Répondre à la discussion
Page 10 sur 15 PremièrePremière 1011 12 13 14 DernièreDernière
Affichage des résultats 271 à 300 sur 447

JWST, final countdown !



  1. #271
    GBo

    Re : JWST, final countdown !


    ------

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    Il aurait quand même été stupéfiant que la NASA et tout les intervenants sur ce télescope, prennent le risque de ne pouvoir régler l'optique comme il le souhaitent, alors qu'ils savaient ne plus pouvoir réaliser de réparation après lancement et que, le précédant sur le HST (défaut de courbure du miroir) est encore dans tout les esprits.
    Il y a quand même eu des précédents dans le secteur spatial, lire le bouquin "Les décisions absurdes, Sociologie des erreurs radicales et persistantes", qui revient abondamment sur le cas de Challenger.
    https://www.gallimard.fr/Catalogue/G...sions-absurdes
    Ayant été ingé dans de grandes multinationales (dont 2 fleurons dans leur domaine tombés en faillite pour de mauvaises décisions), je pourrais écrire un livre si j'en avais le loisir.

    -----
    Dernière modification par GBo ; 19/01/2022 à 18h37.

  2. Publicité
  3. #272
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Il y a quand même eu des précédents dans le secteur spatial, lire le bouquin "Les décisions absurdes, Sociologie des erreurs radicales et persistantes", qui revient abondamment sur le cas de Challenger...
    Bonsoir,

    Ces "décisions absurdes", ces "erreurs radicales et persistantes" sont légions. Plus qu'un bouquin, même une encyclopédie aurait peine à toutes les énumérer. J'ai moi-même pris soin de citer, dans le domaine qui nous occupe, le problème sur le miroir du HST.

    Ce constat n'a heureusement pas empêché le succès de multiple réalisations technologiques importantes, et les erreurs commises sont parfois aussi de bonnes leçons dont finalement nous tirons profit. On peut même dire qu'en matière d'industrie spatiale, depuis ses débuts, certains progrès ont été enregistré.

    Il ne me paraît pas choquant de s'inquiéter pour le déploiement hautement compliqué de ce télescope, surtout quand une anomalie est signalée.

    Un capteur devant fonctionner avec deux bobines, dont l'une est inopérante, mérite notre attention, c'est certain.

    C'est aussi pour cela que j'ai cherché les informations pour comprendre le peu de préoccupation que semblait avoir provoqué ce "problème" parmi les responsables de la mission.

    Pour finir, oui, je l'avoue, j'aurai quand même été surpris que, connaissant cette défectuosité avant le lancement, la NASA décide de mettre en péril un instrument de douze milliards de dollars et dont le projet a été initié il y a plus de vingt ans déjà.

  4. #273
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Déploiements des Segments-miroir terminés et poursuite du processus.

    https://www.jwst.nasa.gov/content/we...l?units=metric

    Traduction automatique corrigée :

    Les étapes de plusieurs jours pour activer et déplacer chacun des 18 segments de miroir principal et le miroir secondaire hors de leur configuration de lancement sont achevées.

    Les segments du miroir primaire ont été réhaussé de 12,5 millimètres de la structure du télescope. Utilisant six moteurs qui déplacent chaque segment, les actuateurs dégagent les miroirs de leurs dispositifs de retenue de lancement, et donnent à chaque segment suffisamment d'espace pour être ensuite ajustés à leurs positions optimale optique pour le processus d'alignement du front d'onde à venir. Les 18 actionneurs de rayon de courbure (ROC) ont également été déplacés de leur position de lancement. devant s'opposer à la résistance du berceau en béryllium , qui est six fois supérieure à celle de l'acier, ces actionneurs ROC façonnent individuellement la courbure de chaque segment de miroir pour définir la forme parabolique idéale du miroir primaire.

    La prochaine étape du processus de réglage du front d'onde consistera à déplacer des miroirs de l'ordre du micron et du nanomètre, pour atteindre les positions optiques finales d'un télescope fonctionnel. Le processus d'alignement du télescope prendra environ trois mois.

  5. #274
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    https://www.nasa.gov/press-release/n...ion-next-steps

    Traduction partielle du lien :

    Les scientifiques et les ingénieurs qui exploitent le télescope spatial James Webb répondront aux questions sur les dernieres étapes de la mission lors d'une émission Science Live de la NASA à 15 h HNE le lundi 24 janvier, suivie d'une téléconférence avec les médias à 16 h.

    L'émission sera diffusée en direct sur le site Web de NASA Science Live , ainsi que sur YouTube , Facebook et Twitter. L'audio de la téléconférence sera diffusé en direct sur le site Web de l'agence .

    Les équipes au sol prévoient d'allumer les propulseurs de Webb à 14 heures, le lundi 24 janvier, pour insérer le télescope spatial en orbite autour du Soleil au deuxième point de Lagrange (L2) sa destination finale, à près de 1 million de kilomètres de la Terre. Cet allumage de correction sur le trajet était prévue depuis longtemps, environ 29 jours après le lancement. Cette semaine, l'équipe des opérations de la mission a choisi la date et l'heure de cette manoeuvre. Les ingénieurs ont également terminé de déplacer à distance les segments de miroir du Webb hors de leurs positions de lancement pour commencer le processus de plusieurs mois d'alignement de l'optique du télescope.
    Dernière modification par tezcatlipoca ; 21/01/2022 à 14h50.

  6. #275
    yves95210

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    Les équipes au sol prévoient d'allumer les propulseurs de Webb à 14 heures, le lundi 24 janvier, pour insérer le télescope spatial en orbite autour du Soleil au deuxième point de Lagrange (L2) sa destination finale, à près de 1 million de kilomètres de la Terre.
    Faudra pas qu'ils ratent leur coup, parce que si la poussée est un peu trop forte, c'est sans retour
    Mais lundi soir on devrait être rassurés...

  7. #276
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Mais par pitié!
    Arrêtez de psychoter!
    Toujours à craindre le pire!

    A ce stade, il est permis de se montrer optimiste pour la suite, quand même.

  8. Publicité
  9. #277
    pm42

    Re : JWST, final countdown !

    Surtout que maitriser des trajectoires et se mettre en orbite autour de tout et n'importe quoi y compris un point de Lagrange, c'est quelque chose qu'on a déjà pas mal fait avec un taux de succès très élevé.

  10. #278
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    Surtout que maitriser des trajectoires et se mettre en orbite autour de tout et n'importe quoi y compris un point de Lagrange, c'est quelque chose qu'on a déjà pas mal fait avec un taux de succès très élevé.
    C'est vrai, mais j'ai cru comprendre qu'avec le JWST certains paramètres sont un peu inhabituels.

  11. #279
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par yves95210 Voir le message
    ... Mais lundi soir on devrait être rassurés...
    Tiens Yves, toi qui nous en as bien expliqué les subtilités, voici un papier sur l'orbite du télescope autour de L2 ...

    https://jwst-docs.stsci.edu/jwst-obs...ics/jwst-orbit

    Traduction pour ceux qui sont à la ramasse en anglais :

    Le JWST sera placé sur une orbite autour du point de Lagrange Soleil-Terre L2 situé à environ 1,5 million de km de la Terre, soit quatre fois la distance entre la Terre et la Lune.

    Il est incorrect de dire que JWST "sera en L2". Au lieu de cela, JWST orbitera autour de L2 .

    La distance de JWST à partir du point L2 varie entre 250 000 et 832 000 km, comme le montre la figure 1. La période de l'orbite est d'environ 6 mois. Le déplacement maximal au-dessus ou au-dessous du plan de l'écliptique est de 520 000 km. La distance maximale de la Terre est de 1,8 million de km et l'angle Terre-Soleil maximal est <33°.

    L2 est un point de selle dans le potentiel gravitationnel du système solaire. Parce que les points de selle ne sont pas stables, JWST devra déclencher régulièrement des propulseurs embarqués pour maintenir son orbite autour de L2. Ces manœuvres de maintien à poste seront effectuées tous les 21 jours.
    Pour maintenir l'énergie solaire, l'orbite est conçue de telle sorte que JWST ne soit jamais dans l'ombre de la Terre ou de la Lune pendant la mission.

    Justification des dimensions de l'orbite :

    Une orbite plus grande facilite le déplacement du vaisseau spatial vers L2, ainsi que le maintien de son orbite. Cependant, des orbites plus grandes peuvent également permettre à la lumière parasite de la Terre ou de la Lune de traverser le pare-soleil et de frapper les miroirs primaires ou secondaires. De plus, une orbite plus grande réduit les possibilités de contact de communication.

    Parce que le JWST est alimenté à l'énergie solaire, il ne peut pas traverser l'ombre de la Terre pendant la mission. Les orbites sont sélectionnées pour éviter les croisements d'ombres, en sélectionnant l'heure de lancement pour un jour de lancement donné.

    La forme de l'orbite L2 n'est pas contrainte, de sorte que les orbites toriques, les orbites de halo ou les orbites de Lissajous sont acceptables et sont déterminées principalement par l'heure du lancement et le jour de l'année. Cette liberté dans la conception de l'orbite L2 permet de multiples opportunités de lancement pendant la plupart des mois et minimise la vitesse nécessaire pour se rendre en orbite. Une trajectoire peut être façonnée de manière à ce que JWST «tombe en orbite» autour de L2 plutôt que d'avoir à s'injecter de force dans une orbite définie à l'aide de son sous-système de propulsion. Cela économise du propergol et simplifie la conservation de l'orbite.

    https://jwst-docs.stsci.edu/files/97.../JWSTorbit.jpg


    Maintien de l'orbite :

    L'orbite L2 a une période orbitale de 6 mois. Alors que les orbites autour du point L2 sont intrinsèquement instables, la taille de l'orbite est grande et la vitesse orbitale est faible (~ 1 km / s), de sorte que l'orbite «décroît» lentement. Cependant, le grand pare-soleil du JWST, à peu près de la taille d'un court de tennis, est soumis à une pression de rayonnement solaire importante qui se traduit à la fois par une force et un couple. La direction de la force solaire varie lorsque l'attitude de l'observatoire change d'une observation à l'autre. Le couple solaire est équilibré par des roues de réaction, mais périodiquement, l'élan accumulé est compensé par des allumages des propulseurs. Parce que les opérations du JWST sont impactées par les événements, le profil d'attitude de l'observatoire et la perte de vitesse ne peuvent pas être prédits avec précision des mois à l'avance. Ces 2 perturbations augmentent l'accélération du JWST de son orbite autour de L2, et nécessite des manœuvres pour son maintien orbitale plus fréquentes que les autres missions en orbite de Lagrange (qui sont généralement de 3 à 4 fois par an). La détermination précise de l'orbite nécessitera des mesures de suivi quotidiennes sur une période de 19 jours, de sorte que le maintien en position sera effectué tous les 21 jours.

    Les perturbations de l'orbite le long de l'axe Soleil-L2 ont le plus grand impact sur la stabilité de l'orbite. Les propulseurs sont montés sur le bus du vaisseau spatial (situé sur le côté du pare-soleil faisant face au Soleil). Ceux utilisés pour la correction d'orbite sont orientés aussi loin que possible du pare-soleil. Le pare-soleil peut supporter un angle d'inclinaison du soleil † plus grand pour la correction d'orbite que celui autorisé pour les opérations scientifiques. Cette architecture permet au propulseur de s'allumer à des angles allant jusqu'à 90° par rapport au Soleil, conformément aux restrictions d'évitement du Soleil, ce qui est suffisant pour fournir une correction d'orbite dans tous les cas.

    L'orbite sera modifiée pour compenser les forces extérieures moyennes associées à la gravitation des planètes et à la pression de rayonnement sur le pare-soleil.

    † L'angle entre la direction de pointage et la ligne satellite-Soleil. La « direction de pointage » est la « ligne de visée » du télescope, également appelée axe V1 de l'observatoire.

  12. #280
    Ernum

    Re : JWST, final countdown !

    Salut,

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    ...
    Maintien de l'orbite :
    ...Cependant, le grand pare-soleil du JWST, à peu près de la taille d'un court de tennis, est soumis à une pression de rayonnement solaire importante qui se traduit à la fois par une force et un couple. ....
    à ce propos, L’Union pour la Promotion de la Propulsion Photonique (U3P), met à disposition un simulateur en ligne, que je viens de découvrir (pas essayé encore).

    Merci à tout les intervenants pour toutes ses infos, c'est passionnant.

  13. #281
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Bonjour,

    Merci Ernum pour le lien vers ce simulateur.

    Le télescope spatial James Webb était lancé sur une trajectoire directe vers une orbite autour du deuxième point de Lagrange Soleil-Terre (L2), mais il doit effectuer lui-même des correction de poussée en chemin pour y arriver. Il existe trois manœuvres de correction pendant son voyage désignées comme MCC-1a, MCC-1b et MCC-2.

    C'est cette correction finale qui est programmée dans quelques heures (MCC-2) qui insèrera l'observatoire Webb dans son orbite de halo autour de L2.

    Si le Webb avait reçu de son lanceur (Ariane V ECA) une poussée trop importante, il aurait dépassé le point d'équilibre gravitationnel en L2. En effet, il ne peut pas se retourner pour y revenir car cela exposerait directement son optique et la structure de son télescope au Soleil, les surchauffant et les détériorant irrémédiablement. Par conséquent, le télescope a subi une légère sous-combustion volontaire de la fusée Ariane et doit utiliser ses propres propulseurs pour obtenir une poussée juste suffisante.

    La correction de trajectoire de 4 minutes et 58 secondes est prévu ce lundi à 20 H (heure française) pour modifier la vitesse de l'engin de 1,5199 m/s, juste assez pour le placer sur son orbite de halo autour du point de Lagrange 2.

    Si tout se passe bien, le télescope restera sur cette orbite de six mois pour le reste de sa mission opérationnelle, allumant périodiquement sa propulsion pour se maintenir sur son orbite de travail.

    Avec cette insertion orbitale exécutée, les ingénieurs poursuivront l'alignement des miroirs, l'un des aspects les plus complexes du déploiement du télescope, mais à priori, pas le plus risqué.

    https://www.jwst.nasa.gov/content/we...plorer.html#28

  14. #282
    Deedee81
    Modérateur

    Re : JWST, final countdown !

    Salut,

    A ce train on devrait voir bientôt les premières images ?
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  15. Publicité
  16. #283
    JPL
    Responsable des forums

    Re : JWST, final countdown !

    Je ne pense pas. L’alignement des miroirs et l’ajustement de leur courbure devraient prendre beaucoup de temps. Cela a été déjà abordé dans un ou des messages antérieurs.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #284
    Deedee81
    Modérateur

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Je ne pense pas. L’alignement des miroirs et l’ajustement de leur courbure devraient prendre beaucoup de temps. Cela a été déjà abordé dans un ou des messages antérieurs.
    Oui mais ça allait si vite que.... j'espérais

    Merci
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  18. #285
    zebular

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,

    A ce train on devrait voir bientôt les premières images ?
    De plus, à ce que j'ai lu, les images ne seront pas forcément spectaculaires.Moins que celles de HST,du fait du spectre observé.Je suppose que tu le sais. Mais j'imagine que les images seront mise en valeurs pour le public afin d'èmuler un peu le spectacle lors de certains compte rendus.

  19. #286
    Deedee81
    Modérateur

    Re : JWST, final countdown !

    Oh je ne demande pas du spectaculaire. Si c'est intéressant et significatif (de son usage) je serait déjà très content
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  20. #287
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Avant d'obtenir les premières images, il faudra aligner avec précision ses 18 segments du miroir primaires afin qu'ils fonctionnent ensemble comme un seul miroir de 6,5 m de diamètre.

    L'équipe de la mission a déjà terminé le processus pour élever chaque segment, et le miroir secondaire de 74 cm du télescope, de 12,5 mm des "verrous" qui les maintenaient fermement en place pendant le lancement au sommet de son lanceur Ariane 5.

    Désormais entièrement déployés, les 18 segments sont actuellement alignés à environ un millimètre près. Pour que le télescope obtienne une mise au point d'une netteté remarquable, cet alignement doit être réglé avec précision à moins de 1/10 000e de la largeur d'un cheveu à l'aide de plusieurs actionneurs pour les incliner voire même modifier leur courbure, si nécessaire.

    Le miroir principal est segmenté, et ces segments doivent être ajustés sur une fraction de longueur d'onde de lumière. Il ne s'agit pas de microns mais d'une fraction de longueur d'onde. C'est une opération d'une précision diabolique.

    Chaque segment de miroir a été rectifié selon une prescription qui prend en compte les effets déformants de la gravité lors de leur fabrication sur Terre et de leur rétraction au températures spatiales requises pour le bon fonctionnement du télescope.

    Si le Webb pointait une étoile brillante actuellement, le résultat serait 18 images distinctes et une image seraient très floues parce car les segments du miroir primaires ne sont pas encore alignés.

    C'est le prochain obstacle majeur pour l'équipe Webb, diagnostiquer puis incliner chaque segment par petits incréments, fusionner les 18 images pour former un seul point de lumière très exactement focalisé. Il s'agit d'une opération itérative en plusieurs étapes qui prendra plusieurs mois.
    Samedi, les segments de miroir s'étaient refroidis à environ - 302 °C, mais sa température de fonctionnement devra être d'environ - 332 °C.

    Chaque segment hexagonal du miroir primaire, de 1,5 m de large, comporte six actionneurs mécaniques dans un "hexapode" à l'arrière, permettant un mouvement dans six directions. Un septième actionneur peut pousser ou tirer sur le centre d'un segment pour déformer légèrement sa courbure, si nécessaire.

    Après que la caméra infrarouge proche NIRCam, se soit refroidie à sa température de fonctionnement, le Webb visera une étoile brillante afin que l'instrument puisse examiner les réflexions des 18 segments, créant une mosaïque montrant leur taille et leur position relatives.

    Les segments du miroir seront alors ajustés un par un, à l'aide d'un actionneur puis d'un autre, pour parfaitement orienter chacun. Des mosaïques supplémentaires seront créées au fur et à mesure que le processus se poursuit et, en fonction des résultats, le processus d'alignement devra probablement être répété.

    L'objectif est d'incliner les segments selon les besoins pour minimiser la taille des images défocalisées, puis de déplacer les réflexions multiples vers le même point au centre de l'axe optique du télescope, tous superposés, pour ne produire qu'un seul faisceau de lumière bien focalisé.

    On appelle cela l'empilement d'images. Il s'agit d'un processus d'inclinaison des segments du miroir primaire afin que les images n'en forme qu'une.

    Il faut pour atteindre cet objectif un très bon contrôle des actionneurs, obtenir des inclinaisons très précises.

    Un segment donné peut perdre l'un de ses six actionneurs d'inclinaison sans impact. Même la perte d'un actionneur central peut être compensée, dans une certaine mesure, en déplaçant légèrement le segment vers le haut ou vers le bas.

    Mais des essais dans les labos terrestre ont montré que les actuateurs de haute technologie sont extrêmement fiables. Les procédures ont été testées avant le lancement à l'aide d'un modèle à petite échelle du télescope.

    Les scientifiques pense avoir l'image d'une étoile, aux composantes correctement empilées et focalisées vers la fin mars.

    Quant à savoir le moment où nous aurons un télescope entièrement aligné, y compris avec son miroir secondaire, optimisé pour les quatre instruments ?

    Les essais en labo avaient permis d'y parvenir en quatre mois. Ce serait donc vers la fin avril.

    Cela ne suffira toujours pas pour que les observations scientifiques commencent.

    Une fois le système optique aligné, l'équipe se concentrera sur les tests et l'étalonnage de la NIRCam, une combinaison caméra et spectrographe, et les trois autres instruments spectrographiques du télescope, dont l'un comprend le capteur de guidage fin nécessaire pour maintenir le télescope verrouillé sur sa cible.

    Ce processus prendra encore environ deux mois. Ce n'est qu'alors que des images de « première lumière » seront rendues publiques.
    Alors seulement, une série d'images spectaculaires seront publiées à la fin de la mise en service, lorsque nous commencerons des opérations scientifiques, pour montrer ce que ce télescope peut faire … fin juin /courant juillet ? ...

    Source originelle du post :

    https://spaceflightnow.com/2022/01/2...gnment-on-tap/

  21. #288
    Deedee81
    Modérateur

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    Les essais en labo avaient permis d'y parvenir en quatre mois. Ce serait donc vers la fin avril.
    ...
    Ce processus prendra encore environ deux mois.
    C'est en effet ce que j'avais vu plus haut, bon, et bien on patientera
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  22. Publicité
  23. #289
    Lansberg

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    Samedi, les segments de miroir s'étaient refroidis à environ - 302 °C, mais sa température de fonctionnement devra être d'environ - 332 °C.
    C'est vraiment le télescope de tous les records. Largement au-dessous du zéro absolu

  24. #290
    yves95210

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par Lansberg Voir le message
    C'est vraiment le télescope de tous les records. Largement au-dessous du zéro absolu
    Faut dire que si les Américains arrêtaient d'utiliser les degrés Farenheit, les miles et autres unités de mesure baroques, on aurait moins l'occasion de rigoler (ou de provoquer des catastrophes)...

  25. #291
    trebor

    Re : JWST, final countdown !

    Bonjour à tous,
    Il se rapproche de sa destination, à moins de 2000 kms à la vitesse de 727 km/h.
    https://www.jwst.nasa.gov/content/we...l?units=metric
    Est-il en rotation autour de la terre ou synchronisé avec elle ?
    Faire tout pour que demain soit meilleur

  26. #292
    tezcatlipoca

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par Lansberg Voir le message
    C'est vraiment le télescope de tous les records. Largement au-dessous du zéro absolu
    Parfaitement. Ses performances n'en seront que meilleures.

  27. #293
    Lansberg

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour à tous,
    Il se rapproche de sa destination, à moins de 2000 kms à la vitesse de 727 km/h.
    https://www.jwst.nasa.gov/content/we...l?units=metric
    Est-il en rotation autour de la terre ou synchronisé avec elle ?
    Le JWST ne tourne pas autour de la Terre. Pour faire simple il faut imaginer une barre rigide Soleil-Terre-JWST qui fait un tour autour du Soleil en 1 an.

  28. #294
    Anathorn

    Re : JWST, final countdown !

    Il est en rotation autour d'un point situé sur l'axe Soleil / Terre, a 1.5Mkm de la Terre, derrière elle.

  29. Publicité
  30. #295
    trebor

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par Anathorn Voir le message
    Il est en rotation autour d'un point situé sur l'axe Soleil / Terre, a 1.5Mkm de la Terre, derrière elle.
    Merci à vous deux,
    J'ai trouvé ceci en vidéo :
    https://webb.nasa.gov/content/about/orbit.html
    Faire tout pour que demain soit meilleur

  31. #296
    trebor

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Merci à vous deux,
    J'ai trouvé ceci en vidéo :
    https://webb.nasa.gov/content/about/orbit.html
    Sa vitesse orbitale autour du soleil doit être un peu plus rapide que celle de la terre autour du soleil étant donné qu'il se trouve plus éloigné de la terre de 1,5 millions de kilomètres.
    Pour maintenir cette vitesse orbitale et donc rester à 1,5 Mkms de la terre, je suppose que le JWST doit-il utiliser du carburant ?
    Lorsque tout le carburant sera épuisé, il ne sera plus synchronisé avec la terre et cette rotation de haut en bas (vidéo) finira par se réduire progressivement et finir par s'annuler définitivement.
    Faire tout pour que demain soit meilleur

  32. #297
    Lansberg

    Re : JWST, final countdown !

    Le carburant sert à faire les corrections de maintien en orbite. A cet effet, des petits moteurs fusée assurent une poussée toutes les trois semaines environ.

  33. #298
    GBo

    Re : JWST, final countdown !

    Peut être que trebor n'a pas vu le coup du point de Lagrange L2 ?
    https://upload.wikimedia.org/wikiped...en_Halo_L2.jpg
    Dernière modification par GBo ; 24/01/2022 à 18h18.

  34. #299
    Gwinver

    Re : JWST, final countdown !

    Bonsoir.

    Bien compris (je crois) le principe des 3 corrections de trajectoires.
    Mais, une fois sur place, est-ce que JWST utilisera le même moteur ou bien d'autres pour se maintenir en place?
    Si c'est le même, aura-t-il toujours la bonne orientation?
    Si ce sont d'autres moteurs, savez vous comment ils sont placés pour éviter de réchauffer les instruments.

  35. #300
    trebor

    Re : JWST, final countdown !

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Peut être que trebor n'a pas vu le coup du point de Lagrange L2 ?
    https://upload.wikimedia.org/wikiped...en_Halo_L2.jpg
    Merci une rotation autour de L2 de 5.026.560 kms en 180 jours = 27.925 km/jour à la vitesse de 1.164 km/h à maintenir tant qu'il y a du carburant.
    Et maintenir sa rotation autour du soleil avec une vitesse un peu plus rapide (108.665 km/h) que celle de la terre qui est +/- de 107.600 km/h.
    Sans énergie pour maintenir ces deux vitesses de rotation, les pertes de vitesse sont-elles importantes, le JWST étant dans le vide qu'est-qui va le ralentir ?
    Je suppose qu'il en est de même pour tout ce qui tourne autour de la terre (satellites) qui est probablement dû à la gravité ?
    Faire tout pour que demain soit meilleur

Discussions similaires

  1. Actu - Le lancement du JWST, le télescope spatial James Webb, est encore reporté !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/07/2020, 15h40
  2. Actualité - En images : le JWST, successeur du télescope spatial Hubble, est fini (MAJ)
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/11/2016, 17h08
  3. Actualité - JWST : première levée du miroir dans la plus grande salle blanche du monde
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/11/2016, 13h00
  4. Actualité - En image : le JWST, successeur du télescope spatial Hubble, prend forme
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2015, 23h02
  5. La calibration du premier miroir du JWST a débuté
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/06/2006, 15h09