Répondre à la discussion
Page 13 sur 34 PremièrePremière 13 DernièreDernière
Affichage des résultats 361 à 390 sur 1006

La molécule mystère



  1. #361
    piwi

    Re : La molécule mystère


    ------

    L'acide trisporique?

    -----
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  2. Publicité
  3. #362
    pimd

    Re : La molécule mystère

    ben voila

    (pour les interessés : sutter el al. 1975)

    Qui pour la prochaine ?

  4. #363
    piwi

    Re : La molécule mystère

    Protéine présente au niveau de la fourche réplicative, coordonnant sa progression et dont l'homonyme chez la drosophile n'est pas son homologue.

    Voilà, cherchez bien.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  5. #364
    LXR

    Re : La molécule mystère

    Coordination de l'avancée de la fourche réplicative, je ne vois que le RFC. Après je suis pas allé voir sur PubMed Entrez gene s'il y a un homologue de nom chez la droso. Qui vivra verra.

    Greg
    Never give up.

  6. #365
    piwi

    Re : La molécule mystère

    Et l'idée vécu, mais pas longtemps
    C'est pas cela.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  7. #366
    LXR

    Re : La molécule mystère

    C'est une topoisomérase?

    Greg
    Never give up.

  8. Publicité
  9. #367
    piwi

    Re : La molécule mystère

    Non ce n'est pas une topoisomérase.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  10. #368
    LXR

    Re : La molécule mystère

    Coordination de l'avancée de la fourche réplicative...!!

    La protéine est-elle uniquement impliquée dans ce processus ou permet-elle aussi de signaler des anomalies de réplication? Sinon, je dirais le PCNA.

    Greg
    Never give up.

  11. #369
    piwi

    Re : La molécule mystère

    T'approches. Mais pas encore tout à fait.
    L'indication qu'elle porte le nom d'un protéine de drosophile dont elle n'est pas l'homologue (mais on l'a cru un moment, d'où le nom) est importante. On la perçoit comme une sorte de lien entre l'ADN pol et l'hélicase.
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  12. #370
    LXR

    Re : La molécule mystère

    Donc la primase (je vais toutes les passer!).

    Greg
    Never give up.

  13. #371
    Guitoux

    Re : La molécule mystère

    la primase je vote pour aussi

  14. #372
    vivire

    Re : La molécule mystère

    peut-être la protéine SSB ? je crois pas qu'elle aide vraiment à l'avancement de la fourche, plutôt à la stabilisation.

    sinon la primase mais c'est déjà dit

  15. Publicité
  16. #373
    nowell

    Re : La molécule mystère

    La protéine fixatrice d'ADN monocaténaire, comme dit au dessus, la SSB... Je dirais aussi.

    Je ne verrais pas pourquoi ce pourrait être elle, mais allons y toujours: la ligase... de fin de réplication

  17. #374
    berzelius

    Re : La molécule mystère

    si c'est pas le clamp (pcna) si c'est pas la topoisomérase et qu'elle fait le lien entre la ADN pol et l'hélicase yen en a pas 36 ...je vote aussi pour le protéine de liaison à l'ADN simpl brin
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  18. #375
    bambalam

    Re : La molécule mystère

    Citation Envoyé par vivire Voir le message
    peut-être la protéine SSB ? je crois pas qu'elle aide vraiment à l'avancement de la fourche, plutôt à la stabilisation
    En effet, Single Strand Binding empêche les deux brins d'ADN de se réapparier.

    J'aurais eu tendance à proposer primase moi aussi, mais chez la drosophile elle a (sauf erreur) également ce rôle de "poseur d'amorces d'ARN", alors qu'il est précisé que l'homonyme de cette molécule chez la drosophile n'est pas son homologue.

  19. #376
    piwi

    Re : La molécule mystère

    Un petit indice: j'ai l'impression qu'avec cette énigme le temps c'est arrêté.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  20. #377
    nowell

    Re : La molécule mystère

    un ligase ?

    ou encore une protéine de préamorçage de type DNA-c et DNA-b

  21. #378
    berzelius

    Re : La molécule mystère

    la protéine de réplication A???
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  22. Publicité
  23. #379
    piwi

    Re : La molécule mystère

    Je donne la réponse parce que mine de rien ça fait des mois que cela dure et personne ne semble sur une piste.
    La protéine que vous cherchiez était Timeless.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  24. #380
    LXR

    Re : La molécule mystère

    J'aurais dû me douter qu'une protéine découverte chez la droso devait finir par -less....

    Je me propose pour poster la prochaine et je la fait très très facile pour relancer la machine :

    Depuis que je suis connue, j'ai passé environ un quart de mon temps en tant qu'oncogène et le reste comme suppresseur de tumeur, qui suis-je?

    Au (A la) plus rapide....

    Greg

  25. #381
    berzelius

    Re : La molécule mystère

    salut
    je pense à ras, myc, ou abl ???
    Dernière modification par berzelius ; 17/05/2009 à 10h38. Motif: faute!
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  26. #382
    LXR

    Re : La molécule mystère

    Non ceux que tu as cité n'ont jamais été considérés comme des gènes suppresseurs de tumeurs je pense. Pour être plus précis, la protéine en question à d'abord été considéré oncogène puis suppresseur de tumeurs jusqu'à maintenant, ce qui ne fait aucun doute.

    Greg

  27. #383
    bensouk

    Re : La molécule mystère

    Pour moi si on parle de suppresseur de tumeurs je pense a P53 mais je ne sais pas si cette prot a été considérée comme oncogène.

  28. #384
    LXR

    Re : La molécule mystère

    Excellent! P53 a été considérée comme un oncogène de 1981 à 1988 où l'on a montré qu'il était en fait un gène suppresseur de tumeur. Mais p53 a été découverte en 1979 par l'équipe de David Lane. Cela fait donc 30 ans cette année que p53 a été découverte, il y a d'ailleurs un excellent article qui vient de paraitre dans Cell sur les modes de régulations de p53 et leur incroyable complexité qui ne fait qu'augmenter au fil des publications.

    Donc c'est à toi de proposer la prochaine molécule mystère!

    Greg

  29. Publicité
  30. #385
    bensouk

    Re : La molécule mystère

    Bon ok c'est a mon tour. Je ne sais pas si ma question est bien posée mais n'hésitez pas a me demander des précisions.

    "Je suis une protéine présente dans une cellule très spécialisée,
    sans mon activité
    dans le type cellulaire opposé,
    la vie ne pourrait démarrer."

    Voila amusez-vous

  31. #386
    berzelius

    Re : La molécule mystère

    hello,
    je pense à une ARNpolymérase...
    est ce bon?
    "le campbell est ton ami, mais un mauvais oreiller..."

  32. #387
    bensouk

    Re : La molécule mystère

    Non ce n'est pas du tout ça.
    C'est une protéine uniquement présente dans un type cellulaire. Et ce type cellulaire est trés trés spécialisé. Et pensez bien que cette protéine est active dans "son type cellulaire opposé".
    N'hésitez pas à me poser des questions...

  33. #388
    nowell

    Re : La molécule mystère

    Salut !!
    Il serait peut-être bon déja de connaitre la cellule en question, il y assez de protéines comme ça.

    Parce que la vie ne peut pas commencer... Comment définir la vie déjà à cette échelle.

    Une protéine nucléaire? cytoplasmique ?

  34. #389
    piwi

    Re : La molécule mystère

    Je me demande ce que tu entends par type cellulaire opposé. Tu as un exemple?

    Je bosse sur une protéine qui est impliquée dans la meiose. Chez le male elle permet le shift de la mitose vers la meiose dans les spermatocytes alors que chez la femelle elle permet carrément l'initiation de la méiose. Elle répond à tous tes critères
    On pense à la même?

    Note: ca ne pouvait pas être une ARN pol car l'embryogénèse commence sans synthèse d'ARN. Cela dit une ADN pol règle la question de la vie...

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  35. #390
    bensouk

    Re : La molécule mystère

    Bonjour Piwi, je vois exactement a quelle protéine tu penses, (Stra8), et vue ou tu habites je pense que tu bosse chez Mark. mais je me trompe peu être.
    C'est marrant parce que je bosse un peu sur le mm truc que toi. ça me fait alors vraiment plaisir que tu pense a cette protéine mais ce n'est pas la réponse que j'attends.

    Donc si on récapitule, c'est une protéine d'un type cellulaire trés spécialisé, "UN" type cellulaire trés spécialisé, Stra8 est exprimé dans les ovogonies et les spermatogonie dirigées vers la méiose. ça fait 2 type cellulaire et ils n'ont pas fait leurs différenciation terminale. Mais vous êtes sur la voie.
    Et puis cette protéine est active "dans le type cellulaire opposé" et non dans le type cellulaire qui la produit...

Sur le même thème :

Page 13 sur 34 PremièrePremière 13 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. dans un trou noir (mystere grand mystere!)
    Par clanki357 dans le forum Archives
    Réponses: 49
    Dernier message: 21/11/2007, 07h06
  2. molécule
    Par sabulle dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 14
    Dernier message: 27/06/2007, 17h44
  3. Molécule
    Par kiwix dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/07/2006, 08h53
  4. Molécule C2
    Par Gabriel dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 20/04/2006, 12h45
  5. Molécule CO
    Par émiliou dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/11/2005, 20h18