Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

l’invariance d’échelle de la nature



  1. #1
    pithut

    l’invariance d’échelle de la nature


    ------

    bonjour à tous,

    voici un copier coller de wiki:


    "D’après Duff dans Comment on time-variation of fundamental constants et Duff, Okun et Veneziano dans Trialogue on the number of fundamental constants (The operationally indistinguishable world of Mr. Tompkins), si toutes les quantités physiques (la masse et les autres propriétés des particules) étaient exprimées en unités de Planck, ces quantités seraient des nombres sans dimension (une masse divisés par la masse de Planck, une longueur divisée par la longueur de Planck, etc.). Les seules quantités que nous mesurons finalement dans les expériences en physique ou par notre perception de la réalité sont des nombres sans dimension. En effet, lorsqu’on mesure habituellement une longueur avec une règle ou un mètre-ruban, on compte en fait les marques faites d’après un étalon ; autrement dit, on mesure la longueur relative à cette longueur de référence. Il en va de même pour les expériences en physique, où toutes les quantités physiques sont mesurées relativement à d’autres grandeurs physiques dimensionnées. Nous pourrions constater des changements si certaines quantités sans dimension comme ou le rapport des masses proton/électron étaient modifiées (la structure atomique changerait), mais si toutes les quantités physiques sans dimension restaient constantes, nous ne pourrions pas dire si une quantité dimensionnée, comme la vitesse de la lumière, c, a changé. Et, en effet, le concept de Tompkins devient insignifiant dans notre existence si une quantité dimensionnée comme c change, même énormément.

    Si la vitesse de la lumière c était soudainement divisée par deux et changée en c/2, mais en gardant inchangées toutes les constantes adimensionnées, alors la Longueur de Planck serait augmentée d’un rapport de √8 du point de vue de certains observateurs extérieurs non touchés par le changement. Mais comme la taille des atomes (approximativement le rayon de Bohr) est liée à la longueur de Planck par une constante sans dimension :


    alors les atomes seraient plus gros (dans chaque dimension) par √8, chacun de nous serait plus grand de √8, et ainsi nos règles à mesurer seraient plus grandes (et plus épaisses, et plus larges) d’un rapport √8, et nous ne saurions rien de ce changement.

    Le tic-tac de nos montres serait plus lent d’un rapport √32 (du point de vue de l’observateur extérieur non concerné par les changements), parce que le temps de Planck aurait augmenté de √32, mais nous ne verrions pas la différence. Cet observateur extérieur hypothétique pourrait constater que la lumière se déplace à la moitié de son ancienne vitesse (de même que toutes les vitesses), elle parcourrait toujours 299792458 de nos nouveaux mètres par une de nos nouvelles secondes. Nous ne verrions aucune différence.

    Ceci contredit conceptuellement George Gamow dans Monsieur Tompkins qui suppose que si une constante universelle comme c changeait, nous remarquerions facilement la différence. Nous devons maintenant lui demander : Comment mesurerions-nous la différence si nos références de mesure changeaient de la même manière ?"


    depuis que je suis tomber là dessus, ya quelque chose qui m'intrigue:

    je me suis poser la question suivante: Ne serait-il pas possible que qu'il puisse y avoir un rapport entre l'expansion de l'univers et une éventuelle modification régulière des constantes adimensionnées?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    physikaddict

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Bonjour, désolé j'ai n'ai ni le temps ni le courage de tout lire...

    Il me semble néanmoins que l'échange entre Michel (mmy) et Alzen McCAW ici pourrait t'intéresser...

    Cordialement,
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  5. #3
    Korzibsk

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Ne serait-il pas possible que qu'il puisse y avoir un rapport entre l'expansion de l'univers et une éventuelle modification régulière des constantes adimensionnées?
    Soit les constantes sont couplées, soit elle ne le sont pas. Il me semble que ces 2 hypothèses s'excluent mutuellement.

    L'expansion semble respecter les lois connues de la nature, et résulte même de leur application, aux phénomènes observés.

    Me semble t-il,

    Cordialement,
    Korzibsk

  6. #4
    pithut

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    merci physikaddict

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    pithut

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Citation Envoyé par Korzibsk Voir le message
    Soit les constantes sont couplées, soit elle ne le sont pas. Il me semble que ces 2 hypothèses s'excluent mutuellement.
    bonjour qu'entends tu par couplées?et peux tu m'expliquer le fond de ta pensée.


    Citation Envoyé par Korzibsk Voir le message
    L'expansion semble respecter les lois connues de la nature, et résulte même de leur application, aux phénomènes observés.

    Me semble t-il,

    Cordialement,
    Korzibsk
    meme chose, peux m'expliquer?


    j'ai souvent lu qu'il y avais une similitude entre la relation de swcharzschild(excuser moi, à chaque fois j'ai du mal à l'écrire) et l'univers dans le sens qu'il ne serais pas impossible que l'univers constituerait en un trou noir.Toute la matière baryonique ou non contenu dans l'univers est assimilable à de la matière située à l'intérieur de l'horizon de l'univers trou noir.Du fait de la taille gigantesque de l'univers, les forces de marées sont moindre loin de la singularité.Que serais les trous noirs contenu dans l'univers?la singularité de l'univers...?dans ce cas entre l'horizon de l'univers et les singularité(dans le vide?) il me semble que les lois de la physique sont impuissante actuellement à l'intérieur, alors que sait on au juste du vide?est-ce que les trous noirs seraient des créateur de vide(entre l'horizon et la singularité)
    c'est pourquoi si le vide n'est pas constitué des memes valeurs de constantes (C est une constante de la célérité de la lumière, mais, dans le vide)
    Pour en revenir à ma question, si la variation des constantes adimensionnée étaient l'explication de l'expansion du vide que nous observons, cela implique que ces constantes soit différentes dans le vide, et les meme dans toutes les galaxies.

    cordialement

  9. #6
    stefjm

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Citation Envoyé par pithut Voir le message
    Pour en revenir à ma question, si la variation des constantes adimensionnée étaient l'explication de l'expansion du vide que nous observons, cela implique que ces constantes soit différentes dans le vide, et les meme dans toutes les galaxies.
    Si cette hypothèse se confirme, cela ne va pas faire plaisir à ceux qui travaillent sur l'arithmétique de ces constantes sans dimension.
    http://www.fe61.dial.pipex.com/anpa-3a.pdf

    A priori, cela ne varie pas beaucoup, du moins pour alpha (1/137.036 à basse énergie, constante de structure fine)
    http://www.iap.fr/Actualites/Archive...icle_0104.html
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  10. Publicité
  11. #7
    physikaddict

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Bonsoir Stefjm,

    Les liens que tu as donné sont intéressants (même si le deuxième m'étais plus abordable ), mais j'aimerais une petite précision, si tu pouvais m'éclairer...

    En particulier, aussi étonnant que cela paraisse, la mesure dans le passé est plus précise que la mesure sur terre et il faudrait refaire cette dernière avant de conclure à une réelle variation. Prudence donc !
    (en parlant du rapport entre la masse du proton et celle de l'électron).
    Comment ça se fait ?

    Cordialement,
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  12. #8
    stefjm

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Citation Envoyé par physikaddict Voir le message
    Les liens que tu as donné sont intéressants (même si le deuxième m'étais plus abordable ), mais j'aimerais une petite précision, si tu pouvais m'éclairer...
    (en parlant du rapport entre la masse du proton et celle de l'électron).
    Comment ça se fait ?
    Parce qu'avant, on était plus fort...
    Sérieusement, je n'en ai pas la moindre idée.
    Il faut attendre ce qu'en pensent les calés...
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  13. #9
    physikaddict

    Re : l’invariance d’échelle de la nature

    Il faut attendre ce qu'en pensent les calés...
    Héhé, mmy or others, Help !

    Bonne fin de soirée.
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

Discussions similaires

  1. Invariance de la métrique
    Par jojo17 dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/06/2009, 10h44
  2. Electrostatique et invariance
    Par gatsu dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/01/2008, 17h48
  3. Protection de la nature et du sentiment de la nature
    Par G13 dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/06/2007, 21h25
  4. Relativité générale et invariance de c
    Par Plasma dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/09/2006, 20h42
  5. Invariance CPT
    Par Karibou Blanc dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/01/2005, 19h16