Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Où est passé l'antimatière ?



  1. #1
    Jeremy

    J'ai lu que "au début" il s'était formé de la matière et de l'antimatière à partir du rayonnement et qu'il y aurrait eu un exces de matière ... mais où est passé l'antimatière ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Lugganath

    il me semble que la matière et l'antimatière s'annulent quand ils se rencontrent, le probleme c'est (qu'à priori) il reste plus de matière maintenant que d'antimatière ; donc il y a eu beaucoup plus de matière formée à l'origine que d'antimatière, et la question actuelle est : pourquoi ?

  4. #3
    Jeremy

    Oui et il est tres tres tres probable qu'il n'y est pas d'antimatière dans notre univers (pas d'anti atomes/ anti étoiles / ect ..)

    C'est donc bien une lacune majeur du modèle cosmologique actuel ?

  5. #4
    vince

    Un ami de mon père, astrophysicien à la retraite, a à ce sujet une théorie qu'il qualifie lui-même d'idée en l'air (en l'abscence de preuve). Selon lui la cartographie de l'univers revèle une zone apparemment vide de matière et dont la présence reste mysterieuse (je cite de mémoire une théorie expliquée il y a longtemps). Ce no-man's land cosmique pourrait constituer une frontière entre un univers de matière et un univers d'antimatière.

    Faudrait que je lui repose des questions à ce sujet car ce n'est plus très clair dans mon esprit... :?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jeremy

    Tu parles peut être des "trous" dans les VLS ?

    Ca n'explique pas grand chose car ca n'explique pas que l'AM s'organise de facon différente que la M (les VLS formes des bulles).

    Et ca n'explique pas pourquoi cette AM ne rencontre jamais de M (ca laisse des traces).

  8. #6
    Lugganath

    Je ne suis pas sure du tout, mais on ne pense pas que l'antimatière forme la matière noire dans l'espace ?

  9. Publicité
  10. #7
    Jeremy

    Euh non l'antimatière n'est en rien différent de la matière, il a exactement les même propriétés. Sa seule caractéristique est une charge éléctrique opposé et bien sur que l'AM et la M s'annihilent (en transformant leur masse en énergie).

  11. #8
    Cécile

    Salut :

    D'après certaines théories (et si j'ai bien compris, ce qui n'est pas sûr) :
    Au tout début de l'univers, quand l'énergie était très concentrée et que les atomes n'existaient pas encore, la matière pouvait se transformer en antimatière et vice-versa. Puis quand ça a refroidi, ça n'a plus été possible. Le hasard a fait qu'au moment où ça n'était plus possible, il y avait légèrement plus de matière, et c'est ce léger excès qui a donné notre univers.

    Euh non l'antimatière n'est en rien différent de la matière, il a exactement les même propriétés
    C'est très probable, mais ce n'est pas prouvé expérimentalement. En particulier, la majorité des physiciens pensent que l'antimatière est attirée par la matière par la force de gravitation, mais une minorité pense qu'elle est repoussée. Enfin, des expériences ont montré que certaines antiparticules ne se désintégraient exactement comme leurs particules correspondantes.

  12. #9
    Jeremy

    Le hasard ? où intervient le hasard dans l'opération ? il me semblait que à partir de photons suffisamment énergétique on obtenait UNE particule de AM et UNE particule de M, pas 1 et 1,1 ou 1 et 0 ...

  13. #10
    Cécile

    Oui, mais au début de l'univers, certaines antiparticules se seraient transformées en particules. Mais c'est trop compliqué pour moi, je n'arrive pas à comprendre, alors encore moins à expliquer.

  14. #11
    Jeremy

    Ca revient à ce que je disais dans le topic sur les énergie : il existe bien un moyen de transformé M en AM ou inversement

    Pourquoi pas ...

  15. #12
    Alex Garwin

    Bonjour

    Il y a une petite confusion. La matière ne se transforme pas en antimatière. Une charge positive reste une charge positive, une charge négative etc.. C'est simplement qu'il y a un ballet incessant entre matière et antimatière, mais au final, la symétrie est toujours respecté ( spin, charge, nombre baryonique, leptonique etc..)

    Quelques interactions et échanges classiques :

    neutrino + neutron <--> proton + électron

    antineutrino + proton <---> neutron + antiélectron

    Pour la radioactivité par exemple, la désintégration d'un neutron donne :

    neutron --> proton + électron + antineutrino ( appellé radioactivité bêta - )

    proton + antineutrino ---> neutron + antiélectron ( appelé radioactivité bêta + )

    Voilà, c'est pour bien vous montrer que de la matière de ne transforme "pas tous seul" en antimatière, et surtout la matière restera toujours de la matière, et vice versa.

    J'espère que c'est plus clair pour vous

  16. Publicité
  17. #13
    Jeremy

    Apparement non, la symétrie n'est pas toujours respectée en tout cas la CP symétrie (voir l'experience BaBar).

  18. #14
    Alex Garwin

    Oui en effet, il y a violation de la conjugaison de charge et de la parité dans certain cas, mais une fois de plus il faut éviter de tomber dans le piège en s'imaginant que la matière puisse " soudain" se tranformer en antimatière. C'est "quelque chose" qui agit sur la particule. L'interaction faible, par exemple, peut violer CP ( le neutrino, qui participe à l'interaction faible, a toujours un spin orienté dans le sens opposé à son impulsion, et on dit qu'il a une hélicité gauche).

    Un cas fréquent dans les accélérateurs de particule au CERN, où les physiciens assistent constamment à la violation de CP : un proton et un antiproton entre en collision, et de ce choc hautement énergétique naissent des particules. A grande distance du point de collision, la désintégration en un antiélecton et un méson pi négatif est plus fréquente que la désintégration en un électron et un méson pi positif. Ce qui montre clairement que particules et antiparticules ne sont pas traités à part égale, de la même façon, et il y a donc violation de CP.

    Enfin précison que la violation de CP n'est pas satisfaisant pour expliquer la dissymétrie matière-antimatière dans l'Univers, dans le cadre de la théorie du Big Bang et, qui plus est, à de haute énergie qui change complètement la donne ( si un baryon se transforme en un antibaryon, ce dernier, très vite, se transformera à nouveau en baryon).

    Aujourd'hui, l'hypothèse la plus admise est celle qu'à donné le physicien Andreï Sakharov ( en 1966 ou 67, je crois), à savoir que l'asymétrie entre particules et antiparticules aurait eu lieu lorsque la force nucléaire et la force électrofaible se sont désunis ( brisure de symétrie de grande unification). Je ne connais plus les détails exact de cette transition, mais je m'en va fouilloter dans mes bouquins, histoire de me remettre à jour

  19. #15
    Jeremy

    Pour Andrei Sakharov la ciolation de CP n'est qu'une des 3 conditions nécessaires c'est vrai.

  20. #16
    Rincevent

    l'impossibilité de produire de la matière à partir de l'antimatière (ou inversement) repose (entre autres) sur la conservation du nombre baryonique. Ce nombre est conservé par toutes les interactions fondamentales considérées par le modèle standard. Mais si on imagine qu'elles sont regroupées à hautes énergies dans une "super-interaction" (un groupe de symétrie plus grand que celui du modèle standard donc), ce nombre n'est plus nécessairement conservé (au contraire même) et donc on échange sans trop de mal matière et antimatière. Enfin, y'a des finesses, mais l'idée est là. Et c'est donc pour ça que l'on peut avoir un excès de matière aux premiers instants de l'univers: à hautes témpératures le groupe de symétrie n'est pas brisé. C'est donc un phénomène que prédisent par exemple les théories dites GUT ou bien pas mal de modèles supersymétriques. Et les cordes aussi évidemment. Et faut pas oublier de rappeler que tout ça reste donc spéculatif...

  21. #17
    Urian

    hmmmmm
    j avais cru comprendre que l'experience CPLEAR avait demontré que les kaons neutres et mesons B neutres se desintegraient preferentiellement en matiere plutot qu en antimatiere et que c etait le premier indice de la brisure de symetrie matiere/antimatiere dans l univers...

  22. #18
    Jeremy

    Citation Envoyé par Urian
    hmmmmm
    j avais cru comprendre que l'experience CPLEAR avait demontré que les kaons neutres et mesons B neutres se desintegraient preferentiellement en matiere plutot qu en antimatiere et que c etait le premier indice de la brisure de symetrie matiere/antimatiere dans l univers...
    Bah oui, c'est de ca qu'on parlait plus haut aussi.

  23. Publicité
  24. #19
    Rincevent

    > j avais cru comprendre que l'experience CPLEAR avait demontré que les kaons neutres et mesons B neutres se desintegraient preferentiellement en matiere plutot qu en antimatiere et que c etait le premier indice de la brisure de symetrie matiere/antimatiere dans l univers...

    oui, j'ai jamais dit le contraire, désolé de m'être mal exprimé. On connait cette violation, elle résulte entre une asymétrie matière-antimatière, mais comme Alex Garwin a écrit, c'est pas suffisant pour expliquer pourquoi l'univers ne contient que de la matière apparemment. Pour expliquer ça, faut aller "au-delà" du modèle standard, et si je me souviens bien, c'est lié avec la non-conservation du nombre baryonique.

  25. #20
    azzedine

    […]Une gigantesque guerre matière antimatière aurais conduit a la disparition de toutes antimatière.
    De ce choc, seule une infime quantité de matière aurais échapper au désastre. C’est elle qui aurait constitué l’univers actuel. En comparent la quantité d’énergie c'est-à-dire la photon qui baigne notre univers et celle de matière. Les théoricien estime le surplus de matière restant après l’annihilation a 1/10 puissace9 voir 1/10 puissance10 de la quantité initial de matière et d’antimatière.
    Si minimum soit il ce surplus est pourtant difficile a expliquer. Si la matière et l’antimatière ont effectivement été crée en quantité équivalente, comment l’une a telle pue prendre le pas sur l’autre ?
    La réponse pourrait venir de ce qu’on appelle des « brisure de symétrie » : matière et antimatière ne se comporte pas de la même manière. Plus précisément, une légère différence dans le mode de désintégration de certain particule primordial, dans les condition extrême qui ont due régner au cours de première fraction de seconde de l’univers, aura donné un petit avantage a la matière.
    L’idée peut paraître tordue, et pourtant.
    D’abord de telle dissymétrie de comportement entre matière et antimatière ont été observées en 1965, les américains James Cronin,val Fitchet Jim Christenson ainsi que le français rené Turley ont ainsi montre qu’une particule instable , le kaon neutre, viole au cours de sa désintégration matière antimatière.


    Ce que je viens de t’écrire, je l’ai lu sur la revue science et vie n°221 décembre 2002 hors série. Et si tu est plus intéressé l’e-mail du professeur de physique des particules Pierre Salati : salati@lapp.in2p3.fr

  26. #21
    pyrrhoss

    Que la matiere et l'antimatiere crée en quantitité egale s'annihile je suis d'accord, mais qu'on ne trouve pas d'antimatiere (même i une antiparticule avait été crée au cern)ne vient pas tout simplement qu'elle puisse aussi se repousser, une anti-gravité d'un côté, gravité de l'autre...?d'ou des "espace vide"

  27. #22
    Jeremy

    Oui et non.

    Non car on l'aurrait remarqué si les antiparticules avait une masse négative.
    Non car ca ne ferait pas d'espace vide, mais des anti galaxies / anti étoiles / ect ...

    Oui si tes particules ne sont pas dans notre univers.

  28. #23
    pyrrhoss

    Quand je faisais reference aux especes vides je voulais juste emprunter l'exression d'un post precedent le mien, car sinon j'aurais parlé d'anti galaxie etc...c'était juste pour le soucis de rester dans l'idée de la discussion.
    Ensuite pour le autres univers devenu moins theorique grace notamment à la théorie M, nous pouvons donneer toute sortes de propriétés aux particules les constituant, donc là ce ne sera que pure imagination.


    Donc il ne reste que ta mase négative, l'anti-gravité est un domaine de recherche qui ne fait pas que brasser de l'air...

  29. #24
    Jeremy

    Oui mais une antigalaxie ca antirayonne, or un antiphoton et un photon, donc on devrait les voire, d'où pas d'espace vide dans ce sens.

  30. Publicité
  31. #25
    pyrrhoss

    salut

    Je n'ai pas compris ton dernier post dans la synthaxe mais je vais faire avec.

    Autremement au llieu de repondre "oui" ou "non" je preferais des "peut être" ou des je "pense que" jutifié par le fait que l'on ne connait pas les proprietés fondamentales de l'anti-matiere: est elle ailleure dans notre unviers, n'existe t'elle simplement pas dans notre univers actuel(je ne parle pas là de sa naissance) etc...

    Pour l'espace vide, je tiens à preciser qu'il n'est pas vide si il 'était empli d'anti-matiere, un quiproquo a été entretenu me semble t'il.
    L'anti-matiere ne pouraait elle pas se cacher dans les particules elles mêmes, enfin certaine tres speciales, comme lorsque tu parles des photons.Sur un plan quantique le photon pourrait etre considéré comme comme sa propre anti-particule comme posséder une double charge et parité.
    L'anti-matiere ne pourrait alors exister que dans cette optique,je n'invente rien là c'est une theorie.

    Pour preciser mon idéé precedement exprimée sur deux mondes, un de matiere et un second d'anti-matiere, Alfven(desolé pour le prenom je ne l'ai plus en tête) nobel suedois avait émis l'hypothese que la matiere et l'anti-matiere ont bel et bien été créee en quantité égale (on aime beaucoup la symétrie)
    mais se repoussant.Comment cela est ce possible lorsque l'on sait que deux charges opposées s'attirent, ici il s'agit d'echelle electromagnétique: j'ai parlé encore dans un prededent post de la force de gravité, quelle est son rôle et peut elle selon sa nature sur le couple particule antiparticules les eloigner l'une de l'autre, surtout quand l'on sait que cette force regit la structure de tout l'univers.Nous aurions une frontiere d'annihilation trop distante de notre monde fait de matiere pour oberver un anti-monde.

    On en revient à une anti-gravité par là, mais qui serait completement contradictoire avec la RG, celle ci stipulant que tout corp plongé dans le vide provoque un effet d'attraction, cela vaudrait également pour de l'anti-matiere.

    Je pense également au principe de symetrie, autant de matiere que d'anti-matiere au big-bang, une idée repandue est la brisure de cette symetrie, le theoreme CPT (C pour la charge, P pour la repartition spaciale et T le temps)proposant une equivalence de principe, si un phenomene peut se produire pour une particule, la même probabilité doit se produire pour cette particule de charge contraire.
    Partant de là on se dit donc, autant de matiere que d'anti-matiere, mais voila si la symetrie entre C P et T était "isolée" il en serait tout autre.La symetrie est alors violée, des travaux dont je n'ai pas reference je m'en excuse l'ont demontré, en bref qu'une particule et son anti-particule n'interagissent pas de la même maniere.
    De là comment pourrait on affirmer qu'il y a autant de matiere que d'anti-matiere.

    Sakharov emis de ces preuves l'hypothese que si on pouvait violer cette symétrie CPT sur terre, pourquoi ne le serait elle pas dans l'univers.Donc des sa naissance, de tel sorte que la symétrie et conformement à la théorie du Big-bang, soit violée j'en pase les details (je donne les chiffres, 1 particule pour 1 milliards de couple particule-antiparticule)
    les couples particule anti-particule s'annihilants en energie(le plus bel exemple de E=mc²)la faible resultante de matiere subsistante aurait crée notre univers.

    Certe l'anti-matiere existe puisque l'on peut la creer, mais peut-être a t'elle disparu naturellement.
    Mais tout changeet les theories se contredisent, heureusement!

  32. #26
    Jeremy

    Oui .. heu .. peut être

    Je suis d'accord (enfin en partie), et désolé pour avant apparement on s'est mal compris. Et concernant la syntaxe ca vient d'une faute de frappe étant donné que sur ce forum, pour une obscure raison, on ne peut pas éditer ses posts.

    Pour le reste je développerai peut être plus tard (quand j'aurrai le temps ).

Discussions similaires

  1. Réponses: 52
    Dernier message: 04/06/2007, 10h51
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 24/05/2007, 22h48
  3. Où est passée l'antimatière primordiale ?
    Par Bip dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/05/2006, 19h51
  4. Où est passé l'antimatière ???
    Par Aonir dans le forum Archives
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/10/2005, 11h57