Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Génétique gène ethique



  1. #1
    Daranc

    Génétique gène ethique

    Bonjour
    la question que je me pose si toute probabilité supérieur à zéro est une possibilité
    nous avons deux parents XY X X
    Deux descendants
    XX XY
    Nous obtenons pour les descendant 100% des gènes venant des ascendants là OK (50 pour chacun des parents)
    mais dans un cas extrême il y a une possibilité que le frère est la sœur n'est aucun des 50% de chaque parent en commun
    ce qui pose un petit problème de recherche de fratrie (bon la probabilité flirte avec le zéro. Mais elle existe ) alors qu'un cousin lointain pourra être plus proche génétiquement qu'un frère .
    je n'ose même pas envisagé les possibilités de recherche pour des demi frères .
    assène-t-on comme absolue les résultats négatifs ou comme n'étant seulement non positif?

    Cordialement
    Daranc

    Bonjour
    Sujet certainement très intéressant pour les spécilistes qui ne vont pas manquer de donner des avis pertinents.
    Mais ces spécialistes (biologistes) ne fréquentent pas les "roturiers" en "Technologies".
    Je déplace donc.

    -----

    Dernière modification par invite76532345 ; 05/02/2010 à 07h06. Motif: Déplacement

  2. Publicité
  3. #2
    Zozo_MP

    Re : Génétique gène ethique

    Bonjour

    A mon avis vous vous êtes trompé de forum.

    La modération déplacera surement votre message dans le forum mieux adapté, où vous pourrez à loisir étoffer une peu votre remarque par des éléments plus factuels et des références scientifiques

    Cordialement

  4. #3
    fabien.che

    Re : Génétique gène ethique

    Bonjour,

    Je suis bien incapable de répondre à votre question, mais j'adore votre jeu de mots

  5. #4
    Flyingbike

    Re : Génétique gène ethique

    Dans le cas des chromosomes sexuels je comprends, mais sur l'ensemble du génome je ne sais pas si il est envisageable que un frere et une soeur aient chacun hérité de chromosomes différents venant de leurs parents. De toute façon grâce aux crossing-over, dans chaque chromosome il y a un bout d'origine paternelle et un d'origine maternelle

  6. #5
    Daranc

    Re : Génétique gène ethique

    c'est bien le but de la question : le partage des gènes est alèatoire . (j'ai entendu je ne me rapelle plus ou environ 30000) il est sur que reproduire un partage pile poil 50/50 est mlargement plus que douteux au niveau probabilité mais comme je le dit dans mon premier message une probabilité >0 est une possibilité
    j'ajoute qu'une probabilité de 1 est une certitude
    ex probabilité qu' un homme adulte mesure entre 0.01m et 103m 1
    probabilité que sa taille dépasse 2.60m très faible mais elle existe
    bon admettons que le tirage des gènes soit sur 10000 (5000 par parent)
    il est sur que le premier gene a 1/2 (5000/10000) mais plus le tirage avance on fini normalement 1/5000 en multipliant tout ceci 10000!/(5000!*5000!)
    enfin si je me rapelle corectement mes cours de terminale(c'est quand même lointain)
    Cordialement
    Daranc

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    javiou

    Re : Génétique gène ethique

    Bonjour,

    La probabilité pour un individu d'avoir un frère avec qui on ne partage aucun caractère parental (les 50% complémentaires pour la mère et pour le père) existe bien mais est très faible, d'ailleurs ça doit être la même pour avoir un frère avec exactement la même combinaison allélique.

    Si on ne tient pas compte du brassage intrachromosomique, (c'est à dire des crossing over) un individu est capable de produire 223 gamètes avec une combinaison allélique différente ainsi un même couple peut produire (223)2 combinaisons alléliques différentes soit environ 70 000 milliards de combinaisons alléliques.

    La probabilité d'avoir un deuxième enfant qui ne partage aucun caractère parental avec le premier est donc de une chance sur 70 000 milliards.

    Si on prend en compte le brassage intrachromosomique, et qu'on estime que sur les environ 30 000 gènes, les individus sont hétérozygotes pour 10 gènes (un chiffre relativement faible par rapport à la réalité) pour chaque paire de chromosome. Il faut multiplier par 210 le nombre de gamètes possibles.

    Au final, on obtiendrait donc (233)2
    soit environ 70 milliards de milliards de combinaisons alléliques pour un couple, et donc une chance sur autant d'avoir un deuxième enfant identique au premier.

  9. Publicité
  10. #7
    Daranc

    Re : Génétique gène ethique

    je savais qu'on avait plus de chance de gagner au loto ( et je n'y joue pas)

  11. #8
    Daranc

    Génétique gène ethique. Développement

    Re bonjour
    le lundi matin tôt
    mais la question n'était pas sur les probabilités (même si elle en découle)
    la question était le résultat est négatif ou non positif? petite subtilité!
    le généticien affirme t il: il n'y a pas fratrie ou je ne peut confirmer de fratrie
    la réponse sans le test sur les parents est plutôt sujette à caution (même en appliquant les lois de probabilité! non?)
    La génétique affirme que le nombre d'humain vivant à un époque reculée était environ d'un millier d'individu, ce qui implique qu'un nombre assez grand de gènes sont partagés par un nombre non négligeable d'individus

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Ethique: Manipulation génétique (avis sur une matrice éthique)
    Par leurne dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/11/2009, 13h05
  2. [Pré-BAC] Génétique, où se situe le gène responsable d'une maladie
    Par nikobordx dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/06/2009, 17h12
  3. [Biologie Cellulaire] Dominance gène p53, gène Rb
    Par ikki44 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2008, 19h53
  4. Ethique scientifique, Ethique sociale
    Par Dansampi dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/11/2006, 11h45
  5. Faire ou non rimer éthique et génétique
    Par Profane dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/08/2004, 18h14