Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

Petit faon



  1. #1
    Julietta1

    Petit faon

    Bonjour à tous,
    je ne sais pas s'il y a des specialistes de la faune sur ce forum mais peut etre pourriez vous m'aider quand meme...
    Nous avons trouvé hier un petit faon dans une salle d'un fort entouré de forêt.
    Il etait à côté d'un cadavre de son âge et des ossements de faon etaient aussi à côté de lui. Sur le coup on s'est dit qu'il setait egaré et qu'il etait seul et nous l'avons pris avec nous.
    Ma soeur qui est en bio a pensé que ça pouvait etre l'endroit où sa maman mettait bas et qu'il n'était pas choquant de trouver d'autres petits mort autour du "nid". J'aimerais savoir s'il est possible de le ramener meme s'il a du s'imprégner de notre odeur, et dans le cas contraire si vous connaissiez des adresses de centres animaliers appropriés.
    Merci d'avance pour vos reponses

    -----

    Dernière modification par piwi ; 05/09/2008 à 18h58.

  2. Publicité
  3. #2
    yoda1234

    Re : petit faon

    Message déplacé.

    Citation Envoyé par Julietta1 Voir le message
    s'imprégner de notre odeur, et dans le cas contraire si vous connaissiez des adresses de centres animaliers appropriés.
    Merci d'avance pour vos reponses
    Ne jamais, jamais, toucher un faon qui parait abandonné. Sa mère était sans doute plus loin.
    Ce faon est maintenant un faon mort, car sa mère va le délaisser.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  4. #3
    kinette

    Re : Petit faon

    Bonjour,
    Comme expliqué par Yoda, il ne faut pas toucher un faon: les jeunes faons ont un pelage de camouflage, et les mères les laissent souvent seuls pour aller manger, le petit se faisant alors le plus discret possible, et ne fuyant pas en cas d'approche de quelqu'un, comptant sur son camouflage.
    Les chevreuils et cerfs, comme la majorité des mammifères, ont un odorat très développé, et les liens entre mère et petits passent notamment par l'odeur.

    C'est pour ces raisons que, quand on trouve un petit dans la nature, il ne faut pas le toucher, et pas s'imaginer qu'il est abandonné.

    Dans votre cas: il semble malheureusement trop tard. Le fait qu'un autre petit, mort, ait été au même endroit signifie peut-être que la mère a eu des jumeaux, et qu'un n'a pas survécu...

    Que faire maintenant de votre "petit"? C'est bien embêtant, car légalement déjà vous n'avez pas le droit de posséder un animal sauvage chez vous. De plus, élever un petit faon signifie l'habituer à l'homme, et donc le rendre incapable de vivre dans la nature... de plus les adultes habitués à l'homme peuvent devenir dangereux à l'état adulte, surtout si ce sont des mâles.
    Je suppose que votre faon est plutôt un faon de chevreuil qu'un faon de cerf (à vérifier).
    Je vous conseille de vous mettre très rapidement en contact avec le centre de sauvegarde de la faune sauvage le plus proche de chez vous.
    http://www.chez.com/uncs/
    Regardez bien les conseils de ce site (notamment au niveau du transport d'un animal sauvage: il faut prévenir ONCFS avant!).

    Voir aussi cette page:
    http://www.chez.com/uncs/Urgence1.htm

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #4
    aquilegia

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    De plus, élever un petit faon signifie l'habituer à l'homme, et donc le rendre incapable de vivre dans la nature... de plus les adultes habitués à l'homme peuvent devenir dangereux à l'état adulte, surtout si ce sont des mâles.
    Bonjour,
    j'ajouterai que même les chevreuils, quand ils sont imprégnés, sont dangereux (largement autant, si ce n'est plus, que les cerfs, çar on se méfie moins, et ils attaquent en empallant l'adversaire avec leurs bois - leur comportement change radicalement pendant la saison des amours).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  6. #5
    Ecthelion22

    Re : Petit faon

    Salut,
    Ce faon est maintenant un faon mort
    Entièrement d'accord, l'animal est foutu.
    C'est quand même hallucinant de croiser un animal sauvage et de se dire "tiens et si je le ramenais à la maison ?". Sans compter que si vous vous faites arrêter en route, ce transport est totalement interdit (même les vétos n'ont pas le droit), et si vous avez un accident, l'assurance peut y trouver un motif de retrait.
    Sans compter que comme le dit aquilegia, l'animal peut devenir dangereux s'il survit parce que ne craignant plus l'homme.

    notamment au niveau du transport d'un animal sauvage: il faut prévenir ONCFS avant!
    En fait, c'est juste pour tenter de se couvrir, mais ce transport est illégal. Idem si vous transportez un hérison ou le moindre petit animal protégé.

    Je ne comprends pas que les gens puissent manquer autant de bon sens...
    Cordialement,
    Ecthelion

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    lanzadelvasto

    Smile Re : Petit faon

    Bonjour à tous
    Concernant le faon, nous etions plusieurs à avoir pris la decision de le ramener chez nous.
    En effet, il se trouvait dans un piege plus ou moins naturel a coté de nombreux autres animaux sauvages morts. C'est pourquoi je trouve les differentes réactions assez violente compte tenu des circonstances dans lesquelles nous l'avions trouvée. Réaction qui pour ma part me semble tres peu constructive au regard de la demande formulée de bonne foi par mon amie, a savoir comment l'elever.

    Aujourd'hui, le faon est en pleine forme et ce plait a gambader dans notre grand jardin. Elle (c'est un femelle heuresement) grandi de jour en jour et loin d'etre seule, nos amis canin et felin se plaisent a jouer avec elle Bien entendu elle c'est habituée à notre presence et il sera impossible de la remettre dans son habitat naturel. Mieux vaut cela que la savoir morte dans piege construit pas des mains humaines.

    Voila pour les plus pessimistes d'entre vous, sachez qu'elle est loin d'etre morte. Bien entendu ce cas est assez particulier et je ne conseil surement pas a qui que se soit de prendre des faons dans la foret et de les ramener chez soi. Ces derniers sont certainement bcp mieux dans leur habitat naturel.

    A bientot pour des nouvelles de la biquette

  9. Publicité
  10. #7
    aquilegia

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Bonjour à tous
    Concernant le faon, nous etions plusieurs à avoir pris la decision de le ramener chez nous.
    En effet, il se trouvait dans un piege plus ou moins naturel a coté de nombreux autres animaux sauvages morts. C'est pourquoi je trouve les differentes réactions assez violente compte tenu des circonstances dans lesquelles nous l'avions trouvée. Réaction qui pour ma part me semble tres peu constructive au regard de la demande formulée de bonne foi par mon amie, a savoir comment l'elever.
    Bonjour,
    la réponse est pourtant claire : les particuliers ne doivent pas élever des faons. Vous n'en avez pas le droit, c'est un animal sauvage. Vous n'aviez même pas le droit de le transporter chez vous. Ça n'a pas changé et ne changera pas, fait accompli ou non.

    Même si vous étiez de bonne foi en le prélevant (et je ne pense toujours pas que cela ait été une bonne idée : si vous avez réussi à arriver jusqu'à lui, cela signifie que sa mère pouvait le faire aussi : les biches sont des animaux très agiles et lestes), il existe des centres de soins de la faune sauvage, qui sont tenus par des spécialistes. Ils auraient pu donner à l'animal une chance de réintégrer un jour la nature.
    Vous auriez dû appeller l'ONCFS, et/ou un centre de soins : avant de toucher à l'animal, car ils auraient pu venir constater si le piège en était vraiment un, et le dégager si besoin (car du coup le problème n'est pas résolu pour les autres animaux, si problème il y a), ou, une fois la bêtise faite, après avoir ramené l'animal.

    Maintenant, vivant ou mort, c'est un animal perdu, condamné à vivre une vie frustrante, qui n'est pas la sienne, dans un environnement qui ne lui convient pas, où il ne trouvera jamais de congénère (avoir des chiens et chats pour compagnons, quelle veine pour une biche ou une chevrette! Est-ce le chien ou est-ce le chat qui prendra le rôle du cerf ou du chevreuil le moment venu? ).

    D'ailleurs, vous êtes toujours, il me semble, dans l'illégalité. Je ne fais que répéter ce qui a déjà été dit, mais vous devriez appeller l'ONCFS, ce n'est pas à vous de prendre cet animal en charge, vous n'êtes pas en mesure de répondre aux exigences de son bien-être (exigences qui prennent en compte le fait que c'est un animal sexué et grégaire, qui le temps venu devrait pouvoir se reproduire).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  11. #8
    invite87654345678
    Invité

    Re : Petit faon

    Bonjour

    Bizarre, la première question était claire : "connaissez-vous un centre animalier approprié".
    Donc le souhait était de remettre l'animal à une structure compétente.
    Réponse y a été donné par Kinette.
    Alors pour quelle raison, certainement bien intentionnée mais pas forcément appropriée, avoir conservé le chevreuil, alors que le prélèvement de l'animal constituait déjà une erreur d'appréciation ?

    Il n'y a pas d'autre choix pour le futur. Remettez rapidement l'animal à un organisme compétent. Si l'animal ne peut plus être rendu à la nature, il peut être placé dans un parc avec d'autres individus de son espèce et y retrouver une vie à peu près normale.

    Patrick

  12. #9
    lanzadelvasto

    Smile Re : Petit faon

    Bonjour !!

    Je crois que je ne me suis pas fais comprendre ... Elle n'aurait pas survécu connaissant les circonstances de sa découverte et je peux vous assurer que pas une biche ne pouvait accéder a cet endroit sachant les moyens que nous avons nous même utilisé pour y arriver.

    Croire qu'un organisme quel qu'il soit aurait pu le sauver relève encore une fois de la fiction au regard des circonstances de sa découverte ...

    De plus qui êtes vous pour juger qu'elle sera la vie de cet animal ? De quelle frustration parlez vous? De ne pouvoir procreer ? Je vous rappel que bon nombre d'animaux de compagnie (j'en conviens) sont operés pour ne pas pouvoir procréer.
    Je suis d'avis qu'il vaut mieux qu'elle soit vivante, en tres bonne santé et amis avec chien, chat et enfant plutot que morte seule...

    Mais vous devez surement mieux savoir ce qui rend un biche heureuse

    Concernant l'organisme s'occupant des animaux sauvages, il serait intéressant que vous interessiez au sort que l'on reserve aux biches qu'on leur remet...

    Concernant l'interdiction légale de detention elle n'est pas absolue. Il est tout a fais possible de faire une demande d'Autorisation d'Elevage d'Agrément à la prefecture.
    Nous n'avons rien a nous reprocher au regard de la loi sauf peut etre le transport entre le lieu de decouverte et notre maison qui a ete effectuée sans l'assentiment de notre assurance et/ou de oncfs... mais encore une fois aux regard de l'etat du faon, de l'heure et du lieu de la decouverte nous ne pouvions faire autrement.

    Encore un fois je ne conseil a personne de recuperer un faon dans une foret mais au regard des circonstance particulieres notre choix a ete salvateur pour notre petite biquette

    A bon entendeur ....

  13. #10
    argusazure

    Re : Petit faon

    Sans polémiquer sur l'avenir de cet animal, j'ai un peu de mal à concevoir un piège naturel où les animaux pourraient entrer et ne plus ressortir.
    Les exemples qui me viennent en têtes sont les grottes sous marines pour les tortues ou les émanations de c02 dans les cuvettes qui peuvent être le lieu de cimetière pour animaux.
    Mais simplement par de la végétation abondante...
    Avez vous une explication, lieu de restauration pour carnassiers peut être ?

  14. #11
    lanzadelvasto

    Smile Re : Petit faon

    Re bonjour !
    Comme dit precedement le piege n'est pas naturel ...
    L'armée francaise a construit bon nombre de fort et autre bunker qui sont aujourd'hui abandonnés et interdit d'acces.
    Certains de ces forts ont des cheminées d'aeration de qq dizaine de metres dont la bouche est a meme le sol.
    Les animaux étaient tombés dans cette cheminé tout simplement, il y avait au sol une dizaine de corps d'animaux morts, notre biquette a eu de la chance de s'etre rien cassé en tombant ...
    Voila le piege "naturel"

  15. #12
    argusazure

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Re bonjour !
    Comme dit precedement le piege n'est pas naturel ...
    L'armée francaise a construit bon nombre de fort et autre bunker qui sont aujourd'hui abandonnés et interdit d'acces.
    Certains de ces forts ont des cheminées d'aeration de qq dizaine de metres dont la bouche est a meme le sol.
    Les animaux étaient tombés dans cette cheminé tout simplement, il y avait au sol une dizaine de corps d'animaux morts, notre biquette a eu de la chance de s'etre rien cassé en tombant ...
    Voila le piege "naturel"
    Ha ok, je comprends mieux.
    J'avais zappé la cheminé. Désolé

  16. Publicité
  17. #13
    aquilegia

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Je crois que je ne me suis pas fais comprendre ... Elle n'aurait pas survécu connaissant les circonstances de sa découverte et je peux vous assurer que pas une biche ne pouvait accéder a cet endroit sachant les moyens que nous avons nous même utilisé pour y arriver.
    Eh bien pourquoi n'avoir pas plutôt signalé sa présence, signalé le problème, à des gens compétents?
    Avez-vous signalé le "piège"? Il faudrait le fermer. Qu'en ont pensé les gens de l'ONF?

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    De plus qui êtes vous pour juger qu'elle sera la vie de cet animal ? De quelle frustration parlez vous? De ne pouvoir procreer ? Je vous rappel que bon nombre d'animaux de compagnie (j'en conviens) sont operés pour ne pas pouvoir procréer.
    Vous donnez la réponse vous-même : ce n'est pas un animal de compagnie, c'est un animal sauvage.

    Vous n'allez en faire qu'un animal imprégné, qui ne connaîtra jamais ni la reproduction (frustration sexuelle, puisque je doute que vous trouviez un véto qui accepte d'opérer un animal que vous n'avez pas le droit d'avoir), ni le contact avec ses congénères.

    PS : je suis biologiste, et je connais les règles du bien-être animal. Vous n'êtes pas, à moins d'être propriétéaire d'un bois habité de cervidés, en mesure de donner à ce faon des conditions de vie qui correspondent à ces règles.

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Je suis d'avis qu'il vaut mieux qu'elle soit vivante, en tres bonne santé et amis avec chien, chat et enfant plutot que morte seule...
    Vous dites cela pour vous donner bonne conscience, mais encore une fois, pourquoi ne pas l'avoir confiée à l'ONCFS ou à un centre de soins de la faune sauvage, qui lui aurait permis de se développer avec d'autres membres de son espèce?

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Concernant l'organisme s'occupant des animaux sauvages, il serait intéressant que vous interessiez au sort que l'on reserve aux biches qu'on leur remet...
    Vous avez peur qu'ils la mangent?
    Pour avoir suivi de très près la vie d'un centre de soins de la faune sauvage pendant plusieurs mois (et oui, ils ont accueilli des chevreuils), je peux vous dire que de tels pensées seraient vues comme insultantes.

    Un centre de soins compétent vous permettra de prendre des nouvelles de l'animal, voire d'assister à son lâcher si lâcher il y a.

    Mais il est clair que le sort des faons élevés par l'homme n'est guère enviable, car leurs chances de rétrouver une vie normale sont faibles.

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Concernant l'interdiction légale de detention elle n'est pas absolue. Il est tout a fais possible de faire une demande d'Autorisation d'Elevage d'Agrément à la prefecture.
    Et on vous demandera de passer un certificat de capacité.
    Si on ne vous le demande pas, c'est une preuve d'irresponsabilité de la part de la préfecture.

    Quand vous aurez le certificat de capacité, alors vous en saurez assez opur ne pas avoir à demander d'infos sur un forum, et aussi pour comprendre qu'une vie dans un jardin n'est pas ce qu'il faut à une biche ou une chevrette (d'ailleurs, on ne sait toujours pas si c'est une biche ou une chevrette)

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Nous n'avons rien a nous reprocher au regard de la loi sauf peut etre le transport entre le lieu de decouverte et notre maison qui a ete effectuée sans l'assentiment de notre assurance et/ou de oncfs... mais encore une fois aux regard de l'etat du faon, de l'heure et du lieu de la decouverte nous ne pouvions faire autrement.
    Je pense au contraire que vous avez tout faux au regard de la loi, car il est strictement interdit de transporter les animaux, et il est également interdit de détenir un animal sauvage quand on n'a pas de certificat de capacité.

    Maintenant, si je me trompe, il y a des vétérinaires ici, qui corrigeront.

    Le fait que vous ayez cru bien faire est une chose, mais que vous ayiez bien fait en est une autre.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  18. #14
    aquilegia

    Re : Petit faon

    Désolée pour le doublon, voilà ce que dit la loi :
    (extraits du site de l'union française des centres de sauvegarde de la Faune Sauvage, liée avec le muséum national d'histoire naturelle)
    http://www.chez.com/uncs/
    "La détention et l’élevage d’individus d'espèces protégées ou gibiers sont interdits sans les autorisations adéquates.
    La majorité des espèces recueillies dans les centres de sauvegarde sont des espèces protégées par la loi n° 76-629 du 10 Juillet 1976 et ses textes d’application, ou sont concernées par la Convention de Washington qui réglemente le commerce des espèces dans le monde.
    Dans les deux cas, et même pour les espèces gibier, le transport est interdit ou très sévèrement réglementé.
    L’administration, par une circulaire, a reconnu la notion d’animal en péril et a ainsi implicitement accordé une dérogation aux particuliers qui ramassent un animal blessé et le transportent vers un centre de sauvegarde, à condition que ce transport s’effectue dans les meilleurs délais et par le chemin le plus direct.
    Dans tous les cas, il est recommandé de prévenir l’un des organismes cités ci-dessous avant d’entreprendre tout transport, et de téléphoner au centre le plus proche qui pourra, le cas échéant, témoigner de votre bonne foi.
    L’élevage d’un ou plusieurs individus sans les autorisations adéquates est strictement interdit, dans l’intérêt des espèces."
    Donc la loi n'autorise personne à élever une biche non déclarée dans son jardin.

    Et concernant les centres de soins, et les soins qu'ils procurent aux animaux :

    http://www.chez.com/uncs/
    L’arrêté du 11 septembre 1992 (J.O. n° 219 du 20 septembre 1992) définit les règles de fonctionnement des centres de sauvegarde.
    Le responsable doit être titulaire d’un certificat de capacité délivré par l’administration en fonction des compétences du pétitionnaire et de la pertinence de son projet.
    (...)
    Les centres doivent pouvoir à tout moment justifier de la provenance et du devenir de leurs pensionnaires, et tenir leurs registres à la disposition des agents chargés des contrôles dans ce domaine (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, Douanes, Services Vétérinaires, Office National des Forêts, Police, Gendarmerie).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  19. #15
    lanzadelvasto

    Smile Re : Petit faon

    Bonjour !!

    Tout d'abord je ne demande pas d'information sur ce forum. Mon amie oui

    Je vais me repeter mais les circonstances (cf la cheminée) n'ont pas permis d'appeler les organismes competants ce qui aurait été bien entendu du être fait ...

    Concernant les conditions de vie de la petite biche (biquette est un nom affectueux je vous trouve assez severe sachant que vous ne les connaissez pas le moins du monde. En effet nous sommes les heureux proprietaire d'un grand friche ....

    Concernant les centres, je n'ai pas voulu etre insultant... Nous ne leur avons pas remis tout simplement car nous nous sommes attaché a elle effectivement.

    Aujourd'hui apres avoir discuter avec des veterinaires (et oui c'est a eux que je prefere demander des renseignements ces derniers ne m'ont pas particulierement conseiller de la remettre a un centre, connaissant l'habitat qu'on lui offrait.

    Les démarches administratives sont en passe d'etre terminée, et il n'y a pas de raisons pour que nous n'ayons pas les certificats et autres papiers nécessaire ...

    Le piège a été refermé par nos soins, il eu été étonnant que l'administration qui laisse ces sites en total abandon s'occupe de refermer ces pièges.

    Je trouve désolant que l'on puisse ainsi presumer du manque de bon sens de personnes que l'on connait pas le moins du monde. Avant de jeter l'opprobre sur certaines personnes il faut s'inquiéter des circonstances et des raisons d'un acte.

    C'est la raison de mon post

  20. #16
    aquilegia

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Concernant les centres, je n'ai pas voulu etre insultant... Nous ne leur avons pas remis tout simplement car nous nous sommes attaché a elle effectivement.
    Ça je l'avais compris, que vous vous étiez attachés.
    Mais ça ne change rien à la loi, et si vous ne précisez pas que vous vous mettez en règle vis-à-vis de celle-ci, personne ne peut le deviner.

    Maintenant, si vous passez les certificats de capacité, et qu'il est reconnu par des organismes compétents que vous pouvez offrir à cette biche des conditions de vie "satisfaisantes" (mais à mon avis elles ne le seront jamais si elle est seule... elle va s'amuser au moment de ses chaleurs... Et que dire si elle entend un cerf bramer... bref.), je n'ai plus rien à dire.

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Aujourd'hui apres avoir discuter avec des veterinaires (et oui c'est a eux que je prefere demander des renseignements ces derniers ne m'ont pas particulierement conseiller de la remettre a un centre, connaissant l'habitat qu'on lui offrait.

    Les démarches administratives sont en passe d'etre terminée, et il n'y a pas de raisons pour que nous n'ayons pas les certificats et autres papiers nécessaire ...
    Ok. Tenez-nous au courant.

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Le piège a été refermé par nos soins, il eu été étonnant que l'administration qui laisse ces sites en total abandon s'occupe de refermer ces pièges.
    Vous ne pouvez pas savoir avant de poser la question, et un coup de fil n'engage à rien. Mais cela répond à la mienne, merci.

    Cela dit, pour en revenir à la nature du piège, votre amie a dit dans son premier message : "Ma soeur qui est en bio a pensé que ça pouvait etre l'endroit où sa maman mettait bas". Cela n'incite pas à penser que "Elle n'aurait pas survécu connaissant les circonstances de sa découverte et je peux vous assurer que pas une biche ne pouvait accéder a cet endroit sachant les moyens que nous avons nous même utilisé pour y arriver."
    Donc, ne vous étonnez pas que l'on ait mis en doute le fait que le piège en soit vraiment un pour les cervidés.

    Citation Envoyé par lanzadelvasto Voir le message
    Je trouve désolant que l'on puisse ainsi presumer du manque de bon sens de personnes que l'on connait pas le moins du monde. Avant de jeter l'opprobre sur certaines personnes il faut s'inquiéter des circonstances et des raisons d'un acte.
    Vous nous écrivez pour décrire des actions qui sont totalement interdites, je pense normal qu'à partir du moment où vous ne donnez aucune indication pertinente sur vos compétences ni les conditions de captivité de l'animal, on vous déconseille de continuer. ("Elle joue avec les chats et les chiens" n'est pas biologiquement pertinent, par contre "les vétérinaires ont estimé que nous lui offrions un environnement aussi adapté qu'un centre de soin", l'est davantage, c'est par cela que vous auriez dû commencer).

    Si l'on approuve aujourd'hui que des particuliers ne donnant aucune preuve de compétence soignent des animaux sauvages, on se retrouvera demain avec une personne demandant conseil pour dénicher des rapaces... Vous voyez ce que je veux dire?

    Bref, mon fond de pensée est que, si vraiment vous vous souciez de l'animal, vous auriez dû chercher un centre de soin prenant en charge d'autres cervidés de son espèce, afin qu'elle puisse bénéficier de leur présence durant sa croissance, histoire d'assurer son équilibre psychologique de cervidé, apprendre leurs manières, et qu'elle ne souffre pas quand, devenue adulte, ses hormones agiront sans qu'elle puisse satisfaire son instinct. Un animal captif est élevé dans des conditions de bien-être quand il peut, en captivité, effectuer les comportements qui sont les siens dans la nature. Ce ne sera manifestement pas le cas de cette biche (sans parler du fait que rien ne permet de dire si cet animal est susceptible de rester apprivoisé à l'âge adulte).
    Mais c'est mon opinion personnelle.
    Dernière modification par aquilegia ; 14/08/2008 à 15h27.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  21. #17
    Ecthelion22

    Re : Petit faon

    Salut,
    Il y a deux choses à distinguer à mon avis : les faits et les raisons.

    Sur les faits, c’est indéfendable, quasiment tout ce que vous avez fait pour le moment est illégal, que ce soit cautionné par un vétérinaire ou non d’ailleurs.

    L'armée francaise a construit bon nombre de fort et autre bunker qui sont aujourd'hui abandonnés et interdit d'acces.
    Certains de ces forts ont des cheminées d'aeration de qq dizaine de metres dont la bouche est a meme le sol.
    Les animaux étaient tombés dans cette cheminé tout simplement
    Vous avez pénétré un espace militaire. Désaffecté certes, non signalé par des pancartes peut-être, mais toujours est-il que c’est interdit d’accès, vous le dites vous-même.

    Concernant le faon, nous etions plusieurs à avoir pris la decision de le ramener chez nous.
    Vous avez rapporté et donc transporté un animal sauvage sans autorisation ni même en ayant prévenu les organismes appropriés. Je l’avais déjà dit, c’est également illégal en plus d’être super dangereux.

    Nous n'avons rien a nous reprocher au regard de la loi sauf peut etre le transport entre le lieu de decouverte et notre maison qui a ete effectuée sans l'assentiment de notre assurance et/ou de oncfs... mais encore une fois aux regard de l'etat du faon, de l'heure et du lieu de la decouverte nous ne pouvions faire autrement.
    Aucune condition ne peut justifier le transport d’un animal sauvage dans son véhicule quand on n’y est pas autorisé. Vous auriez tout aussi bien pu le tuer plus vite encore en le transportant et en faisant une erreur. Après coup, c’est facile de dire « je ne pouvais pas faire autrement et je n’ai pas fait d’erreur » mais justement, on peut réfléchir 5min aussi, et faire autrement et correctement. En plus, si vraiment sa vie était en péril, en quoi le fait de la sortir l’aidait ? Vous n’êtes ni vétérinaires ni soigneur ni ASV ? En gros, elle pouvait parfaitement attendre 10 ou 20min de plus en bas que les spécialistes se déplacent.
    Ce qui aurait peut-être pu être défendu, c’est une hémorragie massive visible depuis le haut du puits. Et vous n’auriez pas été capables de faire grand-chose…

    Aujourd'hui, le faon est en pleine forme et ce plait a gambader dans notre grand jardin.
    Vous avez conservé un animal sauvage chez vous, sans une structure adaptée, sans prévenir les autorités compétentes et sans les autorisations et compétences requises (puisque vous les attendez encore).

    Concernant l'interdiction légale de detention elle n'est pas absolue. Il est tout a fais possible de faire une demande d'Autorisation d'Elevage d'Agrément à la prefecture.
    Cette demande doit être normalement faite avant la détention de l’animal. De plus, « héberger » une biche n’est en rien un élevage d’agrément.



    Ensuite viennent les raisons. Et là, vous pouvez à la limite vous trouver des excuses défendables. Celle d’avoir trouvé sympa de sauver vous-même une biche parce que c’est mignon, ça fait bien dans le jardin. Mais pas raisonnablement en pensant qu’elle serait heureuse de vivre avec des chiens… Soyons sérieux deux minutes, ce type d’animal n’est pas fait pour vivre dans un jardin, si grand soit-il, avec des chiens ! Ils ont besoin de vivre avec des congénères, dans un bois avec une ressource alimentaire suffisante et variée, avec des interactions avec d’autres espèces, etc.
    (Pas la peine de me ressortir le couplet « qu’en savez-vous ? », j’ai moi aussi une formation sur le bien-être animal en école véto…)

    Nous ne leur avons pas remis tout simplement car nous nous sommes attaché a elle effectivement.
    Vous la gardez pour vous, pas pour elle, et c’est là qu’est le problème, même si je suis persuadé que vous allez me répondre que non, et que je me permets de dire ça sans vous connaître, sans connaître ses conditions de vie etc. Je ne pense que pas qu’ici vous trouverez l’assentiment que vous cherchez simplement parce qu’il s’agit ici d’un forum scientifique où on raisonne non pas pour faire plaisir aux gens mais pour rester le plus objectif possible. Et vue de l’extérieur, cette situation est claire : cet animal n’aurait jamais dû être prélevé et ne doit encore moins être conservé. Après, que vous disiez « on y est attaché donc on la garde », ça se comprend, mais il ne faut pas alors argumenter sur le bien-être animal…


    Les démarches administratives sont en passe d'etre terminée, et il n'y a pas de raisons pour que nous n'ayons pas les certificats et autres papiers nécessaire ...
    Et c’est là qu’est la partie la plus choquante pour moi. Vous n’y êtes pour rien. Mais que la préfecture dise amen à ce genre de chose, ça m’étonne beaucoup. Vous avez un gros coup de chance d’être dans un département comme le vôtre parce que ça ne se passerait pas partout pareil. Un préfet qui se soucierait un minimum de ce genre de chose aurait contacté la DSV, les organismes de protection de la faune sauvage et vous auriez eu quelques soucis et en aucun cas les certificats de capacité pour la détention d’un animal que vous volez à la faune sauvage. Peut-être que le terme de vol vous semblera exagéré, mais vous avez retiré du milieu un patrimoine génétique unique. Le seul axe de défense possible étant que ce patrimoine était de toute façon perdu si l’animal ne pouvait absolument pas sortir par lui-même. Mais un organisme spécialisé aurait pu le sortir sans l’imprégner…


    Je trouve désolant que l'on puisse ainsi presumer du manque de bon sens de personnes que l'on connait pas le moins du monde. Avant de jeter l'opprobre sur certaines personnes il faut s'inquiéter des circonstances et des raisons d'un acte.
    Je me doute bien que votre réponse, si elle vient, sera de ce style. Mais il ne fallait pas chercher l’approbation générale en donnant des informations parcellaires au début et en cherchant à justifier l’illégalité ensuite. Personne ici ne fait les lois, on se contente de dire que vous ne les avez pas respectées et nos commentaires sont aussi objectifs que possibles sur ce point. Concernant vos raisons, c’est selon la sensibilité de chacun, et apparemment, ici, on pense majoritairement plus au bien-être de l’animal qu’à celui des adoptants…

    Et je suis d’accord avec aquilegia pour dire que si on commence comme ça à donner des certificats quand les gens ont fait une bêtise (parce que c’en est une), on ne s’arrêtera pas à un biche…

    Cordialement,
    Ecthelion

  22. #18
    lanzadelvasto

    Smile Re : Petit faon

    Bonjour !

    Cher apprenti vétérinaire, comme vous le dites que trop bien vos informations sont parcellaires et juger sur des faits que ne connaissez pas et soit la preuve d'une stupidité sans nom soit d'un ego surdimensionné ...

    Mon premier post ne vous assurait seulement que du bien être de la biquette au vu des textes pessimistes que j'ai pu lire et au lieu d'être heureux pour un animal qui a été sauvé et qui aujourd'hui va pour le mieux du monde (chose dont vous ne pouvait pas juger ne connaissant que très peu le cas) vous continuer à vous étendre de façon injustifié...

    Il est intéressant que chez les médecin il y ai également ce sentiment > en 2em ou 3em année et voila ils ont un diagnostique sur tout

    Apprendre a être humble et reconnaitre ne pas avoir toutes les carte en mains pour pouvoir juger serait peut être plus sage.

    Je ne demande pas l'approbation générale (seul celle d'un veritable veterinaire connaissant le cas ne m'interesse), je vous donne simplement des faits > elle va bien, elle s'amuse, elle est en pleine forme .

    Petite définition:

    L'exploration urbaine: http://fr.wikipedia.org/wiki/Exploration_urbaine

    Mais cher echelion continuez à marcher dans les clous

  23. Publicité
  24. #19
    Ecthelion22

    Re : Petit faon

    Salut,
    j'avoue que vous avez réussi en un message à me faire rire et à me surprendre, c'est pas souvent que ça arrive (sans doute mon côté prétentieux que vous n'avez pas encore repéré).

    Me surprendre parce que je m'attendais à ce genre de réponse :
    chose dont vous ne pouvez pas juger ne connaissant que très peu le cas
    mais pas à une attaque personnelle sur mon degré de compétences dont je suis sûr d'ailleurs qu'elles sont bien moindres que les vôtres puisque vous êtes capables de juger, apparemment totalement impartialement, du bien-être d'un animal sauvage et pas moi.

    Sans vouloir non plus me gargariser, je signale juste à toute fin utile que la formation des vétérinaires à propos du bien-être animal se fait en première année, celle sur la législation des animaux sauvages en début de seconde année et les cours de législation en assurance en fin de seconde année et j'ai eu la chance d'être désigné par mes petits camarades apprentis pour faire les résumés des cours de législation. Donc s'il y a un domaine en législation que je n'ai pas encore fait et où je ne peux aller en totale assurance, c'est celle de la qualité sanitaire des aliments : je me garderais bien de vous critiquer si vous décidez de la manger...
    Pour le reste, ma formation est terminée et officiellement validée dans ce domaine.

    Et si ça peut vous rassurer, j'ai discuté de votre histoire cet après-midi avec une vraie vétérinaire, bien diplômée depuis une vingtaine d'année (elle est peut-être dépassée me direz vous), que j'ai laissé se faire sa propre opinion en lisant vos messages et qui bizarrement a fait la même réflexion que la mienne...
    Mais vous avez raison, il faut se méfier des contrefaçons et des apprentis stupides et/ou égocentriques.

    Mais je constate que si vous ne trouvez que cette façon de répondre c'est que vous admettez que le droit et la loi ça ne se discute pas et c'est une preuve de sagesse, nombreux sont les gens qui auraient cherché à discuter la loi, à dire que c'était une loi stupide ou à se chercher des circonstances atténuantes qui n'existent pas.
    C'est déjà une avancée non négligeable je trouve.

    Quant à l'exploration urbaine, c'est sûrement très intéressant et palpitant, chacun son truc, mais si ça vous sert à justifier le fait de rentrer dans une zone militaire dont vous avez dit vous-même qu'elle était interdite, j'ai bien peur que l'existence d'une définition sur wikipédia ne soit pas recevable devant un tribunal.

    au lieu d'être heureux pour un animal qui a été sauvé et qui aujourd'hui va pour le mieux du monde vous continuer à vous étendre de façon injustifiée...
    C'est là une question de point de vue :
    - pour vous l'animal a été sauvé. Pour moi, un animal sauvé peut continuer à vivre normalement ensuite et participer à la reproduction de son espèce. Oui il est vivant, c'est tout. Sauvé non : il est chez vous.
    - pour vous l'animal va bien. Connaissant (très très peu je vous l'accorde) les règles sur le bien-être animal, celles sur la détention de ces animaux et ayant quelques notions (extrêmement parcellaires) d'éthologie, j'ai du mal à penser que cet animal soit bien.
    - pour vous, je continue à m'étendre de façon injustifiée. J'avais répondu une première fois au message de Julietta. Personne n'avait remis le couvert depuis. Plus de deux mois après, vous réouvrez la conversation pour justifier vos actes, vous obtenez des réponses qui sont en continuité avec celles données précédemment, je ne trouve pas ça tellement étonnant.
    Vous avez plusieurs étudiants en biologie ou en véto ainsi que des biologistes déjà diplômés qui répondent, il ne faut s'attendre à ce qu'on réponde "oui peut-être que...". On est suffisamment grands (et arrogants, égocentriques, suffisants, prétentieux) pour nous faire une opinion au vu des éléments que vous nous donnez.


    Vous dites que nous n'avons pas tous les éléments en main.
    Allez-y, rajoutez l'élément déterminant que vous oubliez depuis plusieurs jours et qui nous fera tous changer d'avis...

    Pour le moment, je continue à penser que sur l'instant, vous avez pensé bien faire, vous vous êtes enflammés, tout contents d'avoir réussi à la sortir vous l'avez embarquée. Ca partait certainement d'une bonne intention toujours est-il que quasiment toutes vos actions étaient illégales et qu'en étant restés un peu plus posés, en réfléchissant calmement, vous vous seriez peut-être dit que ce sauvetage courageux était une mauvaise idée pour la vie de l'animal ensuite.
    Alors pour nous, c'est facile de dire ça : on n'y était pas donc on n'a pas le stress du direct et on est tous dans la biologie animale jusqu'aux épaules donc c'est un réflexe de penser imprégnation, reproduction, survie, dangers, législation.
    Vous seriez parti dans ce type de message en disant "oui on a fait une erreur, qu'est-ce qu'on peut faire pour améliorer les choses, la remettre dans le milieu naturel ?", nos réponses (en tout cas la mienne) auraient moins été tournées sur le côté "c'est une erreur énorme, c'est illégal, etc". Au lieu de ça :
    Je ne demande pas l'approbation générale [...] je vous donne simplement des faits > elle va bien, elle s'amuse, elle est en pleine forme .
    Alors voilà pour conclure ce que vous vouliez certainement entendre :
    Bravo, vous êtes balèze, vous avez réussi à élever une biche en jardin, elle est amie avec des chiens, c'est complètement normal et on était tous des idiots de penser qu'elle ne pourrait plus vivre normalement.

    Cordialement,
    Ecthelion, le p'tit padawan qui va retourner à l'école pour apprendre à être moins stupide.

    PS : si vous voulez l'avis de véritables vétérinaires spécialisés dans ce domaine, rien ne vous empêche de demander leur avis à des vétos en DSV, GDS, ONCFS et autres organismes de protection... Je doute qu'ils vous décernent une palme. Par contre, une petite procédure judiciaire, pourquoi pas...

  25. #20
    Snoopy01

    Re : Petit faon

    Bonjour,

    Vous ferez mieux de mettre la biche dans un centre de soins spécialisé avant qu'elle soit adulte. Je pense que réintroduite elle sera plus heureuse avec d'autres biches, que dans un jardin avec des chiens et des humains, c'est un animal sauvage.

    elle va bien, elle s'amuse, elle est en pleine forme
    Pour l'instant. Mais quand elle sera adulte et prête à se reproduire, les choses risque de se compliqués.

    C'est peut-être dur de s'en séparer si on si est attaché, mais c'est la vie.
    Si tous le monde ferrait ça, il n'y aurait plus aucunes biches en liberté.

    Bon week-end.

    Cordialement, Snoopy.

  26. #21
    kinette

    Re : Petit faon

    Bonjour,
    Je ne peux que soutenir ce qu'on expliqué Aquilegia et Ecthelion... la place d'un animal sauvage n'est pas dans un jardin, et pour les espèces vivant en hardes comme les cerfs (d'ailleurs c'est un cerf ou un chevreuil, depuis le départ, ce n'a pas été clarifié), il est anormal de se développer sans semblables avec lesquels interagir. Il est connu que des individus ainsi élevés, en seule présence de l'homme, présentent généralement des comportement aberrants (qui peuvent parfois même être dangereux).

    Pour votre information:
    http://oncfs.esigetel.fr/Oncfs/Obj/Pdf/Cerf_elaphe.pdf

    Une autre chose pas claire dans cette histoire: l'âge de l'animal... si il n'était plus à un âge où la mère allaite, pourquoi l'avoir gardé et pas relâché dans le territoire de sa mère???

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  27. #22
    aquilegia

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Il est connu que des individus ainsi élevés, en seule présence de l'homme, présentent généralement des comportement aberrants (qui peuvent parfois même être dangereux).
    Bonjour,
    je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qu'on dit Echtelion et Kinette, si ce n'est qu'être élevé en seule présence de l'homme n'est recommandé pour aucun animal, d'aucune espèce (à part l'homme lui-même).

    Les animaux domestiques élevés à la main sans contact avec leurs congénères finissent également par présenter des comportements aberrants (notamment en courtisant les membres de ce qu'ils ont appris à reconnaître comme leur espèce, les hommes, mais ils peuvent aussi développer des comportements de rivalité, d'agressivité, selon les espèces et les individus), des tics comportementaux, une inadaptation sociale totale avec les membres de leur vraie espèce si ils en rencontrent un jour, ce qui se traduit par un rejet et éventuellement combats et blessures, etc.

    Élevez oiseau ou un cheval à la main, sans contact avec aucun membre de son espèce, vous risquez des surprises de taille...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  28. #23
    John78

    Re : Petit faon

    Salut
    Désolé mais gros problème de cohérence sur ce forum a ce niveau.
    D'un coté il y a plein de discution sur "comment sauver mon animal" et sur ce fil (comme sur d'autre) on affirme qu'il ne faut surtout pas essayer de sauver un animal. C'est quoi la cohérence svp ?
    SOIT on dit : c'est illégal (et étiquement discutable) et fin de la discution.
    SOIT on dit : on passe outre et on en discute.
    Mais dire c'est illégal mais je vous aide quand même bin forcément on arrive a des situations merdiques où le Bambi ou le Titi, les personnes s'y attachent et ils ne veulent plus s'en séparer. Logique... Je dis pas que c'est bien hein, je dis c'est logique (= c'est humain).
    Un moment il va bien falloir que la modération prenne position d'un coté ou de l'autre...

    A+
    J

  29. #24
    kinette

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Salut
    Désolé mais gros problème de cohérence sur ce forum a ce niveau.
    D'un coté il y a plein de discution sur "comment sauver mon animal" et sur ce fil (comme sur d'autre) on affirme qu'il ne faut surtout pas essayer de sauver un animal. C'est quoi la cohérence svp ?
    Salut John,
    Je pense qu'il n'y a pas tant de problème de cohérence: on n'a jamais dit qu'il ne fallait surtout pas essayer de sauver un animal (enfin c'est pas mon discours). Par contre, il est stupide d'essayer de sauver un animal si c'est pour à la sortie se retrouver avec un animal totalement imprégné.
    Il me semble qu'on ne cesse de se répéter sur cet aspect.

    SOIT on dit : c'est illégal (et étiquement discutable) et fin de la discution.
    Sur la légalité: il est d'abord très important de le rappeler systématiquement, et expliquer qu'il faut, de toute façon, prendre contact avec un centre de soin.
    Pour l'éthique: sujet aussi très régulièrement discuté...

    SOIT on dit : on passe outre et on en discute.
    Mais dire c'est illégal mais je vous aide quand même bin forcément on arrive a des situations merdiques où le Bambi ou le Titi, les personnes s'y attachent et ils ne veulent plus s'en séparer. Logique... Je dis pas que c'est bien hein, je dis c'est logique (= c'est humain).
    Un moment il va bien falloir que la modération prenne position d'un coté ou de l'autre...
    La position est claire: rappel de la loi, conseil pour agir "dans l'urgence" (soins à apporter les premiers jours), conseil de contacter rapidement un centre de soin, et transférer l'animal si le centre de soin pense que c'est nécessaire. Si le centre de soin ne prend pas en charge l'oiseau/l'animal (ça arrive si trop éloigné, pas assez de place, etc...), conseiller la personne pour mener les soins à terme et relâcher l'animal.
    C'est peut-être humain de s'attacher à un animal, mais on a sur ce forum pas mal de gens qui ont sauvé des bestioles et les ont relâché en essayant de prendre garde à ce qu'ils ne soient pas trop imprégnés... donc c'est possible.

    Dans le cas qui nous intéresse, la situation est d'autant plus préoccupante que:
    - on n'a aucune certitude sur l'âge de la bestiole (ni même si c'est un chevreuil ou cerf), et il est bien probable qu'il aurait suffit de sortir l'animal et le laisser pour le sauver.
    - la personne qui l'a récupéré ne veut se poser aucune question sur le bien-être de la bestiole, refuse de voir les problèmes légaux que ça pose, et ne pense qu'à son propre contentement...

    Bref, la majorité de nos sauveteurs de moineaux et autres hirondelles n'ont absolument rien à voir avec ce cas de figure.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  30. Publicité
  31. #25
    marin'

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par John78 Voir le message
    Salut
    Désolé mais gros problème de cohérence sur ce forum a ce niveau.
    D'un coté il y a plein de discution sur "comment sauver mon animal" et sur ce fil (comme sur d'autre) on affirme qu'il ne faut surtout pas essayer de sauver un animal. C'est quoi la cohérence svp ?
    SOIT on dit : c'est illégal (et étiquement discutable) et fin de la discution.
    SOIT on dit : on passe outre et on en discute.
    Mais dire c'est illégal mais je vous aide quand même bin forcément on arrive a des situations merdiques où le Bambi ou le Titi, les personnes s'y attachent et ils ne veulent plus s'en séparer. Logique... Je dis pas que c'est bien hein, je dis c'est logique (= c'est humain).
    Un moment il va bien falloir que la modération prenne position d'un coté ou de l'autre...

    A+
    J
    Je crois que personne n'a dit qu'il ne fallait pas essayer de le sauver..ils ont dit qu'il fallait signaler l'animal à un organisme spécialisé afin que l'animal soit pris en charge au mieux pour lui

    et oui c'est humain de vouloir sauver une biche un oiseau c'est humain de vouloir le garder mais c'est pas pour cela que c'est bon pour l'animal ..et l'intérêt de l'animal devrait passer en premier ...ca me rappelle une fille sur un forum qui avait voulu sauver un crabe qui était destiné à la casserole..pleine de bonne intention elle l'a mis dans un aquarium .. le crabe est mort dans un milieu non adapté à lui... l'expression l'enfer est pavé de bonnes intentions prend tout son sens

  32. #26
    Ecthelion22

    Re : Petit faon

    Salut,
    je trouve que John soulève quand même une question de fond intéressante. S'il est vrai qu'internet regorge de connaissances accessibles pour tous ou presque, on y trouve un bon lot d'anneries. Et on se doit de faire attention à ce que l'on dit ici parce que le moindre message peut être lu et détourné.
    D'où l'importance comme le dit Kinette de rappeler la loi, les règles, les dangers, puis de chercher des solutions pour chaque situation puisqu'en général, l'erreur a déjà été faite quand on nous pose une question. Mais si on répond à une personne qui pose une questions, il faut voir aussi que nos messages peuvent être lu par n'importe qui via une petite recherche par mots-clés. Donc je pense aussi que le rappel légal est important et doit être systématique.
    On s'aperçoit qu'il y a un nombre grandissant de personnes qui demandent comment "sauver" le petit oiseau qu'ils ont pris dans le nid parce qu'il était tout seul. Ce sont des choses qui ne devraient plus arriver. Au lieu de ça, les gens s'attardent sur quoi donner à manger, comment lui faire son carton, etc. Il ne faut pas faire les choses à l'envers.

    Cordialement,
    Ecthelion

  33. #27
    John78

    Re : Petit faon

    Citation Envoyé par marin' Voir le message
    Je crois que personne n'a dit qu'il ne fallait pas essayer de le sauver..ils ont dit qu'il fallait signaler l'animal à un organisme spécialisé afin que l'animal soit pris en charge au mieux pour lui
    Non c'est pas ça le message qu'il faut faire passer. Le message c'est : laisser les où ils sont. Car dès que tu receuilles un animal, tu t'y attaches, je repete c'est humain, et chaque jour qui passe rend la séparation plus dure, voire impossible. Et là commence les ennuis...
    Je maintiens que tout ces fils incitent les gens a le faire, peu importe si il y a des rappels sur la loi, l'étique, c'est pas la question, receuillir un animal n'est pas un geste rationnel c'est un geste de générosité et de compassion, se n'est pas raisonable encore moins réfléchis. Vous vous trompez lourdement sur la signification du geste et ces tenants et ces aboutissement en voulant rationaliser l'irrationel. Tant pis...

    A+
    J

  34. #28
    invite87654345678
    Invité

    Re : Petit faon

    Bonjour

    Je suis d'accord sur le fait que sauver un animal est est geste de compassion et qui n'est certainement pas à blâmer. J'ai déjà fait pareil avec un faon qui avait une patte brisée.
    Là en l'occurence, l'animal était tombé dans une cheminée, sans espoir de pouvoir s'en réchapper. Donc promis à une agonie lente.
    En ce sens, retirer l'animal de ce piège était un acte généreux et humain.

    Après, il aurait fallu remettre le cervidé en liberté. A cette époque de l'année, le faon est sevré et aurait trouvé de quoi se nourrir tout seul. Le sevrage dure entre 8 et 12 semaines.

    Si l'animal doit être conservé dans la friche, lui laisser néanmoins la possibilité de la quitter si son instinct lui dicte.

    Après qu'on ait ou pas le droit de garder un animal sauvage chez soi est un autre problème. Je vais m'attirer les foudres, mais je trouve que l'on accentue trop sur l'aspect législatif, sur un forum qui se veut scientifique.

    Il aurait plutôt fallu insister sur les risques sanitaires liés à la récupération d'un animal sauvage. Un animal peut transmettre des pathologies à l'être humain, le blesser, le mordre...

    Je trouve que c'est bien plus grave que de "braver" la sacro-sainte loi...

    Patrick

  35. #29
    atosidrop

    Thumbs up Re : Petit faon

    eh bien! je suis venue chercher une reponse sur ce site.je l ai!! en effet, ce matin en faisant mon jogging avec mon chien(beauceron)je suis tombée sur un faon tout jeune.je ne l ai pas touché mais mon chien qui l a trouvé avant moi si.il l a simplement touché avec sa tete.ma question etait de savoir si sa mere allait l abandonné ( s il sent le chien?)et si j aurais du le recupérer .apres lecture de vos commentaires je sais que j ai bien fait de le laisser dans la foret.merci .cordialement.

  36. #30
    kinette

    Re : Petit faon

    Bonjour,
    A priori, ce n'est pas parce que le chien l'aura un peu touché que la mère le laissera tomber... de toute façon tu as bien fait de le laisser: la probabilité qu'il s'en sorte et ait une vie "normale" est bien plus grande comme ça que si tu l'avais emmené!
    En tout cas c'est bien que ton chien n'ait pas eu de comportement agressif
    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 05/02/2008, 21h01
  2. petit calcul
    Par spid1 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/10/2006, 18h36
  3. Un petit conseil...
    Par ninam dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/07/2005, 17h30