Affichage des résultats du sondage: Sélectioné un Embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est ce de l’Eugénisme

Votants
34. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui

    10 29,41%
  • Un peu

    6 17,65%
  • Sans avis

    3 8,82%
  • Un rien

    2 5,88%
  • Non

    13 38,24%
Discussion fermée
Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 113 sur 113

Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism



  1. #91
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    +++

    Je suis d’accord. Je désire apprendre les bases de la génétique. Ce n’est pas parce que l’on a un handicap que l’on ne doit pas poser les questions. Même avec des argumentations fausse j’apprends. Je n’ai pas posté de réponse au sondage à la question principale. Je n’ai pas vu le résultat du sondage. Ce qui m’intéresse est de savoir comment cela fonctionne. Ce savoir sur le sujet doit être partagé et cela est sur, cela doit être compréhensible. Un forum est construis pour le partage des connaissances, y venir en ayant les connaissances quel but y a t’il ? Je désire l’apprentissage avant réponse, j’ai des lacunes. Combien dans la population y a t’il ces propres lacune la ?


    3) Expérimentation

    Des petits pois blanc croisé avec des petits pois noirs et qu’il n’y a pas délétères dans la descendance. La couleur du petit pois noir est récessive sur la couleur blanche (est ce comme cela que l’on dit ?) On obtient à la première génération
    La récolte F1 obtenue est de :
    100%graines blanche
    On ressème cette récolte F1 composée de 100% de graines blanche de petit pois. On obtient une deuxième génération dite génération F2
    La récolte F2 obtenue est de :
    ¼ graines blanche, ¼ graines noir et [½ hybride(1 combinaison de gamètes suivant la dominance) donc ici tous blanc]
    On ressème cette récolte F2 composée de ¼ graines blancs, ¼ graines noir et ½ hybride de petit pois blanc. On obtient à la deuxième génération dite génération F3
    La récolte F3 obtenue est de :
    3/8 graines blanc, 3/8 graines noir et [2/8 hybride(2 combinaisons de gamètes) tous blanc]

    P…..B+/B+..x..n-/n-..(2 souches homozygotes à croiser)
    G…..B+/B+..x..n-/n-
    F1 :………B+/n-….(uniformité des F1)
    Croisons les produits F1
    F1xF1 : B+/n-.x.B+/n-
    G………… B+/n-
    F2: 4 combinaisons possibles de gamètes
    …..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …….¼………¼………¼………¼
    Au vu de la dominance blanche 3 combinaisons visibles
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ………¼………½………¼

    Croisons les produits F2
    F2xF2 : B+/B+ x B+/n- x n-/n-
    G B+/B+ x B+/n- x n-/n-
    F3: 4 combinaisons possibles de gamètes
    …..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …….¼………¼………¼………¼
    Au vu de la dominance blanche 3 combinaisons visibles
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ………¼………½………¼

    B+/B+ = ¼ + 1/8(e) = 3/8
    Vu le phénotype B+ dominant 3/8 + 2/8 = 5/8 blancs.

    B+/n-..à...B+/B+.x.B+n-.x.n-/n-.=.½.(g).de.½ = ¼ =2/8
    …………..¼(e)…..½(g).….¼(h)
    .....¼(e).de.½ =..1/8……..¼(h) de ½ = 1/8

    n-/n-= ¼ + 1/8(h) = 3/8


    Est-ce que mon résultat est bon sans partie délétère sans dominance noire mais récessivité noire?.
    Est-ce que je me suis amélioré ? Il y a encore sûrement beaucoup d’effort à faire.
    Quelque chose sonne le faux peut être ?
    Merci de vos réponses.

    -----

    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  2. Publicité
  3. #92
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    +++

    Bonne fête de Noël à tous

    retour mardi

    Le fil pour vous continu, je vais relire et relire mes livres. La suite sera peut être mieux?

    Christian

    +++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  4. #93
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    +++

    Bonjour, dur dur


    4) Expérimentation
    maladie récessive délétère avant reproduction

    Des petits pois blanc croisé avec des petits pois noirs. La couleur des petits pois noirs est porteuse d’un facteur maladie délétère dans la descendance. La couleur du petit pois noir est récessive sur la couleur blanche (est ce comme cela que l’on dit ?) On obtient à la première génération.
    Si je comprends bien mes livres

    La parent pour une récolte F1 ne peut exister dans une maladie récessive vue quel est composé du produit de deux parties Homozygotes. Une maladie récessive ne doit sans doute aucunement par ses gènes être homozygote. La maladie récessive, fait devenir le produit homogène, hétérogène. Le probable d’une maladie récessive ne peut être susceptible de commencer que dans le produit F1 d’une génération homozygote devenu par la multiplication hétérozygote. La mutation peut survenir lors du produit de la F1 et non dans ce qui engendre la F1.

    Une délation une mutation récessive peut avoir sont origine minimum dans le produit F1. Ce produit F1 n’est aucunement affecté par cette altération au fait quel est récessif. Cette, non-altérations de la vie de ce mutant fait que ce produit est appelé, un porteur sain. C’est donc sa descendance de ce porteur sain qui porte préjudice non ce porteur.

    On commence donc notre semis par le semis de cette récolte F1 composée de 100% de graines blanche de petit pois. Nous ressemons une sélection de petit pois ayant la mutation délétère. On obtient une deuxième génération dite génération F2
    La récolte F2 obtenue est de :
    1/3 graines blanches, [2/3 hybride(1 combinaison de gamètes suivant la dominance) donc ici tous blanc]
    On ressème cette récolte F2 composée de 1/3 de graines blancs, 2/3 hybride de petit pois blanc. On obtient à la deuxième génération dite génération F3
    La récolte F3 obtenue est de :
    5/9 graines blancs, [4/9 hybride(2 combinaisons de gamètes) tous blanc]

    P…..B+/B+..x..n-/n-..(2 souches homozygotes à croiser)
    Ne peut exister muter délétère
    G…..B+/B+..x..n-/n-
    F1 :………B+/n-….(uniformité des F1)
    Descendance sans aucune délation, aucunement délétère

    Croisons les produits F1 possédant la mutation
    F1xF1 : B+/n-.x.B+/n-
    G………… B+/n-
    F2: 4 combinaisons possibles de gamètes
    …..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …….¼………¼………¼………¼
    Au vu de la dominance blanche 3 combinaisons visibles
    Une combinaison disparaît la récessive homozygote disparaît non reproductible
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ………¼………½………¼
    La population F2 change alors
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ……1/3……….2/3……..0/0

    Croisons les produits F2
    F2xF2 : B+/B+ x B+/n-
    G B+/B+ x B+/n-
    F3: 4 combinaisons possibles de gamètes
    …..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …….¼………¼………¼………¼
    Au vu de la dominance blanche 3 combinaisons visibles
    Une combinaison disparaît la récessive homozygote disparaît non reproductible

    Résultat 1:

    B+/B+ = 1/3 + 2/12(e) = 6/12 =3/6
    Vu le phénotype B+ dominant 3/6 + 2/6 = 5/6 blancs.

    B+/n-..à...B+/B+.x.B+n-.x.n-/n-.=.½.(g).de.2/3 = 2/6=4/12=2/6
    …………..¼(e)…..½(g).….¼(h)
    .....¼(e).de.2/3 =..2/12……..¼(h) de 2/3 = 2/12

    n-/n-= 2/12(h) =2/12= 1/6 à disparaître

    La population F3 apparaissant alors
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ……3/6……….2/6……..1/6

    population effective 2:

    B+/B+ = 1/3 + 2/9(e) = 5/9
    Vu le phénotype B+ dominant 5/9 + 4/9 = 9/9 blancs.

    B+/n-..à...B+/B+.x.B+n-..=.2/3.(g).de.2/3 = 4/9
    …………..1/3(e)….2/3(g)
    .....1/3(e).de.2/3 =..2/9

    La population F3 change alors
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ……5/9……….4/9……..0/0

    Est-ce que mon résultat est bon avec un handicap délétère récessif noire?.
    Merci de vos réponses.

    Bonne journée.

    +++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  5. #94
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    5) Expérimentation
    anomalie récessive délétère après reproduction
    Dans ces conditions les homozygotes deviennent les porteurs de l’anomalie et les transmetteurs de la maladie si l’anomalie se trouve récessive. Le fait d’avoir l’anomalie après la reproduction

    Des petits pois blanc croisé avec des petits pois noirs. La couleur des petits pois noirs est porteuse d’un facteur maladie délétère dans la descendance après reproduction. La couleur du petit pois noir est récessive sur la couleur blanche On obtient à la première génération.
    Si je comprends bien mes livres

    La récolte F1 peut être obtenue dans ces conditions :
    Le produit n-/n- peut être dès le début porteur de l’anomalie ce que l’on se donne de faire.
    La récolte F1 obtenue est de :
    100%graines blanche
    On ressème cette récolte F1 composée de 100% de graines blanche de petit pois. On obtient une deuxième génération dite génération F2
    La récolte F2 obtenue est de :
    ¼ graines blanche, ¼ graines noir et [½ hybride(1 combinaison de gamètes suivant la dominance) donc ici tous blanc]
    On ressème cette récolte F2 composée de ¼ graines blancs, ¼ graines noir et ½ hybride de petit pois blanc. On obtient à la deuxième génération dite génération F3
    La récolte F3 obtenue est de :
    3/8 graines blanc, 3/8 graines noir et [2/8 hybride(2 combinaisons de gamètes) tous blanc]
    Les porteurs ne sont pas que les hybrides


    P…..B+/B+..x..n-/n-..(2 souches homozygotes à croiser) la souche n-/n- est récessive et délétère après reproduction.
    G…..B+/B+..x..n-/n-
    F1 :………B+/n-….(uniformité des F1)
    Croisons les produits F1
    F1xF1 : B+/n-.x.B+/n-
    G………… B+/n-
    F2: 4 combinaisons possibles de gamètes
    …..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …….¼………¼………¼………¼
    Au vu de la dominance blanche 3 combinaisons visibles
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    ………¼………½………¼

    Croisons les produits F2
    F2xF2 : B+/B+ x B+/n- x n-/n-
    G B+/B+ x B+/n- x n-/n-
    F3: 4 combinaisons possibles de gamètes
    …..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …….¼………¼………¼………¼
    Au vu de la dominance blanche 3 combinaisons visibles
    ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    …….:3/8……..2/8……..3/8

    B+/B+ = ¼ + 1/8(e) = 3/8
    Vu le phénotype B+ dominant 3/8 + 2/8 = 5/8 blancs.

    B+/n-..à...B+/B+.x.B+n-.x.n-/n-.=.½.(g).de.½ = ¼ =2/8
    …………..¼(e)…..½(g).….¼(h)
    .....¼(e).de.½ =..1/8……..¼(h) de ½ = 1/8

    n-/n-= ¼ + 1/8(h) = 3/8

    Le fait d’avoir l’anomalie après la reproduction augmente considérablement le pouvoir de se multiplier à l’anomalie.

    Est-ce que mon résultat est bon avec un handicap délétère après reproduction récessif noire?.
    Merci de vos réponses.
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  6. #95
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    Je reponds à votre message experimentation 4

    La parent pour une récolte F1 ne peut exister dans une maladie récessive vue quel est composé du produit de deux parties Homozygotes. Une maladie récessive ne doit sans doute aucunement par ses gènes être homozygote. La maladie récessive, fait devenir le produit homogène, hétérogène. Le probable d’une maladie récessive ne peut être susceptible de commencer que dans le produit F1 d’une génération homozygote devenu par la multiplication hétérozygote. La mutation peut survenir lors du produit de la F1 et non dans ce qui engendre la F1.
    Ce paragraphe est un charabia ne voulant rien dire tant au niveau de la grammaire francaise qu'au niveau des notions de biologie qui tentent de transparaitre à travers les mots (relisez bien la phrase en gras!).
    La parent pour une récolte F1 ne peut exister dans une maladie récessive
    Ici par exemple on comprend que les parents d'une génération F1 ne peuvent exister dans une maladie récessive....
    La couleur des petits pois noirs est porteuse d’un facteur maladie délétère dans la descendance
    Une couleur n'est porteuse d'aucune maladie.... Le phénotype [couleur noire] est associé à une maladie délètère si vous le voulez. Mais quoi qu'il en soit, c'est toujours un individu qui est porteur d'une maladie, pas un gène ou un allèle.
    Resterait dans ce cas à savoir si:
    • l'allèle "noire" code pour une protéine induisant la maladie en plus du phénotype [couleur noire]
    • l'allèle "noire" est liée à un allèle d'un autre gène conférant la maladie. Les deux coségrègent.
    Une délation une mutation récessive peut avoir sont origine minimum dans le produit F1.
    La délation???
    déletion peut être non?
    Quoi qu'il en soit ne soyez pas aussi affirmatif. Un malade pourrait se reproduire non? Donc cette assertion n'est vrai que si vous considerez les parents sains. Mais comme vous selectionnez les parents dans votre "experience", vous le savez si ils sont sains ou pas non? Donc cette assertion est tourne en rond.
    C’est donc sa descendance de ce porteur sain qui porte préjudice non ce porteur.
    qui porte préjudice à qui? Qui est victime peut être non?

    Enfin bref, on ne comprend pas grand chose.....

  7. #96
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    je ne comprends pas grand chose à votre experimentation 5.
    Pourquoi les heterozotes sont ils des hybrides et pas les homozygotes?
    B+/B+ x B+/n- x n-/n-
    C'est quoi cette partouze? Y a un reproducteur de trop ici.
    G…..B+/B+..x..n-/n-
    Les gametes sont haploides.
    Un individu B+/B+ donne deux gametes; B+ et B+
    Il n'y a pas de reproduction entre les gametes!! "B+ x n-" par exemple n'a aucun sens.

    Sinon c'est quoi le rapport avec le DPI?

  8. Publicité
  9. #97
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    +++

    Bonsoir,

    Merci vous avez raison
    Merci avec votre commentaire, je vais pouvoir me corriger
    Mes grosses lacune de compréhension
    Il y en a sûrement d’autre.

    Je sais ! « impardonnable »
    Qu’est ce que je voudrais avoir le savoir !

    J'ai pris note! Est-ce compris? pas sur, mais je fais.

    bonne soirée,

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  10. #98
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    +++

    Il y a un rapport avec le DPI.


    Constatation sur problème récessif avant reproduction.

    Correspondance avec expérimentation 4

    Sur une maladie récessive avant reproduction le commencement de cette maladie peut se trouver dans le résultat d’une F1. La mutation devant s’affranchir de passer d’homozygote à hétérozygote.

    D’un résultat de la F1 uniforme nous passons à un résultat non uniforme composé de l’anomalie.
    En ne prenant en compte que cette anomalie nous obtenons une population F1 composé de

    F1= B+/n-..(n- Anomalie)
    100% normal récessif mais porteur


    F2=…..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …..…….¼………¼………¼………¼
    25% = ¼ de la population F2 engendrer semé mourant
    50% = ½ de la population porteurs
    Population restante pour reproduction.
    F2P= ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    .…………1/3……….2/3……..0/0
    33% = 1/3 sains
    66% = 2/3 porteurs
    Nous avons gagné sur la production de la F1 33% de pois sains et nous en gardons 66% de porteur tout cela sur une perte de 25% de production en F2 des petits pois sur une maladie récessive délétère avant reproduction en F3.


    F3 =…..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …..…….3/6……..1/6……..1/6……..1/6
    16% = 1/6 de la population F3 engendrer semé mourant
    33% = 2/6 de la population porteurs
    Population restante pour reproduction.
    F3P……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    …………5/9……….4/9……..0/0
    55% = 5/9 sains
    44% = 4/9 porteurs
    Nous avons gagné sur la production de la F2 22% de pois sains supplémentaire (55%) et nous gardons 22% de porteur en moins (44%) tout cela sur une perte en F3 de 9% de moins (16%) de production des petits pois sur une maladie récessive délétère avant reproduction en F4

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  11. #99
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    Il y a une chose que je ne comprends vraiment pas.

    P…..B+/B+..x..n-/n-..(2 souches homozygotes à croiser) la souche n-/n- est récessive et délétère après reproduction.
    G…..B+/B+..x..n-/n-
    F1 :………B+/n-….(uniformité des F1)
    Donc ici, de façon implicite, les individus n-/n- sont vivants et fertiles.

    F2=…..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …..…….¼………¼………¼………¼
    25% = ¼ de la population F2 engendrer semé mourant
    50% = ½ de la population porteurs
    Population restante pour reproduction.
    F2P= ……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    .…………1/3……….2/3……..0/0
    33% = 1/3 sains
    66% = 2/3 porteurs
    Là les n-/n- meurent avant d'être fertiles.
    Il va vous falloir vous décider pour eclaircir ce point.


    Encore une chose. Une souche n'est pas récessive, c'est l'allèle (je vous préviens que je n'entends pas me repeter 100 fois sur ce genre de choses. Faites l'effort de comprendre votre bouquin.).
    Une souche peut être délétère pour l'environnement ou pour ce que vous voulez mais manifestement vous lui donnez un sens qui n'est pas le bon.

    Enfin, si vous tentez d'établir quelque chose en rapport avec le DPI, précisez le que l'on sorte de ce chose peu interessant.

  12. #100
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    Bonjour,


    Il y a un rapport avec le DPI.
    J’ai essayé de corriger mes propres allèles de compréhension.
    Ce n’est pas facile du tout, merci du coup de main.

    Constatation sur problème récessif après reproduction.

    Correspondance avec expérimentation 5


    Sur une anomalie récessive après reproduction le commencement de cette anomalie peut se trouver directement dans la population parente d’une F1. La mutation n’étant délétère qu’après la reproduction le mutant pouvant être homozygote.

    P…..B+/B+..x..n-/n-..( individus homozygotes à croiser) l’individus n-/n- est récessive (allèle) et délétère après reproduction.
    G…..B+/B+....n-/n-
    F1 :………B+/n-….(uniformité des F1)
    F1= B+/n-..
    100% normal mais porteur récessif de l’anomalie
    F2=…..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …..…….¼………¼………¼………¼
    25% = ¼ de la population F2 en anomalie mais non mourante
    50% = ½ de la population porteurs
    Population restante pour reproduction.
    F2P=..B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    .………¼………½………¼
    25% = 1/4 sains
    50% = 1/2 porteurs
    25% = ¼ double porteurs (homozygote)

    Nous avons gagné sur la production de la F1 25% de pois sains et nous en gardons 50% de porteur tout cela sur une perte après reproduction de 25% de la population pour cause d’anomalie.
    Production des petits pois sur une anomalie récessive délétère n’empêchant pas la reproduction en F3.

    F3=…..B+/B+….B+/n-…..n-/B+…..n-/n-
    …..…….3/8……1/8………1/8……3/8
    37.5% = 3/8 de la population F3 en anomalie mais non mourante
    25% = 2/8 de la population porteurs
    Population restante pour reproduction.
    F3P……B+/B+…..B+/n-…. n-/n-
    …….….:3/8….…..2/8……..3/8
    37.5% = 3/8 sains
    25% = 2/8 porteurs
    37.5% = 3/8 double porteurs (homozygote)

    Nous avons gagné sur la production de la F2 12.5% de pois sains supplémentaire (37.5%) et nous gardons 25% de porteur en moins (25%) tout cela sur une perte après reproduction de 37.5% de la population pour cause d’anomalie.

    Production des petits pois sur une maladie récessive délétère n’empêchant pas la reproduction en F4

    Le fait d’avoir l’anomalie après la reproduction augmente considérablement le pouvoir de se multiplier à l’anomalie.

    >>><<<
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  13. #101
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    voila

    Il y a un rapport avec le DPI.

    Posté par Effie (4)
    Par contre, le terme de maladie "grave et incurable" demande une définition précise; par exemple, la mucoviscidose fait partie de la liste des maladies pouvant faire l'objet d'un DPI, alors que l'espérance de vie en France d'un malade est maintenant de 40 ans. C'est certe une maladie grave, mais je m'interroge sur la pertinence d'un DPI pour cette maladie, dont on ne peut pas guérir mais pour laquelle on dispose de traitements relativement efficaces (l'espérance de vie était de 5 ans dans les années 60). De plus, cette maladie étant relativement fréquente, elle fait l'objet de recherches et rien n'exclut qu'un enfant qui naitrait aujourd'hui avec la maladie ne pourrait pas profiter, avant l'âge de 40 ans, d'un nouveau traitement (par exemple par thérapie génique) lui permettant d'avoir une espérance de vie normale.
    Voili voilà pour mon avis

    Je voulais faire remarquer la différence entre une maladie l’étal avant multiplication et l’étal après reproduction. Faire apparaître cette même maladie une fois soignée donnant à la personne la possibilité d’engendrer une descendance. Dans une maladie létale avant reproduction le foyer de la maladie se trouve dans les porteurs sains, les homozygotes n’existant pas dans la reproduction. Dans une anomalie létale après reproduction le foyer de l’anomalie se trouve déplacer dans les porteurs homozygotes qui deviennent supérieurs aux (porteurs sains hétérozygote(?) ). Le fait de soigné cette maladie, a multiplié par la reproduction l’autonomie de l’anomalie à se reproduire.

    Je n’ai construit que le sens récessif. Il reste le sens positif à construire.

    Je sais ! Il y a des lacunes et de l’incompréhension. Merci de ne pas m’avoir laisser seul me guérir tout seul.

    Prenons l’exemple de la mucoviscidose. Dans les années 60 l’espérance de vie était de 5 ans. Loin de l’age de reproduction. Aujourd’hui l’espérance de vie atteint largement l’age de reproduction. La maladie qui était sans avenir en la soignant devient avec avenir. Soigner n’a pas évité la maladie mais la multiplier donc on soigne pour multiplier et on intervient par le DPI pour proscrire cette multiplication. Proscrire surtout tout ce qui porte cette anomalie alors que l’on peut en vivre. On fait fonctionner pour moi un mécanisme qui va à l’encontre du bon sens. On soigne et ensuite on sélectionne ce qui cloche.

    Christian

    ce n'est que mon avis. J'attend toujours les votres.

    Merci

    A bientôt (j'ai surement pas encore touit compris)

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  14. #102
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    Pour le DPI je ne vois toujours pas ce que vous voulez faire.

    Pour ce qui est d'une mutation récessive embryonique letale, deletere ne sous entend pas qu'elle soit ni sterile ni letale alors qu'une mutation embryonique letale vous explique pourquoi vous ne retrouvez pas les mutants dans la descendance et pourquoi ils ne peuvent pas se reproduire.
    Vous pouvez ecrire:
    n-/n- --> Mort
    B+/n- --> normal
    un accouplement du type B+/B+ x n-/n- est donc impossible en selectionnant le parent n-/n-.
    Dés lors, pour qu'un parent soit n-/n- il est difficile d'envisager l'apparition de la mutation sur les deux allèles. On peut imaginer un individu B+/n- mosaïque (génotype à la fécondation B+/n- ---> développement embryonnaire --->mutation dans une cellule de l'embryon ---> les cellules filles sont porteuses de la mutation.) On aurait donc un genotype compliqué du type B+/n-;cellules germinales n-/n-
    Ce n'est pas ce que vous ecriviez.

    P: B+/B+ x B+/n-;germ cell n-/n-
    G: B+ B+ x n- n-
    F1: 100% B+/n-

    F1 x F1
    B+/n- x B+/n-
    G: B+ n- x B+ n-
    F2: 25% B+/B+ 50% B+/n- 25% n-/n-
    n-/n- est embryonique lethal donc,
    1/3 B+/B+ 2/3 B+/n-

    Ici les choses se compliquent si vous voulez aller voir en F3. D'après vos hypothèses de départ, on ne peut pas distinguer les graines sauvages (B+/B+) des graines héterozygotes (B+/n-). Donc en F3 il y aura différents accouplements. Prenons l'ensemble des tirages possibles:
    si je tire la première graine au hasard j'ai
    1. 1/3 B+/B+
    2. 2/3B+/n-
    Idem au tirage de la seconde graine:
    1. 1/3 B+/B+
    2. 2/3B+/n-
    Donc:
    B+/B+ x B+/B+ ; 1/3 x 1/3 = 1/9
    B+/B+ x B+/n- ; 1/3 x 2/3 = 2/9

    B+/n- x B+/B+ ; 2/3 x 1/3 = 2/9
    B+/n- x B+/n- ; 2/3 x 2/3 = 4/9
    TOTAL......................... ....9/9

    Au final nous aurons donc:
    1/9 des accouplements qui seront B+/B+ x B+/B+
    4/9 des accouplements qui seront B+/n- x B+/n-
    4/9 des accouplements qui seront B+/n- x B+/B+

    accouplements B+/B+ (1/9)
    F3: 100% B+/B+
    Accouplements B+/n- x B+/n- (4/9)
    F3: 1/3 B+/B+ 2/3 B+/n-
    Accouplements B+/n- x B+/B+ (4/9)
    F3: 1/2 B+/B+ 1/2 B+/n-

    On aura donc:
    1/9 B+/B+ + 4/9 x 1/3 B+/B+ + 4/9 x 1/2 B+/B+
    3/27 + 4/27 + 6/27 = 13/27 B+/B+

    4/9 x 2/3 B+/n- + 4/9 x 1/2 B+/n-
    8/27 + 6/27 = 14/27 B+/n-

    TOTAL...............27/27


    Conclusion: pour la génétique vous avez sans doute encore quelques progrès à faire..........
    Je vais voir ce que vous dites à propos du DPI mais vu que vous êtes dans les choux, je redoute le pire.

  15. Publicité
  16. #103
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    hem..... Il faudrait bien vous renseigner avant de parler de choses que vous ne connaissez pas.
    Même si les malades vivent de plus en plus vieux, il n'en demeure pas moins que les symptomes sont nombreux et lourds. Le traitement, purement symptomatique, est contraignant, penible, et à vie!! A mesure que la maladie progresse, le malade s'affaiblit, le traitement perd en efficacité et l'issue est la souffrance puis la mort.

    Du fait d'une obstruction des canaux déférents, les hommes atteints de mucovicidoses sont stériles.
    Les femmes n'ont pas de stérilité mais, un epaississement de la glaire cervicale gène la progression des spermatozoides et les rend hypofertiles. Pour elle, le désir d'enfant est un chemin de croix! Je n'imagine pas que vous suggereriez de leur interdire tout bonnement la reproduction.

    Je ne comprends d'ailleurs pas bien votre petite reflexion sur le fait que soigner les malades a fait progresser la diffusion de la maladie dans la population. Qu'auriez vous suggeré? On les laisse crever dans l'enfance?
    Vous êtes sinistre ma parole....

    Enfin, à propos du reservoir de la maladie, vous dites n'importe quoi. L'allèle est bien plus présent et transmis dans la population générale. Il y 1/2500 personnes malades, mais comme seules les femmes peuvent difficilement se reproduire, l'allèle peut être transmis à partir d'homozygotes chez 1/5000eme de la population! Il y a 1/50eme de cette même population qui est hétérozygote pour cette le gène deficient et qui peut le transmettre avec une probabilité de 1/2.

    Je conclue en donnant mon avis: vous n'avez pas le niveau en génétique pour juger du bon sens des dispositions prises, pour discuter de la valeur d'une technique diagnositic mise en place. Ceci vous amène fatalement à dire n'importe quoi!!

    piwi

  17. #104
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    houps! Le posté 102

    C’est pharaonique

    Merci,

    Je suis dans le devoir de potasser maintenant.

    On continu

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  18. #105
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    Bonjour à tous


    posté piwi (103)
    hem..... Il faudrait bien vous renseigner avant de parler de choses que vous ne connaissez pas.
    Etes vous sur ?


    posté piwi (103)
    Du fait d'une obstruction des canaux déférents, les hommes atteints de mucovicidoses sont stériles.
    Les femmes n'ont pas de stérilité mais, un epaississement de la glaire cervicale gène la progression des spermatozoides et les rend hypofertiles. Pour elle, le désir d'enfant est un chemin de croix! Je n'imagine pas que vous suggereriez de leur interdire tout bonnement la reproduction.
    J’ai choisi un exemple cela aurait pu être n’importe quelle autre maladie génétique. Le choix c’est porté sur la mucoviscidose car un posté en début du sujet ma questionné sur la question. Il est vrais peut être, que ce n’est pas le meilleur des exemples. Un autre choix aurait été plus judicieux de ma part. Donc nous disons stérilité des sujets atteints de la mucoviscidose.


    posté piwi (103)
    Je ne comprends d'ailleurs pas bien votre petite reflexion sur le fait que soigner les malades a fait progresser la diffusion de la maladie dans la population. Qu'auriez vous suggeré? On les laisse crever dans l'enfance?
    Vous êtes sinistre ma parole....
    Ou est le sinistre ? il est écrit.....
    posté piwi (103)
    A mesure que la maladie progresse, le malade s'affaiblit, le traitement perd en efficacité et l'issue est la souffrance puis la mort / mucoviscidoses = stérilité / les symptômes sont nombreux et lourds / Le traitement, purement symptomatique, est contraignant, pénible, et à vie!! / Pour elle, le désir d'enfant est un chemin de croix! /
    Une question : Si vous voyez un animal malade avec une patte en moins vous le laisser vivre (ex un lapin) ? Je ne vois aucunement la différence entre ceci et ce que le scientifique fait lors de la sélection d’embryons dans sont labo. Je ne comprend pas la nuance, je ne comprend pas la différence. A vous de me la dictée, vous avez le savoir.

    posté piwi (103)
    Enfin, à propos du reservoir de la maladie, vous dites n'importe quoi. L'allèle est bien plus présent et transmis dans la population générale. Il y 1/2500 personnes malades, mais comme seules les femmes peuvent difficilement se reproduire, l'allèle peut être transmis à partir d'homozygotes chez 1/5000eme de la population! Il y a 1/50eme de cette même population qui est hétérozygote pour cette le gène deficient et qui peut le transmettre avec une probabilité de 1/2.
    C’est un fait l’exemple de la mucoviscidose est un très bon exemple. Vous dites les malades stériles. Pourtant des allèles malades sont transmit homozygotes et hétérozygote. Les porteurs sains donc transmettent déjà la maladie. ½ n’est elle pas déjà une grande valeur ? Imaginer maintenant que l’on soigne qu’il y a moins de symptôme, que la fertilité existe même avec une anomalie comme la mucoviscidose. Quel nom attribueriez-vous à cette multiplication sans votre contrôle ?



    posté piwi (103)
    Je conclue en donnant mon avis: vous n'avez pas le niveau en génétique pour juger du bon sens des dispositions prises, pour discuter de la valeur d'une technique diagnositic mise en place. Ceci vous amène fatalement à dire n'importe quoi!!
    Je ne conclue rien je cherche à comprendre comment cela fonctionne. Je suis sûrement plus habile avec un marteau des pointes, des vis et des chevilles. Je comprends que je dis n’importe quoi vu que ce n’est pas votre avis. Argumenter votre avis je ne suis aucunement la pour désapprouver votre avis mais pour essayer de le comprendre.

    vous avez tous une réponse. On a tous chacun la notre, il faut juste la discuter.

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  19. #106
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    posté piwi (103)
    hem..... Il faudrait bien vous renseigner avant de parler de choses que vous ne connaissez pas.
    Etes vous sur ?

    Oui j’en suis certain. Je ne connais pas bien la physique, si je veux discuter un sujet de ce domaine je me renseigne histoire de ne pas tomber à coté tous les deux mots. Question d’humilité et de politesse vis-à-vis des personnes qui vont me lire et me répondre. Si je ne sais vraiment pas je pose des questions, je n’affirme rien. Ca vous échappe, c’est regrettable.

    Pour la mucovicidose c’est un sacré mauvais exemple, point. Encore une fois vous êtes à coté de la plaque.

    Si vous voyez un animal malade avec une patte en moins vous le laisser vivre (ex un lapin) ? Je ne vois aucunement la différence entre ceci et ce que le scientifique fait lors de la sélection d’embryons dans sont labo. Je ne comprend pas la nuance, je ne comprend pas la différence. A vous de me la dictée, vous avez le savoir.
    Et vous ? Vous faites quoi ? A vous lire on a l’impression que vous allez l’achever.

    C’est un fait l’exemple de la mucoviscidose est un très bon exemple. Vous dites les malades stériles. Pourtant des allèles malades sont transmit homozygotes et hétérozygote. Les porteurs sains donc transmettent déjà la maladie. ½ n’est elle pas déjà une grande valeur ? Imaginer maintenant que l’on soigne qu’il y a moins de symptôme, que la fertilité existe même avec une anomalie comme la mucoviscidose. Quel nom attribueriez-vous à cette multiplication sans votre contrôle ?
    Les porteurs sains transmettent la maladie et pas les malades extrêmement rarement. C’est pas vraiment ce que vous disiez hier. Faudrait que vous ayez vos idées claires. Ils transmettent l’allèle avec une fréquence de ½. Ca ne veut pas dire qu’ils ont un enfant sur deux qui est malade. Cela veut dire que si l’on prend deux personnes au hasard on a 1/2500 chances de voir naitre un enfant malade.
    Pour ce qui est du n’importe quoi, mon avis est ce qu’il est mais il est dicté par les faits. Ce sont les faits qui prouvent l’assertion.

  20. #107
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    Bonsoir,

    Posté piwi (103)
    Pour elle, le désir d'enfant est un chemin de croix! Je n'imagine pas que vous suggereriez de leur interdire tout bonnement la reproduction.
    Je m’interroge sur cette phrase ? Interdire à un être la procréation ? Lorsque la science sélectionne plusieurs embryons (10) pour un diagnostic génétique préimplantatoire (DPI). Ne serait ce pas elle la science qui interdit la reproduction ? Sélection pour la science veut bien dire obligatoirement résultat.


    Posté piwi (9)
    Enfin il faut savoir de qui on parle exactement. A ce jour il y a eu à peu près 150 demandes de DPI en France. Après réflexion et les essais manqués (on a 1 seule cellule de chacun des quelques embryons, on ne peut pas echouer sinon il faut réovuler) seul 20% on effectivement donné lieu à un DPI. En tout ca fait 34 cas. On est loin de changer les choses.
    Il est un fait que si les embryons construit ont un doute de leurs viabilités, qu’ils soient porteurs de l’anomalie, ils ne seront pas transplanter. Le praticien ne pouvant aboutir à un échec, l’échec étant sous sa responsabilité. 10 Embryons, 10 amas de cellules part au rebus. Dites vous aller les achever comment ? C’est quoi leurs problèmes à ces Embryons? Si je comprend bien 150 demandes, 34 ont aboutit au diagnostic préimplantatoire ( DPI) . Seule 34 on effectivement donné lieu à un diagnostic préimplantatoire (DPI), les autres font-ils partis des statistiques ? J’ai l’impression qu’un DPI non réussis n’a pas de nom, alors quel nom ?

    Je suppose, dans cet amas de cellules même s’il n’y a pas l’Embryons sains il y a de grande chance d’avoir l’Embryon porteur sain. L’Embryon porteur sain comme le demandeur de cette procréation qui est lui-même normalement un porteur sain. Qui dit porteur sain dit vie normale car porteur sans les symptômes ! Pourquoi vont-ils au rebus ? Pourquoi ne sont-ils pas transplanter ? Comment peut-on appeler la mise au rebus des porteurs sains ? La famille qui demande la procréation comment peut-elle se débarrasser de quelque chose en somme qui est comme elle ? On ne parle même pas des Embryons surnuméraires, combien sont-ils à disparaître, les embryons sains en surnombre dans les 34 familles ou le DPI à aboutit ?


    Plus j’avance, plus je me pose des questions ?

    Ah le savoir.

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  21. #108
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    Je pense que là il est réellement temps d'arrêter. Vous racontez absolument n'importe quoi. Et quand l'on voit que vous revenez au message 9, on se demande pourquoi on discute depuis plus de 100 longs messages.

    Vous parlez de scientifiques eugénistes. Ceci traduit réellement que vous n'avez strictement rien compris à l'application du DPI. Le choix d'un DPI n'est pas le fait du médecin. Il ne fait que proposer aux familles qui décident en conscience. Il n'y a pas de politique de controle des naissances en france. Ni en quantité ni en qualité. Chacun est libre de donner la vie. Le DPI permet à ceux qui n'osaient pas du fait du risque d'avoir un enfant gravement malade de le faire.

    Ensuite, vous pouvez vous poser des questions à propos des familles qui choisissent le DPI mais ca ne me regarde pas. On peut ne pas être d'accord avec leurs choix, chacun fait ce qu'il veut, mais encore une fois, ceci ne peut pas être fait si l'on ne connait pas le vécu de ces personnes.
    Pour le protocole de selection, comme tout le reste, je vous ai deja repondu. Je ne vais pas encore une fois recommencer.
    Les embryons surnuméraires ne sont pas spécifiques au DPI, on en retrouve aussi dans les FIV. Ils sont congelés pour servir en cas de nouveau désir d'enfant. C'est d'ailleurs un problème, on en a trop.

    Pour conclure cette discussion (elle sera fermée sous peu) on peut se demander à quoi elle a bien pu vous servir. Vous n'avez rien entendu de ce qui a été dit et pourtant bien des choses sont resorties. C'est dommage...

  22. Publicité
  23. #109
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    Me revoila,

    Vous n'avez rien entendu de ce qui a été dit et pourtant bien des choses sont resorties. C'est dommage...
    Oh que si ! Il y avait tellement à dire. Si je vous dis que j’ai des chances d’être porteur sain. Vous préféré me fermer la porte au savoir. Merci quand même d’avoir éclaircie ma tête. Quelques textes supplémentaires m’auraient fait plaisir jusqu'à lundi soir fin de ce fil mais vous n’apprécier pas la logique handicapante.

    Si vous osé! Kénavo

    La bonne année aurait été pour lundi.

    +++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  24. #110
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    Je peu encore?

    Posté piwi (108)
    Vous parlez de scientifiques eugénistes. Ceci traduit réellement que vous n'avez strictement rien compris à l'application du DPI. Le choix d'un DPI n'est pas le fait du médecin. Il ne fait que proposer aux familles qui décident en conscience. Il n'y a pas de politique de controle des naissances en france. Ni en quantité ni en qualité. Chacun est libre de donner la vie. Le DPI permet à ceux qui n'osaient pas du fait du risque d'avoir un enfant gravement malade de le faire.

    Posté (8) shokin modérateur
    Ne devient-il pas une forme d'eugénisme si ce procédé est contrôlé ?
    28)Ca c’est bon il faudrait développer! Cela veut dire que si l’on ne contrôle plus et qu’on laisse le procédé libre il n’y a plus d’Eugénisme. C’est à dire que le procédé pour ne pas être de l’Eugénisme il doit devenir produit de consommation. Le fait qu’il soit contrôler sous-entend que le fait de hiérarchiser à l’unité de certaines personnes ne le fait pas admettre comme produit de la société. En fait c’est comme toute chose et comme toute technique et technologie si elle est pour tous elle devient acquis même si elle va au détriment du bien fondé social [(exemple cigarette) (regarder accepter, mais cela tue)]. Vais-je bien dans le sens ? Un produit de consommation quoi. Un pesticide aussi est un bien de consommation. Vous pouvez faire la même chose aussi pour le viagra spammeur et pour l’EPO grimpeur de montagne. Tout doit être de consommation courante même la bombe atomique. C’est cela être à la pointe de la technique.

    Vous voyez la question reste posé, on peut toujours développer. Ne croyez surtout pas que je n’ai rien acquis dans toute la conversation.

    Sélectioné un Embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est ce de l’Eugénisme?

    Je désire continuer jusqu’à lundi soir, heure de la fin du sondage. J’ai appris, il y a encore à apprendre.

    Je prépare un autre texte. Comprendre comment cela fonctionne est ce un mal? dites moi

    yox2

    a plus

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  25. #111
    piwi

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eug

    J'aurais plutôt parlé de logique handicapée. Et non, je ne l'apprécie pas. Je n'apprécie pas plus votre parfait manque d'humilité mais je vous l'ai deja signalé. Vous vous permettez de critiquer ce que vous ne comprenez manifestement pas. Il est amusant de noter que vous vous permettez aussi d'avoir un petit site internet anti-OGM. Si vos compétences sont les mêmes en ce domaine qu'en génétique (et je crains qu'elles ne soient pires vu que la biologie moléculaire nécessite plus de travail que la "simple" génétique) ca ne doit pas être triste (j'aime assez le clone à 50% de ses parents, du grand n'importe quoi).

    La biologie intéresse tout le monde et semble facilement accessible. On pense son avis fondé, pertinent, simplement en verbouillant. Ca n'est pas vrai, cette science suppose un effort constant pour ne pas se perdre dans sa complexité. Elle suppose d'être apprise et digérée, on a tôt fait d'établir des contre-sens comme vous le faites. Lire vaguement un livre n'y suffira jamais. Même fermé, vous aurez sans doute bien des choses à apprendre en relisant ce fil si vous en avez l'humilité. La porte du savoir n'est pas fermée, c'est votre prétention qui vous empêche de la franchir. Vous n'aurez peut être pas besoin de cette porte de toute manière, accoudé au comptoir vous pourrez bien faire illusion et susciter l'admiration de vos amis. C'est toujours ca de pris.

    Reste que la formulation est pour le moins malheureuse. Pensez vous réellement que je n'ai pas cherché à partager mes connaissances? Depuis combien de semaines discutons nous? Connaissez vous beaucoup d'endroit où des personnes ayant étudié médecine et biologie pendant de longues années acceptent de vous consacrer autant de temps? J'ai peut être passé plus de temps avec vous seul qu'avec mes étudiants dont je m'apprête à corriger les copies. Qui a eu le plus de chance? Presque 110 messages! Alors s'il vous plait, ne nous faites pas le coup des méchantes personnes peu disposées à jouer le jeu. Ca ne tient pas la route une seconde.

    Vous vouliez des infos sur l'ethique, vous les avez. Sur les risques, vous les avez. Sur la génétique, vous les avez. Vous avez donc eu toutes les réponses à questions et objection. Tout repose sur vous maintenant. Bon courage.

  26. #112
    christ

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    ++++

    Reste que la formulation est pour le moins malheureuse. Pensez vous réellement que je n'ai pas cherché à partager mes connaissances? Depuis combien de semaines discutons nous? Connaissez vous beaucoup d'endroit où des personnes ayant étudié médecine et biologie pendant de longues années acceptent de vous consacrer autant de temps? J'ai peut être passé plus de temps avec vous seul qu'avec mes étudiants dont je m'apprête à corriger les copies. Qui a eu le plus de chance? Presque 110 messages! Alors s'il vous plait, ne nous faites pas le coup des méchantes personnes peu disposées à jouer le jeu. Ca ne tient pas la route une seconde.
    Exacte! Merci pour tout.

    Vous auriez pu faire le fil aller jusqu'au bout

    J'ai pas encore voter. A quoi ça sert?

    Je vais me coucher.

    Trop occuper pour revenir après le début d'année prochaine.

    ++++
    Je pose des questions? Je n'ai pas de réponses. Ignare je suis. D'accord vous êtes!

  27. #113
    Vinc

    Re : Sélectionner 1 embryon par diagnostic génétique préimplantatoire est-ce de l’eugénism

    httchristian.grasland.fre, vous avez eu toutes les réponses à vos questions et je n'ai rien à dire de plus. Je crois que Piwi a parfaitement résumé la situation dans ce paragraphe:

    Citation Envoyé par Piwi
    La biologie intéresse tout le monde et semble facilement accessible. On pense son avis fondé, pertinent, simplement en verbouillant. Ca n'est pas vrai, cette science suppose un effort constant pour ne pas se perdre dans sa complexité. Elle suppose d'être apprise et digérée, on a tôt fait d'établir des contre-sens comme vous le faites. Lire vaguement un livre n'y suffira jamais. Même fermé, vous aurez sans doute bien des choses à apprendre en relisant ce fil si vous en avez l'humilité. La porte du savoir n'est pas fermée, c'est votre prétention qui vous empêche de la franchir. Vous n'aurez peut être pas besoin de cette porte de toute manière, accoudé au comptoir vous pourrez bien faire illusion et susciter l'admiration de vos amis. C'est toujours ca de pris.

    Relisez ce fil, comprenez en toutes les subtilités : cela devrait vous occuper quelques années encore.

    Je ferme cette discussion.
    Pour la modération, Vinc.
    Dernière modification par Vinc ; 29/12/2006 à 23h19.
    Primum non nocere.

Sur le même thème :

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 30/07/2007, 21h07
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 28/06/2007, 21h34
  3. Tout l'édifice génétique est à remettre en cause
    Par zooey dans le forum Actualités
    Réponses: 11
    Dernier message: 28/04/2005, 22h49
  4. sélectionner une fréquence ....
    Par Tix dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 10/04/2005, 23h13