Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Protéines membranaires et membrane plasmique




  1. #1
    ziedchelli

    Protéines membranaires et membrane plasmique

    apres avoir lu et relu mon cours je ne trouve pas encore des reponses a plusieurs questions !!!



    la membrane plasmique est continuellement renouvelé . chez les eucaryotes , que de vient cette membrane sans cesse renouvelée , alors que la surface globale de la cellule reste visiblement inchangée ?



    comment et ou sont fabriquées les glycoproteines de la membrane ? et quels est la difference entre la o glycosylation et la n glycosilation ?



    qu'appele t on proteine a "traversé unique " et "proteine a traversé multiples ?



    sur quels principes les canaux ioniques fonctionnent ils ? et combien de categories principales connait on ?



    un transport par proteine peut etre soit actif soit passif tandis qu'un transport par canal est toujours passif ? vrai ou faux et pourquoi ,???



    QUELLES interactions stabilisent la membrane plasmique ? quelle proprieté fondamentale de la membrane assurent elles

    ps: je refais l'année a cause de la biologie cellulaire jusqu'a present j'ai beaucoup de lacune donc svp aidez moi

    -----

    Dernière modification par LXR ; 27/04/2009 à 01h13. Motif: Choix d'un titre explicite

  2. Publicité
  3. #2
    BigorN0

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Alors je n'ai pas réponse à toutes tes questions mais ce que je peut te dire:

    -la mb plasmique est renouvelée en parti par la fusion avec des vésicules (sécrétion constitutive) en provenance de l'appareil de Golgi/Du réticulum endoplasmique, je suppose que de la même manière elle perd du matériel lorsque il y a sécrétion extracellulaire (auto-, para- et endocrine)

    -je ne suis plus sur mais il me semble que la proteine est glycosylée dans le REG, par exemple avec l'Oligo Saccharyl Transferase. Selon que la glycosylation à lieu sur un oxygène ou un azote (le plus souvent) on parlera de O- ou N-glycosylation. Le "sucre" greffé sur la proteine est ensuite modifié car il lui confère en partie ses propriétés (forme active/inactive par exemple)

    -je suppose que le mot "traversée" fait référence au domaine transmembranaire de ta proteine. En gros pour la traversée unique imagine que ta proteine est un "baton planté dans la mb plasmique" avec une partie dans la cellule, une dans la mb et une à l'exterieure de la cellule. Et pour la traversée multiple ta proteine fait simplement des "allez-retour" dans la mb plasmique.

    - si je me trompe pas les canaux ioniques servent au transport passif des ions , donc des petites molécules chargées + ou -.
    Ils fonctionnent avec les gradients osmotiques : si tu a beaucoup disons de K+ à l'exterieur de ta cellule et peu a l'interieur, comme les 2 milieux sont "reliés" directement par le canal, le potassium va naturellement s'equilibrer et entrer dans la cellule. pour les catégories je ne comprend pas trop la question désolé.

    -on vient de voir que le transport par canal est toujours passif, en fait imagine que ce n'est qu'un tube creux. Pour les protéines tu trouve le même type de transport mais aussi du transport dit actif car il necessite (pas toujours) une forme d'energie (hydrolyse d'ATP, molécule passant en sens inverse,etc.) et surtout il est selectif, il ne laisse passer que certaines molécules, parfois très précisement.

    -pour ta dernière question je ne sais pas trop :s

    Voila, bonne chance pour la suite

  4. #3
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    proteines a "traversé multiples" donc il s'agit des proteines transmembranaires et celle a traversé unique ils s'agit des proteines periphériques c'est ça ?
    donc pour les proteines peuvent fonctionner passivement ou activement selon le produit a transporté et ce type de proteine a une particularité il est selectif par contre le canal ionique ne fonctionne que passivement


  5. #4
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    La membrane plasmique est continuellement renouvelée. Chez les eucaryotes, que de vient cette membrane sans cesse renouvelée, alors que la surface globale de la cellule reste visiblement inchangée ?

    Pour faire simple, la surface globale de la cellule reste inchangée par des phénomènes d'endocytose et d'exocytose qui équilibre la surface globale de la cellule, sachant qu’il existe plusieurs types d'endocytose et d'exocytose.

    Comment et ou sont fabriquées les glycoprotéines de la membrane ? Et quels est la différence entre la o glycosylation et la n glycosylation ?

    Au cours de leur synthèse en association avec les membranes du REG, les protéines peuvent être glycosylées. Elles sont effectuées en deux étapes:
    - un précurseur oligosaccharidique est construit sur un lipide membranaire, le dolichol, du coté de la lumière du REG. Ce précurseur est très riche en mannose;
    - cet arbre oligosaccharidique est transféré en bloc sur la protéine en cours de traduction par une oligosaccharidyl transférase. La greffe est réalisée sur le groupement amine d'un résidu asparagine de la protéine, dans une séquence -Asn-X-ser ou -Asn-X-Thr-.
    L’arbre oligosaccharidique est immédiatement modifié: il est, en particulier, élagué.

    À la différence des oligosaccharides N-liés, les oligosaccharides O-liés sont bâtis progressivement, ose par ose, sur la protéine, au niveau du groupement hydroxyle d'un résidu sérine ou thréonine. Ils sont en général plus petits et ne dépassent guère 5 à 6 résidus, sauf dans le cas particulier des protéoglycanes pour lesquels le nombre de résidus peut dépasser la centaine.

    Sur quels principes les canaux ioniques fonctionnent ils ? Et combien de catégories principales connaît-on ?

    Un canal ionique est une protéine membranaire formant un canal permettant aux ions de traverser la bicouche lipidique. Un canal ionique diffère d'un transporteur par le fait qu’il n'est pas saturable.
    L’ouverture du canal est un phénomène de "tout ou rien"(le canal est ouvert ou fermé);sa perméabilité dépend de la proportion du temps pendant lequel il est ouvert.
    Il existe des canaux à Na+, à K+, à Ca2+ et à Cl-.
    La plupart des canaux sont assez spécifiques d'un ion, mais de nombreux canaux à Na+ sont perméables à tous les cations.
    Quelques canaux sont ouverts en permanence (certains canaux à Cl-, certains canaux à K+);il est plus commun qu'un canal soit fermé au repos et qu'il s'ouvre sous l'influence d'un effecteur intra- ou extracellulaire (canal ionique chimiodépendant), de la diminution du potentiel de membrane (canal ionique voltage-dépendant), ou d'une déformation mécanique (canal ionique mécanodépendant).
    L’activation d'une cellule excitable (neurone, muscle, glande) est généralement la conséquence de l'ouverture des canaux à Ca2+ de la membrane plasmique ou du réticulum endoplasmique.

    Qu’appelle t on protéine a "traversé unique " et "protéine a traversé multiples ?
    Une protéine à traverser unique veut dire qu'elle possède une seule hélice transmembranaire, alors qu'une protéine a traversé multiple possède plusieurs hélices transmembranaires.

    Voila j’ai essayé de répondre a quelques question, qui j’espère te paraitront claire.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  6. #5
    lorlol

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Bonjour,

    Juste une petite précision: Pour la O-glycosylation ça se fait dans le golgi, alors que pour la N-glycosylation, c'est dans le RE.

    Pour les interactions, il y a l'adhérence (aux cellules voisines et à la matrice extracellulaire), la communication intercellulaire (la transduction de signaux), le transport de matériel...

    Bon courage!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Citation Envoyé par ziedchelli Voir le message
    proteines a "traversé multiples" donc il s'agit des proteines transmembranaires et celle a traversé unique ils s'agit des proteines periphériques c'est ça ?
    donc pour les proteines peuvent fonctionner passivement ou activement selon le produit a transporté et ce type de proteine a une particularité il est selectif par contre le canal ionique ne fonctionne que passivement
    Que ce soit une protéine à traverser multiple ou unique, dans les deux cas elles traversent la membrane, sauf qu’ a traverser unique elle traverse une seul fois la membrane et multiple elle traverse plusieurs fois la membrane.
    Le transport par un canal ionique est toujours passif parce qu’il forme comme un tube creux permettant aux ions de traverser la bicouche lipidique selon leur gradient de concentration.
    Alors que pour les protéines porteuse, le transport peut être soit actif soit passif parce quelle possèdent des sites de fixation spécifique pour les molécules quelle transportent, donc le transport ce fait soit selon leurs gradient de concentration (transport passif), soit contre leurs gradient de concentration (transport actif) en consommant de l'énergie.
    Voila j’espère que j’ai été claire dans mes explication.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  9. #7
    Dick le Sadique

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Interactions stabilisatrices de la membrane:

    -Interactions hydrophobes entre les parties apolaires des phospholipides...

    -... auxquelles s'ajoutent des liaisons de Van Der Waals (plus fortes entre lipides saturés qu'insaturés, car l'insaturation crée un "coude" dans la chaîne carbonée qui perturbe ces liaisons et fluidifie la membrane).

    -Liaisons Hydrogène entre les têtes polaires des phospholipides et les molécules d'eau des milieux aqueux intra et extra cellulaires.

    Ces interactions permettent il me semble la stabilité mais également la fluidité de la membrane (ce sont des liaisons faibles, permettant une dynamique de l'édifice). Cela autorise notamment l'insertion de protéine dans la membrane (par exemple celles qui ont des hélices alpha hydrophobes, comme la connexine).
    Voir également le rôle du cholestérol dans le contrôle de la fluidité membranaire.
    A lui de choisir entre le Royaume et les Ténèbres... (J. Monod)

  10. Publicité
  11. #8
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Citation Envoyé par Katie20012 Voir le message
    Que ce soit une protéine à traverser multiple ou unique, dans les deux cas elles traversent la membrane, sauf qu’ a traverser unique elle traverse une seul fois la membrane et multiple elle traverse plusieurs fois la membrane.
    Le transport par un canal ionique est toujours passif parce qu’il forme comme un tube creux permettant aux ions de traverser la bicouche lipidique selon leur gradient de concentration.
    Alors que pour les protéines porteuse, le transport peut être soit actif soit passif parce quelle possèdent des sites de fixation spécifique pour les molécules quelle transportent, donc le transport ce fait soit selon leurs gradient de concentration (transport passif), soit contre leurs gradient de concentration (transport actif) en consommant de l'énergie.
    Voila j’espère que j’ai été claire dans mes explication.
    Cordialement,
    Katie.
    merci beaucoup j'ai vraiment eu un plus avec tes precisions

  12. #9
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    le transport actif est moins rapide que le transport passif puisque le tansport actif sa prteine(pompe) peut etre saturé or le transport passif se fait grace a des proteiines canales qui ne se saturent pas n'est pas ?

  13. #10
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    [QUOTE=Katie20012;2321885]La membrane plasmique est continuellement renouvelée. Chez les eucaryotes, que de vient cette membrane sans cesse renouvelée, alors que la surface globale de la cellule reste visiblement inchangée ?

    Pour faire simple, la surface globale de la cellule reste inchangée par des phénomènes d'endocytose et d'exocytose qui équilibre la surface globale de la cellule, sachant qu’il existe plusieurs types d'endocytose et d'exocytose.

    euhhhh c'est encore un peu flou....
    et la membrane dans tout ça ?

    Comment et ou sont fabriquées les glycoprotéines de la membrane ? Et quels est la différence entre la o glycosylation et la n glycosylation ?

    Au cours de leur synthèse en association avec les membranes du REG, les protéines peuvent être glycosylées. Elles sont effectuées en deux étapes:
    - un précurseur oligosaccharidique est construit sur un lipide membranaire, le dolichol, du coté de la lumière du REG. Ce précurseur est très riche en mannose;
    - cet arbre oligosaccharidique est transféré en bloc sur la protéine en cours de traduction par une oligosaccharidyl transférase. La greffe est réalisée sur le groupement amine d'un résidu asparagine de la protéine, dans une séquence -Asn-X-ser ou -Asn-X-Thr-.
    L’arbre oligosaccharidique est immédiatement modifié: il est, en particulier, élagué.

    À la différence des oligosaccharides N-liés, les oligosaccharides O-liés sont bâtis progressivement, ose par ose, sur la protéine, au niveau du groupement hydroxyle d'un résidu sérine ou thréonine. Ils sont en général plus petits et ne dépassent guère 5 à 6 résidus, sauf dans le cas particulier des protéoglycanes pour lesquels le nombre de résidus peut dépasser la centaine.

    j'ai compris la difference entre la o glycosilation et la n gycosilation
    Mais j'ai pas bien compris les precursseurs et leurs liasons

  14. #11
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Citation Envoyé par ziedchelli Voir le message
    le transport actif est moins rapide que le transport passif puisque le tansport actif sa prteine(pompe) peut etre saturé or le transport passif se fait grace a des proteiines canales qui ne se saturent pas n'est pas ?
    Les protéines porteuses peuvent saturer alors que les canaux ioniques ne saturent pas, et le transport actif est plus lent que le transport passif parce qu’il y a consommation d'énergie(ATP).
    PS: pour les protéines porteuses, il peut y avoir un transport actif ou passif mais pas exclusivement qu’actif (sauf pour les pompes où c'est le transport actif qui prime).
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  15. #12
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    [QUOTE=ziedchelli;2322368]
    Citation Envoyé par Katie20012 Voir le message
    La membrane plasmique est continuellement renouvelée. Chez les eucaryotes, que de vient cette membrane sans cesse renouvelée, alors que la surface globale de la cellule reste visiblement inchangée ?

    Pour faire simple, la surface globale de la cellule reste inchangée par des phénomènes d'endocytose et d'exocytose qui équilibre la surface globale de la cellule, sachant qu’il existe plusieurs types d'endocytose et d'exocytose.

    euhhhh c'est encore un peu flou....
    et la membrane dans tout ça ?

    Comment et ou sont fabriquées les glycoprotéines de la membrane ? Et quels est la différence entre la o glycosylation et la n glycosylation ?

    Au cours de leur synthèse en association avec les membranes du REG, les protéines peuvent être glycosylées. Elles sont effectuées en deux étapes:
    - un précurseur oligosaccharidique est construit sur un lipide membranaire, le dolichol, du coté de la lumière du REG. Ce précurseur est très riche en mannose;
    - cet arbre oligosaccharidique est transféré en bloc sur la protéine en cours de traduction par une oligosaccharidyl transférase. La greffe est réalisée sur le groupement amine d'un résidu asparagine de la protéine, dans une séquence -Asn-X-ser ou -Asn-X-Thr-.
    L’arbre oligosaccharidique est immédiatement modifié: il est, en particulier, élagué.

    À la différence des oligosaccharides N-liés, les oligosaccharides O-liés sont bâtis progressivement, ose par ose, sur la protéine, au niveau du groupement hydroxyle d'un résidu sérine ou thréonine. Ils sont en général plus petits et ne dépassent guère 5 à 6 résidus, sauf dans le cas particulier des protéoglycanes pour lesquels le nombre de résidus peut dépasser la centaine.

    j'ai compris la difference entre la o glycosilation et la n gycosilation
    Mais j'ai pas bien compris les precursseurs et leurs liasons
    La N-glycosylation est une étape de maturation protéique qui se passe dans le Réticulum Endoplasmique des cellules eucaryotes. La N-glycosylation se produit sur les chaines latérales des résidus Asparagines, et pas n'importe lesquelles : uniquement une Asparagine qui est incluse dans une séquence Asparagine - X (n'importe quel Acide Aminé) - Sérine, ou bien Asparagine - X - Thréonine. La N-glycosylation est l'addition d'un corps oligosaccharidique qui va s'accrocher par une liaison N-Glycosidique sur l'Asparagine en question. L'oligosaccharide est apporté par un transporteur : le Dolichol-Phosphate qui positionnera et permettra la création de la liaison. Une transférase spécifique va assurer ce transfert de l'oligosaccharide sur la chaine de l'Asparagine. Donc pour résumer : 1. Dans le RE, une protéine en cours de synthèse possède une asparagine dans une séquence évoquée plus haut. 2. Un Dolichol-Phosphate apporte l'oligosaccharide près de l'Asparagine et le positionne. 3. Une Transférase va assurer le transfert du sucre du dolichol-phosphate sur l'Asparagine en créant ainsi la liaison N-glycosidique.
    J’ai aussi trouvé un lien de Google livre, c'est super bien expliqué, ça commence de la page 128 jusqu'à la page 131:
    http://books.google.com/books?id=U-p...um=6#PPT149,M1
    Voila j’espère que cela pourra t’aider.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  16. #13
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Pour la première question, peut-tu me dire qu’est-ce-que tu na pas compris parce que je ne voie pas où est le problème.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  17. #14
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Alors j’ai réfléchie où tu na pas compris pour la première question, alors je vais faire simple, il faut savoir que lors de l'endocytose, les molécules internalisées entrainent avec elles un bout de la membrane, et lors de l'exocytose les molécules sortent de la cellule, et cela "rajoute" de la membrane plasmique à celle déjà existante, ce qui fait que la surface qui est perdu en membrane lors de l'endocytose est récupérée lors de l'exocytose.
    Voila j’espère que maintenant ce sera plus claire pour toi.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  18. #15
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    pour la membrane et son renouvellement c'est bon j'ai tout compris !!! Mais par contre la N glycosilation et la O glycosilation sont encore flous ???
    Et le site que tu m'as laissé est plutot basé sur la biochimie et non pas sur la biologie !!
    je suis encore un peu perdu
    merci beaucoup en tou cas et j'espere que tu pouras me passer cette information

  19. #16
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Ben oui justement tu ma demandé les mécanismes de la glycosylation, même sur des livres de physiologie cellulaire tu trouveras la même chose, donc explique moi exactement ce que tu na pas compris sur la glycosylation.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  20. #17
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    dans mon cours on a indiqué que je vais etre bref )
    la glycosilation est l'ajout d'un sucres sur le groupement (oh) soit de la thréonine ou bien de la serine.
    la o glycosilation se deroule par une o glycosilproteinetansferase qui se déroule dans l'appareil de golgi par contre la n gycosilation se deroule dans le RE par une n glycositransferase.
    sachant que les precurseurs glycidiques varient entre le RE et l'appareil de golgi.
    puis elle a parlé de l'ajout d'une chaine oligosaccharides (mannose pour faciliter le transport vers les lysosomes) et et de la synthese du calcuim et des sphyngolipides !!!
    ceci est presque mon cours et d'apres ce que je me rappelle mais demain je vs le reecrirerai texto si l'information n'est pas bien passée

  21. #18
    ziedchelli

    recepteurs

    est-ce qu'il ya une distinction fondamentale entre les molécules de signalisation qui se lient à des récepteurs de la surface cellulaire et celles qui se lient à des récepteurs intracellulaires?

    pouquoi les cellules eucaryotes ont-elles besoin d'un compartiment nucléaire séparé alors que les cellules procaryotes s'en passent parfaitement?

    comment les proteines assurent en grande partie les fonctions des membranes bilogiques or leur structure de base est determiné par la bicouche lipidique ?

    un symporteur fonctionnerait comme antiporteur si son orientation dans la membrane était inversée c-à dire la portion de la protéine normalement exposée au cytosol était exposée à l'extérieur de la cellule, est ce que c'est vrai ou faux et pouquoi?

    Dans quel type de cellule trouve t on le Reticulum endoplasmique ? Quelle est sa localisation et ses roles les plus iportants dans la cellule ?

    5 etudiants s'associent toujours ensemble en classe au 1er rang peut estre parce qu'ils s'apprecient les uns les autres ou parce que personne d'autre ne veut s'asseoir a leurs cotes ??? la quelle de ces propotitions s'applique a la bicouche lipidique ? Si la bicouche s'assemblait pour la raison opposée en quoi ses proprietes diffèreraient elles ???
    Une question vraiment

  22. #19
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Au niveau de ta dernière remarque, il ne s'agit pas de l'ajout d'une chaine oligosaccharidique pour l'adressage des hydrolases aux lysosomes, mais de mannoses-6-Phosphate. Car dans le trans-Golgi, des récepteurs au mannose-6-phosphate concentrent les protéines à mannose-6-phosphate dans des vésicules spécifiques qui sont ensuite adressées aux lysosomes, ces protéines sont des hydrolases.
    Pour la synthèse du calcium et des sphingolipides il faut revoir ton cours et dire ce qui est exactement écrit...parce que synthétiser du calcium ça m'étonne qu’elle ait dit ça!!!!!
    Pour la glycosylation, effectivement la N-glycosylation ce déroule au niveau du RE et la O-glycosylation ce déroule au niveau de l'appareil de golgi.
    Si tu a d'autres questions, n'hésite surtout pas.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  23. #20
    nowell

    Re : recepteurs

    Bonjour

    En effet les molécules informatives dont les récepteurs sont membranaires ou nucléaires sont différentes.

    La membrane est une bicouche lipidique. Elle comprend des récepteurs divers appelés recepteurs membranaires dont les ligands sont hydrosolubles, et sans domaine lipophile. Cela ne lui permet pas de traverser la membrane.

    En revanche les ligands à récepteur nucléaire ont quant à eux un domaine lipophile pour traverser la membrane lipidique. Une fois dans le cytoplasme, ces ligands sont pris en charge par une protéine chaperonne qui la transporte jusqu'à son récepteur nucléaire. C'est le cas de certaines hormone stéroïdiennes.


    Pour ce qui est des cellules eucaryotes, elles sont plus évoluées que les procaryotes. Aussi leur vie et leur croissance est plus longue qu'une cellule procaryote en moyenne. Sa régulation demande des milieux très tamponés afin de conserver des ARN viables suffisemment longtemps. De même le patrimoine génomique d'un eucaryote est plus important qu'un procaryote.
    S'ajoutent à ces raisons diverses processus cellulaires très complexes de tous ordres qui obligent en quelque sorte une séparation cytosol/ noyau chez les eucaryotes.

    Ensuite je ne comprends pas cette question:
    comment les proteines assurent en grande partie les fonctions des membranes bilogiques or leur structure de base est determiné par la bicouche lipidique ?
    Pour ce qui est des symports et antiports, votre question n'est pas très claire non plus, mais sachez que c'est une question de gradient et de nécessité de la conservation de l'osmolarité entre milieux extra et intracellulaire


    La question du RE demande un très longue réponse. Toutes les cellules eucaryotes disposent d'un sytême de RE (REG et REL). Ils sont vitaux à la cellule, notamment pour la synthèse des lipides et protéines, le processus ribosomal, le stockage de Calcium, la désintoxication du milieu intracellulaire.
    Je vous conseil de regarder dans un ouvrage de biologie cellulaire pour ce qui est de cette question sur le RE.

  24. #21
    ziedchelli

    Re : recepteurs

    je reformule les deux questions
    la structure de base des membranes biologiques est determiné par sa bicouche lipidique mais leurs fonctions specifiques sont assurées en grande partie par des proteines ???
    pour la deuxieme j'ai pas trouvé coment la reformuler !!!

  25. #22
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    donc il ne peut y avoir de o glycosilation dans le reticulum plasmique ??
    est ce que la o glycosilation se transforme en n glycosilation ?

  26. #23
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    est-ce qu'il ya une distinction fondamentale entre les molécules de signalisation qui se lient à des récepteurs de la surface cellulaire et celles qui se lient à des récepteurs intracellulaires??

    comment les proteines assurent en grande partie les fonctions des membranes bilogiques or leur structure de base est determiné par la bicouche lipidique ?

    un symporteur fonctionnerait comme antiporteur si son orientation dans la membrane était inversée c-à dire la portion de la protéine normalement exposée au cytosol était exposée à l'extérieur de la cellule, est ce que c'est vrai ou faux et pouquoi?

    5 etudiants s'associent toujours ensemble en classe au 1er rang peut estre parce qu'ils s'apprecient les uns les autres ou parce que personne d'autre ne veut s'asseoir a leurs cotes ??? la quelle de ces propotitions s'applique a la bicouche lipidique ? Si la bicouche s'assemblait pour la raison opposée en quoi ses proprietes diffèreraient elles ???

    Fusion de la discussion "récepteurs" avec cette discussion. Les doublons sont interdits par la Charte. Même si les deux discussions ne portaient pas le même titre, le contenu des questions était le même. Diluer vos questions en plusieurs discussions ne vous rend pas service, bien au contraire, les réponses des forumeurs n'étant plus conciliées.

    Pour la modération,

    LXR
    Dernière modification par LXR ; 01/05/2009 à 03h20. Motif: Fusion de deux discussions

  27. #24
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Citation Envoyé par ziedchelli Voir le message
    est-ce qu'il ya une distinction fondamentale entre les molécules de signalisation qui se lient à des récepteurs de la surface cellulaire et celles qui se lient à des récepteurs intracellulaires??

    comment les proteines assurent en grande partie les fonctions des membranes bilogiques or leur structure de base est determiné par la bicouche lipidique ?

    un symporteur fonctionnerait comme antiporteur si son orientation dans la membrane était inversée c-à dire la portion de la protéine normalement exposée au cytosol était exposée à l'extérieur de la cellule, est ce que c'est vrai ou faux et pouquoi?

    5 etudiants s'associent toujours ensemble en classe au 1er rang peut estre parce qu'ils s'apprecient les uns les autres ou parce que personne d'autre ne veut s'asseoir a leurs cotes ??? la quelle de ces propotitions s'applique a la bicouche lipidique ? Si la bicouche s'assemblait pour la raison opposée en quoi ses proprietes diffèreraient elles ???
    Pour la première question, nowell a parfaitement répondu a la question, je voudrai juste rajouter que dans le cas des récepteur d'hormones stéroïdes, le récepteur est situé a l'intérieur de la cellule, c’est pour ça que l'hormone en question est liposoluble.
    Pour la deuxième question, c'est vrai que c'est assez vague, mais je vais y répondre d'après ce que j’ai comprit, bien sur que les protéines assure une fonction très importante au niveau de la membrane plasmique, car sans ces protéines il n y aurait pas le passage des ions ainsi que les grosses molécules polaire non chargées comme le glucose et le saccharose, donc tu vois bien qu’il tiennent un rôle très important au niveau de la Mb plasmique.
    Pour la 3éme question, elle est très flou également, mais je vais tacher d’y répondre, il faut savoir que les systèmes antiport et symport font partie des transports couplé:
    - les protéines de type symport (ou symporteurs) transportent deux substances de nature différentes dans la même direction, c’est le cas du symport du glucose fonctionnant avec le Na+. .
    - les protéines de type antiport (ou antiporteurs) transportent deux substances de nature différentes dans des directions opposées, c'est le cas des échangeurs Na+/H+ qui joue un rôle dans le maintien du pH intracellulaire, ce transporteur couple la sortie d'ion H+ à l'entré d'ion Na+.
    Pour la dernière question tu pourrais la reformulé parce qu’elle n'est pas très claire.
    Voila j’espère que ça va aller pour les autres questions.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  28. #25
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Citation Envoyé par ziedchelli Voir le message
    donc il ne peut y avoir de o glycosilation dans le reticulum plasmique ??
    est ce que la o glycosilation se transforme en n glycosilation ?
    Alors a ce que je sache la O-glycosylation ce déroule au niveau de l'appareil de golgi et la N-glycosylation ce déroule au niveau du RE.
    Et a ma connaissance la O-glycosylation ne peut pas ce transformer en N-glycosylation parce que le site de fixation n'est pas le même et la structure de la chaine oligosaccharidique est également différente.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  29. #26
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    la question elle est posée comme ça dans l'examen

  30. #27
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    mais a propos du symport et sa fonction comme un antiport si il était inversé j'ai pas eu de reponse tu ma dis juste les definitions ??,

  31. #28
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    Citation Envoyé par ziedchelli Voir le message
    est-ce qu'il ya une distinction fondamentale entre les molécules de signalisation qui se lient à des récepteurs de la surface cellulaire et celles qui se lient à des récepteurs intracellulaires??

    comment les proteines assurent en grande partie les fonctions des membranes bilogiques or leur structure de base est determiné par la bicouche lipidique ?

    un symporteur fonctionnerait comme antiporteur si son orientation dans la membrane était inversée c-à dire la portion de la protéine normalement exposée au cytosol était exposée à l'extérieur de la cellule, est ce que c'est vrai ou faux et pouquoi?

    5 etudiants s'associent toujours ensemble en classe au 1er rang peut estre parce qu'ils s'apprecient les uns les autres ou parce que personne d'autre ne veut s'asseoir a leurs cotes ??? la quelle de ces propotitions s'applique a la bicouche lipidique ? Si la bicouche s'assemblait pour la raison opposée en quoi ses proprietes diffèreraient elles ???

    Fusion de la discussion "récepteurs" avec cette discussion. Les doublons sont interdits par la Charte. Même si les deux discussions ne portaient pas le même titre, le contenu des questions était le même. Diluer vos questions en plusieurs discussions ne vous rend pas service, bien au contraire, les réponses des forumeurs n'étant plus conciliées.

    Pour la modération,

    LXR
    desolé !!!
    je suis resté presque 1h a chercher la discussion des recepteurs ensuite j'ai compris en lisant ce message !!!
    dzl LXR

  32. #29
    Katie20012

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    C’est une question bizarre et qui me parait flou, la question n’a pas lieu d'être puisque leurs fonctionnement est différent et la direction du transport de leurs molécules est également différente, donc même si on change l’orientation du symport il ne sera pas comme l'antiport parce que le symport transporte deux molécules dans la même direction alors que l'antiport transporte deux molécule dans des directions opposée.
    Voila j’espère avoir répondu a ta question et si tu en a d’autres, n'hésite surtout pas.
    Cordialement,
    Katie.
    "On se lasse de tout,excepté d'apprendre."-Virgile.

  33. #30
    ziedchelli

    Re : Protéines membranaires et membrane plasmique

    et la question des etudiants je n'ai pas compris ce qu'elle vise comme reponse ?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Questions sur le BAC...(sans réponses?)
    Par King K dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/03/2008, 21h59
  2. Questions qui restent sans réponses, donnez vos avis persos
    Par samnet dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 63
    Dernier message: 20/06/2006, 07h47
  3. Des questions qui restent pour moi sans réponses...
    Par jozog47 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/08/2005, 22h55
  4. des questions sans réponses?
    Par the strange dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 14
    Dernier message: 03/10/2004, 03h30