Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 50

Debris spatiaux : quelles solutions ?



  1. #1
    SEAFIRST

    Debris spatiaux : quelles solutions ?


    ------

    ami lecteur bonjour,

    Il existe, à ce jour, plus de 100 000 debris en orbite autour de la terre d'une taille suffisante pour transpercer n'importe quel alliage metallique. Leur vitesse s'echelonne de 6000 metres / sec jusqu'a 14000 m/s . Par consequent, toutes nos constructions spatiales, en particulier les satellites ( 1300 actuellement y compris un nombre supposé de type militaire ) , sont en dangers, à tous moments, de collision voire de dysfonctionnement.
    Juste une precision : à cette vitesse, une bille de 1 cm projetée à 6km/sec provoque un cratere de 10 cm de diametre sur une plaque alu de 5 cm d'epaisseur.

    Quelles solutions proposer pour diminuer ce risque croissant de collision? Ameliorer la structure des satellites ( mais surcroit de poids donc de cout ), detruire les plus gros fragments, penetreront ils dans l'atmosphere ou resteront ils sur leur trajectoire orbitaire etc...?

    Actuellement, seulement 10 000 morceaux sont surveillés, mais cela n'est surement pas suffisant .


    Merci
    SEAFIRST 28/01/05

    -----
    Le cerveau a 50000 milliards de connexions mais en plus 100 milliards de cellules gliales !

  2. Publicité
  3. #2
    zetajanus

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut,
    Voici plus de detail sur les chiffres
    110 000, mesurant entre 1 et 10 cm, comme des boulons ou des gouttes de carburant échappés de réservoirs. Bien que de taille réduite, ils sont inquiétants. À titre indicatif, dans l'espace, l'impact d'un petit boulon équivaut à celui d'une boule de pétanque lancée à 100 km/h.
    Environ 35 millions de 1 mm, comme des éclats de peinture. Aussi invisibles qu'imprévisibles et pouvant percer certaines surfaces fragiles (typiquement, des panneaux solaires).
    -Inférieurs à 1 mm. Ils sont plusieurs centaines de millions. Ils représentent la majeure partie des déchets, mais ne sont pas dangereux car ils ne provoquent qu'une érosion des surfaces.
    Tous les débris de plus de 10 cm sont observables et leur orbite est connue. C'est le NORAD (North American Air Defence Command) qui se charge du recensement. Par contre très peu de débris entre 1 et 10 cm sont répertoriés : les capteurs actuels ont une précision (pour la détection) de 2 à 6 cm sur l'orbite basse et 10 à 30 cm pour l'orbite géostationnaire, le problème étant, après les avoir détectés, de connaître précisément leur trajectoire.
    Bien entendu il est bon de connaitre leurs trajectoire pour pouvoir les surveiller mais malheureusement si un ces débris venait a s'écrasé sur Terre on pourrait pas y faire grand a part calculer le point d'impacte afin de évacuer le secteur.
    des accident on deja eut lieu:
    - En 1996, un fragment d'Ariane 4, dans l'espace depuis 1986, heurta le satellite militaire français, Cerise, seulement depuis un an dans l'espace, à la vitesse de 14 km/s. Sous le choc, son mât de stabilisation fut arraché.
    - En 1997, des fermiers texans ont vu un très gros fragment tomber sur leur terrain, à 50 mètres de leur maison. C'était en fait un réservoir de 250 Kg d'une fusée DELTA.
    - En 1978, un satellite nucléaire soviétique s'écrase dans les Territoires du Nord-Ouest, libérant 45 kilos d'uranium radioactif, l'équivalent de cinq bombes atomiques, éparpillé sur une distance d'environ 500 kilomètres. Heureusement, la région était presque inhabitée...

  4. #3
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Si l'attraction terrestre diminuait ou augmentait un peu, ce serait une solution. En dehors de cette solution impossible, je ne vois pas. De plus, au vu des vitesses évoquées, c'est une guerre perdu d'avance. Il suffit qu'une seule collision d'un gros objet se produise avec un satellite, de 2 particules (l'objet polueur et le satellite), on pourrait passer a des centailes de milliers en + !!!

  5. #4
    mploki_vega

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    IL y a des solutions de double bouclier. Il y a d'abord une première plaque d'un centimetre d'epaiseur, puis 30 centimetres plus loin une deuxième plaque de 2 voir 5 centimetre d'epaisseur. Si un debris de moins d'1 centimetre de diametre frappe cette structure il perforra la première plaque faisant un trou de son diamètre mais le projectile sera pulverisé et c'est des micro-particules qui fraperont la deuxième plaque sur une surface de 10 voir 20 cetimètres de diamètre, la puissance cinétique du projectile est ainsi dissipée. La deuxième plaque arrete ce qui reste du projectile.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    pas bete !!

    A la limite, un seul cube metallique contenant une mousse genre kevlar (par balle) pourrait arreter pas mal de projectiles aussi !!!!
    un cube de 30 ou 40 metres de coté serait en plus possible a faire en pliant telle une serviette de table chaque coté du cube en plusieurs fois (systeme de gond)

    On l'envoie ensuite sur l'orbite la plus propice a la rencontre d'une serie genante d'objets genants et voila !!!!!

    Ce pourrait etre le premier satellite nettoyeur... Idee a suivre

  8. #6
    mploki_vega

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    A mon avis le netoyage de l'espace n'est pas la solutions, il y aura toujours des micro-asteroides venant de nulle part. Il faut repertorier tous les debris qui sont en orbite, incluant ceux de 1cm pour pouvoir les eviter.
    D'autre part
    Je suis pas sur que le kevlar soit si resistant que ça. IL pourrait creer plus de debris qu'il en absorberai
    Mais ça reste à prouver...

  9. Publicité
  10. #7
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    je ne sais pas si le kevlar se "pulverise" comme le ferait du verre... Mais imaginons qu'un objet perce notre cube (on va dire d'aluminium de parois de 2 millimetres d'epaisseur), il rencontre alors notre bloc de kevlar. Et la, soit il perce tout et transperce le cube, soit il s'arrete dans le cube et sera stocké !
    Dans le cas ou il aurait completement traversé, il y a TRES PEU de chance pour lui d'avoir une nouvelle orbite qui continuera a le satelliser indefiniment autour de la terre. Sa vitesse etant moins grande, il ne pourra que tomber sur terre et bruler. Sans compter que sa trajectoire peut etre déviée.
    Quand aux projections de kevrar qu'il pourrait engendrer, je n'en sais rien mais il me semble que le kevral n'est pas favorablement "dechiquetable"...
    Enfin, je pense a autre chose : si notre "cube satellite" tournait sur lui meme a grande vitesse, il devirait a coup sur tous les objets le traversant !!!

  11. #8
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Quand aux projections de kevrar qu'il pourrait engendrer, je n'en sais rien mais il me semble que le kevral n'est pas favorablement "dechiquetable"...
    C'est oublier que lors des chocs, une partie de l'énergie cinétique est convertie en chaleur qui peut liquéfier ou vaporiser les marériaux, que leur recondensation ultérieure retransforme en débris

  12. #9
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    C'est oublier que lors des chocs, une partie de l'énergie cinétique est convertie en chaleur qui peut liquéfier ou vaporiser les marériaux, que leur recondensation ultérieure retransforme en débris
    Si l'objet est fragile au point de se casser ne serait ce qu'en deux, c'est qu'il a des chances de rester stoqué dans le kevrar.
    Et meme si il le perce, les quelques debrits ont peu de chance de garder une vitesse/direction qui les maintiennent en orbite infinie.
    D'ailleur, si le cube tourne assez vite sur lui meme autour de ses 3 axes, les debrits ont une chance infime de garder leur trajectoire (donc, il tomberont ou quiteront l'attraction terrestre).
    Tout cela me parait s'appuyer sur une logique mathematique...

  13. #10
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Si l'objet est fragile au point de se casser ne serait ce qu'en deux, c'est qu'il a des chances de rester stoqué dans le kevrar.
    Et meme si il le perce, les quelques debrits ont peu de chance de garder une vitesse/direction qui les maintiennent en orbite infinie.
    D'ailleur, si le cube tourne assez vite sur lui meme autour de ses 3 axes, les debrits ont une chance infime de garder leur trajectoire (donc, il tomberont ou quiteront l'attraction terrestre).
    Tout cela me parait s'appuyer sur une logique mathematique...
    Dis donc, à propos de logique mathématique, as-tu fait le calcul du volume impliqué par les débris en orbite autour de la Terre et de la probailité qu'ils soient interceptés par ton cube de 40m de longueur d'arête ?

  14. #11
    mploki_vega

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Je pense qu'une meilleur solution c'est d'envoyer un robot avec un systeme de propulsion très efficace (ionique ou VASMR) une grande surface de paneau solaire et un ou deux bras robotique pour la manipulation de satelite ou d'objets. IL serai chargé de ramener les cadavre de satelite à une orbite plus basse (elliptique à 150 km au points le moins bas) et lacherai ses satelites pour qu'ils se desintegre dans l'atmosphere au bout de quelques mois. Je pense bien sur au satelites en orbite basse mais superieur à 300, 400 km et inferieur à 1000 km dans un premier temps. On pourrai lacher une dizaine de ces petits robots de moins d'une tonne sur orbite basse. Ce qui eliminerao les objets , d'abord les plus gros et les plus dangereux, puis on se concentre sur les plus petits
    Qu'en pensez vous??

  15. #12
    invite765732342432
    Invité

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par mploki_vega
    Je pense qu'une meilleur solution c'est d'envoyer un robot avec un systeme de propulsion très efficace (ionique ou VASMR) une grande surface de paneau solaire et un ou deux bras robotique pour la manipulation de satelite ou d'objets. IL serai chargé de ramener les cadavre de satelite à une orbite plus basse (elliptique à 150 km au points le moins bas) et lacherai ses satelites pour qu'ils se desintegre dans l'atmosphere au bout de quelques mois. Je pense bien sur au satelites en orbite basse mais superieur à 300, 400 km et inferieur à 1000 km dans un premier temps. On pourrai lacher une dizaine de ces petits robots de moins d'une tonne sur orbite basse. Ce qui eliminerao les objets , d'abord les plus gros et les plus dangereux, puis on se concentre sur les plus petits
    Qu'en pensez vous??
    Je ferais deux remarques:
    - l'idée est vraiment futuriste: pas moyen de le mettre en oeuvre rapidement
    - ton robot risque d'être la victime de ce qu'il est chargé de récolter: si tu l'envoies sur un orbite chargée de détruitus, il recevra un nombre d'impact colossal. De plus, comment fera-t-il pour "attraper" les débris ? il serait obligé de suivre le débris à une vitesse identique, de l'agripper puis de le faire décélérer... et ce pour chaque morceau !
    Voilà qui promet d'être très long...

    L'idée est peut-être à creuser, mais pour le moment, c'est bien trop difficile à faire, je pense !

    EDIT: en plus, les éléments dangereux ne sont pas les gros (facilement détectables) mais les plus petits qui sont encore plus nombreux et encore plus difficiles à "attraper"

  16. Publicité
  17. #13
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    @ mploki_vega:

    Pour imager, ton projet est d'envoyer un robot de verre muni de pinces en metal que l'on lacherait sur la plage en plein débarquement de normandie avec mission d'intercepter les milliers de pruneaux (balles) fusant dans tous les sens...

    (Globalement, c'est ca. Si tu n'es pas d'accord, regarde la vitesse des debrits en orbite)

  18. #14
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    Dis donc, à propos de logique mathématique, as-tu fait le calcul du volume impliqué par les débris en orbite autour de la Terre et de la probailité qu'ils soient interceptés par ton cube de 40m de longueur d'arête ?
    Pour répondre a ta question, notre cube n'a pas forcement pour but de ramasser ABSOLUMENT TOUS les debrits. Sa mission pourrait se terminer lorsqu'il serait lui meme trop abimé.
    Quand à la probabilité qu'il intercepte des débrits, j'avais préciser dans l'un de mes posts qu'il fallait nous meme l'envoyer sur une orbite favorable.
    Derniere chose, il y a un parametre que je n'avais pas pris en compte pour les gros objets. Si un objet de 500 grammes (on parle donc d'un tres gros debrit) transperce le cube, notre cube ne va t'il pas du meme coup ralentir a cause de l'impact ? (je ne peux que penser "oui")

  19. #15
    metatrope2004

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    vive les futures boucliers magnétiques protégeant les vaisseaux de demain (c'est la solution la plus simple et la plus pratique bien que ce ne soit de la SCIENCE-FICTION aujourd'hui !!!) Mais techniquement vos idées sont très interressantes et prouvent que la taches est ardue pour "dépolluer" l'orbite basse terrestre!!

  20. #16
    ventout

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Bonjour,

    Oui c'est un problème ces débris, parfois de la taille d'un 3éme étage de fusée. Il y a aussi un risque de multiplications des débris si deux gros se percutent et en font beaucoup de petits qui vont en percuter d'aitres etc... Pour les plus gros débris il y a des recherches qui sont faites pour concevoir des désorbiteurs légers, des petits robots qui iraient sur un gros débris, s'y fixeraient et dérouleraient un long câble électrique (plusieurs centaines de mètres) qui produirait une sorte de trainée dans le champ magnétique terrestre et qui le ralentirait jusqu'à désorbitage. C'est tellement efficace que l'on pense instaler un tel câble sur l'ISS mais alors on alimente en énergie électrique le câble et inversement, il tirera l'ISS vers le haut (il faut savoir qu'à son altitude de 350km environ l'ISS perd 200m d'altitude par jour). Cela dit, pour des débris petits on pourrait envisager de les vaporiser partiellement avec un laser puissant. Il faut savoir aussi que si le débris ne redescend pas en dessous de 6000km d'altitude, alors il y restera quasi-éternellement. Enfin, il y a longtemps déjà (20 ans au moins) une solution technique envisagée était de constituer les coques des éléments spatiaus habités en deux épaisseurs avec entre elles une structure en nid d'abeilles, assez large, et contenant un produit qui par dégazage dans l'espace se solidifie rapidement en cas de percement de petite taille.
    A+
    ventout

  21. #17
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Citation Envoyé par DonPanic
    Dis donc, à propos de logique mathématique, as-tu fait le calcul du volume impliqué par les débris en orbite autour de la Terre et de la probailité qu'ils soient interceptés par ton cube de 40m de longueur d'arête ?
    Pour répondre a ta question, notre cube n'a pas forcement pour but de ramasser ABSOLUMENT TOUS les debrits. Sa mission pourrait se terminer lorsqu'il serait lui meme trop abimé.
    Quand à la probabilité qu'il intercepte des débrits, j'avais préciser dans l'un de mes posts qu'il fallait nous meme l'envoyer sur une orbite favorable.
    Pour te donner un ordre d'idée, puisque tu as l'air d'être fâché avec le calcul, si tu dois "nettoyer" l'espace des objets orbitant entre 200 km et 900 km d'altitude, cela implique un volume supérieur à 300 milliards de mètres cubes, et je te précise que si ton cube est sur une orbite, comme tous les objets sur cette orbite se déplacent à la même vitesse que lui, il n'interceptera rien du tout.

  22. #18
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par Faith
    - ton robot risque d'être la victime de ce qu'il est chargé de récolter: si tu l'envoies sur un orbite chargée de détruitus, il recevra un nombre d'impact colossal.
    Pas vraiment, non. Une petite révision des lois de Kepler s'impose , manoeuvrer dans l'espace est nettement plus ardu, c'est pas comme envoyer une balayeuse sur une autoroute.

  23. Publicité
  24. #19
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Salut

    ... et je te précise que si ton cube est sur une orbite, comme tous les objets sur cette orbite se déplacent à la même vitesse que lui, il n'interceptera rien du tout.
    Tu te trompe a 99.99% (et encore je suis optimiste)
    Seul les objets ayant exactement une trajectoire paralelle (peut importe le sens et la vitesse) OU une trajectoire exactement identique a la mienne + un meme sens + une vitesse identiques ne rencontreront jamais notre cube... d'où mon 99.99% (99.999999% ??)

    Quand a la vitesse general de tous les objets, pourquoi voudrais tu que ce cube ait exactement la meme vitesse qu'un debrit ? La vitesse ne depend t'elle pas de la masse de l'objet par rapport a son altitude et a l'attraction terrestre ? .....Je pense que si !

  25. #20
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Tu te trompe a 99.99% (et encore je suis optimiste)
    Seul les objets ayant exactement une trajectoire paralelle (peut importe le sens et la vitesse) OU une trajectoire exactement identique a la mienne + un meme sens + une vitesse identiques ne rencontreront jamais notre cube... d'où mon 99.99% (99.999999% ??)

    Quand a la vitesse general de tous les objets, pourquoi voudrais tu que ce cube ait exactement la meme vitesse qu'un debrit ? La vitesse ne depend t'elle pas de la masse de l'objet par rapport a son altitude et a l'attraction terrestre ? .....Je pense que si !
    Ben non, désolé , cela découle du même principe que 2 objets de masses différentes chutent vers la Terre à la même vitesse.
    Loi des Périodes
    Dernière modification par DonPanic ; 01/02/2005 à 01h07.

  26. #21
    BioBen

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    cela découle du même principe que 2 objets de masses différentes chutent vers la Terre à la même vitesse.
    Oui, ca on le voit en 1ère...
    somme(F)ext = ma
    mg = ma
    donc g=a

    a+
    ben

  27. #22
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Sinon, il faut lancer le cube en orbite inverse, mais il sera vite transformé en passoire par l'énergie de percussion des débris
    Dernière modification par DonPanic ; 01/02/2005 à 01h25.

  28. #23
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    ok soit, je me suis planté sur ce point, mais une vitesse peut etre variable si le cube est en orbite eliptyque; ce qui permettrait en plus de toucher differentes couches de l'espace (car je suppose que les debrits vont globalement de X km de la terre à Y km de la terre)

    Quand au moment ou le cube deviendra passoire, c'est qu'il aura super bien travaillé ! (sauf que si il intercepte on va dire 10000 debrits tres petit comme des eclats de peinture ou autre, je doute que ce sera une passoire mais plutot un cube dont les parois seront cabossées/microtrouées de partout)

    Enfin, "orbite inverse" ne veux rien dire... ou du moins ne peux conserner qu'un seul unique objet...
    Dernière modification par SPH ; 01/02/2005 à 02h08.

  29. #24
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    ok soit, je me suis planté sur ce point, mais une vitesse peut etre variable si le cube est en orbite eliptyque; ce qui permettrait en plus de toucher differentes couches de l'espace (car je suppose que les debrits vont globalement de X km de la terre à Y km de la terre)
    La "surface balayée" étant la même pour une orbite circulaire ou elliptique, aux intersections d'orbites, les vitesses seront identiques. Tu n'y coupes pas, à la même altitude, la vitesse orbitale est la même.
    Le "chasseur de débris" étant minuscule au regard de l'immensité du volume à balayer, la probabilité de capture est négligeable, ou il dervra manoeuvrer quasiment en permanence et emporter une énorme réserve d'énergie.

    Citation Envoyé par SPH
    Quand au moment ou le cube deviendra passoire, c'est qu'il aura super bien travaillé ! (sauf que si il intercepte on va dire 10000 debrits tres petit comme des eclats de peinture ou autre, je doute que ce sera une passoire mais plutot un cube dont les parois seront cabossées/microtrouées de partout)
    Enfin, "orbite inverse" ne veux rien dire... ou du moins ne peux conserner qu'un seul unique objet...
    J'ai dit orbite inverse, j'aurais du dire orbite retrograde.

    De toutes façons, pour un objet en orbite, les débris allant à la même vitesse ne constituent pas un réel danger, ça fait utiliser de la salive, vendre du papier pour fustiger la "saleté" de cette vilaine espèce qu'est l'homme si dédaigneux de son environnement, et rempilr un sujet de forum de sympathiques projets illusoires.
    Le vrai danger est celui des micrométéorites, là, il faudrait "balayer" l'espace des résidus cométaires et se priver du spectacle des étoiles filantes...
    Dernière modification par DonPanic ; 01/02/2005 à 09h01.

  30. Publicité
  31. #25
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut,
    il est toujours possible d'envoyer ton cube chasseur de débris sur une orbite qui ne serait pas équatoriale, circumpolaire, par exemple, en sachant qu'une force de rappel tend à terme à remettre l'objet sur l'obite équatoriale.
    Reste que la probabilité d'interception de débris spatial par un cube de 40 m d'arête est négligeable,
    Une espèce de filet de plusieurs milliers de km², gluant ou ayant des propriétés d'attraction électrostatiqe serait mieux à même d'effectuer la capture de débris.

  32. #26
    invite765732342432
    Invité

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Pas vraiment, non. Une petite révision des lois de Kepler s'impose , manoeuvrer dans l'espace est nettement plus ardu, c'est pas comme envoyer une balayeuse sur une autoroute.
    mploki_vega a posé des hypothèses avant d'exposer son idée. L'une d'entre elle est:
    Citation Envoyé par mploki_vega
    un robot avec un systeme de propulsion très efficace
    Il ne parle pas, comme tu sembles le penser, d'un objet largué sur une orbite sans contrôle. Ta remarque est donc assez hors-sujet concernant l'idée du robot...

  33. #27
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Evidement, chacun ici expose ses idées. Ce n'est pas une bataille a qui se montrera le plus ridicule. Toutes les idées peuvent etre exprimées, puis critiquées (objectivement) puis modifiées et améliorées.
    L'idée du cube peut tjr etre mise en oeuvre, en plusieurs exemplaires, et s'ils sont lancés sur des orbites favorables, tot ou tard, il feront un certain travail...
    L'Idée du robot a panneaux solaires me semble etre une mauvaise idée car son cout de fabrication par rapport a sa longueur de vie n'en vaux pas le cout. C'est vraiment l'envoyer dans un nid de guepes.
    Enfin, il semblerait qu'il se dégage de tous ces posts une idée qui ne me semble pas exacte : l'idée que tous les débrits ont tous une trajectoire paralelle !! Je sais, personne ne l'a dit textuellement mais par exemple, pour l'histoire du robot, j'ai compris dans le post de quelqu'un que si le robot va a la meme vitesse que l'objet qu'il est en train de poursuivre, il ne risque rien. Mais a mes yeux, rien n'empeche qu'il se prenne de coté ou meme de face un autre objet (qui certe, va aussi a la meme vitesse !)
    Dernière modification par SPH ; 01/02/2005 à 13h29.

  34. #28
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par Faith
    mploki_vegaIl ne parle pas, comme tu sembles le penser, d'un objet largué sur une orbite sans contrôle. Ta remarque est donc assez hors-sujet concernant l'idée du robot...
    Certes...
    Ma remarque et mes posts précédent tendaient à démontrer la surestimation du danger des débris en orbite autour de la Terre pour la plupart des satellites ou vaisseaux en orbite inertielle.
    Un robot en vol contrôlé et ayant une vitesse différente des débris sera lui-même d'autant plus vulnérable à l'impact des débris que la différence de vitesse sera élevée.
    Vue l'ampleur de la tâche en regard de l'immensité de la zone de travail, la dépense énergétique sera gigantesque, ce qui supposera un dispositif énergétique, panneaux solaires ou réserves énergétiques, de grande ampleur augmentant d'autant la masse de l'engin chasseur de débris et sa vunérabilité.
    Et puisque le sujet est technique, il serait bon de décrire quel système miraculeusement léger et compact fournira l'énergie manoeuvrière de l'engin proposé

  35. #29
    DonPanic

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Salut
    Citation Envoyé par SPH
    Evidement, chacun ici expose ses idées. Ce n'est pas une bataille a qui se montrera le plus ridicule. Toutes les idées peuvent etre exprimées, puis critiquées (objectivement) puis modifiées et améliorées.
    Je sais, personne ne l'a dit textuellement mais par exemple, pour l'histoire du robot, j'ai compris dans le post de quelqu'un que si le robot va a la meme vitesse que l'objet qu'il est en train de poursuivre, il ne risque rien. Mais a mes yeux, rien n'empeche qu'il se prenne de coté ou meme de face un autre objet (qui certe, va aussi a la meme vitesse !)
    Tu as parfaitement raison, les idées comme leurs critiques sont émises en premeière approximation, puis corrigées au fur et à mesure.
    Les objections ne sont pas émises pour tourner qui que ce soit en ridicule, mais pour rappeler quelques lois gouvernant les trajectoires orbitales.
    Les orbites ne sont pas toutes équatoriales, loin de là.
    Cependant, pour des raisons purement économiques, les lancements se font dans le sens de rotation de la Terre, et je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de débris ayant une orbite rétrograde, ce qui tend à exclure les chocs frontaux

  36. #30
    SPH

    Re : Debris spatiaux : quelles solutions ?

    Si les debrits forment donc en gros une ceinture autour de la terre et qu'ils tournent a peu pret tous (c'est que que j'en deduit de ton post) dans le meme sens, c'est alors une excellente nouvelle.
    Cela veux dire que si nous envoyons sur cette meme "ceinture" notre cube (ou plusieurs) dans le sens opposé, il ferait un travail interessant !!!
    Et on sais meme comment in finira : a force d'impacts, il sera petit a petit freiné, perdra de l'altitude et brulera dans la couche d'ionisation. S'il est en plaque d'alumininium de 2mm d'epaisseur (ce que j'avais préconisé), il brulerait a 100% et ne causerait aucun dommage en tombant.
    Par contre, je me demande si c'est finalement interessant de le remplir de kevlar (ou autre). Car un objet assez gros le percant de part en part aurait une grande longueur de frottement (si le cube est rempli d'une matiere), d'où un ramentissement bien superieur que s'il etait vide (donc, un temps de vie bien plus court puisque perdant de l'altitude, notre cube chuterait vite sur terre).
    Peut etre qu'une plaque interne au cube mais bien plus epaisse et incliné par rapport a la trajectoire des objets pourrait les stopper/ralentir/dévier...
    Enfin, s'il ne peux que "mourir" en chutant vers la terre a force de ralentir dut aux impacts, l'idéal est de satelliser nos cubes sur la couche la plus haute de debrits. A force de ralentir, il continuerait a "nettoyer" les microdébrits des couches inferieures.
    Tout cela me parrait excellent, realisable, prend peu de place dans la soute de la navette (chaque coté du cube etant plié plusieurs fois comme une serviette de table a l'aide de gond) et l'alumunium est tres légé.
    Dernière modification par SPH ; 01/02/2005 à 15h51.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 27
    Dernier message: 12/10/2007, 09h09
  2. Mon site "infesté" => quelles solutions ?
    Par Valenten dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/05/2007, 16h32
  3. Débris Spatiaux
    Par Europa73 dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 17/11/2006, 10h11
  4. Quelles sciences pour quelles sociétés ?
    Par Chame dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 51
    Dernier message: 20/01/2006, 13h15
  5. Debris spatiaux
    Par Fyter dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2004, 11h16