétique et de biologie. Parce que les problèmes de maladies sont bien plus dangereux pour nous que la fin de l'univers
    Enfin, le vide absolu décrit pour la fin de l'univers n'est pas possible , ça équivaudrait à une température moyenne de 0°K. Y'a comme une sorte de résistance contre cette température en vertue du fait qu'il n'est pas possible de connaitre la position et l'énergie d'une particule en même temps.
    Bref il y'a comme une énergie résiduelle constante qui pousse les particules à bouger et à avoir un minimum d'énergie.

  16. Publicité
  17. #13
    Rammstein43

    Re : L'inévitable mort de l'Univers

    Ouais en ce qu'il concerne ma question ???

Discussions similaires

  1. l'univers elastique: une façon de comprendre l'univers
    Par azguards dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/10/2009, 21h37
  2. Réponses: 17
    Dernier message: 10/10/2008, 12h41
  3. Mort thermodynamique de l'univers
    Par Gabriel dans le forum Physique
    Réponses: 50
    Dernier message: 06/02/2007, 13h26
  4. la mort
    Par sliders_alpha dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 23
    Dernier message: 25/01/2005, 23h49
  5. La mort de l'univers
    Par MagicienX11 dans le forum Actualités
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/11/2004, 08h19