Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 50 sur 50

Debris spatiaux : quelles solutions ?



  1. #31
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?


    ------

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Si les debrits forment donc en gros une ceinture autour de la terre et qu'ils tournent a peu pret tous (c'est que que j'en deduit de ton post) dans le meme sens, c'est alors une excellente nouvelle.
    Disons qu'à très très long terme un objet en orbite non équatoriiale tendra vers l'orbite équatoriale, cela est dû au fait que la rotation de planète la renfle à l'équateur, et les débris finiront par former un disque équatorial.
    Pour Saturne, le fort applatissement crée une force de rappel particulièrement efficace

    -----
    Dernière modification par DonPanic ; 01/02/2005 à 23h27.

  2. Publicité
  3. #32
    BioBen

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Une espèce de filet de plusieurs milliers de km², gluant ou ayant des propriétés d'attraction électrostatiqe serait mieux à même d'effectuer la capture de débris.
    Oui enfin un filet dérivant comme ca serait aussi très risqué pour nos satellites

    Disons qu'à très très long terme un objet en orbite non équatoriiale tendra vers l'orbite équatoriale, cela est dû au fait que la rotation de planète la renfle à l'équateur, et les débris finiront par former un disque équatorial.
    Pour Saturne, le fort applatissement crée une force de rappel particulièrement efficace
    Est-ce pour la même raison que, par exemple, les anneaux de Saturne ou autres disques d'accrétion autour de planètes se forment selon leur plan équatorial ? (ca me semblerait logique).

    a+
    ben

  4. #33
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par BioBen
    Est-ce pour la même raison que, par exemple, les anneaux de Saturne ou autres disques d'accrétion autour de planètes se forment selon leur plan équatorial ? (ca me semblerait logique).
    Pour les systèmes d'anneaux planétaires, c'est effectivement d'abord le renflement équatorial des planètes qui contraint l'aplatissement en forme de disque, puis l'intéraction gravitationnelle entre débris amplifie la contrainte de proche en proche

    Je saisis pas bien ce que tu appelles disque d'accrétion autour d'une planète
    Dernière modification par DonPanic ; 02/02/2005 à 00h07.

  5. #34
    BioBen

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Je saisis pas bien ce que tu appelles disque d'accrétion autour d'une planète
    Moi non plus en fait
    Un disque d'accrétion c'est plutot autour d'une étoile ?
    La lune, avant d'être comme elle est aujourd'hui, était au début une sorte de disque d'acrétion autour de la Terre non ? (le vocabulaire que j'utilise n'est peut-être aps el bon).

    a+
    ben

  6. #35
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par BioBen
    Un disque d'accrétion c'est plutot autour d'une étoile ?
    La lune, avant d'être comme elle est aujourd'hui, était au début une sorte de disque d'acrétion autour de la Terre non ? (le vocabulaire que j'utilise n'est peut-être aps el bon).
    Les mécanismes de la formation discoîde des systèmes solaires et planétaires sont grossomodo identiques.

    Pour la Lune, tu le sais, les théories de formation sont diverses, l'hypothése le plue communement admise est celle de la percussion, les débris de percussion s'organisant d'abord en anneau puis réaggrégation en un satellite.
    Là, effectivement la formation de l'anneau est contraint par le renflement équatorial de la Terre, bien plus marqué qu'aujourd'hui, sa rotation ayant une période bien plus courte qu'aujourd'hui.

  7. #36
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par BioBen
    Oui enfin un filet dérivant comme ca serait aussi très risqué pour nos satellites
    Tout polar sur le problème de capture des débris, j'en suis venu à oublier les satellites en activité
    Ya des jours où je suis kon

  8. Publicité
  9. #37
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par DonPanic
    Tout polar sur le problème de capture des débris, j'en suis venu à oublier les satellites en activité
    Ya des jours où je suis kon
    OUINNNNNNNNNNNNN
    J'avais un beau projet de mégafilet spatial avec un cadre gonflable, en tissu intégrant des surfaces photovollaïques, alimentant en électricité entre autres des moteurs ioniques situés aux coins du cadre destinés à le propulser si besoin est, maintenir l'orientation du filet à trame en nanotubes de carbone et compenser le choc provoqué par l'interception des débris spatiaux sur ses faces gluantes.
    En orbitant autour de la Terre, il aurait capturé tout en douceur sur sa face antérieure les objets orbitant légèrement plus lentement au dessus de son centre de gravité et sur sa face postérieure les objets orbitant légèrement plus vite sur en dessous de son centre de gravité.
    Il aurait été muni d'une balise radio et d'un radar et aurait fait scintiller des diodes photoélectriques signalant sa présence en cas d'approche de vaisseaux spatiaux..

    Bon, ben, je le remets dans ma culotte
    Dernière modification par DonPanic ; 02/02/2005 à 04h45.

  10. #38
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Niveau rapport qualité prix (et efficacité ?), la palm reviens pour l'instant a mon (mes ?) cube. Et on va meme lui retirer le kevlar et lui preferer une simple armature interne en barre d'alu.
    C'est pas cher, c'est leger, ca brule si ca tombe sur terre, et ca n'eclate pas en morceau si un gros objet le frappe.

    De plus, ce serait tres rigolo de mettre dedans une petite boite blindée qui compte le nombre et l'intensité des impacts !

  11. #39
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Niveau rapport qualité prix (et efficacité ?), la palm reviens pour l'instant a mon (mes ?) cube. Et on va meme lui retirer le kevlar et lui preferer une simple armature interne en barre d'alu.
    C'est pas cher, c'est leger, ca brule si ca tombe sur terre, et ca n'eclate pas en morceau si un gros objet le frappe.De plus, ce serait tres rigolo de mettre dedans une petite boite blindée qui compte le nombre et l'intensité des impacts !
    Je n'ai pas encore le temps calculer combien de millions d'années il faudra aux dispositifs respectifs pour nettoyer l'espace proche de la Terre des débris en orbite, et si les mécanismes naturels qui déséquilibrent les trajectoires de ces débris ne sont pas plus efficaces...

  12. #40
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Arrete de t'auto flageler comme ca !

  13. #41
    ventout

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut !

    et parfois les débris, ça explose...
    mais sur les dernières années, leur nombre est à peu près constant
    les poussées d'activité solaire font chuter les débris et donc nettoient.
    C'est ce que dit l'article:
    http://space.com/businesstechnology/...is_050202.html
    A+
    ventout

  14. #42
    mploki_vega

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Certes...
    Ma remarque et mes posts précédent tendaient à démontrer la surestimation du danger des débris en orbite autour de la Terre pour la plupart des satellites ou vaisseaux en orbite inertielle.
    Un robot en vol contrôlé et ayant une vitesse différente des débris sera lui-même d'autant plus vulnérable à l'impact des débris que la différence de vitesse sera élevée.
    Vue l'ampleur de la tâche en regard de l'immensité de la zone de travail, la dépense énergétique sera gigantesque, ce qui supposera un dispositif énergétique, panneaux solaires ou réserves énergétiques, de grande ampleur augmentant d'autant la masse de l'engin chasseur de débris et sa vunérabilité.
    Et puisque le sujet est technique, il serait bon de décrire quel système miraculeusement léger et compact fournira l'énergie manoeuvrière de l'engin proposé
    Bon, je me reveille et je reviens dans cette discution.
    En faite, je pensais à me debarasser des satelites mort, qui sont une grosse source de debris (dans le cas ou eux meme peuvent etre touche par une micro-meteorite, par exemple)
    le robot n'a pas besoin d'avoir tant de carburant que ça, mais son systeme de propulsion doit etre tres efficace, il s'approcherai d'un premier sattelite à la vitesse de quelques metres (plutot 1) par secondes, l'attraperai et changeai d'orbite pour attraper un deuxieme satelite .
    Le systeme pour changer d'orbite peut etre un cable déroulé à partir du satelite pour fournir l'electricite à systeme de propulsion
    (d'ailleur Peut on changer d'orbite par le systme de cable tout seul?? En perdant de l'altitude mais en changeant l'inclinaison ?)
    Le systeme de propulsion serait un systeme ionique (de nouvelle generation) ou VASMR (avec une ISP de 30000) http://www.supaero.fr/formation/pir-...ier/VASIMR.htm
    (juste pour dire que la masse en carburant ne doit pas etre enorme puisque à titre d'exemple smart 1 a augmenté son orbite jusqu'à la lune avec 52 kg de carbrant, pour une sonde de 367kg (dont 82 de carburant) [URL=http:/http://www.astrocosmos.net/article/smart-1.htm]).

    Pour ce qui est de l'immensité de la tache à accomplir, je propose une 20-taine de robots au moins,
    de gros robots (1 tonne), pour les gros objets (quelques tonnes)
    de moyen robots (100 à 500 kg) pour des objets moyens (jusqu'à une tonne)
    et de microsatelites, pour des objets de 10 cm
    (en plus ce serai un formidable tremplin pour l'aquisition de technologie)

    chaque robots ayant un petite fraction d'espace à netoyer, il ne changerai pas tant que ça son orbite. Il faut diviser la tache en plein de petite tache qui se ferai pratiquement sans effort. ET faire les choses progressivement.

  15. Publicité
  16. #43
    Bourkanieche

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par ventout
    Bonjour,

    Pour les plus gros débris il y a des recherches qui sont faites pour concevoir des désorbiteurs légers, des petits robots qui iraient sur un gros débris, s'y fixeraient et dérouleraient un long câble électrique (plusieurs centaines de mètres) qui produirait une sorte de trainée dans le champ magnétique terrestre et qui le ralentirait jusqu'à désorbitage. C'est tellement efficace que l'on pense instaler un tel câble sur l'ISS mais alors on alimente en énergie électrique le câble et inversement, il tirera l'ISS vers le haut (il faut savoir qu'à son altitude de 350km environ l'ISS perd 200m d'altitude par jour).
    ventout
    bonjour, je n'ai pas très bien compris cette histoire de cable . Le simple fait de suspendre un cable au ddesssous de Iss la ferait redescendre lentemetn sur Terrre ? Comment est-ce possible ?

  17. #44
    ventout

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Bonjour,

    Il faudrait demander à quelqu'un qui s'y connaît plus que moi en cette matière. J'ai simplement reproduis l'info que j'ai lu plusieurs fois il y a peu dans la presse "spatiale".
    Mais voilà quand même comment je comprends: le déplacement du conducteur électrique (câble de plusieurs centaines de mètres) dans le champ magnétique terrestre produira une tension électrique dans le câble, cette énergie électrique étant prise à l'énergie cinétique du corps qui traîne le câble. Donc il ralentit.
    Inversement, lorsque le câble est alimenté par de l'énergie électrique il n'est plus freiné et même il tire le véhicule spatial vers le haut (la force centrifuge ayant tendance à positionner le câble au-dessus dudit véhicule spatial ou ISS).

    A+
    ventout

  18. #45
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Je ne sais pas si il y a beaucoup de satellites morts !
    Si c'est le cas, chaque futur satellite devrait etre doté d'une fusée de propulsion qui se declencherait a sa mort et il quitterait son orbite pour s'eloigner de la terre.
    Mais comme le theme du sujet parlait de "debrits", je n'englobais pas les satellites ni les meteorites (surtout que ces dernieres ont une chance infime de se satelliser !!!)
    Je crois que seul un systeme tres simple et tres peu couteux en vaux la peine.
    J'ai une question qui me servira pour un calcul : Globalement, en combien d'heure/jour tournent autour de la terre les debrits les plus lent/rapide ??

  19. #46
    ventout

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut,

    les plus rapides font le tour de la terre en un peu moins de 90mn
    et il y a ceux qui sont en orbite géostationnaire à 36000km d'altitude et qui font un tour en 24heures en même temps que nous (et donc ils semblent fixes dans le ciel) et il y a ceux qui tournent entre la Terre et la Lune mais pas trop haut et pour éviter d'être trop influencés par la gravité de la Lune, en plus longtemps (je pense au maximum 5 ou 6 jours, à vue de nez) et il a ceux qui tournent autour du système Terre-Lune en beaucoup plus longtemps (et qui doivent éviter l'influence de Vénus et de Mars et surtouti la différence d'attraction solaire selon l'éloignement au Soleil), je pense en plusieurs mois (?).

    A+
    ventout

  20. #47
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par ventout
    les plus rapides font le tour de la terre en un peu moins de 90mn et il y a ceux qui sont en orbite géostationnaire à 36000km d'altitude et qui font un tour en 24heures en même temps que nous
    Ta reponse me permet donc d'idealiser ma technique de nettoyage de l'espace. Si on envoie a contre sens un cube sur l'altitude la plus haute, cela veux dire qu'il rencontrera chaque debris toutes les 12h !! (2 rencontre par 24h). Imaginez le nombre de rencontre potentiel sur un an. Et si l'on envoie plusieurs cubes, ca multiplie les chances ! Et en plus, quand un cube sera assez percuté pour commencer a perdre une certaine altitude (infime/impact), il passera tout doucement dans les couches inferieurs ou la, il rencontrera des debris encore plus souvent (45 min/debris pour la plus basse altitude; le tout multiplié par des milliers de debris (millions?))
    Moi, je dis que c'est tres interessant !!!!!!!!!!!!!

  21. #48
    ventout

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Et en supposant que ça marche... comment ils font les satellites opérationnels pour éviter tes cubes ?
    ventout

  22. Publicité
  23. #49
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    faut calculer la meilleure orbite !

  24. #50
    metatrope2004

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    sinon est ce que ça reviendrait un peu trop chère de les équiper de chtites bombones de gaz pour les faire vaciller de leur trajectoires et éviter qu'ils ne percutent les sat opérationnels ensuite ils retournent sur leur orbite.
    de plus calculer la meilleure orbite pour les géostationnaire ça doit être plus simple enfin pour les gars qui bossent dessus moi je dis çaaaa...

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Réponses: 27
    Dernier message: 12/10/2007, 10h09
  2. Mon site "infesté" => quelles solutions ?
    Par Valenten dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/05/2007, 17h32
  3. Débris Spatiaux
    Par Europa73 dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 17/11/2006, 11h11
  4. Quelles sciences pour quelles sociétés ?
    Par Chame dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 51
    Dernier message: 20/01/2006, 14h15
  5. Debris spatiaux
    Par Fyter dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2004, 12h16