Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Stabilité de l'ARNm



  1. #1
    *p1*

    Smile Stabilité de l'ARNm

    Quand peut on dire que l'expression d'un ARNm est stable?

    est ce quand sa transcription reste invariable malgré des modifications de conditions?
    Ou bien est ce quand son taux de transcription augmente (du fait des modif justement)

    merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    *p1*

    Re : stabilité de l'ARNm

    Personne ne sait ou ma question est idiote?

  4. #3
    Zellus

    Re : stabilité de l'ARNm

    Bonjour *p1*,

    Non ta question n'est pas idiote t'inquiète (enfin moi jtrouve pas ).
    Le problème pour moi c'est que j'ai l'impression qu'il y a là un mélange de plusieurs notions, à savoir :
    • transfection stable/transitoire
    • expression constitutive/inductible
    • stabilité d'un ARNm
    Ta question correspond plutôt auquel de ces 3 points ?

  5. #4
    *p1*

    Smile Re : stabilité de l'ARNm

    transfection stable/transitoire
    expression constitutive/inductible
    stabilité d'un ARNm

    en fait dans mes problèmes on me demande souvent si la transcription de l'ARNm est devenue plus stable ou non après modification de certains paramètres

  6. #5
    Zellus

    Re : stabilité de l'ARNm

    C'est quoi ces paramètres ? Tu as des exemples stp ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Zellus

    Re : stabilité de l'ARNm

    Bon alors c'est parti pour les explications !!
    En espérant que je ne me trompe pas ...

    Quand tu veux exprimer une protéine dans une cellule, tu peux transfecter les cellules de manière à ce que ton ADN (plasmide le plus souvent) reste longtemps dans ta cellule : c'est la transfection stable. Tu as alors 2 possibilités : soit tu peux intégrer ton gène dans le génome cellulaire par recombinaison homologue, soit tu utilises des plasmides auto-réplicatifs qui ne s'intègreront pas (on appelle ça des épisomes).
    Si au contraire, tu n'as pas besoin de garder ton ADN trop longtemps (plutôt utilisé pour étudier des séquences régulatrices et tu mesures la production de ton gène rapporteur qui est en aval sur 24 à 72 h), tu peux faire une transfection transitoire en utilisant des plasmides qui n'ont pas besoin de se répliquer (plasmises non réplicatifs).

    Ensuite, une fois ton ADN dans la cellule, celui-ci peut s'exprimer de façon constitutive, cad qu'il y a transcription tout le temps. Ou alors, tu peux vouloir activer la transcription de ton gène quand tu le désires, et tu utilises alors un inducteur comme l'IPTG. L'expression est dite inductible dans ce cas.

    Enfin, la stabilité de ton ARNm produit dépend de son taux de production et de dégradation (c'est la même chose pour une protéine ou un ADN d'où la transition "stable" où il y a moins de dégradation de ton ADN). Plus un ARNm sera synthétisé dans de bonne condition, plus il sera stable, cad moins il sera dégradé.

    Voilà j'ai fini. Donc j'espère que tu as compris, que j'ai été assez clair, et surtout que je n'ai pas dit des tas de con...... Merci à ceux qui pourront corriger s'il y a des fautes.

    Salut !!

  9. Publicité
  10. #7
    piwi

    Re : stabilité de l'ARNm

    soit tu peux intégrer ton gène dans le génome cellulaire par recombinaison homologue, soit tu utilises des plasmides auto-réplicatifs qui ne s'intègreront pas (on appelle ça des épisomes)
    Et la transgénèse classique dans tout cela? La recombinaison homologue c'est top mais c'est pas non plus toujours nécessaire.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  11. #8
    Zellus

    Re : stabilité de l'ARNm

    Oui mais y avait déjà beaucoup de choses à dire alors ...
    C'est bon sinon j'ai pas fait de fautes ??

    Cordialement.

  12. #9
    piwi

    Re : stabilité de l'ARNm

    Non à part le point que je soulevais ça va
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  13. #10
    *p1*

    Re : stabilité de l'ARNm

    Merci c'est plus clair maintenant

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Protection de l'ARNm au début de synthése et fin de transcription
    Par Nickie dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/08/2008, 18h10
  2. [Biologie Moléculaire] Transcription de l'ARNm, ... MAR ?!
    Par Nickie dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 24/04/2008, 10h01
  3. où a lieu la traduction de l'ARNm en peptides?
    Par beatrice3 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 16/12/2006, 11h21
  4. transport de l'ARNm
    Par sabforme dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2006, 12h37
  5. maturation de l'ARNm
    Par tortuga dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/04/2005, 18h31