Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup



  1. #1
    ep7828

    Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Bonjour à tous,

    J'ai vu une émission télévisée il y a plusieurs mois ou une dame indiquait que les loups nés en captivité (et leurs descendants chiens également aussi visiblement...) devenaient très agressifs si quelqu'un entrait avec un bâton dans leur enclos.

    Pour elle c'était inscrit dans leurs gênes car avant la domestication ils se prenaient des coups de bâton.

    Bref, est-il possible qu'une information de cette nature (visuelle et sensation) ait pu être stockée dans un segment ou partie de l'ADN de l'animal et soit ensuite transmise aux descendants ?

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Salut,

    Est-ce que tout ça est vrai? Je n'en sais rien.

    Est-ce que c'est théoriquement possible? Si on imagine un scénario dans lequel on aurait sélectionné uniquement les loups qui deviennent agressifs à la vue d'un bâton (parce qu'on leur aurait déjà donné des coups auparavant), directement ou indirectement (j'entends par là les sélectionner sur un autre caractère, mais lequel serait associé à "agressivité à la vue du bâton"), ça me semble possible.

    Mais encore une fois, jamais entendu parler de ça, je ne peux pas te dire si c'est effectivement le cas ou non.

    Mais les questions que je me pose c'est : 1) ne deviendraient-ils pas tous agressifs dans une telle situation? (si ils ont l'habitude de se prendre des coups) et 2), si effectivement certains réagissent, d'autres pas, pour quelles raisons aurions-nous gardé ceux qui deviennent agressifs? On pourrait en trouver des raisons, mais ça me semble contradictoire avec les caractères sélectionnés chez le loup qui ont conduit au chien : voir néoténie.

    En tout cas ce dont tu peux être sûr, c'est que les loups ne sont pas devenus agressifs (de génération en génération) à force de se prendre des coups de bâton.
    Dernière modification par tic-tic ; 30/01/2017 à 19h41.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  4. #3
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Ta question est peut-être plus profonde : tu as connaissance des mécanismes de la sélection naturelle et tu t'interroges sur ce cas bien particulier (?), ou tu n'y connais rien à la théorie de l'évolution et tu souhaites savoir si on peut transmettre des caractères acquis?
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  5. #4
    ep7828

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    bonjour,

    je ne m'intéresse pas à ce cas particulier. Ce qui m'intéresse c'est de savoir si une information acquise peut être codée et devenir ensuite acquise ou instinctive pour des descendants.

  6. #5
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Bonjour,

    En attendant que je revienne (ce soir) ou que quelqu'un d'autre passe par là, je vous conseille de faire quelques recherches sur la sélection naturelle et le transformisme. Par exemple.

    Mais la réponse à votre question est non.

    Bonnes lectures
    Dernière modification par tic-tic ; 31/01/2017 à 07h42.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Loupsio

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Il y a certains travaux qui disent que de l'information du vécu peut être transmises aux enfants, par exemple
    http://www.sciencepresse.qc.ca/actua...-genetiquement :
    Un groupe de souris. Des mâles sont élevés pour avoir peur d’une odeur. Ils deviennent papas. Et leurs bébés ont également peur de l’odeur.
    Cependant il y a tellement de biais en biologie, il faudra que je jette un coup d'oeil à l'article (scientifique, pas les articles vugrisé a ce sujet) n question car ca ne m'étonnerai pas que tout soit dans les stat, ou dans le protocole expérimental,
    il y a plein de choses qui sont affirmés par des auteurs, puis en se penchant rééllement sur leur article, on se rend compte que ce qu'ils avancent tien a absolument rien (des stats approximatives, un protocole expérimental bancal, des conclusions hatives...)

    Donc malgré ce que certains avancent, il n'y a rien aujoud'hui qui permet d'envisager que des évènement mémorisés puissent etre transmis a la descendance puisque la mémoire passe par des pulses (influx nerveux) et au niveau des neurones, tandis que l'ADN ne fait que coder des protéines (principalement, meme si tout l'ADN n'est ps codant, qu'il y a des séquences particulières... il n'y a pas moyen que cela enregistre une information évènementielle)
    là c'est l'exemple d'un baton, mais cela reviens a dire que ton enfant pourrait connaitre ton code wifi, ton numéro de carte bleue et sécurité sociale ou meme tous les cours que tu as appris quand tu étais jeune, directement a sa naissance

    En revanche des évènements associés aux parents (même des années avant conception de l'enfant) peuvent avoir un impact sur la progéniture, c'est un fait, et c'est même facilement compréhensible, mais pas sous la forme de souvenirs spécifique (comme l'association d'un baton et d'un danger)

  9. Publicité
  10. #7
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Loupsio,

    Je préférais ne pas aborder des thèmes tels que l'épigénétique avec quelqu'un qui ne connait pas encore les mécanismes de la sélection naturelle...Un peu comme quand j'explique l'évolution à ma petite femme, je lui dis que même si certaines informations acquises peuvent être transmises, je ne préfère pas aborder le sujet avant que la sélection naturelle ne soit bien comprise... Sinon, quand quelqu'un d'autre questionnera cette personne sur la transmission des caractères acquis, la réponse risque d'être "oui, c'est possible". Et nous voilà partis pour du transformisme. C'est mon avis...

    Concernant tes souris (ou les femmes victimes du 11 Septembre), rien de surprenant sur une génération, non?

    Bref, si j'avais pu répondre à sa question (un peu plus tard), j'aurais mentionné de tels exemples à la fin de mon "cours" sur la sélection naturelle, tout en précisant les différences... Bonjour la confusion sinon...

    Amicalement
    Dernière modification par tic-tic ; 31/01/2017 à 09h15.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  11. #8
    ansset

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    bjr,
    c'est nouveau cette histoire......
    je me demande bien pourquoi tous les chiens de berger n'attaquent pas leur maîtres qui ont l'habitude de grimper dans les pâturages avec leurs traditionnels bâton ( "de berger" )
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  12. #9
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    bjr,
    c'est nouveau cette histoire......
    je me demande bien pourquoi tous les chiens de berger n'attaquent pas leur maîtres qui ont l'habitude de grimper dans les pâturages avec leurs traditionnels bâton ( "de berger" )
    Il a précisé "élevés en captivité", mais c'est vrai que je suis assez dubitatif aussi...mais bon, la question est toute autre au final.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  13. #10
    minushabens

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par ep7828 Voir le message
    Ce qui m'intéresse c'est de savoir si une information acquise peut être codée et devenir ensuite acquise ou instinctive pour des descendants.
    l'évolution du comportement n'a pas besoin de supposer la transmission de caractères acquis.

  14. #11
    ansset

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    j'ai de toute façon du mal à saisir le sens du message initial.
    si ce sont des loups élevés en captivité et "dressés" à coup de bâtons, je ne vois pas trop l'intérêt de la remarque.
    mais ou se situe le lien avec le chien dans l'histoire ?
    ce ne sont pas les loups en captivité qui vont donner naissance à des chiens ?
    d'ailleurs je ne connais pas de chien qui a "à priori" peur d'un bâton sauf si celui ci est volontairement présenté ou utilisé comme objet agressif.

    tu dois avoir raison, il y a un raisonnement ( une hypothèse non dite ) derrière cette première présentation simpliste.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  15. #12
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    j'ai de toute façon du mal à saisir le sens du message initial.
    si ce sont des loups élevés en captivité et "dressés" à coup de bâtons, je ne vois pas trop l'intérêt de la remarque.
    mais ou se situe le lien avec le chien dans l'histoire ?
    ce ne sont pas les loups en captivité qui vont donner naissance à des chiens ?
    d'ailleurs je ne connais pas de chien qui a "à priori" peur d'un bâton sauf si celui ci est volontairement présenté ou utilisé comme objet agressif.

    tu dois avoir raison, il y a un raisonnement ( une hypothèse non dite ) derrière cette première présentation simpliste.
    Ce que je voulais dire c'est qu'en fait, le primo-pisteur s'interroge sur la transmission des caractères acquis. La peur du bâton n'est qu'un exemple, qui l'a conduit à se poser cette question. Donc je pense qu'on peut oublier cette histoire de loups et le rediriger vers les mécanismes de la sélection naturelle.

    Mais dans le fond, on peut sélectionner un comportement. C'est vrai que cette histoire de peur du bâton est tordue, je ne vois pas trop comment sélectionner ce caractère. Mais théoriquement (en faisant abstraction de l'utilité), c'est possible non? S'il s'avère que des loups, à force d'être matraqués en captivité, développent cette peur, alors que d'autres non. Si on ne reproduit que les "peureux", on peut y venir non? Ce n'est bien sûr pas "peur du bâton" qui sera transmis, mais un comportement associé (agressivité, apprentissage, etc...). (?)
    Dernière modification par tic-tic ; 31/01/2017 à 10h00.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  16. Publicité
  17. #13
    minushabens

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par tic-tic Voir le message
    C'est vrai que cette histoire de peur du bâton est tordue, je ne vois pas trop comment sélectionner ce caractère.
    tu essaies de donner un coup de bâton au chien. Celui qui a peur s'écarte avant que tu le frappes, mais à celui qui n'a pas peur tu fends le crâne, ce qui réduit drastiquement ses possibilités de se reproduire. Si la peur du bâton est héritable, tu vas la sélectionner très efficacement.

  18. #14
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    tu essaies de donner un coup de bâton au chien. Celui qui a peur s'écarte avant que tu le frappes, mais à celui qui n'a pas peur tu fends le crâne, ce qui réduit drastiquement ses possibilités de se reproduire. Si la peur du bâton est héritable, tu vas la sélectionner très efficacement.
    Dans son exemple c'est l'inverse, (si tu considères que celui qui n'a pas peur est l'agressif) : il considère que "agressivité à la vue du bâton, en captivité" a été transmis. Donc ici, on aurait fendu le crâne du loup docile ^^. Voilà pourquoi je dis que c'est contraire aux caractères sélectionnés chez le loup qui auraient conduit au chien : des loups adultes qui conservent des comportements et des caractéristiques physiques de louveteaux (joueurs, remuent la queue, etc..).
    Dernière modification par tic-tic ; 31/01/2017 à 10h42.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  19. #15
    Loupsio

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Je pense que baton ou pas baton l e sens de la question etait de savoir si des souvenirs pouvaient etre transmis à la génération suivante,
    Tout comme l'exemple plus haut sur les souris habitués a avoir peur d'une odeur, et leurs enfants qui auraient peur de cette odeur sans meme avoir été conditionnés
    cependant de telles phénomènes mettent en place différentes zones du cerveau, dont les aires associatives mais que ca ne passe absolument pas par l'ADN
    Dans le cas du questionnement initial, la réponse est tout simplement "non, ce n'est pas possible"

  20. #16
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    Je pense que baton ou pas baton l e sens de la question etait de savoir si des souvenirs pouvaient etre transmis à la génération suivante,
    Tout comme l'exemple plus haut sur les souris habitués a avoir peur d'une odeur, et leurs enfants qui auraient peur de cette odeur sans meme avoir été conditionnés
    cependant de telles phénomènes mettent en place différentes zones du cerveau, dont les aires associatives mais que ca ne passe absolument pas par l'ADN
    Dans le cas du questionnement initial, la réponse est tout simplement "non, ce n'est pas possible"
    Oui, tout bien réfléchi, je n'aurais pas dû dire que "ça semble évident", c'est assez surprenant en effet, que la peur ait été transmise pour une odeur bien spécifique. Sorry

    Je n'ai pas lu l'étude concernant les victimes du 11 septembre. Je peux comprendre que ce soit ce qui les a mené à faire cette étude chez les souris, mais je ne vois pas en quoi la situation est similaire (dans le cas ou c'est ce qui serait avancé) : pour les souris, c'est vraiment la peur d'une odeur particulière qui est transmise. Mais pour ces femmes, qu'elle soient enceintes ou non au moment de l'attentat, ça peut être expliqué par une modification épigénétique ou bien une transmission des hormones au foetus, non?
    Dernière modification par tic-tic ; 31/01/2017 à 11h51.
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  21. #17
    tic-tic

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Maman stressée -> bébé stressé. C'est différent d'une situation ou bébé développerait par la suite une peur spécifique aux avions (comme la peur d'une odeur précise chez les souriceaux).
    Everything we call real is made of things we cannot call real. Niels Bohr

  22. #18
    ep7828

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Bonjour,

    Oui Loupsio c'est exactement cela : la transmission de certaines informations via un codage sur certaines séquences de l'ADN; j'ai pris le loup comme exemple effectivement mais j'aurais pu prendre un autre animal ou l'homme.

    Si tu indiques que ce n'est pas possible alors je vais chercher et comprendre pourquoi.

    Ce qui m'intéresse ce n'est pas de savoir comment un animal ou individu évolue en fonction de son environnement et des contraintes, si il va disparaître ou s'adapter...mais de savoir si il est possible que des informations, de type visuelles par exemple, peuvent transiter d'un individu à un autre et à l'aide de quel "support".

  23. Publicité
  24. #19
    Loupsio

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Si tu veux quelques pistes pour comprendre pourquoi ce n'est pas possible, il faut que tu regarde du coté du cerveau et de l'ADN, et que t'essaie de trouver des liens entre les deux

    Premièrement, les cellules nerveuses utilisent des flux ionique le long de leur axone pour transmettre des messages, celui ci abouti à la libération de neurotransmetteur
    Il y a bien de l'ADN dans toutes nos cellules, et celui ci sert a la synthèse des protéines

    L'ADN mémorise les informations par la séquence des nucléotides, non seulement, une odeur ne peut etre codée par une séquence d'acide aminés, (car la séquence de nucléotides donnera une protéine, et au final on a juste une protéine, une protéine d'une certaine forme pour une séquence donnée, ou une protéine d'une autre forme pour une autre séquence. cette protéine va pouvoir interagir avec d'autres éléments de la cellule mais puisqu'elle n'est défini que par sa structure 3D, elle ne représente plus un message qui aurait été codé (baton, matière bois, avoir peur) elle représnte juste une boule d'acides aminés, elle ne peut pas etre responsable de renvoyer un message adapté a sa séquence )

    une odeur ne peut donc pas etre codée par une séquence nucléotidique, mais même si c'était le cas,(scénario farfelu, mais imaginons pour pousser le truc jusqu'au bout) ladite protéine représenterai l'odeur , mais une odeur peut etre associée à des évènements positifs ou négatifs selon le vécu de la personne,
    Et donc si l'animal n'a jamais été en contact avec cette odeur, elle ne peut pas déclencher une réaction car la mémoire va chercher des évènements associés a cette odeur dans la mémoire de l'individu, mais puisque elle n'évoque aucun souvenir (ni bons ni mauvais) il ne peut pas y avoir de réponse adaptée
    Et cette protéine symbolisant l'odeur ne peut pas aussi déclencher la peur elle meme puisue ce sont différentes zones du cerveau qui gèrent ca, et si la protéine pouvait déclencher la peur chez l'individu, alors elle le ferait juste par sa présence, sans lien aucun avec le fait de sentir cette odeur

    pour faire court, la mémoire met enjeu tout un réseau de communication entre les cellules nerveuses, et la somme de toutes ces communications renvoi un ressenti
    alors qu'une séquence nucléotidique ne fera que synthétiser une protéine, elle ne peut donc pas à elle seule représenter un souvenir

  25. #20
    ep7828

    Re : Question sur l'ADN de l'animal : par exemple le loup

    Citation Envoyé par Loupsio Voir le message
    Si tu veux quelques pistes pour comprendre pourquoi ce n'est pas possible, il faut que tu regarde du coté du cerveau et de l'ADN, et que t'essaie de trouver des liens entre les deux

    Premièrement, les cellules nerveuses utilisent des flux ionique le long de leur axone pour transmettre des messages, celui ci abouti à la libération de neurotransmetteur
    Il y a bien de l'ADN dans toutes nos cellules, et celui ci sert a la synthèse des protéines

    L'ADN mémorise les informations par la séquence des nucléotides, non seulement, une odeur ne peut etre codée par une séquence d'acide aminés, (car la séquence de nucléotides donnera une protéine, et au final on a juste une protéine, une protéine d'une certaine forme pour une séquence donnée, ou une protéine d'une autre forme pour une autre séquence. cette protéine va pouvoir interagir avec d'autres éléments de la cellule mais puisqu'elle n'est défini que par sa structure 3D, elle ne représente plus un message qui aurait été codé (baton, matière bois, avoir peur) elle représnte juste une boule d'acides aminés, elle ne peut pas etre responsable de renvoyer un message adapté a sa séquence )

    une odeur ne peut donc pas etre codée par une séquence nucléotidique, mais même si c'était le cas,(scénario farfelu, mais imaginons pour pousser le truc jusqu'au bout) ladite protéine représenterai l'odeur , mais une odeur peut etre associée à des évènements positifs ou négatifs selon le vécu de la personne,
    Et donc si l'animal n'a jamais été en contact avec cette odeur, elle ne peut pas déclencher une réaction car la mémoire va chercher des évènements associés a cette odeur dans la mémoire de l'individu, mais puisque elle n'évoque aucun souvenir (ni bons ni mauvais) il ne peut pas y avoir de réponse adaptée
    Et cette protéine symbolisant l'odeur ne peut pas aussi déclencher la peur elle meme puisue ce sont différentes zones du cerveau qui gèrent ca, et si la protéine pouvait déclencher la peur chez l'individu, alors elle le ferait juste par sa présence, sans lien aucun avec le fait de sentir cette odeur

    pour faire court, la mémoire met enjeu tout un réseau de communication entre les cellules nerveuses, et la somme de toutes ces communications renvoi un ressenti
    alors qu'une séquence nucléotidique ne fera que synthétiser une protéine, elle ne peut donc pas à elle seule représenter un souvenir
    Bonjour,

    Merci bien pour tes explications et du temps consacré. J'ai pu effectivement mieux comprendre ou étaient mes erreurs et ainsi progresser dans la compréhension du rôle de l'ADN. J'ai lu les différentes définitions et articles concernant ce sujet complexe; j'aurais dû commencer par cela il est vrai...

    Je vais maintenant lire les articles concernant le cerveau car un élément me manque pour aller jusqu'au bout de mon raisonnement et je pense que seuls les scientifiques (dont les généticiens) non dogmatiques peuvent m'apporter des pistes de réflexion.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] question de qPCR pratique avec exemple
    Par neurolinc dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/04/2013, 12h56
  2. [probabilité] question à propos d´un exemple type
    Par Bartolomeo dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/06/2009, 11h33
  3. [Génétique] Clonage animal (question)
    Par Etudian du 78 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/12/2008, 13h25
  4. Question sur les résultats (par exemple electoraux)
    Par noir_desir dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2008, 13h08
  5. Exemple type de question.
    Par guizmo_11 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/03/2007, 13h45