Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

role des introns



  1. #1
    mag

    Question role des introns

    coucou
    j'ai lu que le genome humain etait composé principalement d'intron et si j'ai bien compris ce ne sont pas des genes. mais a quoi servent-ils alors ?
    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ZionAngel

    Re : role des introns

    Salut!
    Je ne sais pas si la fonction ( si fonction est bien sure...) des introns à été découverte. D'ailleurs je pense plus qu'ils ne servent à rien.

    La densité génique chez l'humain est très faibles 8.5 gènes/Mb comparé à E. coli qui a une densité de 950gènes/Mb.

    Au dela du simple fait que les introns ne codent pour probablement rien, ils pourraient servir de défense vis a vis des recombinaisons et des transpositions qui pourraient engendrer des mutations en changeant des cadre de lecture. Enfin c'est une idée ...

  4. #3
    ciss_ou

    Re : role des introns

    Bonsoir

    Les introns n'ont pas une fonction bien définie, mais on sait que certains comportent des fonctions régulatrices essentielles à une expression correcte des gènes.
    De plus, des séquences introniques permettent la synthèse de petits ARN non traduits qui jouent eux aussi des rôles régulateurs essentiels (voir le fil dans la section biologie).

    On n'a pas fini de découvrir des choses importantes dans ces séquences qu'on pensait inutiles.

    Cissou

  5. #4
    Nergal

    Re : role des introns

    Bonsoir,
    Essaye de te procurer le Pour la Science dossier janvier/mars 2005 sur "Génome humain et médecine", il y a un article entier sur les hypothétiques rôles des introns. Peut-être que ton lycée est abonné ou peut-être que le numéro est toujours en kiosque...

    Bon travail

  6. #5
    tortuga

    Re : role des introns

    Citation Envoyé par ciss_ou
    De plus, des séquences introniques permettent la synthèse de petits ARN non traduits qui jouent eux aussi des rôles régulateurs essentiels (voir le fil dans la section biologie).
    Certains snoRNA par exemple? J'aimerais en savoir d'avantage, quel est exactement le fil? Merci !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tortuga

    Re : role des introns

    en fait, je souhaiterais surtout savoir s'il y en a d'autres

  9. Publicité
  10. #7
    Guillmot

    Re : role des introns

    Hello

    Pour élargir à l'évolution les séquences introniques étant moins bien conservées que les séquences exoniques, elles sont aussi utilisées pour des comparaisons au sein de genres ou d'espèces, pour des études de phylogénétique ou en génétique de populations par exemple !

    A+

    Guil
    Compte à supprimer

  11. #8
    Josquin

    Re : role des introns

    Attention ! Certaines séquences sont des introns dans certaines cellules et des exons dans d'autres, selon la spécialisation !

    De plus, même sans ce phénomène, ces séquences ne peuvent pas être inutiles ! En effet, synthétiser de l'ADN "coûte cher" en matière d'energie, l'entretenir aussi, et l'excision-épissage aussi. Donc, on ne peut pas concevoir que l'évolution ait favorisé des mécanismes de gaspillage gratuits.

    Il ne faut pas oublier qu'il existe plein d'autres séquences non codantes du génome qui ne sont pas des introns, et dont la fonction est parfois assez bien connue.

    A plus !

    Josquin

  12. #9
    ggpessoa

    Re : role des introns

    Les introns entrent en jeu aussi dans l'épissage alternatif.

    Certains snoRNA par exemple? J'aimerais en savoir d'avantage, quel est exactement le fil? Merci !
    Je crois que cissou faisait référence aux ARNmi et ARNi

  13. #10
    vero0oo

    Re : role des introns

    Citation Envoyé par Josquin
    Attention ! Certaines séquences sont des introns dans certaines cellules et des exons dans d'autres, selon la spécialisation !
    Tu as des exemples, s'il te plait?

    Citation Envoyé par ggpessoa
    Les introns entrent en jeu aussi dans l'épissage alternatif.
    Quel rôle jouent-ils? (régulation, je suppose...)

    Désolée de vous poser ces questions (c'est peut-être évident, en fait...?), mais si vous voulez bien développer un peu, ça serait sympa! (Il faudrait peut-être que je revoie certains cours!!!)

    Merci d'avance!

  14. #11
    tortuga

    Re : role des introns

    Citation Envoyé par vero0oo
    Tu as des exemples, s'il te plait?
    Je ne sais pas si c'est ce dont Josquin a voulu parler, mais d'après ce que je comprends, voici un exemple:

    Le gène produisant Bcl-X est un bon exemple de fonctionnalités différentes de protéines issues d'un même gène épissé différement. En effet, selon l'épissage, la protéine (BclXs) va être pro-apoptotique, ou (BclXL) anti-apoptotique. Une partie considéré comme étant un intron lors de la transcription d'une de ces protéines est certainement considérée comme exon pour l'autre (c'est le principe de l'épissage alternatif).

    On a même trouvé qu'un même gène (DSCAM chez la Drosophile, impliqué dans les connections neuronales) pouvait transcrire 38016 isoformes différents !

    Pour un petit rappel, la théorie de l'épissage alternatif a pris beaucoup de crédit lorsque le génome humain fut séquencé entièrement et que l'on s'est aperçu qu'il existait énormément plus de protéines que de gènes codants. Aujourd'hui, certains pensent (dont le prof qui a rédigé les notes de cours que j'ai sous les yeux! ) que l'épissage alternatif détermine l'identité de 95% du contenu du protéome.

    Quand au rôle des introns dans l'épissage alternatif, la réponse m'intéresse aussi!

    J'espère ne pas faire trop d'erreurs, et vous souhaite une bonne journée!

  15. #12
    vero0oo

    Re : role des introns

    c'était donc l'épissage alternatif! je pensais que Josquin parlait d'autre chose...
    merci pour ces exemples intéressants!

  16. Publicité
  17. #13
    ggpessoa

    Re : role des introns

    Quand au rôle des introns dans l'épissage alternatif, la réponse m'intéresse aussi
    D'une part parce que l'existence d'introns permet de morceller le gène et permet donc différents agencements d'exons possibles. Ainsi 1 'gène' = plusieurs proteines.

    D'autre part parce que les introns interviennent directement dans l'épissage par des séquences signales.

    http://lamar.colostate.edu/~reddy/as...s/splicing.JPG
    (en violet les 2 exons et en vert l'intron)
    Dernière modification par ggpessoa ; 20/04/2005 à 12h34.

  18. #14
    tortuga

    Re : role des introns

    Citation Envoyé par ggpessoa
    D'autre part parce que les introns interviennent directement dans l'épissage par des séquences signales.
    http://lamar.colostate.edu/~reddy/as...s/splicing.JPG
    (en violet les 2 exons et en vert l'intron)
    C'est exactement un des sujets de mon examen de biomol de samedi prochain
    Je pensais qu'il existait autre chose en dehors des séquences signal dont tu parles (3'ss, 5'ss et site de branchement).
    Merci et bonne journée!

  19. #15
    kinette

    Re : role des introns

    Citation Envoyé par mag
    coucou
    j'ai lu que le genome humain etait composé principalement d'intron et si j'ai bien compris ce ne sont pas des genes. mais a quoi servent-ils alors ?
    merci
    Bonjour,
    En relisant le message de départ je m'aperçoit qu'il peut y avoir confusion entre introns et séquences non codantes intergéniques: les introns sont les séquences non codantes qu'on trouve dans un gène, et les séquences non codantes intergéniques sont celles qu'on trouve entre les gènes.
    Le matériel génétique humain est en fait pour sa plus grande part constitué de séquences non codantes intergéniques (environ 60-70%), et pour environ 30% d'introns:
    Le pourcentage de bases occupé par les gènes varie de 25,5 à 37,8 % ; pour les séquences codantes, ou exons, de 1,1 à 1,4 % ; pour les introns, de 24,4 à 36,4 % et pour les séquences intergéniques, de 74,5 à 63,5 %. Une très faible fraction, moins de 1,5 %, des séquences de l’ADN du génome humain, code effectivement pour des séquences protéiques.
    http://www.college-de-france.fr/medi...7_changeux.pdf

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Introns et régulation
    Par donkey-shot dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/12/2007, 15h25
  2. Théorie sur les introns
    Par little_kaon dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/04/2006, 13h05
  3. rôle des antimitotiques
    Par interista4000 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/05/2005, 21h12
  4. Responsabilité et rôle des parents et des enseignants face à l'enfant :
    Par shokin dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 41
    Dernier message: 12/01/2005, 16h41
  5. Rôle des montagnes dans la stabilisation des plaques
    Par Eclair dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 27
    Dernier message: 16/11/2004, 08h56