Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer




  1. #1
    Sciencient

    Ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer

    Bonjour à tous,

    J'ai une petite question sur le travail d'ATER et j'aimerais savoir l'avis des expérimentés qui ont déjà passé ou passent par cette étape.
    Qu'est ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer son boulot? quels sont les points importants à prendre en compte avant de se mettre au travail?
    Y a-t-il des précautions à prendre, des remarques à s'en tenir compte...quelle genre de discussion à avoir avec le maitre de conf correspondant...etc.?

    Merci à l'avance pour vos conseils et vos remarques.
    Très bonne journée à tout le monde

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Sciencient

    Re : Ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer

    Non c'est pas de publicité ! pub de quoi?

  4. #3
    kinette

    Re : Ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer

    Bonjour,

    Première chose, un ATER doit avoir conscience de combien il est exploité s'il est embauché en mi-temps (et pas en thèse)
    En effet pour les universités, c'est tout bénéfice de prendre deux personnes au lieu d'une (pas pour l'enseignement mais la recherche).

    Qu'est ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer son boulot?
    Il doit d'abord s'assurer qu'il se trouvera dans de bonnes conditions pour la suite (bon labo, possibilité de publications, etc...). L'ATER peut en effet être une impasse, et même s'il permet d'avoir une expérience d'enseignement, celle-ci est trop peu prise en compte dans les dossiers de candidature...
    Ce qui signifie aussi qu'il doit arriver à ne pas perdre trop de temps avec l'enseignement.
    Il devra dont essayer d'optimiser ses enseignements: arriver à enseigner dans des matières ne demandant pas trop de préparation, essayer d'assurer plus de TD que de TP (les heures de TP comptant pour moins que les TD)... évidemment quand on aime l'enseignement, c'est aussi difficile de gérer le ratio entre investissement dans les cours et dans la recherche.

    Quel genre de discussion à avoir avec le maître de conf correspondant...
    Il n'est pas toujours évident de savoir quels sont les enseignements disponibles, et les attributions d'heures se font directement par discussion avec les enseignants. Évidemment quand un enseignant n'a pas d'idée arrêtée sur les personnes à qui il va attribuer des heures, il faut arriver à justifier qu'on est compétent pour celles-ci.
    Une chose importante aussi pour la préparation des TD-TP si on ne les récupère pas "clé en main" est d'avoir les cours de l'enseignant sous la main (assez à l'avance).
    Il est de plus très agréable de pouvoir préparer des enseignements à plusieurs, de même que corriger à plusieurs. Donc privilégier des enseignements où vous sentez un bon contact avec le responsable et les autres co-ATER.
    (ne pas hésiter à proposer soi-même avec un ATER de prendre à deux un enseignement). D'ailleurs il peut s'avérer très bon de connaître les co-enseignants quand on a empêchement ou qu'on doit s'arranger pour les plannings.

    D'un autre côté, assurer plusieurs fois le même enseignement comporte le gros avantage de ne pas avoir à préparer à chaque fois une nouvelle chose...

    Bref, il y a un trade-off à trouver entre:
    -l'intérêt de ce qu'on fait et la quantité de préparation (les TD-TP déjà tout prêt ça demande peu de temps mais ça peut aussi être ennuyeux).
    - le nombre de répétition d'un même cours et le partage avec d'autres enseignants.

    Il est aussi agréable (enfin à mon avis) de pouvoir enseigner à différent niveaux, et même si l'enseignement est peu valoriser, il est bon je pense de pouvoir justifier qu'on est capable de s'adapter au niveau des étudiants...

    Bon voili, j'espère que ça t'a un peu aidé.
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.


  5. #4
    Sciencient

    Re : Ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,


    Bon voili, j'espère que ça t'a un peu aidé.
    K
    Merci beaucoup kinette, pour ta réponse, oui ça m'aide et j'apprécie ta réponse !
    Est-ce normal que j'en ai un peu peur?

  6. #5
    kinette

    Re : Ce qu'un ATER doit savoir avant de commencer

    Citation Envoyé par Sciencient Voir le message
    Merci beaucoup kinette, pour ta réponse, oui ça m'aide et j'apprécie ta réponse !
    Est-ce normal que j'en ai un peu peur?
    Entièrement normal, surtout si tu n'as pas eu l'occasion d'enseigner pendant ta thèse.
    (j'ai eu cette chance, avec en plus des enseignements un peu "à la dernière minute" et pas toujours des trucs que je maîtrisais bien: après un tel baptême du feu, on n'a plus aussi peut).

    Je ne sais pas dans quelle matière tu vas enseigner, mais les étudiants en science sont rarement des monstres: la majorité ont choisi ce cursus par intérêt, et même si leur niveau peut parfois décevoir, ils restent assez ouvert et travailleurs. Il peut parfois paraître décevant d'enseigner si on compare l'énergie déployée et ce que retient l'étudiant, mais quand on regarde en arrière (quand on était soi-même étudiant) on réalise qu'on n'était pas parfait non plus
    Et quel plaisir quand on voit que les étudiants ont compris, que le message est passé!
    Mon expérience est que l'enseignement apporte, contrairement à la recherche, un retour constant. C'est assez équilibrant, car la recherche comporte de longues phases de travail sans retour direct. De plus les étudiants sont dans leur grande majorité respectueux et, mine de rien, ça fait du bien à son estime personnelle dans les moments de doute au niveau de la recherche.

    Les étudiants montrent aussi souvent une indulgence à laquelle on ne s'attend pas, si on fait preuve d'honnêteté avec eux: un prof peut se tromper ou ne pas tout savoir. S'il sait le reconnaître, les étudiants comprennent parfaitement. Certains sont aussi souvent curieux de ce que fait l'enseignant comme recherche, ou apprécient de rester un peu discuter en fin de cours: ce sont des moments assez privilégiés je trouve

    Après, les relations qu'on a avec ses étudiants, je pense que c'est assez personnel. Certains préfèrent rester très "profs" craignant qu'une relation trop amicale avec les étudiants (surtout que la différence en âge n'est pas toujours énorme) soit un piège et entraîne un manque de respect, d'autres arrivant à plaisanter et taquiner les étudiants sans problème...

    Une chose aussi appréciée des étudiants est qu'on leur donne un moyen d'être joint en dehors des cours (email ou position du bureau). D'expérience, ils n'en abusent pas.

    Bon courage, et que ça ne t'empêche pas de dormir
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Ce qu'un ATER doit savoir avand de commencer son travail
    Par Sciencient dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/08/2007, 15h43
  2. Nouvel ATER !
    Par Bioer dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/07/2007, 09h11
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 27/04/2007, 07h22
  4. ATER et allocation perte d'emploi
    Par RMIste dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/02/2006, 18h16
  5. ATER ou post-doc ?
    Par zarkis dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/07/2005, 22h08