Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 34 sur 34

Fluctuation quantique du vide



  1. #31
    mtheory

    Re : Fluctuation quantique du vide


    ------

    Citation Envoyé par mtheory
    Ben voyons!Et comme par hasard les fluctuations observées sont en accord PRECIS avec les calculs et prédictions de la mécanique quantique(=pas classique) et fond intervenir la constante de Planck!
    C'est tout de même tout aussi troublant de savoir que Nersnt a été un des premiers partisans de la théorie quantique justement parce qu'elle reproduisait l'énergie de point zéro dont il avait découvert la nécessité et qui restait un mystère dans la théorie classique.
    C'est lui qui a montré que l'expérience était en accord avec la loi de la chaleur spécifique des solides prédite par Einstein en appliquant la théorie des quanta.
    Enfin les fluctuations quantiques du vide ne sont pas uniquement électromagnétique, alors faire intervenir les oscillateurs de Hertz cela ne suffit pas.
    En cas de doute on lira le document suivant page 6:

    http://www.slac.stanford.edu/pubs/be...0-2-carson.pdf

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    JMB

    Re : Fluctuation quantique du vide

    Citation Envoyé par mtheory
    Ben voyons!Et comme par hasard les fluctuations observées sont en accord PRECIS avec les calculs et prédictions de la mécanique quantique(=pas classique) et fond intervenir la constante de Planck!
    Il y a une ambiguité sur le terme "quantique". La théorie de Planck est souvent considérée comme classique, la mécanique quantique véritable n'étant apparue qu'à la fin des années 1920.
    Disons semi-classique plutôt que classique pour ne pas jouer sur les mots, si vous préférez.

    C'est tout de même tout aussi troublant de savoir que Nersnt a été un des premiers partisans de la théorie quantique justement parce qu'elle reproduisait l'énergie de point zéro dont il avait découvert la nécessité et qui restait un mystère dans la théorie classique.
    L'absorption d'un champ électromagnétique classique émis par une source (champ retardé) suppose la génération du champ avancé de cette source, ce qui est impossible. Il existe donc des champs résiduels (champs vagabonds), dans un corps noir à 0K, champ du point zéro.

    C'est lui qui a montré que l'expérience était en accord avec la loi de la chaleur spécifique des solides prédite par Einstein en appliquant la théorie des quanta.
    Avant la naissance de la mécanique quantique, et surtout des postulats de Copenhague.

    Enfin les fluctuations quantiques du vide ne sont pas uniquement électromagnétique, alors faire intervenir les oscillateurs de Hertz cela ne suffit pas.
    Ne confondons pas le champ électromagnétique avec les champs de de Broglie.

  4. #33
    mariposa

    Re : Fluctuation quantique du vide

    fluctuations du vide.

    La découverte conceptuelle des fluctuations du vide et sa vérification expérimentale est une grande victoire de la MQ.



    La MQ explique que le champ électromagnétique quantifié se comporte comme un oscillateur harmonique. Les états excités de ce champ magnétique sont les photons. quand le champ électromagnétique est dans son état fondamental il n'y a plus de photons, il n'y a rien dans l'espace. Mais la MQ prédit qu'il y a des fluctuations de l'état fondamental, c'est çà les fluctuations du vide. on pourrait penser que c'est un artefact théorique. Et bien non cela a été vérifié expérimentalement et çà s'apelle l'effet cASimIR.

    Moralité quand il n'y a rien du point de vue classique, il y quelquechose du point quantique. la notion idéale du rien est en contradiction avec l'expérience;

    Le monde microscopique est vraiment étrange.

  5. #34
    JMB

    Re : Fluctuation quantique du vide

    Citation Envoyé par mariposa
    fluctuations du vide.

    La découverte conceptuelle des fluctuations du vide et sa vérification expérimentale est une grande victoire de la MQ.
    Absurde: la mécanique quantique a été établie à la fin des années 1920, alors qu'on sait depuis la fin du 19° siècle qu'on ne peut détruire le champ retardé émis par une source qu'en générant le champ avancé de la source (ou son opposé, les définitions étant variables) par un système externe, en fait inconcevable. Nernst a évalué le champ moyen résiduel en 1916.

    La MQ explique que le champ électromagnétique quantifié se comporte comme un oscillateur harmonique.
    L'électrodynamique quantique ne peut pas expliquer son postulat fondateur.

    Les états excités de ce champ magnétique sont les photons. quand le champ électromagnétique est dans son état fondamental il n'y a plus de photons, il n'y a rien dans l'espace. Mais la MQ prédit qu'il y a des fluctuations de l'état fondamental, c'est çà les fluctuations du vide. on pourrait penser que c'est un artefact théorique.
    L'électrodynamique quantique ne prédit pas l'existence du champ du point zéro. Elle utilise son existence en théorie classique pour assimiler les modes optiques (qu'elle oublie généralement de définir) à des oscillateurs harmoniques.

    C'EST LE POSTULAT FONDATEUR DE L'ELECTRODYNAMIQUE QUANTIQUE.


    Et bien non cela a été vérifié expérimentalement et çà s'apelle l'effet cASimIR.
    Le champ stochastique classique a été peu utilisé et exploité, presque oublié jusqu'à ce que Casimir le remette à la mode... Le calcul classique donne bien les forces de Casimir.
    Moralité quand il n'y a rien du point de vue classique, il y quelquechose du point quantique. la notion idéale du rien est en contradiction avec l'expérience;

    Le monde microscopique est vraiment étrange.
    Je comprends que l'on prenne plaisir à introduire des choses étranges, mais le rôle de la science est de dissiper les nuages du merveilleux.
    Question: comment absorbez-vous un champ classique sans utiliser le champ du point zéro ? (Vous pensez sans doute que les physiciens du 19° siècle n'ont pas pensé à l'absorption des champs.)

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Le vide quantique comme matrice du monde
    Par Jano dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 45
    Dernier message: 04/07/2012, 18h12
  2. Réponses: 40
    Dernier message: 14/11/2007, 15h46
  3. Le fond cosmologique et la fluctuation du vide
    Par EspritTordu dans le forum Archives
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2006, 16h02
  4. Interprétation du théorème de fluctuation-dissipation
    Par el_boucher dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/10/2006, 13h32