Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

mort dans l'espace



  1. #1
    tiguépard

    mort dans l'espace

    bonjour!!!!
    Excusez ma question naïve:
    De quoi meurt t'on en premier si l'on tombe dans l'espace?
    merci de votre patience...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    LittleBrain

    Re : mort dans l'espace

    salut,

    Je sais pas...
    De froid ? Parce qu'il fait pas chaud dans l'espace !
    Je sais même pas si le sang a le temps de bouillir...

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  4. #3
    Madarion

    Re : mort dans l'espace

    Bonjours,
    Il me semble que c'est la dépression de nos gaz en premier.

  5. #4
    DonPanic

    Re : mort dans l'espace

    Salut
    Citation Envoyé par LittleBrain
    Parce qu'il fait pas chaud dans l'espace !
    Le Vide n'a pas de température !

  6. #5
    Seb299792

    Re : mort dans l'espace

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Le Vide n'a pas de température !
    Oui mais quand tu t'y retrouve, tu n'est pas le vide toi .
    Et tu as une température qui évolue dans ce vide. Enfin je pense que c'est ce que voulait dire LittleBrain
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Plasma

    Re : mort dans l'espace

    Salut,

    Bon, je ne sais pas de quoi on meurt en premier, mais quelques éléments doivent entrer en ligne de compte.

    - Les rayons lumineux du Soleil, soit de la chaleur, te brûlent les parties qui y sont éclairées avec une température d'au moins 150°C et les parties de ton corps étant dans le noir gèlent avec une température maximale de -100°C.
    - Dans l'espace, vu la très base pression, il se pourrait (je ne suis pas sûr, je ne sais pas si c'est en lien unique ou partagé avec la pression du corps) que le sang bouillise (les liquides bouillisent plus rapidement lorsque la pression est plus base, mais n'en sont pas autant chaud)
    - La très base pression (qui est plus base que 300 millibars, niveau critique de pression qui entraînent la mort) fait que tes gaz internent, ayant une plus grande pression, prendront du volume. Mais tu n'exploseras pas, ta peau étant trop élastique. Tes organes vont éclater les uns après les autres: tu vas imploser.
    - Pas assez d'oxygène (très gros maximum de 0,9%, mais je pense qu'il y a un maximum de 0,09%), tu es asphyxié.
    - Il y a tous les maux non mortels, sauf peut-être à très long terme, mais néanmoins très inquiétant que subissent les personnes qui sont exposés à l'apesanteur (mal de l'espace [nausée, etc.], impression d'être enrhumé [le sang montant plus à la tête et au cou qu'habituellement, les vaisseaux sanguins grossisent], déterioration des muscles dits anti-gravitationnels [nous maintiennent debout sur Terre], déterioration des cellules osseuses [vu que les mouvements sont beaucoup aisés, les os travaillent moins, le corps leur enlève donc des nutriments, calcium je pense, os plus petits, donc plus fragiles], etc.)

    Rien de très inquiètant quoi

    Plasma

  9. Publicité
  10. #7
    DonPanic

    Re : mort dans l'espace

    Salut
    Citation Envoyé par Seb299792
    Oui mais quand tu t'y retrouve, tu n'est pas le vide toi .
    Et tu as une température qui évolue dans ce vide. Enfin je pense que c'est ce que voulait dire LittleBrain
    Faut voir les circonstances dans lesquelles on peut se retrouver dans le vide spatial,
    -en chemisette parce que t'étais dans une enceinte pressurisée qui vient de se casser
    -en vadrouille dehors habillé d'une combinaison spatiale et ya une fuite
    Dans tous cas tu as mille fois le temps de crever des effets de la dépressurisation par embolie gazeuse avant d'avoir froid par perte de chaleur due à ton rayonnement.
    Je maintiens que ce n'est certainement pas le froid qui te tuera dans le vide spatial

  11. #8
    napoleon|

    Re : mort dans l'espace

    ......Rien de très inquiètant quoi
    j'espere que c'est de l'humour!!!c'est tres inquietant tout ce que tu as dit la lol
    j'espere au moins que c'est une mort rapide et que ça n'est jamais arrivé, que ca n'arriveras jamais
    Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien. (Aristote)

  12. #9
    Opale68

    Re : mort dans l'espace

    Hello,

    Je suis ce topic depuis le début...
    Je me souviens de cette séquence dramatique du film "Mission vers Mars" et donc j'acquiesce avec DonPanic pour l'embolie gazeuse.
    (Scène où l'un des spationautes se sacrifie en retirant son casque)
    Je suppose que les auteurs du film ont dû se documenter sérieusement pour garder de la crédibilité car hormis les scènes "E.T." et la serre, le reste tient la route, je trouve.
    Ceci dit, immédiatement après l'embolie gazeuse, la cristallisation par le gel ne doit pas se faire attendre. La mort doit être quasiment instantanée, je suppose ...
    En tous les cas, ce n'est certainement pas le suicide le plus économique pour nous autres, les rampants ...
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  13. #10
    DonPanic

    Re : mort dans l'espace

    Citation Envoyé par Opale68
    Ceci dit, immédiatement après l'embolie gazeuse, la cristallisation par le gel ne doit pas se faire attendre. La mort doit être quasiment instantanée, je suppose ...
    Faut quelque temps pour mourir de froid.
    Dans l'espace, il n'y a aucune perte calorique par conduction. Il n'y a perte calorique que par rayonnement.
    Où avez-vous jouer qu'un être humain rayonnerait sa chaleur de manière "quasiment instantanée" dans le vide ?

  14. #11
    Narduccio

    Re : mort dans l'espace

    L'absence d'oxygène doit créer un choc oxyprive. en clair, on tombe instantanémant dans les pommes s'il y a moins d'une certaine proportion d'oxygène dans ce que nous respirons.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #12
    Opale68

    Re : mort dans l'espace

    Désolé si je n'étais parti que dans des spéculations subjectives ...
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  16. Publicité
  17. #13
    Chip

    Re : mort dans l'espace

    Citation Envoyé par Opale68
    Ceci dit, immédiatement après l'embolie gazeuse, la cristallisation par le gel ne doit pas se faire attendre. La mort doit être quasiment instantanée, je suppose ...
    Ce sont des idées reçues... auxquelles les documents suivants tordent le cou :

    http://imagine.gsfc.nasa.gov/docs/as...rs/970603.html
    http://www.sff.net/people/geoffrey.landis/vacuum.html

  18. #14
    Opale68

    Re : mort dans l'espace

    Merci, c'est beaucoup plus clair pour moi, maintenant.
    Que ce qui vient du coeur aille au coeur (L. van Beethoven)

  19. #15
    LittleBrain

    Re : mort dans l'espace

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Le Vide n'a pas de température !
    Le vide de l'espace est un quasi vide uniquement, tu devrais savoir ça DonPanic...

    Même si théoriquement tu as raison, étant donné le fond diffus cosmologique, dans le vide de l'espace, ta témpérature ne decendrait pas en dessous de 2,7° K, ce qui est bien une température même si pas très chaude ma foi.

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  20. #16
    DonPanic

    Re : mort dans l'espace

    Salut
    Citation Envoyé par LittleBrain
    étant donné le fond diffus cosmologique, dans le vide de l'espace, ta témpérature ne decendrait pas en dessous de 2,7° K, ce qui est bien une température même si pas très chaude ma foi.
    Faudrait pour ça être dans l'espace intergalactique très très loin de toute source de rayonnement stellaire.
    On n'y est pas encore. Faut déjà que le Soleil soit masqué pour en recevoir moins de rayonnement qu'on en émet.

  21. #17
    LittleBrain

    Re : mort dans l'espace

    Certes,

    On peut même dire que au Soleil, on risque plus de ressembler à une merguez bien cuite qu'à un glaçon... miam miam

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  22. #18
    Lord M

    Re : mort dans l'espace

    Salut !

    Le lien cité éclaircit pas mal de choses. Très intéressant.

    Par contre je suis intrigué par le fait que le phénomène d'embolie soit si peu important. Il me semblait que lors des remontées trop rapides de plongeurs sous marins, les embolies étaient quasi instantanées. Quelqu'un aurait des informations la dessus ?
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  23. Publicité
  24. #19
    DonPanic

    Re : mort dans l'espace

    Salut
    Grossomodo, ce qui se passe dans le système sanguin de X pression atmosphèrique à 1 est différent de 1 pression atmosphèrique à 0.
    Il semble que la pression artérielle soit suffisante pour s'opposer à l'embolie gazeuse, et que le plus gros risque de dégats soit le fait de la dilatation brutale de ce qui est déjà à l'état gazeux dans l'organisme.

Discussions similaires

  1. HPLC pic dans le volume mort
    Par floflo45 dans le forum Chimie
    Réponses: 19
    Dernier message: 05/05/2009, 16h01
  2. Mort dans l'espace
    Par StefanL dans le forum Archives
    Réponses: 26
    Dernier message: 04/06/2006, 22h31
  3. La mort cellulaire dans un arbre
    Par Sithis dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/12/2005, 00h40
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 22h11
  5. la mort dans les théories de l'évolution
    Par Myke dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/03/2005, 12h48