Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

chaleur



  1. #1
    jerthal

    chaleur


    ------

    La chaleur qui nous parvient du soleil est dûe , me semble t il , à la transformation en energie des photons entrant en contact avec l atmosphère . La question que je me pose est : pourquoi fait il si chaud sur Mercure qui est pratiquement dépourvue d atmosphère ?
    Merci de votre réponse .

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Andrei2010

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par jerthal Voir le message
    pourquoi fait il si chaud sur Mercure qui est pratiquement dépourvue d atmosphère ?
    Faute d'une atmosphère suffisament dense pour diffuser et conserver la chaleur, seul le sol est surchauffé par le rayonnement solaire.

  4. #3
    Tofix

    Re : chaleur

    Salut, il ne fait pas chaud partout sur Mercure.

    Ne pas oublier que la planète est beaucoup plus proche du soleil que la Terre. Elle est donc soumis à un rayonnement plus intense. L'atmosphère terrestre sert aussi de protection aux rayonnements de notre étoile (je ne parle volontairement pas du champ magnétique vu la question initiale), sur Mercure elle est quasi-inexistante. Pas d'effet de serre donc, mais un joli effet "grille-pain" qui n'a cour que sur les surfaces directement exposées. D'où "il ne fait pas chaud partout sur Mercure".

    Plus de détails ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mercure...ons_de_surface
    Amicalement, Christophe.

  5. #4
    mach3
    Modérateur

    Re : chaleur

    il ne fait pas chaud partout sur Mercure.
    Je dirais même que pendant la nuit mercurienne ça caille sévère!!

    A noter qu'il fait plus chaud sur vénus (et de jour comme de nuit) alors qu'elle est plus loin du soleil : on voit bien là le rôle de l'atmosphère.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    skyzboob

    Re : chaleur

    Bonjour,

    Il ne fait pas chaud du tout sur mercure. C'est juste le sol qui est brulant et il faut un masque de soudeur comme lunette de soleil. A part cela comme il n'y a pas d'atmosphere il fait bon comme tout. Bien sur, la reverbertion chauffe un peu, le soleil aussi, a cette distance.

    Le plus déroutant c'est les saisons. Pour avoir une maison bien situé il faut qu'elle ai des roues et qu'elle poursuive le crepuscule a bonne distance...

  8. #6
    Tofix

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Bonjour,

    Il ne fait pas chaud du tout sur mercure. C'est juste le sol qui est brulant et il faut un masque de soudeur comme lunette de soleil. A part cela comme il n'y a pas d'atmosphere il fait bon comme tout. ...
    Ben si, tu sera soumis aux mêmes rayonnements que la planète. Jettes un œil sur les valeurs de températures observées en suivant le lien que j'ai fourni.
    Dernière modification par Tofix ; 12/07/2011 à 18h21.
    Amicalement, Christophe.

  9. Publicité
  10. #7
    Carcharodon

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    A part cela comme il n'y a pas d'atmosphere il fait bon comme tout.
    zéé
    Température de surface :
    Maximum : 700 K (427 °C)
    Moyenne : 442 K (169 °C)
    Minimum : 90 K (-183 °C)

    C'est ça que t'appelles "faire bon comme tout" ?
    moi j’appelle ça un enfer total.
    C'est carrément la planète la plus infernale du système solaire.
    Une amplitude thermique de + de 600 K...
    Aucun moyen de lutter contre ça, ni d’espérer un jour y poser le pied (nonobstant les problèmes d'accès).
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  11. #8
    skyzboob

    Re : chaleur

    Le toit de ma maison est plat et fait de matériaux réfractaire, c'est un carré de 60 métres de coté d'une epaisseur de 50 cm a une hauteur de deux métres. Ma terrasse est faites d'acier pour stocker la chaleur. Les vitres de ma veranda ont été traité UV et IR. Je t'assure qu'il fait tres bon. C'est les maçons qui en ont...

    Jamais un plus lourd que l'air ne volera

  12. #9
    skyzboob

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    zéé
    Température de surface :
    Maximum : 700 K (427 °C)
    Moyenne : 442 K (169 °C)
    Minimum : 90 K (-183 °C)

    C'est ça que t'appelles "faire bon comme tout" ?
    moi j’appelle ça un enfer total.
    C'est carrément la planète la plus infernale du système solaire.
    Une amplitude thermique de + de 600 K...
    Aucun moyen de lutter contre ça, ni d’espérer un jour y poser le pied (nonobstant les problèmes d'accès).
    Le plus dangereux sur mercure a mes yeux sont de la nature des rayonnements. Pas la chaleur.

    Toutes ces valeurs restent tres inférieure aux conditions qui régnent dans le four de l'acierie où je travaille. J'ai vu, de mes yeux, des opérateurs travailler à proximité. Descendre même dedans pour deboucher le trou de coulée, peu de temps apres...

  13. #10
    jerthal

    Re : chaleur

    Merci de vos réponses , qui ne satisfont pas ma curiosité . Je sais que l une des faces de Mercure est très chaude et l autre extrêmement froide . Mais pourquoi le soleil chauffe t il la face exposée si les photons qu il émet ne rencontrent pas d atmosphère ? Puisque les photons , par exemple , réchauffent la terre en heurtant les particules de l atmosphère , perdant ainsi de l énergie qui se transforme en chaleur ? Ou alors c est en entrant en contact avec le sol que ces photons libèrent de la chaleur ?

  14. #11
    skyzboob

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par jerthal Voir le message
    Merci de vos réponses , qui ne satisfont pas ma curiosité . Je sais que l une des faces de Mercure est très chaude et l autre extrêmement froide . Mais pourquoi le soleil chauffe t il la face exposée si les photons qu il émet ne rencontrent pas d atmosphère ? Puisque les photons , par exemple , réchauffent la terre en heurtant les particules de l atmosphère , perdant ainsi de l énergie qui se transforme en chaleur ? Ou alors c est en entrant en contact avec le sol que ces photons libèrent de la chaleur ?
    Si tu lis l'article mentionné plus haut tu verras l'explication. Le spectre solaire arrive presque intégralement. Les quelques molécules et poussiéres ne saurait ne pas acquérir beaucoup d'energie. Quand a savoir le fin mot. Il faut se renseigner sur les données enregistré par les quelques sondes qui ont, difficilement, exploré cette planéte.

    Je n'en sais rien. J'essaye juste de répondre. Le promoteur a dù m'arnaquer quelque part.

  15. #12
    skyzboob

    Re : chaleur

    Correction la sonde, Mariner 10 qui a enregistré les données, haut la main . Messenger semble devoir receuillir des données en ce moment?

    Quelqu'un a des nouvelles de Messenger?

  16. Publicité
  17. #13
    Glitcheur

    Re : chaleur

    Quand les rayons du soleil touchent la Terre, cela émet des Infrarouges ce qui ne réchauffe pas énormément la Terre, mais l'atmosphère permet grâce à l'effet de serre de maintenir la chaleur et de réchauffer un peu partout.
    De plus l'atmosphère terrestre renvoi les UV ce qui nous permet de pas cramer (pas sur, besoin de confirmation svp).

    Puisque Mercure n'a pas d'atmoshpère d'un côté il fait très chaud, de l'autre très froid.
    Mercure, étant beaucoup plus proche du soleil et n'ayant pas d'atmosphère reçoit directement les rayons du soleil (un rayonnement 7 fois plus intense que celui que la Terre reçoit).

    Donc mercure c'est très chaud.
    Mais il y a plus chaud: Venus, où l'effet de serre est beaucoup plus important que celui sur Terre.

  18. #14
    Tofix

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par Glitcheur Voir le message
    ...
    Donc mercure c'est très chaud.
    Mais il y a plus chaud: Venus, où l'effet de serre est beaucoup plus important que celui sur Terre.
    Oui, mais ce que ne comprend pas jerthal, c'est l'effet du rayonnement justement.
    jesthal: pense au grille-pain, demande toi par exemple quel est la différence entre un four et un grille pain. L'un a besoin d'une matière convectrice (l'air du four, la chaire et l'eau de l'aliment ...), l'autre s'en contre-fout royalement.

    Bon appétit
    Dernière modification par Tofix ; 12/07/2011 à 21h40. Motif: "généralisation"
    Amicalement, Christophe.

  19. #15
    Carcharodon

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Toutes ces valeurs restent tres inférieure aux conditions qui régnent dans le four de l'acierie où je travaille. J'ai vu, de mes yeux, des opérateurs travailler à proximité. Descendre même dedans pour deboucher le trou de coulée, peu de temps apres...
    Rien a voir entre une source très ponctuelle de rayonnement et un environnement radiatif.
    Tu peux te tenir a moins d'un mètre d'un bout de lave isolé, mais pas a moins de plusieurs dizaines de mètres de la bouche d'un volcan.
    Donc ton exemple n'est pas adapté.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  20. #16
    Carcharodon

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par jerthal Voir le message
    Ou alors c est en entrant en contact avec le sol que ces photons libèrent de la chaleur ?
    En frappant le sol, les photons communiquent leur énergie a celui-ci en augmentant l'agitation moléculaire (c'est simplement ça, la chaleur : le degré d'excitation des particules ou molécules).
    Que le milieu soit gazeux (atmosphère) liquide (océan), ou solide (sol), c'est la même chose.
    Sur Mercure, comme le sol reçoit en permanence des quantités importantes de rayonnement, il l'accumule et la restitue => le sol devient brulant et irradie lui aussi de la chaleur.
    Et comme ça se passe sur une étendue prodigieuse, ça donne un environnement radiatif très hostile sur toute la surface de mercure qui est exposée au rayonnement solaire.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  21. #17
    Saint-Sandouz

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par jerthal Voir le message
    La chaleur qui nous parvient du soleil est dûe , me semble t il , à la transformation en energie des photons entrant en contact avec l atmosphère . La question que je me pose est : pourquoi fait il si chaud sur Mercure qui est pratiquement dépourvue d atmosphère ?
    Mettons les choses au point :
    Ce qui nous provient du soleil est un rayonnement électromagnétique, donc composé de photons, et vecteur d’énergie.
    L’échauffement de l’atmosphère directement par le rayonnement solaire est relativement minime car elle est transparente à une grande partie des longueurs d’onde les plus énergétiques du soleil. C’est surtout la terre et l’océan qui reçoivent l’essentiel du rayonnement et qui s’échauffent et échauffent en retour l’atmosphère essentiellement par convection.
    On peut s’en rendre compte lors de premiers beaux jours : le soleil donne à plein et pourtant la température peut mettre plusieurs jours à monter. C’est que le sol a une inertie thermique énorme, contrairement à l’air, et qu’il faut d’abord que sa température monte pour celle de l’air monte aussi.

    Sur Mercure ou sur la Lune qui n’ont pas d’atmosphère, comme d’autres l’ont dit, les températures relevées sont évidemment celles du sol. Un objet posé sur le sol mercurien en plein jour recevrait à la fois le rayonnement du sol et celui du soleil.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  22. #18
    Zefram Cochrane

    Re : chaleur

    Bonjour,

    ###inutile de commenter une signature quand elle est ironique###

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    .

    Sur Mercure ou sur la Lune qui n’ont pas d’atmosphère, comme d’autres l’ont dit, les températures relevées sont évidemment celles du sol. Un objet posé sur le sol mercurien en plein jour recevrait à la fois le rayonnement du sol et celui du soleil.

    ND
    Votre affirmation est partiellement fausse:
    la rayonnement thermique de la Terre trouve son origine dans son activité volcanique.
    Mercure, la Lune et dans une moindre mesure Mars en sont dénuées, la température du sol de ces planètes provient du rayonnement solaire.
    zefram
    Dernière modification par Gilgamesh ; 17/07/2011 à 13h37.

  23. Publicité
  24. #19
    Carcharodon

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par Zefram Cochrane Voir le message
    Votre affirmation est partiellement fausse:
    la rayonnement thermique de la Terre trouve son origine dans son activité volcanique.
    Mercure, la Lune et dans une moindre mesure Mars en sont dénuées, la température du sol de ces planètes provient du rayonnement solaire.
    zefram
    En l’occurrence le rayonnement du sol dont il parle est celui qui est consécutif à la restitution du rayonnement solaire, ça me semble évident dans sa description
    L'effet miroir.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  25. #20
    Xoxopixo

    Re : chaleur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Zephram Cochrane
    Mercure, la Lune et dans une moindre mesure Mars en sont dénuées, la température du sol de ces planètes provient du rayonnement solaire
    Ce n'est pas tout à fait exact.

    La temperature au sol est la résultante de l'équilibre de toutes les energies.
    Ces energies se présentent sous forme d'ondes electromagnetiques de longueur variables.

    Il y a donc:
    - la géothermie

    - le flux solaire entrant net, si on retire le flux solaire réémis (on parle d'albédo)
    Citation Envoyé par Wikipedia
    L'albédo, grandeur sans dimension, est le rapport de l'énergie solaire réfléchie par une surface à l'énergie solaire incidente. C'est une notion comparable à la réflectivité, mais d'application plus spécifique, utilisée notamment en astronomie et en planétologie
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alb%C3%A9do

    - le rayonnement thermique, (qui correspond à un rayonnement dans l'infrarouge lorsque les temperatures sont autour de 0 degres C°).
    Ce rayonnement thermique est relié à la temperature et correspond à ce qu'on appelle le rayonnement du Corps Gris.
    Citation Envoyé par Wikipedia
    L'infrarouge est associé à la chaleur car, à température ambiante ordinaire, les objets émettent spontanément des radiations dans le domaine infrarouge ; la relation est modélisée par la loi du rayonnement du corps noir dite aussi loi de Planck. La longueur d'onde du maximum d'émission d'un corps noir porté à une température absolue T (en kelvin) est donnée par la relation 0,002898/T connue sous le nom de loi du déplacement de Wien. Cela signifie qu'à température ambiante ordinaire (T aux environs de 300 K), le maximum d'émission se situe aux alentours de 10 μm, la plage concernée étant 8-13 μm
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Infrarouge

    Pour être plus précis.

    Citation Envoyé par Wikipedia
    La loi du rayonnement de Kirchhoff relie l'absorption et l'émission d'un radiateur réel en équilibre thermique. Elle exprime qu'émission et absorption sont liées
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_...t_de_Kirchhoff

    La Lune, et tous les astres d'une certaine taille (à partir de quelques centaines de metres de diamètre il me semble) sont chauds à l'interieur.
    C'est la gravité, et la pression qui en résulte, qui produit cette chaleur.

    Selon les dernieres études par exemple, la lune possède un noyau solide ainsi qu'une couche en fusion. (Ce qui n'implique pas forcément un volcanisme)

    Citation Envoyé par Planet-Techno-sciences
    Renee Weber et ses collègues ont reanalysé les données d’Apollo en utilisant une méthode réservée au traitement des enregistrements sismiques terrestres. Leurs résultats montrent que le noyau lunaire, comme celui de la Terre, consiste en une graine solide interne et un noyau externe en fusion. Il diffère toutefois du noyau terrestre par une épaisse couche partiellement fondue située autour du noyau externe. Combiné aux données sismiques, un modèle minéralogique suggère que le noyau interne riche en fer contient moins de 6 pour cent d’éléments légers tels que le soufre
    http://www.planet-techno-science.com...au-de-la-lune/

    Evidement l'atmosphere, si elle existe peut réduire le rayonnement electromagnetique sortant. C'est le cas sur Terre avec le flux thermique (infrarouge), auquel on donne le nom d'Effet de Serre.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  26. #21
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : chaleur

    Bonjour

    Citation Envoyé par Nicolas Daum Voir le message
    Mettons les choses au point :
    Ce qui nous provient du soleil est un rayonnement électromagnétique, donc composé de photons, et vecteur d’énergie.
    L’échauffement de l’atmosphère directement par le rayonnement solaire est relativement minime car elle est transparente à une grande partie des longueurs d’onde les plus énergétiques du soleil.
    Ce n'est pas tout à fait exact; une partie du rayonnement provoque une augmentation importante de la température dans la thermosphère et la mésosphère en raison de l'absorption des UV lointains et IR moyens.

  27. #22
    S321

    Re : chaleur

    Sur Mercure le rayonnement solaire chauffe le sol directement comme n'importe quel corps exposé à un rayonnement.
    Dans le cas des planètes avec atmosphère, l'atmosphère absorbe une partie du rayonnement (donc s'échauffe) et le sol en absorbe une autre partie.

    Sans atmosphère il n'y a que le sol qui est chauffé, mais le sol c'est pas le vide spatial. Il faut de la matière pour définir une température, le sol étant de la matière il a une température.

    Citation Envoyé par Xoxopixo Voir le message
    Ce n'est pas tout à fait exact.

    La temperature au sol est la résultante de l'équilibre de toutes les energies.
    Ces energies se présentent sous forme d'ondes electromagnetiques de longueur variables.

    Il y a donc:
    - la géothermie

    - le flux solaire entrant net, si on retire le flux solaire réémis (on parle d'albédo)
    Vous vous contredisez. La géothermie n'est pas une "onde électromagnétique". Ce que disait Zephram Cochram c'est que sur ces planètes il n'y a pas d'activité géothermique donc uniquement le flux solaire (bien entendu on fait un bilan énergétique, il n'y a aucune raison de le préciser ce n'est pas la question).

    Le fait que les longueurs d'ondes puissent changer n'a rien à voir avec la question non plus. Vous adorez dire systématiquement lorsque vous parlez d'électromagnétisme qu'il peut y avoir plusieurs longueurs d'ondes.
    Si ça n'a rien à voir avec ce dont vous parlez, n'en parlez pas.

    Vous êtes assez coutumier du fait de donner une affirmation fausse ou montrant que vous n'avez pas comprit de quoi on parle puis de la justifier par des articles qui tournent autour du sujet.
    Souvent trop général (ici vous nous faites un cours sur ce qu'est un bilan énergétique, mais vous ne savez pas ce que c'est) voir hors sujet (la partie sur l'infrarouge n'a rien à voir avec votre réponse).

  28. #23
    jerthal

    Re : chaleur

    Merci à tous de vos réponses . Donc , le rayonnement solaire chauffe le sol d une planète même si celle ci est dépourvue d atmosphère . Je présume donc que le sol de la lune aussi "chauffe" lorsqu il est exposé au soleil . La lune se trouve à quelque 140 millions de kms du soleil et Mercure à 58 millions je crois . Cette différence de distance suffit elle à expliquer l énorme différence de température entre le sol lunaire et le sol de Mercure ? Mais celà est sans doute du au fait que Mercure présente toujours la même face au soleil et que la chaleur ne peut de ce fait se dissiper ? Excusez la naïveté de mes questions , mais je suis un néophypte .

  29. #24
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : chaleur

    J'ai viré la petite polémique sur la signature. Il s'agit d'une référence à une phrase plus ou moins apocryphe et citée ironiquement. Inutile de s'écharper dessus.
    Parcours Etranges

  30. Publicité
  31. #25
    S321

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par jerthal Voir le message
    La lune se trouve à quelque 140 millions de kms du soleil et Mercure à 58 millions je crois . Cette différence de distance suffit elle à expliquer l énorme différence de température entre le sol lunaire et le sol de Mercure ?
    La lumière du soleil est envoyée dans toutes les directions. Son intensité diminue donc avec le carré de la distance.
    Ce qui fait que l'intensité du rayonnement solaire est environ 7 fois plus intense sur Mercure que sur la Lune. Je pense que ça explique la différence de température, mais j'ai la flemme de faire les calculs ^^.

  32. #26
    Xoxopixo

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par S321
    La géothermie n'est pas une "onde électromagnétique".
    Vous avez compris ça ?
    C'est bien.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  33. #27
    Xoxopixo

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par S321
    puis de la justifier par des articles qui tournent autour du sujet
    Tout à fait, je met des references en plus.
    C'est important pour comprendre.
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  34. #28
    Xoxopixo

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par S321
    Souvent trop général (ici vous nous faites un cours sur ce qu'est un bilan énergétique, mais vous ne savez pas ce que c'est) voir hors sujet (la partie sur l'infrarouge n'a rien à voir avec votre réponse).
    Oui c'est important les bilans energetiques en climatologie.
    Citation Envoyé par Wikiversity
    Température d'un corps noirVoir aussi : Rayonnement du corps noir : Lois expérimentales
    La loi de Stefan-Boltzmann [1] établit que la puissance totale rayonnée par unité de surface dans le demi-espace libre du corps noir (exitance [2] énergétique du corps noir) s'exprime par la formule :
    puissance = σT4
    http://fr.wikiversity.org/wiki/Clima...A9tique_global
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  35. #29
    Zefram Cochrane

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    En l’occurrence le rayonnement du sol dont il parle est celui qui est consécutif à la restitution du rayonnement solaire, ça me semble évident dans sa description
    L'effet miroir.
    Bonsoir,
    merci pout ta précision,

    pour ma part, je ferme ma grosse bouche

  36. #30
    Andrei2010

    Re : chaleur

    Citation Envoyé par skyzboob Voir le message
    Jamais un plus lourd que l'air ne volera
    Jamais la différence entre la science et la croyance on ne comprendra

Discussions similaires

  1. Chaleur et Transfert de Chaleur
    Par tonyjk dans le forum Physique
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/06/2011, 09h28
  2. Chaleur massique et chaleur molaire
    Par sakuralydia dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/01/2010, 10h26
  3. échange de chaleur et débit d'air , pompe à chaleur, puit canadien ,puit géothermique
    Par enviromed3 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/03/2009, 09h19
  4. chaleur
    Par stic dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/11/2008, 16h50
  5. Chaleur
    Par Dardel dans le forum Archives
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/04/2006, 21h05