Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Phénotype sauvage / Gamètes



  1. #1
    louloute76

    Red face Phénotype sauvage / Gamètes


    ------

    Bonjour à tous.

    Je m'exerce en ce moment sur des exercices de génétique pour mon concours Pharma, et j'ai toujours quelque chose qui bloque dès qu'on parle de phénotype sauvage.

    Voici l'énoncé :

    Chez la drosophile, la mutation récessive (f) d'un gène provoque un raccourcissement et une inclinaison des soies. Une mutation récessive sur un autre gène appelé "garnet" (g) est responsable de la couleur rose des yeux des jeunes mouches.
    Des femelles de souche pure et de phénotype sauvage sont croisées avec des mâles de souche pure et mutants pour les 2 gènes considérés; ceci donne une 1e génération de drosophiles de phénotype sauvage. Les femelles de la F1 sont alors testées avec des mâles mutants (test cross). Les phénotypes de la F2 sont présentés comme suit :

    [g]: 59
    [f] : 61
    [g, f] : 428
    [sauvage] : 452


    La 1e question demande si les gènes sont liés ou non. Pour moi ils le sont, étant donné qu'on obtient en F2 des proportions de 3/4 pour les phénotypes parentaux et de 1/4 pour les phénotypes recombinés.

    Mon problème se situe à la 2e question. Quels sont les gamètes mâles et femelles de la F1 ?
    Comment peut-on trouver les gamètes que vont donner les individus de phénotype sauvage étant donné qu'on ne connait pas leur génotype ? Comment fait-on pour trouver le génotype ?

    Pourriez-vous me donner un coup de main svp, j'en ai vraiment besoin lol...

    -----

  2. #2
    rowing91

    Re : Phénotype sauvage / Gamètes

    Lorsque l'on a des souche pure, il y a un rapport direct entre le génotype et le phénotype. Si le phénotype est [F, G] alors le génotype est (FG)/(FG)
    Tous d'abord ton male mutant est homozygote (ligné pure), les mutation f et g sont recessif. Le male produit donc 100% de gamete fg.
    La femelle F1 provient du croissement d'une femelle au phénotype sauvage, cette "maman" (lol) drosophile est homozygote et possède les versions sauvages des gène que le note F et G et ces deux allèles sont dominant et produit donc 100% de gamète FG. Ainsi que d'un male au phénotype mutant pure (cf début de réponse pour les gamète)

    Donc la femelle F1 possède comme génotype (fg)/(FG), si ils sont liés. La F1 produit donc comme gamète fg et FG, mais aussi fG et Fg, dans une moindre proportion (n'oublie pas le crossing over chez les drosophile = brassage intrachromosomique).
    Boinc..Boinc..Boinc..de petits bons pour de grands sauts!

  3. #3
    rowing91

    Re : Phénotype sauvage / Gamètes

    Pour connaitre le génotype des drosophiles [sauvage] comme pour connaitre le génotype de n'importe quel croisement, il faut faire une tableau de croissement tous simplement (cf terminale spé bio il me semble).
    Boinc..Boinc..Boinc..de petits bons pour de grands sauts!

  4. #4
    Miss.M88

    Re : Phénotype sauvage / Gamètes

    Bonjour !
    Quelqu'un peu me dire qu'elle est la relation entre un phenotype sauvage et un allèle mutant?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Homozygote Sauvage
    Par BBS07 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/01/2008, 15h06
  2. enzyme sauvage et mutants-clonage
    Par luciole.d.bois dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/04/2007, 10h12
  3. PCR et gamètes
    Par jeremims dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/05/2005, 09h24
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 07/10/2004, 21h59
  5. le sauvage est-il un barbare?
    Par kednra1411 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/10/2004, 13h23