Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Mort dans l'espace



  1. #1
    StefanL

    Mort dans l'espace


    ------

    Bonjour,

    Je l'admets, je ne lance pas un sujet très gai mais je suis curieux de savoir ce qui adviendrait du corps d'un homme dans l'espace (les conditions y étant si différentes que sur Terre)
    J'imagine que forcément ca dépendrait de tout un tas de facteur: sa distance par rapport au soleil, le fait qu'il soit dans une zone "vide" ou qu'au contraire il soit amené à heurter des déchets en suspend (poussiere etc), de sa combinaison (ou du fait qu'il n'ai justement pas de combinaison etc....)

    J'imagine dans le cas d'un astronaute, en orbite autour de la Terre qui aurait eu la malchance de se détacher de son vaisseau, que sa combinaison serait tout d'abord criblée de tous les déchets orbitants autour de la terre. Au bout d'un moment, avec sa combinaison de plus en plus en lambeaux, il finirait par etre exposé au "vide" et serait tour a tour alors de plus en plus brulé par le soleil direct puis gelé avec constamment des impactes de poussieres et autres...
    J'imagine que ce ne serait pas beau à voir.

    Si par contre j'étais dans une zone plus loin qu'Uranus par exemple, sans poussiere ou autre sans etre en orbite autour d'un asteroide ou d'une autre planete. Je serais encore brulé par le soleil ou déterioré par quelque chose? ou bien est ce que mon corps pourrait se conserver sur 1000 ans?

    ... Puisque les marins avaient la mer comme cimetiere, les astronautes auront ils un jour l'espace pour eux?

    Cordialement,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    predigny

    Re : Mort dans l'espace

    Loin du soleil, la question revient à évaluer la durée de "vie" d'un glaçon de 80kg dans le vide et à une température de -200°C. Bon, je lance les enchères :1 millions d'années. Au bout de ce temps, on peut estimer que le glaçon se sera sublimé. Le squelette pourrait bien vivre 100 fois plus longtemps.

  4. #3
    StefanL

    Re : Mort dans l'espace

    Il n'y aurait aucune décomposition alors, ni de décomposition "naturelle" à cause de l'oxygene, ni sans oxygene à cause de bacteries.
    En cas de combinaison spatiale, les reserves d'oxygene ne suffiront pas à "oxyder" le corps (est ce que c'est bien ca) (Par contre l'odeur à l'interieur de la combinaison serait je pense insoutenable... de quoi retuer un mort haha)

    Non blague à part, je pensais qu'on blanchirait un peu des cheveux et de toute partie qui attire un peu plus la lumiere comme quand on déplace un meuble et que l'on voit l'effet de la lumiere sur le papier paint en comparant avec celui qui n'a pas été exposé...

    Apres tout dans les films d'action de sci fi, on peut voir des dizaines de morts dans l'espace mais... et après?

    Merci Predigny, quelqu'un confirme la durée de vie du glacon?

  5. #4
    jeanmiy

    Re : Mort dans l'espace

    Il est sur terre des momies très anciennes encore bien conservée malgré une exposition à l'oxygène (même dans un air stagnant dans le fond d'une cavité bouchée, à travers des bandelettes et un sarcophage, je l'accorde...) ou du moins à l'air ambiant.

    Alors un corp à -200°C sans oxygène, ça doit durer un bout... Si tu te satéllise façon comète on pourra reparler de toi dans un moment quand tu repasseras dans la région...

  6. #5
    Gilgamesh

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par StefanL
    J'imagine dans le cas d'un astronaute, en orbite autour de la Terre qui aurait eu la malchance de se détacher de son vaisseau, que sa combinaison serait tout d'abord
    criblée de tous les déchets orbitants autour de la terre.
    Les proba de collisions sont tout de même assez minimes. C'est plus les UV qui seront agressifs.

    a+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    aziz bleu blanc belge

    Re : Mort dans l'espace

    Bonjour a tous.

    Sans combinaison spaciale, c'est la décompression explosive assurée. Avis aux amateurs.

    Bonne nuit.
    Quelqu'un qui pense comme moi ne peut etre complètement mauvais. (de mon point de vue, hein !)

  9. Publicité
  10. #7
    Garion

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par aziz bleu blanc belge
    Sans combinaison spaciale, c'est la décompression explosive assurée. Avis aux amateurs.
    Absolument pas.

  11. #8
    DonPanic

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par aziz bleu blanc belge
    Sans combinaison spaciale, c'est la décompression explosive assurée. Avis aux amateurs.
    Citation Envoyé par Garion
    Absolument pas.
    C'est parce qu'Aziz retient son souffle en cas de décompression qu'il se fait exploser
    http://translate.google.com/translat...fr:eek:fficial

  12. #9
    Tawahi-Kiwi

    Re : Mort dans l'espace

    moi qui croyait que ça faisait comme les Gremlins dans les fours à micro-ondes !!!

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  13. #10
    predigny

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi
    moi qui croyait que ça faisait comme les Gremlins dans les fours à micro-ondes !!!
    Hé les jeunes ! Vous avez tord de prendre ce problème à la légère ! qui sait si un jour vous ne serez pas concernés.

  14. #11
    DonPanic

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par predigny
    Hé les jeunes ! Vous avez tord de prendre ce problème à la légère ! qui sait si un jour vous ne serez pas concernés.
    C'est déjà prévu
    Citation Envoyé par DonPanic
    Pour de raisons de sécurité, en cas d'accident de décompression, (...)Typiquement, les sas sont placés de manière à être à moins de 20 secondes de marche les uns des autres.
    C'est qu'on ne badine pas avec la sécurité, nouzautres colons
    Dernière modification par DonPanic ; 03/06/2006 à 13h12.

  15. #12
    StefanL

    Re : Mort dans l'espace

    Merci pour le lien.
    Il faut donc expirer lors d'une décompression totale.
    10 secondes pour réagir et pas une mort instantannée (j'aurais cru avec par exemple un odem cerebral fatal)

    Apparemment le froid spatial n'est pas sympatique certes mais pas spécialement dangeureux en un premier temps (si je ne m'abuse)
    Qu'en serait il d'une exposition direct au soleil. Une Peau tout de suite brulée? J'imagine.
    Quant à d'éventuelles cérémonies funebres spatiales, il faudra envisager alors des dépressurisations progressives pour eviter le risque de gonfler a cause d'air stagnant dans les intestins poumons ou ailleurs. (Si je ne me trompe pas trop)

    Ensuite, on est toujours sur notre théorie du glacon? durée de vie ou plutot de conservation de plusieurs millénaires au moins?

  16. Publicité
  17. #13
    quetzal

    Re : Mort dans l'espace

    hm, le frois spatial a mon avis doit certainement congelé quelqu'un en quelques seconde, -170°c ça calme son homme.. et idem en cas d'exposition solaire, grillé sur place 135°c

    la dépréssurisation en-soi doit-etre une sacré surprise, ejecté par l'explosion de la soute coté soleil grillé sur place puis rentré dans l'ombre de la terre, congélé en moins de deux..

    pret pour le conditionement final en barquette.

  18. #14
    doryphore

    Re : Mort dans l'espace

    Dans toute science, quand on n'est pas sûr il faut expérimenter...
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  19. #15
    ananda

    Re : Mort dans l'espace

    Yo !
    En résumé il se passe quoi si on met un homme nu comme un vers dans l'espace ?
    Il y a sublimation (solide-->gaz) instantanée à cause du vide ? Ou à cause de la basse température, tout se fige comme un glaçon ?
    Je sais a priori qu'il est question de diagramme de phases (clapeyron ?) mais mes compétences en physique s'arrête là....vous avez la solution ?

    a+

  20. #16
    doryphore

    Smile Re : Mort dans l'espace

    A moins d'être très proche d'une étoile, il n'y aura pas de sublimation instantanée mais je pense que dans les condition de pression du "vide" interplanétaire, le corps humain aurait effectivement plutôt tendance à se sublimer qu'à fondre.
    "Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes..." Snake Plisskein

  21. #17
    Gilgamesh

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par ananda
    Yo !
    En résumé il se passe quoi si on met un homme nu comme un vers dans l'espace ?
    Il y a sublimation (solide-->gaz) instantanée à cause du vide ? Ou à cause de la basse température, tout se fige comme un glaçon ?
    a+
    En résumé il ne se passe pas grand chose de spectaculaire. L'air est expirée brutalement. L'eau libre s'évapore très rapidement en effet (bouche sèche...). Mais la résistance des tissus est largement suffisante pour contenir l'eau des tissus. Perte de connaissance dans la minute...

    Pour ce qui est des échanges de chaleur : le corps à l'ombre rayonne une centaine de watt (ça dépend de la température de la peau). Sachant que sa capacité calorifique est environ de 4 kJ/kg, on a une Cp globale de disons 10 MJ pour un corps de 75 kg entre 37°C à 0°C

    Disons qu'il rayonne 15 kJ par minutes, ça te donne le refroidissement initial de 1°C par quart d'heure. Spa foudroyant . D'autant que plus il se refroidit (ce topic est résolument macabre) moins il rayonne...

    Et bien sûr, s'il est au Soleil, il reçoit 1400 W par m²... Et là il se réchauffe.

    Donc en condition normale (non abritée du Soleil), le corps du malheureux n'est nullement préservé de la décomposition.

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 03/06/2006 à 19h26.

  22. #18
    StefanL

    Re : Mort dans l'espace

    Ce serait interessant de voir la formule permettant de calculer la chaleur par rapport à la distance au soleil.
    En allant faire un voyage vers jupiter, peut etre qu'il fait tout juste la bonne temperature dans l'espace. (A moins qu'il ne faille carrément sortir du systeme solaire?)
    A cette hypotétique "distance idéale", les rayons du soleil seraient quand meme tres dangeureux car non filtré à moins que je ne m'avance trop encore une fois. Cancer de la peau à prévoir peut etre.

    Merci pour la patience dont vous faites preuve en répondant à mes questions. Je m'interesse comme beaucoup à ce qui touche à l'espace, mais je n'ai malheureusement pas de connaissances nécessaires.

  23. Publicité
  24. #19
    Gilgamesh

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par StefanL
    Ce serait interessant de voir la formule permettant de calculer la chaleur par rapport à la distance au soleil.
    Pour la puissance rayonnée à l'ombre évidemment ça ne change pas.

    Pour la puissance P reçue du Soleil :
    P = P0(D/D0

    où P0 est la cte solaire (P reçu au niveau de l'orbite terrestre, soit 1400 W/m²), D0 le diamètre de l'orbite terrestre (1 ua = 150 Mkm) et D la distance considérée.

    Après faut choisir : à l'ombre ou au Soleil ? proche ou pas d'une planète ?

    En allant faire un voyage vers jupiter, peut etre qu'il fait tout juste la bonne temperature dans l'espace. (A moins qu'il ne faille carrément sortir du systeme solaire?)
    Oui mais attention quand on parle de température.

    L'espace est vide (essentiellement) donc la température dans l'espace n'a aucun intérêt (pour l'essentiel). Ce qui compte c'est la température de rayonnement de la "parois" qui fait face à l'objet. En orbite terrestre, tu reçois le rayonnement de la Terre sur tout une moitié du corps. Ce rayonnement est constitué du flux d'albédo (le rayonnement solaire reflechie par la planète) et de son rayonnement thermique dans l'IR. Ensuite faut considérer la fraction d'angle solide qu'occupe la planète dans ton champs de vision.

    Si la planète est très éloignée, au point d'être ponctuelle, toute ta parois est constitué par le "fond du ciel" en l'occurence l'espace profond de température ~ 3K (toujours si tu es à l'ombre évidemment).

    Une fois que tu as la température de rayonnement sur la totalité de la sphère qui t'entoures, ça te donne le flux de rayonnement que tu reçoit et il faut avoir le coefficient d'emmissivité et d'absorptivité de ton corps. Bon bah ça tu peux pas le deviner... J'ai aucune idée de ce que ça donne pour la peau humaine (mon dieu comme c'est macabre)

    La température d'équilibre est donnée par



    désigne la cte de Stefan (5,67E-8 J.K-4.m-2.s-1)


    vala, vala, à ta calculette


    a+

  25. #20
    aziz bleu blanc belge

    Re : Mort dans l'espace

    hello

    Pour ce qui est de la résistance du corps humain aux temperature negative, je sais qu'une équipe de foot fait entrer ses joueur dans une chambre a -110 degres pendant une minute, il parrait que ca augmente les performances physiques. Dans quelle mesure je ne sais pas mais sa ce fait.

    a+
    Quelqu'un qui pense comme moi ne peut etre complètement mauvais. (de mon point de vue, hein !)

  26. #21
    DonPanic

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par aziz bleu blanc belge
    il parrait que ca augmente les performances physiques. Dans quelle mesure je ne sais pas mais sa ce fait.
    Ca les allège de leurs oreilles, de quelques doigts et quelques orteils

  27. #22
    aziz bleu blanc belge

    Re : Mort dans l'espace

    Je sais que non, je l'ai vu a la télé, l'action se fait plus sur l'interaction entre les gaz dans les poumons.

    a+
    Quelqu'un qui pense comme moi ne peut etre complètement mauvais. (de mon point de vue, hein !)

  28. #23
    predigny

    Re : Mort dans l'espace

    Le froid et le vide, ce sont les deux ingrédients de la lyophilisation. Notre cosmonaute va donc se retrouver à l'état de viande lyophilisée, totalement déhydratée et très stable. Très loin d'un soleil il devrait pouvoir rester ainsi pendant des temps incommensurables (milliards d'années) seuls le rayons cosmiques finiront par lui arracher un par un ses atomes.
    Une petite pensée pour cette momie spaciale...

  29. #24
    StefanL

    Re : Mort dans l'espace

    merci Gilgamesh,

    J'ai juste a reprendre l'explication calmement chez moi. Je pense que l'on peut donc conclure que dans l'espace, le premier des dangers ne vient donc pas de la temperature. Ok on a une moitié du corps non exposée qui a vraiment froid, mais si des footballers le font hahaha.

    Pour simplifier la lecture de mes prochaines questions, je vais donner un titre à chaque partie

    1)Combinaison moulante
    Si on supporte relativement bien les ecarts de temperatures apparemment (et ce, si on est suffisamment éloignées du soleil) on supporte beaucoup moins le vide qui provoque d'apres le lien un peu plus haut, une mort rapide en un temps d'environ 2 minutes.
    Cela m'emmene sur un autre point, en admettant qu'on soit suffisamment loin du soleil, sera t on toujours obligés de revetir des scaphandres à la Tintin "on a marché sur la lune" ou est ce que des tenues moulantes auraient les capacitées necessaires pour prévenir au vide. (Aaaaalala, je suis en train de me rememorer toutes les series de SF avec des combinaisons "de plongée" pour aller dans l'espace), resistantes mais souple au moins pour mouler le corps et pour plier les membres.

    2)Retenir son souffle
    Sinon je pars dans un "encore plus hors sujet" en demandant si un type d'animal pourrait resister à l'état naturel au vide (pas a la temperature mais au vide dans un premier temps). Un insecte peut etre, s'il est suffisamment puissant pour garder son oxygene.
    A moins que l'homme ne soit lui meme capable de survivre dans le vide et de rester éveillé plus de 10 secondes en respirant un substitut à l'oxygene mis sous forme de liquide (comme dans le film abysse par exemple).
    Dans ce cas on peut retenir son souffle j'imagine.


    3)Devenir Albinos
    Pour ce qui est de mon "cimetiere de l'espace", les "pensionnaires" seront tous contrains de perdre leur pigmentation en un premier temps si je ne m'abuse. Les pigmentations foncées absorbant mieux la lumiere, elles seraient détruit d'abord, notre corps se conserverait longtemps dans l'espace mais on finirait tous albinos avec des vetements blancs.

    PS

    Rassurez vous, je ne prépare pas un meurtre qui consisterait à "pousser" quelqu'un dans l'espace pour qu'il se vide et que ca passe pour un accident hahaha.
    Dernière modification par StefanL ; 04/06/2006 à 17h31.

  30. Publicité
  31. #25
    DonPanic

    Re : Mort dans l'espace

    Citation Envoyé par StefanL
    Les pigmentations foncées absorbant mieux la lumiere, elles seraient détruit d'abord, notre corps se conserverait longtemps dans l'espace mais on finirait tous albinos avec des vetements blancs.
    Ben non, la résistance des pigments à la décoloration n'est pas dépendante de leur tonalité, mais de leur cohésion chimique.
    Tu peux attendre très très longtemps avant d'avoir décoloré des pigments à base d'oxydes de fer, par exemple

  32. #26
    Gilgamesh

    Re : Mort dans l'espace

    Au passage à corriger :
    P = P0(D0/D

    Citation Envoyé par StefanL
    1)Combinaison moulante
    Si on supporte relativement bien les ecarts de temperatures apparemment (et ce, si on est suffisamment éloignées du soleil) on supporte beaucoup moins le vide qui provoque d'apres le lien un peu plus haut, une mort rapide en un temps d'environ 2 minutes.
    Cela m'emmene sur un autre point, en admettant qu'on soit suffisamment loin du soleil, sera t on toujours obligés de revetir des scaphandres à la Tintin "on a marché sur la lune" ou est ce que des tenues moulantes auraient les capacitées necessaires pour prévenir au vide. (Aaaaalala, je suis en train de me rememorer toutes les series de SF avec des combinaisons "de plongée" pour aller dans l'espace), resistantes mais souple au moins pour mouler le corps et pour plier les membres.
    Ah oui, faut pressuriser car la surpression interne est douloureuse. Sur tout le corps, bonjour. En très peu de temps je pense qu'il est à prévoir toutes sortes de lésions, oedemes, hématome et autres épanchements sympas. Un scaphandre costaud c'est clairement pas un luxe.


    2)Retenir son souffle
    Sinon je pars dans un "encore plus hors sujet" en demandant si un type d'animal pourrait resister à l'état naturel au vide (pas a la temperature mais au vide dans un premier temps). Un insecte peut etre, s'il est suffisamment puissant pour garder son oxygene.
    A moins que l'homme ne soit lui meme capable de survivre dans le vide et de rester éveillé plus de 10 secondes en respirant un substitut à l'oxygene mis sous forme de liquide (comme dans le film abysse par exemple).
    Dans ce cas on peut retenir son souffle j'imagine.
    Non, impossibeule. Ou alors, mais sans garantie, respirer un mélange très riche (O2 pur) à 0,2 bar...

    Un des tissus le plus délicat du corps humain, c'est sans doute celui qui compose l'alvéole pulmonaire. La cage thoracique n'est pas faite pour supporter une surpression de 1 bar et c'est le poumon qui va trinquer.

    Dans l'autre sens (surpression externe), c'est ce qui provoque des lésions mortelles en cas d'explosion chez des personnes qui sans être touchées par des éclats sont victimes d'un "blast" (passage d'une onde de choc).

    La consigne, si tu veux limiter les dégâts quand tu prévois d'être comotionné par une onde de choc, c'est de laisser tes poumons exprimer librement l'air qu'ils contiennent.

    3)Devenir Albinos
    Pour ce qui est de mon "cimetiere de l'espace", les "pensionnaires" seront tous contrains de perdre leur pigmentation en un premier temps si je ne m'abuse. Les pigmentations foncées absorbant mieux la lumiere, elles seraient détruit d'abord, notre corps se conserverait longtemps dans l'espace mais on finirait tous albinos avec des vetements blancs.
    Ouais, là on entre dans des considérations chimiques, voire biochimiques, assez complexes. Assez... Je vote également pour dire que certains pigments résistent longtemps. Et puis à mon avis, il y aura encore assez d'eau pour entammer les premières réactions de putréfactions, les bactéries de l'intestin (au moins certaines) arriveront à se multiplier dans les tissus encore riches en eau via une lésion quelconque et le processus ne s'interrompera que quand l'eau aura completement diffusé au dehors ; cela devrait prendre pas mal de temps. Avant d'arriver à l'état de corn flake, la dépouille aura eut le temps d'évoluer avec production de toute sorte de produits secondaires du catabolisme post mortem (en relation avec la température d'ailleurs) plein de jolies couleurs qui rendent la mort si attrayantes. Au bilan je vote pour un teint allant du rouge-brun au noirâtre.

    a+

    Bon, allons dîner. Ah non, tiens, plus faim.
    Dernière modification par Gilgamesh ; 04/06/2006 à 20h23.

  33. #27
    StefanL

    Re : Mort dans l'espace

    oups, je suis donc out sur toute la ligne.

    1
    aaaalalaa, ca ne sera pas tres fashion les rendez vous dans l'espace alors. "Cherie, tu as un tres jolie scaphandre, viens on va picniquer en regardant orion. Préparons donc nos substitus alimentaire"
    Un peu de romantisme qui disparait. Pas non plus de soutiens gorge en aluminum et toutes ces tenues géniales d'il y a 50 ans, lorsqu'on nous promettait qu'on habiterait sur la lune en 2000.

    2
    Dommage, on aurait pu avoir des sorties assez "tonifiantes" à 3 degres kelvin si on avait pu etre enn apnée dans l'espace , à l'image des traditions nordiques: se rouler dans la neige apres un bon sona.
    Peut etre que si on se fait remplacer les poumons... (hahaha SF totale)

    en 3
    Excusez moi, j'ai du confondre le corps humain avec une statue taille réelle couverte de peinture à nettoyer au laser.

    L'espace n'est pas vraiment une zone hospitaliere donc... non pas que je ne me l'imaginais pas,mais à ce point.


    Bon, dans la vie il n'y a pas de problemes, que des solutions. Si je voulais malgré tout sortir dans l'espace sans scaphandre, il y aurait peut etre moyen de conserver ma pression en me mettant dans une de ces bulles de SF, soit maintenue autour d'un point par un champs electro magnétique, soit "espassophobe", une bulle de matiere plus ou moins visqueuse qui maintiendrait une pression autour de l'individu.
    Meme si je doute de la plausibilité de ce genre de systeme.

Discussions similaires

  1. HPLC pic dans le volume mort
    Par floflo45 dans le forum Chimie
    Réponses: 19
    Dernier message: 05/05/2009, 17h01
  2. La mort cellulaire dans un arbre
    Par Sithis dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/12/2005, 01h40
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 11/09/2005, 23h11
  4. mort dans l'espace
    Par tiguépard dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/05/2005, 10h17
  5. la mort dans les théories de l'évolution
    Par Myke dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/03/2005, 13h48