Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 95

Paradoxe de Fermi



  1. #1
    Gabriel

    Arrow Paradoxe de Fermi


    ------

    Il me semble que plus la vitesse d'un vaisseau cosmique est grande, plus les chances de collision avec un astéroïde est grande ?
    Prenons l'exemple de la sonde New Horizon qui se dirige vers pluton à grande vitesse et qui va bientôt entrer dans la ceinture d'astéroïdes située entre mars et jupiter.
    Pour une densité d'astéroïdes fixée et connue, seschances, ou plutot sa malchance d'entrer en collision, me semble plus grande qu'une sonde voyageant lentement ?
    Donc, les voyages interplanétaires à grande vitesse, me semblent impossibles, donc résolution du paradoxe de Fermi : "S'ils existent, pourquoi ne sont-ils pas venu nous voir ?"

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    e=mc²pulsar

    Re : Paradoxe de Fermi

    Bonjour,
    Oui mais qu'est-ce qui te fait dire que les chances de passer indemne sont presque nulles. Explique
    Ce qu'il y a de plus incompréhensible dans l'Univers, c'est qu'il soit compréhensible. A.Einstein

  4. #3
    nicus

    Re : Paradoxe de Fermi

    Bonjour

    Citation Envoyé par Gabriel
    Il me semble que plus la vitesse d'un vaisseau cosmique est grande, plus les chances de collision avec un astéroïde est grande ?
    Et ben moi je ne vois pas pourquoi tu penses ca... je ne vois pas le rapport entre la vitesse et le risque de collision.
    Sauf peut etre si la sonde a les moyen de detecter les asteroides et de tenter de les eviter...

  5. #4
    bibal

    Re : Paradoxe de Fermi

    on peut ptet faire l'analogie avec le coureur et le marcheur sous la pluie. et constater que le coureur est plus mouillé que le marcheur pour une même distance.

    par contre évidemment, le temps joue un rôle. je ne sais pas combien de temps met une sonde pour traverser la ceinture d'astéroïdes.

  6. #5
    predigny

    Re : Paradoxe de Fermi

    Ca me fait penser au gars qui accélère quand il arrive à une intersection : plus il va vite moins il reste de temps en position critique donc moins il a de chance d'avoir un accident.
    Une sonde qui irait infiniment lentement serait certaine d'être percutée par un météorite.
    Si on néglige la vitesse propre des météorite je pense que la probabilité d'une collision ne dépend que du volume d'espace balayé par la sonde et pas de sa vitesse.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Mat B

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par bibal
    on peut ptet faire l'analogie avec le coureur et le marcheur sous la pluie. et constater que le coureur est plus mouillé que le marcheur pour une même distance.

    par contre évidemment, le temps joue un rôle. je ne sais pas combien de temps met une sonde pour traverser la ceinture d'astéroïdes.
    Je crois que le coureur est le moins mouille des qu'il a le vent de face ou nul.(pour une distance finie a parcourir sans interruption de la pluie et sans eclaboussures (elle rendent parfois la marche favorable).
    Vu la vitesse de deplacement des meteorites devant celle d'un vaisseau interstellaire (si on veut pas que ca dure des plombe il vaux mieux approcher c a 0.1 au moins), c"est comme si il n'y avait pas de vent.

    Un site presente les calculs fait a priori proprement.

    En classique;
    http://perso.orange.fr/fabien.besnard/pluie2.html

    En relativiste; (c'est plutot ca pour le vaisseau qui nous interresse)
    http://perso.wanadoo.fr/fabien.besna...dfsuperman.pdf

    Conclusion: si on ne peut pas changer de direction pendant la traverse du champ d'asteroide, il faut aller le plus vite possible.

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    salut


    Les proba de collisions sont absolument infimes. Le problème ne se pose pas vraiment.

    Un super lien sur les petits corps :
    http://www.imcce.fr/fr/ephemerides/a...ages4/476.html

    a+

  11. #8
    aziz bleu blanc belge

    Re : Paradoxe de Fermi

    Bonsoir a tous.

    Merci a Gilgamesh pour ce super lien.

    Connait-on la densité d'asteroide au km³ dans la ceinture?

    Merci a+
    Quelqu'un qui pense comme moi ne peut etre complètement mauvais. (de mon point de vue, hein !)

  12. #9
    eklipse

    Re : Paradoxe de Fermi

    new horizon est trop petite un grain de poussiere entre les mailles d'un filet de peche au gros!

  13. #10
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par aziz bleu blanc belge
    Bonsoir a tous.

    Merci a Gilgamesh pour ce super lien.

    Connait-on la densité d'asteroide au km³ dans la ceinture?

    Merci a+

    Y'a moyen, mais faut s'y coller


    Les techniques modernes utilisées pour déterminer les diamètres incluent la polarimétrie, la photométrie, le radar, l'imagerie par tavelure, l'occultation par les étoiles et la radiométrie.

    La grande majorité des diamètres a été mesurée à partir d'observations radiométriques, et principalement par le relevé effectué par le satellite infrarouge IRAS : " the IRAS Minor Planet Survey " (1992). Ainsi, les albédos et diamètres de près de 2000 astéroïdes ont pu être déterminés. La méthode radiométrique utilise le fait que le flux thermique émis par un astéroïde doit être égal à l'énergie solaire absorbée. Pour un astéroïde à une distance héliocentrique donnée, la quantité d'énergie absorbée dépend de la taille de l'astéroïde et de son albédo. En mesurant le flux (réfléchi) dans le visible et le flux (émis) thermique, on peut en déduire la taille et l'albédo de l'astéroïde.

    Les trois plus gros astéroïdes sont 1 Cérès (940 km), 2 Pallas (538 km) et 4 Vesta (576 km). L'incertitude sur ces diamètres tourne typiquement autour de 10%. 30 astéroïdes sont plus grands que 200 km, et 200 sont plus grands que 100 km sur les quelques 8000 astéroïdes numérotés. Sur la base des diamètres mesurés par IRAS, Cellino et al. (1991) ont tenté d'approcher la distribution de taille des astéroïdes de la ceinture principale par une loi de puissance de la forme :

    N(>D) ~ D-d


    où N désigne le nombre d'astéroïdes dont le diamètre est supérieur à D.

    Cellino et al. (1991) n'ont pas trouvé un seul et même d approchant l'entière population asteroïdale en raison d'une coupure dans la distribution pour un diamètre d'environ 150 km : d est proche de 2 pour les plus grands astéroïdes, alors que pour les plus petits (jusqu'à un diamètre limite de 44 km), d est proche de 1,35. La distribution de taille prend même une allure caractéristique quand on considère les familles d'astéroïdes, tandis que dans le cas des NEAs (Near Earth Asteroids), elle devient nettement plus complexe pour les tailles inférieures à 100 mètres. La connaissance de la distribution en taille des astéroïdes a une incidence directe sur notre compréhension de l'origine des petits corps et de leur histoire collisionnelle.

    Donc faut paramétrer la forme de la distribution à l'aide :

    - des valeurs de l'exposant d par intervalle de taille
    - d'un (ou mieux de plusieurs) comptages de référence dans des intervalles de taille donnés.

    a+

  14. #11
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    ...ensuite faut répartir ça proprement en reprenant la courbe de distribution orbitale calculée sur les plus gros corps.

    a+

  15. #12
    eklipse

    Re : Paradoxe de Fermi

    mais au fait qu est qui vient faire fermi dans cette histoire?

  16. Publicité
  17. #13
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par eklipse
    mais au fait qu est qui vient faire fermi dans cette histoire?
    Pour Gabriel, les astéroides formeraient barrière pour un mobiles à grande vitesse.

    Pour une densité d'astéroïdes fixée et connue, seschances, ou plutot sa malchance d'entrer en collision, me semble plus grande qu'une sonde voyageant lentement ?
    Donc, les voyages interplanétaires à grande vitesse, me semblent impossibles, donc résolution du paradoxe de Fermi : "S'ils existent, pourquoi ne sont-ils pas venu nous voir ?"

    a+

  18. #14
    invite64321

    Re : Paradoxe de Fermi

    Pour moi, le paradoxe de Fermi tient plus de la boutade que d'autre chose.

    Une éventuelle civilisation extraterrestre n'est pas obligée d'avoir l'état d'esprit des humains : chercher à explorer, voir à conquérir la galaxie toute entière. De même que les carractéristiques physiques des éventuels organismes extraterrestres dépendent du milieu naturel de leur planète, la mentalité des ET sera influencée par les conditions de vie de leur monde.
    Ca peut donner une race de prédateurs redoutables ou de mollassons ayant la phobie du vide.

    En admettant qu'une civilisation extraterrestre aurait obligatoirement envie de savoir si elle est seule ou non, et en admettant qu'elle est en train d'émettre à tout va, si elle se trouve à 90 années-lumière de nous et n'émet que depuis une dizaine d'années... vous voyez ? Elle peut aussi bien ne pas émettre dans notre direction. C'est pas pour autant qu'elle n'existe pas.

    Prenons l'hypothèse d'une supercivilisation, qui traverse la galaxie en quelques minutes grâce à l'hyperespace (on est dans Star Wars, là) : leur supertechnologie pourrait être assortie aussi d'une supermorale. Ils pourraient craindre que le contact avec une autre civilsation ne soit déstabilisant, voir déstructeur, pour l'une des d'entre elles, sinon pour les deux. Et, ils éviteraient soigneusement tout contact direct, en se contentant de surveiller de loin.

    Je m'excuse pour les relents de S-F de mon post, mais il se peut que ces hypothéses ne soient pas (complètement) débiles. Je revendique l'influence de Stanislaw Lem, qui a traité, de manière très approfondie et quasi scientifique, de l'exosociologie dans l'excellent roman hard-S-F "Fiasco" (traduit en français).

  19. #15
    Mark_Green

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par ik4itb Voir le message
    Ils pourraient craindre que le contact avec une autre civilsation ne soit déstabilisant, voir déstructeur, pour l'une des d'entre elles, sinon pour les deux. Et, ils éviteraient soigneusement tout contact direct, en se contentant de surveiller de loin.
    Hypothése de la non ingérence, ça s'appelle! Pour moi cette théorie est la plus sérieuse de toute, je vais citer quelque paragraphe de l'article de Wikipédia la dessus:

    " En effet l'avance qui permettrait à une civilisation « de Fermi » de nous connaître suppose une évidente maturité du voyage, des explorations et des rencontres"

    "Elle implique sans doute aussi un niveau de connaissances et une différence, peut-être inimaginables pour nous, dans les domaines technique, technologique, culturel, spirituel même."

    "Ils pourraient donc se contenter de nous observer de loin, sans essayer d'interagir avec nous, de la même façon que tout contact est désormais interdit avec certaines tribus de l'Amazonie pour ne pas les perturber et, à terme, les détruire. C'est ce qui risquerait probablement de se produire pour nos civilisations en cas de contact brutal avec des extraterrestres.
    "

    Donner une arme a feux a un homme préhistorique et il risque bien de se tuer avec! Voila se qui se passerais si une civilisation E.T nous donnerais accés a une technologie supérieur a la notre..

    En plus imaginer l'impacte qu'il y aura sur notre civilisation si une civilisation avancé viendrait du jour au lendemain sur Terre, on sera pas loin de tomber entiérement dans le chaos!

    Cette théorie de non ingérence je l'aime beaucoup, car ça explique pourquoi on arrive pas a trouver de civilisation E.T, si elles existe vraiment ça prouverais qu'elle sont sage et pacifique! Par contre ça prouverais que notre civilisation est encore primitif!

  20. #16
    invite64321

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par Mark_Green Voir le message
    En plus imaginer l'impacte qu'il y aura sur notre civilisation si une civilisation avancé viendrait du jour au lendemain sur Terre, on sera pas loin de tomber entiérement dans le chaos!

    Cette théorie de non ingérence je l'aime beaucoup, car ça explique pourquoi on arrive pas a trouver de civilisation E.T, si elles existe vraiment ça prouverais qu'elle sont sage et pacifique! Par contre ça prouverais que notre civilisation est encore primitif!
    Tout à fait d'accord avec le premier paragraphe, mais pas du tout avec le second.

    L'humanité n'est pas mûre pour le contact. Un transfert technologique (surtout dans le domaine spatial) nous permettrait surtout d'exporter nos problèmes politiques et religieux ailleurs, et aussi d'améliorer nos armements pour mieux nous entretuer. A terme, nous marcherions sur les plates-bandes de la supercivilisation qui nous a permis le bond scientifique et technologique.
    Ils finiraient par nous mettre en isolement (interdiction de sortir du système solaire et d'accèder à l'hyperespace, par exemple), en attendant qu'on devienne vraiement civilisés.

    Le fait qu'on ne trouve pas de civilisation extraterrestre ne prouve rien du tout. Il y a autant de chances qu'on ne le détecte pas parce qu'ils n'existent pas, parce qu'ils utilisent une autre technique de transmission que la radio, parce qu'ils pratiquent la non-ingérence, parce qu'ils ne sont pas encore arrivés au stade technologique, parce qu'ils sont entrés dans une phase de décadence où ils vivent égoïstement dans un confort douillet (en attendant que la crise démographique les fasse disparaitre en douceur...)

    J'en remets une couche avec mon explication de la non-découverte d'une civilisation ET : nous avons découvert la radio depuis environ un siècle, et on écoute l'univers depuis moins de cinquante ans. Nous aurions pu capter les signaux d'une civilisation située à moins de 50 années-lumière autour de nous.
    50 AL, ça fait rien du tout à l'échelle de la galaxie. Et, n'oublions pas qu'il y a largement de quoi absorber, affaiblir et brouiller les émissions radio dans le cosmos. Bref, gardons-nous des conclusions hatives.

  21. #17
    acropole

    Re : Paradoxe de Fermi

    Je ne m'explique pas qu'on écarte si facilement, et qu'on en parle même pas, du fait que cette civilisation peut trés bien ne pas avoir quitté son système solaire, ou n'avoir colonisé que les plus proches en raison de l'impossibilité de dépasser la vitesse de la lumière.
    Si ils sont a 10 000 al je ne crois pas qu'on les verra de si tôt.
    Même a 1/10ème de c, il leur faudrait 100 000 an pour venir juqu'a nous, a condition de savoir où nous sommes et venir en ligne droite sans jamais s'arréter.
    Or je pense qu'ils passeraient certainement des décénnies, voire des siècles, a coloniser des planètes proches les unes des autres avant de s'attaquer aux suivantes.
    Je ne parle même pas du cas ou cette civilisation est dans une autre galaxie située a des millions d'années lumière...

  22. #18
    Mark_Green

    Re : Paradoxe de Fermi

    Les enlévements provoquer par les extraterrestres, sans commentaire!

    ik4itb je suis bien d'accord, mais la théorie de la non ingérence peut aussi expliquer leur absence sur les ondes radio, apres comme tu dit, il peut avoir moulte raison!

    Par contre, si il nous donnerais accés a leur technologie je pense pas que on va s'entre tuer avec, mais bien s'auto détruire en arrivant plus a la métrisser! J'aime bien la série Stargate SG-1 car il y a beaucoup de scénario bien fait, je parle de la série car dans un episode, une civilisation avancé explique a SG-1, qu'ils ont donner leur technologie a une civilisation moins évolué dans leur systéme et au final la civilisation moins avancé c'est auto détruite avec!

    Cette théorie au final fait réfléchir sur la situation de l'homme, si il est avancé ou encore primitif, malheuresement on est encore dans le primitif d'apres cette théorie, enfin imaginer vous jouer avec un bébé toute la journée, vous aller vite en avoir marre, si il y a de t'elle civilisation mature je pense pas que ça les interesse de rentrer en contacte avec notre civilisation qui est encore barbare sur les bords..

  23. Publicité
  24. #19
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    Je ne m'explique pas qu'on écarte si facilement, et qu'on en parle même pas, du fait que cette civilisation peut trés bien ne pas avoir quitté son système solaire, ou n'avoir colonisé que les plus proches en raison de l'impossibilité de dépasser la vitesse de la lumière.
    Si ils sont a 10 000 al je ne crois pas qu'on les verra de si tôt.
    Même a 1/10ème de c, il leur faudrait 100 000 an pour venir juqu'a nous, a condition de savoir où nous sommes et venir en ligne droite sans jamais s'arréter.
    Or je pense qu'ils passeraient certainement des décénnies, voire des siècles, a coloniser des planètes proches les unes des autres avant de s'attaquer aux suivantes.
    Je ne parle même pas du cas ou cette civilisation est dans une autre galaxie située a des millions d'années lumière...
    En 100 000 ans, ce n'est pas étonnant. En 100 millions d'années, ça l'est plus. Or c'est cet ordre de grandeur qui est pertinent, vu que la Galaxie a pu produire des planètes habitable depuis 10 à 100 fois plus que 100 Ma. Le paradoxe de Fermi n'est pas un argument 0-1. C'est juste un argument heuristique robuste pour dire que les intelligences extraterrestres migrantes ne sont pas très nombreuses. Vraiment très peu nombreuses... Ca peut être 1 ou 10, ou 100... En tout cas, il y a quelque chose qui est interprétable dans ce silence.

    a+
    Parcours Etranges

  25. #20
    invite64321

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par Mark_Green Voir le message
    ik4itb je suis bien d'accord, mais la théorie de la non ingérence peut aussi expliquer leur absence sur les ondes radio, apres comme tu dit, il peut avoir moulte raison!
    Ce n'est pas parce qu'une supercivilisation ne veut pas intérférer avec ses voisines galactiques qu'elle cesse de communiquer par radio (et se met à déployer de la fibre optique dans l'espace). Quand ET téléphone maison depuis sa soucoupe, il téléphoner avec portable hexabande.

    Normalement, une civilisation communique par ondes radio, d'abord sur sa planète, ensuite avec ses expéditions à travers son système solaire. Plus tard, la civilisation trouvera un moyen de transmission plus rapide (et pourquoi pas plus puissant en débit de données) que la radio.

    La chose qu'il faut retenir, c'est que les ondes radio se propagent dans l'espace, même si elles ne sont pas émises vers l'espace. Nos premières émissions radio sont en train de se répandre, quelque-part à environ 100 années-lumière de la Terre. Le problème, c'est qu'elles sont facilment absorbées ou réflêchies par divers obstacles, et brouillées par les émissions électromagnétiques naturelles. Au bout de plusieurs années de voyage dans l'espace, il ne reste plus que des bribes éparses de nos belles émissions. Et elles s'affaiblissent naturellement avec le temps. C'est le même processus avec les émissions radio d'autres civilisations, s'il y en a.

    Evidement, c'est le fim "Contact" qui m'a ouvert les yeux sur la "bulle radio" en expansion qui nous entoure.

  26. #21
    eklipse

    Re : Paradoxe de Fermi

    pourquoi faudrait il qu'une civilisation migre? soit elle a resolue ses problemes de surpopulation et d'environnement donc pas besoin de migrer ou bien non et elle disparait
    l'hypothese des sondes de von neumann semble + probable
    ou bien... ils pourraient bien voyager de façon .... virtuelle quasiment sans support physique un peu osé comme hypothese non?

  27. #22
    Garion

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par ik4itb Voir le message
    Normalement, une civilisation communique par ondes radio, d'abord sur sa planète, ensuite avec ses expéditions à travers son système solaire. Plus tard, la civilisation trouvera un moyen de transmission plus rapide (et pourquoi pas plus puissant en débit de données) que la radio.
    J'en doute pour deux raisons :
    - le débit de donnée n'est pas limité car il n'existe pas de limite pour la hauteur de fréquence.
    - et surtout, aucune information ne peut dépasser C, donc aller plus vite que les ondes radios.
    Les ondes radios sont probablement le mode de communication des ET.

    Le paradoxe de Fermi s'explique à mon avis par le manque d'énergie disponible pour effectuer un voyage stellaire.

  28. #23
    invite64321

    Re : Paradoxe de Fermi

    Quitte à faire mon lourdingue rabâcheur :

    - ce n'est pas parce qu'on n'a rien entendu depuis 50 ans, dans une "boule" de 50 années-lumière autour, qu'il n'y a pas d'autre civilisation dans toute la galaxie.

    - ce n'est pas parce qu'on émet depuis 100 ans, donc qu'on est repérables dans une "boule" de 100 A-L autour, qu'il n'y a personne pour nous repérer dans toute la galaxie. Si ça se trouve, une réponse de plusieurs millions de gigaoctets est en train de traverser l'espace pour nous parvenir dans une dizaine d'années !

  29. #24
    invite64321

    Re : Paradoxe de Fermi

    Voici un article très intéressant à propos des sondes de von Neumann et des chances de nous faire repérer par une civilisation ET :

    http://www.javarome.org/post/2007/01...r-nous-trouver

  30. Publicité
  31. #25
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par ik4itb Voir le message
    Quitte à faire mon lourdingue rabâcheur :

    - ce n'est pas parce qu'on n'a rien entendu depuis 50 ans, dans une "boule" de 50 années-lumière autour, qu'il n'y a pas d'autre civilisation dans toute la galaxie.

    - ce n'est pas parce qu'on émet depuis 100 ans, donc qu'on est repérables dans une "boule" de 100 A-L autour, qu'il n'y a personne pour nous repérer dans toute la galaxie. Si ça se trouve, une réponse de plusieurs millions de gigaoctets est en train de traverser l'espace pour nous parvenir dans une dizaine d'années !
    Non, mais ça veut dire par exemple qu'il n'y a pas une civilisation qui arrose toute planète prometteuse d'un flux multispectral (radio, optique, IR...) pour signaler sa présence.

    a+
    Parcours Etranges

  32. #26
    acropole

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    En 100 000 ans, ce n'est pas étonnant. En 100 millions d'années, ça l'est plus. Or c'est cet ordre de grandeur qui est pertinent, vu que la Galaxie a pu produire des planètes habitable depuis 10 à 100 fois plus que 100 Ma.
    la réponse est donnée dans l'article cité juste aprés par ik4itb :

    Des-extraterrestres-auraient-besoin-de-plus-de-temps-pour-nous-trouver

    Le New Scientist rapporte (repris par le Guardian) que Rasmus Bjork de l'Institut Niels Bohr de Copenhague (Danemark), a calculé que 8 sondes - voyageant à 1/10ème de la vitesse de la lumière et chacune capable de lancer jusqu'à 8 sous-sondes - mettraient près de 100,000 ans pour explorer une région de l'espace contenant 40 000 étoiles. Lorsque Bjork élargit la recherche pour inclure 260 000 de ces systèmes dans la zone habitable de notre galaxie, les sondent prenaient presque 10 milliards d'années - les 3/4 de l'âge estimé de l'Univers - pour n'explorer que 0,4 % des étoiles.

    Donc j'ai raison ^^ et même sans parler de se déplacer soi même de planète habitable en planète habitable.

    Sans parler du fait que notre soleil existe depuis 4,5 milliards d'années, soit 1/3 de l'age de l'univers. Je doute que des civilisations aient existé dans les premiers milliards d'années autour des première générations d'étoiles.
    A mon avis il doit y'avoir des civilisations depuis 1/3 à 1/2 de l'age de l'univers, et pas forcément dans notre galaxie.
    Dernière modification par acropole ; 04/12/2007 à 13h20.

  33. #27
    Mark_Green

    Re : Paradoxe de Fermi

    Affirmer qu'il y a pas eu de civilisation dans la premiére génération d'étoile, c'est aller plus vite que la lumiére pour 2 raisons, deja meme si les premiéres étoiles possédait pas beaucoup de métaux lourd, ils en possédait quand meme pour crée 1 ou 2 planéte tellurique je pense, 2eme chose on c'est pas si les 4,5 milliards sont obligatoire pour atteindre une vie comme l'homme, peut etre qu'il en faut bien moins! Mais je suis d'accord, les premiéres générations d'étoile était pas génial pour abriter la vie mais on c'est jamais..

    Pour les ondes radio, un probléme se pause, est se que on parle de civilisation comme la notre ou des civilisations plus évolué? Je pense pas qu'il y a une civilisation plus évolué que nous assez proche de nous, une t'elle civilisation doit faire beaucoup de bruit..

  34. #28
    Gilgamesh

    Re : Paradoxe de Fermi

    Citation Envoyé par acropole Voir le message
    la réponse est donnée dans l'article cité juste aprés par ik4itb :

    Des-extraterrestres-auraient-besoin-de-plus-de-temps-pour-nous-trouver




    Donc j'ai raison ^^ et même sans parler de se déplacer soi même de planète habitable en planète habitable.

    Sans parler du fait que notre soleil existe depuis 4,5 milliards d'années, soit 1/3 de l'age de l'univers. Je doute que des civilisations aient existé dans les premiers milliards d'années autour des première générations d'étoiles.
    A mon avis il doit y'avoir des civilisations depuis 1/3 à 1/2 de l'age de l'univers, et pas forcément dans notre galaxie.
    L'idée de sonde géantes auto-réplicative avec des durées de vie de pls centaine de milliers d'années me semble completement utopique.

    Par contre, on peut imaginer des nano sondes de qq microgramme envoyée en masse (des milliers de milliards) et accélérées a des vitesse relativistes avec un total énergétique raisonnable.

    Par ailleurs, les progrès de l'observation et la capacité à mettre en oeuvre des constellation de miroir dans l'espace n'est pas prise en compte. Le decompte de toutes les planètes de la galaxie est certainement possible dans les prochains siècles.

    a+
    Parcours Etranges

  35. #29
    Deedee81

    Re : Paradoxe de Fermi

    Bonjour,

    Citation Envoyé par blackbox Voir le message
    La Terre est une exception unique
    Quelle est la différence entre une exception unique et une exception générale ?

    Désolé mais c'était vraiment trop tentant

    Alors pour rester dans le fil : je ne suis pas d'accord. Qui peut prouver que la Terre est une exception (en ce qui concerne le sujet du fil, l'existence d'une civilisation) ? Faut pas être aussi affirmatif sans preuve ! "Je vous affirme que nous sommes la seule civilisation dans l'univers, notre planète est une exception", affirma Sgrblop en remuant son tentacule .

  36. #30
    Mostal

    Re : Paradoxe de Fermi

    Je me dis aussi que l'exploration systématique de Fermi / Bjork doit coïncider avec la "bonne époque"

    Car si nos chers E.T. avaient lancés leurs sondes d'explorations, même en très grands nombres, il y a 100 millions d'années, à part des dinosaures, ils n'auraient pas trouvés trace de civilisations.

    Ils auraient eu la confirmation que notre planète est habitée par une faune et flore et ils concluraient « aucune espèce technologique – refaire une recherche dans 50 à 200 millions d’années… » de quoi épuiser le plus patient des scientifiques E.T

    Donc peut-être avons-nous été « visité » mais sans nous à ce moment là.
    Peut-être repasseront ils dans 20 millions d’années – L’homme aura, peut-être, (destin funeste) disparu et les E.T. constateront que la planète est tjrs en vie mais ne connaît toujours pas d’évolution technologique…

    Le filet sonde / temps doit avoir une maille si fine qu’il me semble difficile à réaliser

    Sauf si, sur chaque planète « vivante » au moment du passage, la sonde reste en place pour envoyer un signal à la détection des premières ondes radio locales. Mais comme je le disais, cela peut demander des millions d’années de patience…

    J’aimerai savoir, pour une recherche « raisonnablement optimiste » (planète avec une bonne chance d’abriter de la vie), un volume de recherche restreint à notre galaxie (100K * 20K * 10K tout de même) avec un nombre de sondes augmenté à 20 000 puis à 200 000 puis à 2 000 000, quelle sont les (nouvelles) estimations de temps pour finir le crible ?

Sur le même thème :

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Paradoxe du paradoxe des jumeaux de Langevin
    Par RVmappeurCS dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/08/2007, 10h40
  2. Fonction de Fermi
    Par vulcain14 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/05/2006, 16h26
  3. niveau de fermi
    Par rechem dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/10/2005, 14h21
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 12/05/2003, 11h15