Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

La glycolyse



  1. #1
    Omnitrix

    La glycolyse


    ------

    Bonjour à tous,

    Dans mon cours j'ai lu que lors de la conversion du glycéraldéhyde-3-phosphate en 1,3-biphosphoglycérate, il y'a réduction du NAD en NADH + H+, ensuite le NADH + H+ est réoxydé par réaction avec l'oxygène pour restaurer le NAD. Jusque là je pense avoir compris. Le soucis c'est qu'ensuite dans le bilan final de la glycolyse sont inclus 2 NADH qui proviennent de la glycolyse mais d'après ce que j'ai mis au dessus, les NADH on déjà été reoxydé par l'eau donc je ne vois pas trop d'ou cela sort ...
    ( je sais que comme on a deux glycéraldéhyde on a chaque fois un facteur 2 pour les produits formés mais je ne sais pas si c'est de là que ça vient ...)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mel9873

    Re : La glycolyse

    Bonjour,

    Je vais essayer de répondre à ta question :
    Lors de la glycolyse tu pars d'une molécule de glucose qui devient du Glucose phosphate, du fructose 6 phosphate, puis du fructo 1.6 biphosphate. A ce moment, la molécule de fructo 1.6 biphosphate va être coupée (une aldolase catalyse la réaction) et deux trioses phosphate sont alors formés : le DHAP et le PGald (glyceraldéhyde 3 phosphate). Le DHAP est isomérisé en Pgald, ce PGald devient ensuite de l'acide 1.3 biphosphoglycérique et cette réaction fait intervenir le NAD+ qui passe sous sa forme NADH,H+. Donc tu as ta molécule PGald qui " consomme" un NADH,H+ MAIS AUSSI le DHAP convertis en PGald qui en consomme 1. Donc 2 au total. En fait, à partir du moment où le fructo 1.6 biphosphate est "coupé" il faut compter les étapes suivantes en double (d'où les 2 pyruvates à la fin).

    Voilà j'espère avoir fait de mon mieux !
    Bonne soirée

  4. #3
    Omnitrix

    Re : La glycolyse

    Oui j'ai saisie ! merci pour ton aide !

  5. #4
    Y77

    Re : La glycolyse

    Bonjour
    j'ai une question sur un autre aspect de la glycolyse. Partout où je cherche, seulement 3 réactions sont considérées comme irréversibles: D-glucose->6-GP, fructose 6-phoshate->fructose 1,6 bisphophate, phosphoénolpyruvate->pyruvate. J'ai vu comme explication que pour ces réactions, il y a un "haut potentiel de transfert". Cependant, pour la réaction 1,3 bispohoglycérate->3phosphoglycérate, c'est aussi le cas. (dans ce dernier cas, il y a formation d'ATP, élément qui me faisait penser que la réaction est irréversible auparavant)
    voici sur le site sur lequel j'ai vu mon "explication": https://fr.wikipedia.org/wiki/Glycolyse
    En espérant que qn pourra m'aider

  6. #5
    Pterygoidien

    Re : La glycolyse

    La réaction en elle même fait effectivement intervenir un haut potentiel de transfert, et est associé à un delta G fortement négatif, mais elle est justement couplée à la formation d'un ATP à partir d'un ADP. Le couplage de la première réaction, exergonique, avec la deuxième réaction, endergonique, réduit le bilan de la réaction totale à un delta G de seulement 16 kJ/mole (il faudrait que j'aille revoir), donc considéré comme réversible. Tu as d'autres réactions où ton delta G standard a une valeur qui indique que la réaction devrait théoriquement n'évoluer que dans un seul sens (ou ne pas se dérouler car elle s'affronte à une barrière d'activation trop haute), mais, du fait de l'action de loi des masses (principe de Chatelier),la consommation rapide des intermédiaires formés va faire que la réaction se déroule quand même; Il faut ainsi distinguer le delta G standard et le delta G dans les conditions intracellulaires (où il faudra tenir compte de la consommation des réactifs et produits formés par d'autres voies biochimiques, qui vont perturber l'équilibre).
    Si jamais les notions d'enthalpie libre de Gibbs ne te sont pas familière, dis le savoir, j'essayerai de faire un message plus "pédagogique" (je suis un peu pressé là maintenant, mais j'en ferai un dans la semaine, ou si une âme charitable de ce forum voudra le faire).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Y77

    Re : La glycolyse

    Dans ta réponse, j'ai compris qu'en ne prenant en compte que le delta G de la réaction 1,3 BP, cette réaction devrait être irréversible mais qu'elle est rendue réversible par d'autres réactions endergoniques qui se déroulent en parallèle. Cependant, je n'ai pas compris quelle est la réaction endergonique qui interfère avec la réaction exergonique (formation d'ATP et de 1,3BP).

    Concernant les notions d'enthalpie libre de Gibbs, elles me sont familières même si j'ai oublié certaines choses.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Glycolyse
    Par nrj06 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/04/2015, 23h43
  2. [Biochimie] glycolyse
    Par zizou34720 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/06/2010, 22h28
  3. [Biochimie] glycolyse
    Par megaflop dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/04/2010, 20h07
  4. [Biologie Cellulaire] Glycolyse
    Par elgallardo dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/11/2008, 13h17
  5. La glycolyse
    Par Lio22 dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/06/2004, 14h45