Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

intelligence et gènes



  1. #1
    kawther

    intelligence et gènes


    ------

    bonjour à tous!

    L'intélligence est un don; on entend dire souvent qu'elle existe sous plusieurs types (intélligence scientifique, téchnique...scociale)
    Elle serait donc un caractère contrôlé par un gene existant sous plusieurs versions alléliques.Chez un individu, ce gène se présenterait par 2 allèles (identiques ou différents) figurant sur une paire de chromosomes et dans un locus bien déterminés.
    je voudrais savoir sur quelle paire serait placé ce gene?
    et si les hétérosomes (chromosomes sexuelles) sont impliqués et toutes autres informations concernant cette hypothèse! MERCI INFINIMENT

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    synchrotron

    Re : intélligence et genes

    Salut,

    On te sent tout de suite venir : tu veux modifier ce gène pour ton propre compte!

    Tu peux déjà écarter toute piste de gène codant pour une faculté aussi vaste que l'intelligence. Faut pas oublier qu'un gène code juste pour une protéine ou un ARN catalyseur (ribozyme) ou un ARN d'interférence (miRNA), mais l'intelligence dépend des connexions entre les neurones, de leur approvisionnement par les cellules gliales, de notre concentration, de l'expérience de la vie, de notre tempérament....et j'en passe et en plus on connait pas tout... Bref, une protéine seule ou n'importe qu'elle molécule seule ne décide pas de notre intelligence, d'ailleurs je croit qu'on est pour la plupart, en majorité, au même niveau d'intelligence dès notre naissance. Avec de petite variations évidemment mais globalement identiques.

    Je pense que un faible pourcentage de notre intelligence est dûe à un avantage naturel, j'entends par là grace à des capacités cérébrales avantagées : plus de neurones, plus de cellules gliales, plus de connexions.
    Un gros pourcentage est dûe, je pense, à notre éducation et notre environnement social dès le plus jeune âge.

    Je vais faire une expérience impossible à reproduire pour raison éthique, pour te faire comprendre l'autre pourcentage :

    Tu prends un individu et tu le clone, tu en fais 2 exemplaires, qui sont donc génétiquement identiques et ayant exactement le même âge. Tu en prends un et tu le met dans un environnement très favorable : les 2 parents ingénieurs, attentionnés, communicatifs de leur savoir et éduquant leur enfant dans le souci de le rendre intelligent (jeux de stratégie, jeux éducatifs,...). Tu prends le deuxième et tu le met dans une famille de banlieue défavorisée, avec des parents aux principes bornés, n'évoluant pas et ayant une idée matérialiste de la vie (les intellos c'est des nuls, les sportifs sont l'exemple de la réussite).

    Quand ils auront 20 ans, je pense que tu les différenciera pas l'un de l'autre au niveau physique, mais je pense qu'au niveau intellectuel, l'un aura 140 de QI, l'autre 100... Je pense que la majorité de notre intelligence provient de notre tissu social de l'éducation, celui qui a aussi déterminé notre personnalité, nos jugements,...N'importe qui possédant un minimum d'intelligence peu faire exploser son QI en s'entrainant (mon QI a augmenté de 20 points en 2 ans).

    J'espère t'avoir apporté des réponses.

    A+.
    les hommes veulent tout connaitre de l'univers,les XTsiens se contentent de l'observer

  4. #3
    ananda

    Re : intelligence et gènes

    Citation Envoyé par kawther Voir le message
    bonjour à tous!

    L'intélligence est un don; on entend dire souvent qu'elle existe sous plusieurs types (intélligence scientifique, téchnique...scociale)
    Elle serait donc un caractère contrôlé par un gene existant sous plusieurs versions alléliques.Chez un individu, ce gène se présenterait par 2 allèles (identiques ou différents) figurant sur une paire de chromosomes et dans un locus bien déterminés.
    je voudrais savoir sur quelle paire serait placé ce gene?
    et si les hétérosomes (chromosomes sexuelles) sont impliqués et toutes autres informations concernant cette hypothèse! MERCI INFINIMENT
    Yo
    L'hypothèse 1 caractère=1 gène est vérifiée dans le cas de certaines maladies.
    Mais comme l'a dit synchrotron, l'Intelligence est un caractère complexe, constitué pour une partie par de l'inné (ce que tu appelles "le don") mais constitué essentiellement par de l'acquis : le fait de vivre dans un environnement riche et varié, notre expérience, etc. (pour faire court). Vouloir isoler, ou croire en l'existence d'un gène de l'Intelligence, c'est complètement débile.

    a+

  5. #4
    kawther

    Re : intelligence et gènes

    donc ...si j'ai bien saisi, il n'ya pas de vrai rapport entre la génétique et l'intélligence et que c'est l'environnement qui influence la réflexion les réactions...
    il est vrai que la culture développe le cerveau mais on ne peut pas développer quelque chose qui n'existe pas déjaje suis favorable à l'idée de synchrotron l'intelligence est trop compliqué pour être assurer par un gene ou un ensemble de protéines mais cela ne peut pas prover que l'intélligence est indépendante du code génitique entièrement

    on conclusion le caractère est contrôlé par l'organisme mais il est sûr qu'il évolue avec l'environement

  6. #5
    synchrotron

    Re : intelligence et gènes

    Salut,

    Tu as des idées butées et surtout des préjugés faux. C'est pas grave, on est tous passé par là avant d'explorer en profondeur et AVEC SAGESSE une science.

    Tu dis "on ne peut pas développer quelquechose qui n'exite pas déjà". Tu es un peu trop extrémiste en disant ça car une personne peu intelligente en possède tout de même. Je te rappelle que tout les mammifères ont une intelligence, à des degrés différents certes, et entre différentes espèces, là on peut clairement dire que leur différence d'intelligence est dûe à leur patrimoine génétique. Mais entre individus d'une même espèce, on peut dire que l'intelligence est la même (à la naissance), c'est la façon de l'utiliser qui la fait croitre ou stabiliser. L'avantage est que ça ne décroit pas, à part pour anomalie (alzeihmer).

    Ensuite tu dis, en conclusion de ce qu'on t'a dit que l'intelligence est donc indépendante de la génétique. Faux : elle est dépendante puisque le fait que nous ayons un cerveau aussi volumineux et ainsi agencé en aires de réflexion dépend de plusieurs gènes, plus évolués que les autres espèces. Ce sont des gènes d'agencement spatial, et d'autres trucs que je connais pas car c'est de la bio du développement. L'espèce humaine est à pied égalitaire face à ces gènes, par contre, les autres espèces sont différentes de ce point de vue.

    En conclusion, on peut dire qu'à la naissance, la majorité d'entre nous sont semblables face à l'intelligence car nous sommes de la même espèce. La variation des gènes responsables de la complexité de notre cerveau influe peut-être sur l'intelligence de chacun mais je pense que cette variation d'intelligence s'efface vite selon l'expérience de la vie.

    Dernier truc, que tu peux voir sur une autre espèce douée d'intelligence : le chien. Un chien ayant un maitre lui faisant faire n'importe quoi sera abruti. Un chien suivant des stages de dressage finira par étonner son maitre qui ne le pensait pas capable de telles prouesses intellectuelles alors que quelques années plus tôt il était chiot et débile! Preuve que son intelligence a crûe avec le travail et les épreuves adéquates, pas besoin de modifier les gènes!

    Désolé pour le roman...

    A+.
    les hommes veulent tout connaitre de l'univers,les XTsiens se contentent de l'observer

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    evospin

    Re : intelligence et gènes

    On fait souvent une grosse erreur, quand on parle de génétique on ne parle que des gènes , or des gènes sans environnement....ca ne veut rien dire.

    l'intelligence dépend du cerveau et de sa morpholgie donc il dépend de gènes , comme n'importe quel autre organe. l'environnement va etre la pour simplement configurer si on peut dire le cerveau. Donc on peut plus parler de potentiel d'inteligence au niveau des gènes plutot que d'intelligence pure.

    la part des choses risques d'etre difficle a faire , en effet l'intelligence depend de nombreux gènes et je ne parle même pas des phénomènes d'epistasie.

    En tout cas demander si tel ou tel caractère est génétique ....trouve tjrs la même reponse "oui" car sans gènes il n'y a pas de caractère, mais il faut toujours parlé de l'environnement qui se trouve autour de ce gène car sinon ca n'a aucun sens , sauf dans quelques cas rares chez l'homme.

  9. Publicité
  10. #7
    salam_luna

    Re : intelligence et gènes

    Salut;
    ce que je peux vous dire c'est que le caractère intelligence n'est pas codé par un seul gène c'est plusieurs gènes qui entre en jeu sans oublier bien sur l'action de l'environnement sur l'individu et bien ces gènes sont localisés sur différentes chromosomes, et le degrè de l'intelligence varie en fonction du nombre des gènes actifs. et si je me rapelle bien les génies ont 5 gènes actifs alors que je pense que j'ai un demi gène actif.

  11. #8
    kawther

    Re : intelligence et gènes

    synchrotron tu ne me comprend pas cependant les 2 derniers il ont compris exacte"ment ce que je cherche à savoir eux (peut etre que je ne m'exprime pas bien )
    de toute les façon j'ai bien ma réponse maintenant
    merci quand même!!!

    je ne cherche pas à changer le monde je suis trop petite pour ça et je ne me crois pas supérieur non plus!

  12. #9
    adrislas

    Re : intelligence et gènes

    l'intelligence génétique, je n'y crois pas, je dirais plutôt comme synchrotron. La génétique ne doit qu'intervenir que dans les cas d'exceptionnelle intelligence, et d'exceptionnelle idiotie, le reste, c'est de la stimulation environnementale.

    Pour mon expérience personnelle, l'écrasante majorité des préparationnaires de ma prépa sont des gosses de riches, ou de petite bourgeoisie

    qu'on ne vienne pas me contredire en disant qu'untel a eu des parents pauvres et s'en est bien sorti : parce que d'une part, une hirondelle ne fait pas le printemps, et d'autre part, la richesse des parents est un facteur très important, mais y'en a plein d'autres

    Bref, tout ça pour dire que sauf dans les cas très très extrêmes et donc rares, je suis convaincu, par l'observation seulement, que l'intelligence, c'est bien plus social que génétique ( tout comme son rôle )

  13. #10
    adrislas

    Re : intelligence et gènes

    Citation Envoyé par synchrotron Voir le message
    Ensuite tu dis, en conclusion de ce qu'on t'a dit que l'intelligence est donc indépendante de la génétique. Faux : elle est dépendante puisque le fait que nous ayons un cerveau aussi volumineux
    A+.
    ouais, enfin je ne suis pas expert, mais il semble que la taille du cerveau ne soit pas très représentative, même à environnement similaire ( pour ne pas avoir à parler d'éléphants et de baleines... )

    le néanderthal avait une plus grosse caisse de résonnance que nous...

    et puis même au sein de l'humanité actuelle, hein..

    mais je pense que tu n'en faisais pas un critère suffisant mais nécessaire

  14. #11
    ananda

    Re : intelligence et gènes

    Dans l'absolu, toute forme de Vie est intelligente, ou plutôt fait preuve d'intelligence (par sa capacité à se maintenir en vie dans un environnement variable, par sa capacité à se reproduire, etc.).

    Une amibe qui se déplace à la recherche de nourriture fait preuve d'intelligence, tout comme l'éléphant. Après on peut faire appel à des jugements de valeur pour classifier ces formes de vie en fonction de leur niveau d'intelligence...mais il ne faut pas oublier que c'est un regard anthropocentrique.

    Tshcusssssssssssssss

  15. #12
    Akïn

    Re : intelligence et gènes

    L'intelligence se travaille.

    Seul le développement du cerveau est génétiquement "controlé". Un article asez récent parle d'un gène impliqué dans le développement de certaines partie du cerveau.

    Il ne faut pas voir un gène isolé des autres mais l'interaction de plusieurs gènes pour avoir un caractère donné.

    Quand bien même une combinaison de gène permettrait d'avoir un développement optimal du cerveau, encore faut il le faire travailler.

    Si tu prenais les jumeaux (qui ont a priori les mêmes gènes ;o)) il n'auront pas forcément la même "intelligence" selon la façon dont ils sont éduqués.

    Si tu stimules intellectuellement le premier et que le second est à l'abandon, il y a fort à parier que le premier est des capacités supérieures au second.

    Dans les premières années de la vie, les connexions se forment beaucoup plus facilement. Autrement dit, je pense qu'il y a effectivement une composante génétique mais également une composante issue de l'éducation que l'enfant reçoit.

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] Gènes liés ou gènes indépendants??
    Par dj_titeuf dans le forum Biologie
    Réponses: 24
    Dernier message: 19/04/2016, 21h20
  2. [Biochimie] Intelligence
    Par Indoterrestre dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2007, 09h56
  3. [Génétique] Activité des gènes/gènes multiple
    Par kowainski dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/09/2007, 19h34
  4. limite intelligence
    Par katib71 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 28
    Dernier message: 08/07/2006, 07h30
  5. Intelligence
    Par dockfox dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/12/2005, 21h29