Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

ere de planck



  1. #1
    bel23

    ere de planck


    ------

    je crois que l'ere de Planck se situe entre le temps 0 et le temps 10-43 seconde dans l'histoire du big bang...? Elle représente la limite au-delà de laquelle les notions usuelles – matière, énergie, espace et temps – perdent une partie de leur sens.Nos concepts actuels sont incapables de décrire ce qui se trame à des échelles de moins de 10-35 centimètre en dimension, 10-43 seconde en temps ou bien 1028 électrons-volts en énergie (source cnrs)

    Probleme.....entre t0 et t=10-43 seconde il y a un temps....mais puisque c'est une période où le temps n'a pas de sens alors comment peux t'on dire que cela dure 10-43 secondes ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    f6bes

    Re : ere de planck

    Bjr bel...
    Est ce que dire "le temps n'a pas de sens" veut dire qu'il n'existe pas.Je suis pas assez calé , mais j'éviterais d'AFFIRMER qu'il n'a pas existé.
    C'est la traduction de ta conception , est elle véridique??
    Du boulot pour deep et coincoin !
    Cordialement

  4. #3
    bel23

    Re : ere de planck

    non je ne veux pas forcément dire que le temps n'existait pas, je veux dire que le temps (je ne suis pas sûr) s'il existait pouvais être à la fois long et court, hier et demain, et même reculer... enfin je veux dire qu'on ne peut pas dire que cette periode existe pour un temps précis....je trouve ça bizzare....

  5. #4
    didier9417

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par bel23
    je crois que l'ere de Planck se situe entre le temps 0 et le temps 10-43 seconde dans l'histoire du big bang...? :
    bonjour,
    l'ere de planck,équivaut a la periode a laquelle l'univers aurait atteint 10.3²k(puissance 32.....)usuellement situer a un temps de 10-43 secondes.......mais sans reference a un temps 0.
    si l'univers a reellement 13,7 MA,divise ce temps par deux et encore par deux et encore....ect.....tu n'atteindras jamais de point zero.......ca peut etre une facon de voir les choses....
    au dela de de la temperature de planck,la notion de temps perds son sens ,d'ou l'impossibilité de définir un temps zero,ca peut-etre une facon de voir les choses.
    cordialement,
    "toutes les voies sont preférables aux autres"...de je ne sais plus qui...:)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Titouz

    Re : ere de planck

    l'univers a l'echelle de planck s'inscrit dans un cadre theorique dit "cosmologie quantique" ou effectivement les grandeurs physiques n'ont plus vraiment de sens l'univers devient une espece de mousse quantique assez deroutante.
    voir lien:[URL="http://www.astrosurf.com/lombry/cosmos-quantique.htm"]http

    cordialement
    x

  8. #6
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : ere de planck

    Salut.
    Dans ce débat on a déja confirmé au moin en parti,
    ma notion de neutralitée initial(vers le moment du Big
    Bang).
    Fort propbablement que nos méthodes sont différente.On a toutefois un consensus et c'est celui-ci:
    vers le moment du Big Bang on ne peut estimer,ni
    évaluer ni mesurer aucun aspect de l'Univers.
    Ma facon de voir cela est qu'a ce stade,l'Univers
    initial était neutre mais non nul;
    non nul parce que il y a 2 Univers selon moi
    et quand ceux-ci était trop rassemblé et superposer,
    vers ce moment initial, il se neutralisait en raison du fait que c'est 2 Univers ont des caractéristiques inverse (l'un par rapport a l'autre).
    Il y a bien des raisons de soupconner cette
    Univers parallele,car il semble que c'est la seule hypothese raisonable pour expliquer certain fait.
    Comme je veu pas trop aller au-dela de cette
    ere de Planck alors je ne donnerai pas plus de détail ici.
    Je tenait a donner mon opinion sur ce sujet.
    Merci de votre attention.

  9. Publicité
  10. #7
    didier9417

    Re : ere de planck

    salut,
    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7
    Dans ce débat on a déja confirmé au moin en parti,
    ma notion de neutralitée initial(vers le moment du Big
    Bang)..
    neutralité initiale...........c'est -a-dire..?
    Il y a bien des raisons de soupconner cette
    Univers parallele,car il semble que c'est la seule hypothese raisonable pour expliquer certain fait.
    peux-tu develloper stp..?
    Comme je veu pas trop aller au-dela de cette
    ere de Planck alors je ne donnerai pas plus de détail ici.
    c'est bien dommage...pour pas dire...facile.....si tu PEUX aller plus loin n'hesites surtout pas......
    cordialement,
    "toutes les voies sont preférables aux autres"...de je ne sais plus qui...:)

  11. #8
    bel23

    Re : ere de planck

    mais si on parle de 10-43 seconde c'est bien qu'on a pris pour origine un zero original...non?

  12. #9
    Gwyddon

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par bel23
    mais si on parle de 10-43 seconde c'est bien qu'on a pris pour origine un zero original...non?
    C'est un temps caractéristisque crée à l'aide des constantes fondamentales (c, h, etc...)
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  13. #10
    bel23

    Re : ere de planck

    peut on imaginer que le temps se soit ecoulé "normalement" pendant cette 10-43 seconde "par hasard" (je ne sais pas si ma question a un sens... )

  14. #11
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : ere de planck

    Salut Didier9417.
    Une bonne exemple de neutralitée dans notre monde,
    est la neutralitée électrique des atomes car il y a autant
    d'électron que de proton(sauf pour les ions).
    Imaginer la force électrique extreme que de toute petite matiere pourrait avoir si elle était dépourvu de ses
    électrons, sela me semle impossible car les protons se repousseraient mais jusqu'a une certaine limite c'est possible d'obtenir de la matiere avec une charge positive.
    Cette exemple illustre que la matiere dans notre monde est constituer de matiere qui est former d'atome
    ayant 2 réalitées, soit qu'il y a 2 sortes de charge électrique qui sont opposées l'une de l'autre.
    Je me demande si on peu généralisée se concept de
    neutalitée puisqu'il semble qu'il y a un opposée a tout dans notre monde, mais au niveau chimie et physique
    je ne connais pas d'autre exemple mais cette exemple
    me parait quand meme tres importante et je fais l'analogie avec l'Univers juste avant et un peu apres le Big Bang.
    L'Univers parallele aurait des caractéristiques inverse du notre sufisamment pour pouvoir neutaliser
    le notre au point ou on ne peut pas le mesurer,ni estimer
    sa masse ni évaluer d'autre parametre et cela quand
    les 2 Univers était tres ensemble avant le Big Bang et peut de temps apres.
    Pour votre autre commentaire,je peut donner un exemple d'un fait qu'on peut difficilement expliquer sans
    l'hypothese d'un Univers parallele au notre(qui est visible), il s'agit de la constante cosmologique;
    je donne une explication de cette constante qui est
    en fait la densitée de l'énergie noir et celle-ci est constante malgré que le volume de notre Univers visible
    augmente .
    J'ai déja donner cette explication, il suffit d'aller voir mes 2 premiers message pour le sujet:
    La matiere noir est-elle invisible?(dans notre section
    astronomy & astrophysique) pas tres loin de nous(maintenant).
    Merci de votre intéret.

  15. #12
    didier9417

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par b1a2s3a4l5t6e7
    Une bonne exemple de neutralitée dans notre monde,
    est la neutralitée électrique des atomes car il y a autant
    d'électron que de proton(sauf pour les ions).
    je ne pense pas que se soit un bon exemple,car non applicable a l'ere de planck,l'univers a cette periode etait constituer d'un plasma de quarks,et gluons(particule d'echange de la force nucleaire),donc parler de neutralité des atomes alors qu'ils n'existaient pas encore ca me parait peu approprié


    Je me demande si on peu généralisée se concept de
    neutalitée
    tu n'as plus a te le demander
    je ne connais pas d'autre exemple mais cette exemple
    me parait quand meme tres importante et je fais l'analogie avec l'Univers juste avant et un peu apres le Big Bang.
    se mefier des analogies........
    Pour votre autre commentaire,je peut donner un exemple d'un fait qu'on peut difficilement expliquer sans
    l'hypothese d'un Univers parallele au notre(qui est visible), il s'agit de la constante cosmologique;
    c'est nebuleux..........non?
    J'ai déja donner cette explication, il suffit d'aller voir mes 2 premiers message pour le sujet:
    La matiere noir est-elle invisible?(dans notre section
    astronomy & astrophysique) pas tres loin de nous(maintenant).
    Merci de votre intéret.
    j'avais lu tes posts mais ca n'eclaircit rien pour autant....
    cordialement,

    ps:j'espere etre rectifier si je dis de grosses gourdes!!!,sinon un petit effort de francais rendrait la lecture plus agreables.....les petites fOtes on en fait tous mais la...
    "toutes les voies sont preférables aux autres"...de je ne sais plus qui...:)

  16. Publicité
  17. #13
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par didier9417
    je ne pense pas que se soit un bon exemple,car non applicable a l'ere de planck,l'univers a cette periode etait constituer d'un plasma de quarks,et gluons(particule d'echange de la force nucleaire),donc parler de neutralité des atomes alors qu'ils n'existaient pas encore ca me parait peu approprié
    Salut.
    La vous faite une grave erreur d'analyse;
    l'exemple que j'ai donné est pour expliquer mon concept de neutralitée qu'elle soit initial ou pas,
    j'aurais du spécifier initial ou pas.
    Bien sur je ne pense pas qu'il y avait des atomes de former peu de temps apres le Big Bang soit a l'ere de
    Planck, d'ailleurs j'ai bien indiqué qu'on ne pouvait rien estimer,ni évaluer ni mesurer l'Univers sous tout ces aspects a ce moment.
    Pour vos autres commentaire je respecte votre opinion.
    Merci de votre intéret.

  18. #14
    mtheory

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par bel23
    peut on imaginer que le temps se soit ecoulé "normalement" pendant cette 10-43 seconde "par hasard" (je ne sais pas si ma question a un sens... )

    Je prends.

    Il y a deux choses à voir:
    -dans le cadre de la relativité générale classique (pas de MQ) on a des solutions qui posèdent un temps zéro.
    -le temps de Planck c'est l'intervalle de temps le plus court sous lequel on doit appliquer la MQ à la relativité générale.

    Comme personne ne sait bien ce qu'il y a en dessous,par abus de langage on continu de parler de temps en dessous du temps de Planck.
    Si tu fais intervenir la vitesse de la lumière tu auras une longueur de Planck.
    Donc si tu modélises l'espace-temps par un fluide,ex eau, c'est en gros la longueur d'une molécule d'eau.

    Il y a un ainsi une analogie de situation.

    Il est possible que le temps en dessous de 10-43 s soit encore plus ou moins défini mais ce n'est pas sûr.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  19. #15
    bel23

    Re : ere de planck

    oui c'est flou quoi...cela reste étrange pour moi...

  20. #16
    Gwyddon

    Re : ere de planck

    Cher b1a2s3a4l5t6e7,

    Auriez-vous l'amabilité d'écrire en français ? Parce que vos messages sont très pénibles à lire.

    Sinon je suis tout à fait d'accord avec didier9417, votre propos est pour le moins obscur et nébuleux. Le concept de neutralité semble très tiré par les cheveux, sans parler de l'introduction d'univers parallèle... Certes des physiciens l'ont imaginé, mais ils prenaient beaucoup plus de précautions que ce que vous sembler en prendre.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  21. #17
    didier9417

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par didier9417
    ps:j'espere etre rectifier si je dis de grosses gourdes!!!,sinon un petit effort de francais rendrait la lecture plus agreables.....les petites fOtes on en fait tous mais la...
    c'etait une jolie perche tendue pourtant
    bourdes pas gourdes,agreable pas agreables....et fautes..
    sinon b1a2s3a4l5t6e7,je te conseilles la lecture de "la premiere seconde" d'Hubert Reeves au edition du seuil...en vente partout,ca te permettra peut-etre de cerner les premiers instants si tenté que cela soit possible,
    cordialement,
    Dernière modification par didier9417 ; 09/07/2006 à 23h41.
    "toutes les voies sont preférables aux autres"...de je ne sais plus qui...:)

  22. #18
    bel23

    Re : ere de planck

    1° la science se basant sur le concept de cause /conséquence, ne peut on pas dorénavant dire que cette période restera à tout jamais improuvable ?
    2° les limites de l'expérimentation ne sont t'elles pas limités à la vitesse de la lumière si l'on suppose que le meilleur des ordinateur s'appuyerait sur un calcul limité par la vitesse des photons (ordinateur quantique) ?
    3° La cause du Big bang est elle forcément logique ?

    4° être situés dans un système (univers) n'induit t'il pas que l'on ne ne puisse pas définir exactement ce système (puisqu'il faudrait observer ce système de l'extérieur) ?

  23. Publicité
  24. #19
    mtheory

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par Gwyddon
    Cher b1a2s3a4l5t6e7,

    Auriez-vous l'amabilité d'écrire en français ? Parce que vos messages sont très pénibles à lire.

    Sinon je suis tout à fait d'accord avec didier9417, votre propos est pour le moins obscur et nébuleux. Le concept de neutralité semble très tiré par les cheveux, sans parler de l'introduction d'univers parallèle... Certes des physiciens l'ont imaginé, mais ils prenaient beaucoup plus de précautions que ce que vous sembler en prendre.

    hum....encore la théorie de Sakharov reprise et développée par tu sais qui....avec un j et deux p
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  25. #20
    didier9417

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par bel23
    1° la science se basant sur le concept de cause /conséquence, ne peut on pas dorénavant dire que cette période restera à tout jamais improuvable ?
    salut,de nouveaux instruments pourront peut-etre aider a aller au domaine de planck,puisque ceux-ci comptent utiliser non pas les ondes lumineuses,mais les ondes gravitationnelles,donc tout espoir n'est pas perdu.....

    2° les limites de l'expérimentation ne sont t'elles pas limités à la vitesse de la lumière si l'on suppose que le meilleur des ordinateur s'appuyerait sur un calcul limité par la vitesse des photons (ordinateur quantique) ?
    devant un probleme, on theorise on experimente ,et on observe,le physicien et l'astronome forme une bonne equipe pour pouvoir explorer ces evenements....

    3° La cause du Big bang est elle forcément logique ?
    logique...humaine..?mathematiq ue?physique?

    4° être situés dans un système (univers) n'induit t'il pas que l'on ne ne puisse pas définir exactement ce système (puisqu'il faudrait observer ce système de l'extérieur) ?
    ne pouvons nous pas definir notre systeme solaire..?ca laisse de l'espoir pour l'univers....bon suis p'tet optimiste
    cordialement,
    "toutes les voies sont preférables aux autres"...de je ne sais plus qui...:)

  26. #21
    bel23

    Re : ere de planck

    La cause du Big bang est elle forcément logique....mathématique et/ou physique ? à cette période inconcevable de 10-43 seconde, la science a t'elle encore la capacité d'élaborer des certitudes un jour ou l'autre ?

    (quant à notre système solaire il n'est pas le Tout)

  27. #22
    didier9417

    Re : ere de planck

    Citation Envoyé par bel23
    à cette période inconcevable de 10-43 seconde, la science a t'elle encore la capacité d'élaborer des certitudes un jour ou l'autre ?
    si la detection d'ondes gravitationnelles se fait,ca pourra permettre de sonder l'univers au dessous des 10-43s(a verifier.....)quand a avoir des certitudes.....c'est une autre affaire....

    (quant à notre système solaire il n'est pas le Tout)
    bien evidemment,mais tout en etant a l'interieur on reussit a decrire ce systeme......c'etait dans ce sens que je faisais cette remarque...
    cordialement,
    "toutes les voies sont preférables aux autres"...de je ne sais plus qui...:)

Discussions similaires

  1. 1 ère S ---> 1 ère STI Genie civil
    Par Sparrow33 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/04/2007, 09h57
  2. passage en 1 ère S
    Par ben83 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/01/2007, 22h35
  3. Probabiltes 1 ere S
    Par Padille dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/05/2006, 20h13
  4. probabilités 1 ere S
    Par just1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 21
    Dernier message: 04/12/2005, 16h45
  5. Ere inflationnaire... Questions !
    Par KarmaStuff dans le forum Archives
    Réponses: 22
    Dernier message: 16/02/2005, 15h35