Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?



  1. #1
    Ptitseb

    Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Salut à tous!
    Quelqu'un saurait-il (clairement..) pourquoi il n'y a pas de crossing over chez le mâle (drosophile)?
    Si vous avez des infos, que ca ne vous dérange d'expliquer ou que vous avez des liens.. n'hésitez pas.. merci d'avance!
    J'ai déjà fait une recherche sur les différents posts a ce sujet, et il n'y a rien de vraiment "clair et precis"... Ou alors je n'ai pas trouvé!
    (j'anticipe les éventuelles critiques! )

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ciss_ou

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Salut à toi

    En voila une bonne question ! Et après quelques recherches -plutot- infructueuses j'attends la réponse avec impatience. Pour que ce soit si dur à trouver, ça ne doit pas etre encore très clair.

    Pourtant c'est vrai qu'on nous l'a toujours rabaché en cours sans jamais nous expliquer pourquoi.

    Affaire à suivre...

    Cissou

  4. #3
    9herve

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    il n ya pas de formation du complexe synaptonemal chez le mâle lors de la prophase I de la meïose.

  5. #4
    ciss_ou

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Citation Envoyé par 9herve
    il n ya pas de formation du complexe synaptonemal chez le mâle lors de la prophase I de la meïose.
    Salut

    ça je l'avais trouvé. Mais sait-on pourquoi il n'y a pas formation de ce complexe chez le mâle ?

    Cissou

  6. #5
    Ptitseb

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    "Citation:
    Posté par 9herve
    il n ya pas de formation du complexe synaptonemal chez le mâle lors de la prophase I de la meïose.



    Salut

    ça je l'avais trouvé. Mais sait-on pourquoi il n'y a pas formation de ce complexe chez le mâle ?
    "

    Pas mieux!!
    Meri en tout cas 9herve..
    Mais personne ne sait donc "pourquoi" ce complexe ne se forme pas..?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    so.bjork

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Bonjour je n'ai jamais entendu de ce "complexe" en terminales S l'an derniere en bio spé on a parlé de ca si jme souvient bien et les crossing over on une probabilité de fréquence qui croit avec la distance des gènes sur les chromosome...donc peu etre que les gene de la drosophile male ne sont pas assez éloignés pour qu'un crossing over se produise?

  9. Publicité
  10. #7
    Yoyo

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Salut,

    Si la probabilité d' un CO augmente avec la distance, cela ne signifie pas qu'avec des genes proches il n'y en aura pas. Chez le male, il n'y a reelement aucun evenement de recombinaison.

    YOyo

  11. #8
    Corwyn

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Je crois qu'il n'y a pas encore de réponse à ce sujet.
    Les mécanismes qui régissent les recombinaisons du génome ne sont pas encore totalement connu et mettent en oeuvre de nombreuses protéines. Il est donc fort probable que ce soit l'absence de l'une ou l'autre d'entre elles qui soit responsable du non crossing-over. Et comme la production de celles-ci est dépendante de la présence de gènes codants la raison doit être que la drosophile mâle ne portent pas ce(s) gène(s) qui devrai(en)t se trouver sur les chromosmes sexuels puisque la femelle en est doté.
    L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient

  12. #9
    ciss_ou

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Citation Envoyé par Corwyn
    Je crois qu'il n'y a pas encore de réponse à ce sujet.
    Les mécanismes qui régissent les recombinaisons du génome ne sont pas encore totalement connu et mettent en oeuvre de nombreuses protéines. Il est donc fort probable que ce soit l'absence de l'une ou l'autre d'entre elles qui soit responsable du non crossing-over. Et comme la production de celles-ci est dépendante de la présence de gènes codants la raison doit être que la drosophile mâle ne portent pas ce(s) gène(s) qui devrai(en)t se trouver sur les chromosmes sexuels puisque la femelle en est doté.
    Bonjour

    Je trouve ce raisonnement intéressant et logique vu notre compréhension actuelle de la biologie moléculaire. Toutefois je ne dirais pas que certains gènes, dont les produits sont responsables de la formation du complexe synaptonémal, sont "absents" chez le mâle, mais qu'ils sont ne sont soit pas activés, soit réprimés. Ca me paraitrait beaucoup plus probable. Je pense que ce sont les protéines qui sont absentes, pas les gènes.

    Cissou

  13. #10
    Yoyo

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    ou alors il y un effet dose, et il faut deux copies du genes en question pour avoir suffisament de protéine pour enclencher la recombinaison. Sujet d'etude interessant il me semble.

    yoyo

  14. #11
    Corwyn

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Un effet de dose?
    Pas sûr! Je suis plus d'accord avec Ciss_ou.
    Si c'était une question de dose tu ne crois pas qu'on aurait déjà observé un dérèglement qui rendrait le crossing-over possible?
    L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient

  15. #12
    kinette

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Hello tous,
    Bon hier j'ai cherché un peu et juste trouvé qu'une espèce de drosophile (Drosophila ananassae) faisait exception à la règle...
    http://www.genetics.org/cgi/content/abstract/104/1/95

    Finalement je viens de trouver que certaines lignées de D. melanogaster en font aussi:
    http://www.genetics.org/cgi/content/abstract/81/2/313

    J'avoue, j'ai la flemme de lire ces articles, mais ça peut apporter un peu d'eau au moulin...

    (Pour ceux qui ont la revue en ligne, les PDF:
    http://www.genetics.org/cgi/reprint/81/2/313
    http://www.genetics.org/cgi/reprint/104/1/95
    Sinon il y a aussi cet article sur le complexe synaptonemal:
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/q...&dopt=Abstract)

    Bon, voici une réponse similaire à celle qu'on a déjà eue:
    http://www.madsci.org/posts/archives...1181.Ge.r.html mais où j'apprends que la recombinaison est plus élevée chez les femmes que chez les hommes dans notre espèce.

    Je commence à me demander ce que ça peut changer au niveau évolutif... quel est l'avantage d'avoir des différences de taux de recombinaisons entre sexes? Les mâles auraient-ils plus avantage à ne pas recombiner certaines combinaisons de gènes?

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  16. Publicité
  17. #13
    Yoyo

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Si c'était une question de dose tu ne crois pas qu'on aurait déjà observé un dérèglement qui rendrait le crossing-over possible?
    Pas forcement si le CO est lethale pour une autre raison ?... et puis je n'en sais rien, peut etre qu'il existe certains mutants faisant des CO ?

    Yoyo

  18. #14
    kinette

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    et puis je n'en sais rien, peut etre qu'il existe certains mutants faisant des CO ?
    J'ai l'impression que tu ne m'as pas lue...

    Je redonne l'adresse: ELEMENTS CAUSING MALE CROSSING OVER IN DROSOPHILA MELANOGASTER
    http://www.genetics.org/cgi/content/abstract/81/2/313

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #15
    9herve

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Bon, on connait peu de choses sur le complexe synaptonémal chez la mouche (il y a un cetain nbre de gènes et de mutants). On arrive à faire de la recombinaison chez le mâle de manière "artificielle".
    mais bon, la question (finaliste) c'est pourquoi il n' y a pas de recombinaison chez la mâle?
    Quel est l'avantage adaptatif?
    ça, ya pas de réponse...

  20. #16
    glevesque

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Salut

    il n' y a pas de recombinaison chez la mâle?
    Donc, il faut bien admêtre que chez la drosophile, ce sont les femelles qui détiennes le facteur évolutif et d'adaptation à long therme sur le plan de la sélection naurelle. Mais au fait, qu'elle est le facteur de reproductabilité et de fécondité chez les males, et qu'elle est leurs espérence de vie versus les femelles.

    Ce pourrait-il qu'une mutation quelconque et héréditaire en serait la cause, elle empècherais les structure du crossing over a s'exprimer correctement, un facteur transmit par les femmelles ??

    PS : Je viens d'apprendre quelque chose de très intéressent là !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  21. #17
    sand13

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Citation Envoyé par glevesque
    Salut

    Donc, il faut bien admêtre que chez la drosophile, ce sont les femelles qui détiennes le facteur évolutif et d'adaptation à long therme sur le plan de la sélection naurelle.
    N'oublions pas que les crossing over ne font que brasser des allèles qui existent déjà et ne créent qu'une combinaison nouvelle de ces allèles. L'évolution implique la création, par mutation, de nouveaux allèles, le fait que les mâles ne réalisent pas de co ne veut pas pour autant dire qu'ils ne peuvent être sujet à des mutations.
    Dernière modification par Yoyo ; 29/01/2005 à 19h23. Motif: correction balise

  22. #18
    nayeki

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Citation Envoyé par sand13
    Salut

    Donc, il faut bien admêtre que chez la drosophile, ce sont les femelles qui détiennes le facteur évolutif et d'adaptation à long therme sur le plan de la sélection naurelle.


    N'oublions pas que les crossing over ne font que brasser des allèles qui existent déjà et ne créent qu'une combinaison nouvelle de ces allèles. L'évolution implique la création, par mutation, de nouveaux allèles, le fait que les mâles ne réalisent pas de co ne veut pas pour autant dire qu'ils ne peuvent être sujet à des mutations.
    Tout a fait d'accord

    On sentait deja venir les feministes de tout poil

    Cependant, tu oublies que des CO "anormaux" sont bien souvent des facteurs tres importants de remaniment genetique. Par exemple les CO inegaux.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    JeanPhir

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    ce sont les femelles qui détiennes le facteur évolutif et d'adaptation à long therme sur le plan de la sélection naurelle.
    Citation Envoyé par nayeki Voir le message
    On sentait deja venir les feministes de tout poil
    "Détenir" dans ce contexte veut dire "contrôler", or il s'agit de phénomènes aléatoires justement incontrôlés... Les crossing-over sont souvent avec des effets négatifs. La plupart du temps les modifications génétiques sont délétères, on pourrait tout aussi bien dire que ces femelles sont la source des maladies génétiques .

    Si l'on admet que le crossing-over est essentiel pour les recombinaisons mais présente un risque pour la population concernée, il y aurait intérêt plutôt à limiter son impact et à faciliter le crossing-over du mâle... Il faut croire que l'espèce concernée est plus performante avec des mâles "stables", donc avec moins de risques de propager des altérations. Une clé pourrait être le fait qu'une femelle qui s'accouple avec dix mâles aura toujours le même nombre de descendants (nombre d'œufs limité) alors qu'un mâle avec dix femelles en a dix fois plus. Si une femelle produit trop de recombinaisons délétères le problème sera plus vite éliminé dans la population que dans le cas des mâles parce que son taux de reproduction chutera forcément très vite. Dans le cas d'un mâle, il suffit qu'il ait beaucoup d'accouplements pour compenser.

    Tout cela n'explique pas le processus biochimique mais celui-ci n'a pas de raison d'être différent de ce que l'on connait déjà dans d'autres domaines. Il suffit d'un seul gène porté par le chromosome Y et qui bloquerait le mécanisme de recombinaison, par exemple la formation du complexe synaptonemal, directement ou en amont.

    PS : marrant ça, "féministes de tout poil" .

  25. #20
    Chaphi

    Re : Pas de crossing over chez la drosophile mâle... pourquoi?

    Il me semblait que la totalité du génome de la drosophile avait été séquencé... Si c'est bien le cas, les gênes responsables de la synthèse des protéines à l'origine des recombinaisons doivent être connus, et il doit bien être possible de savoir si l'origine du problème est génétique, non (si seule la femelle possède le gêne, ou non)?

Discussions similaires

  1. [Génétique] Génétique chez la drosophile
    Par lily59 dans le forum Biologie
    Réponses: 16
    Dernier message: 15/12/2008, 20h17
  2. phénotype couleur de l'oeil chez la drosophile
    Par julien22 dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/11/2007, 20h12
  3. ratio male femelle chez les singes
    Par enderalartic dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2006, 13h55
  4. crossing over
    Par étudiante biobio dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 15/05/2006, 01h27
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 21/12/2005, 15h21