Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Particularités membranaires des lysosomes



  1. #1
    Mumu_

    Particularités membranaires des lysosomes

    Bonsoir,

    J'aurais quelques questions par rapport aux lysosomes. Si j'ai bien compris, les lysosomes contiennent un certain nombre d'hydrolases, dont le pH optimum est plutôt acide.

    L'adressage des hydrolases se fait par la reconnaissance de l'étiquette mannose 6 phosphate. Où sont situés exactement les récepteurs de cette étiquette? (dès les vésicules de sécrétion du Golgi, bien après, etc etc). Cette étiquette est-elle spécifique des vésicules lysosomiales?

    Ces enzymes existent-elles sous forme active dans les lysosomes?sous forme de précurseurs protéiques?

    Et si elles sont sous forme active, existe-t-il un "système de protection" de la membrane des lysosomes? (composition biochimique particulière, etc etc)

    Enfin (c'est la dernière promis! ), existe-t-il un marqueur spécifique de ces lysosomes permettant une visualisation par immunofluorescence par exemple? tout ce que j'ai trouvé sur le sujet, c'est la caractérisation enzymatique par activité phosphatidase acide, mais cela suppose de travailler sur du matériel fixé.


    Voilà voilà pour les questions du soir, et un grand merci à ceux qui pourront y consacrer un peu de temps. (même si ce n'est que pour conseiller un article ou autre! )

    Bonne soirée à tous,
    Mumu

    -----

    -----
    A quoi bon remettre à demain ce qu'on peut faire avec ses pieds. [M. Roche] :-)

  2. Publicité
  3. #2
    vanessa25

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    bonjour,

    effectivement les lysosomes contiennent des hydrolases qui ont une activité optimale lorsque le pH est acide, environ 5.
    Les récepteurs du mannose 6 phosphate sont stockés dans un compartiment endosomal tardif qu'on appelle corps multivésiculaire (MVB), car il contient de nombreuses petites vésicules internes. Ce compartiment est un centre de tri pour la cellule. En effet, des molécules (récepteurs membranaires, hydrolases...) passent dans les vésicules du MVB pour etre ensuite dirigés vers les lysosomes ou elles seront dégradées. Les récepteurs du mannose 6 P, transitent entre le Golgi et le MVB.

    les hydrolases sont biosynthétisées sous forme de précurseur de haut poids moléculaire, qui transitent vers le golgi ou elles subissent des modifications et des clivages, puis sont reconnues par les récepteurs du mannose 6p, qui les dirigent vers le MVB. Une fusion entre le MVB et les lysosomes permet de déverser les vésicules du MVB dans les lysosomes ou tout le contenu est dégradé. Les hydrolases subissent donc encore des clivages qui vont leur permettre de devenir actives dans les lysosomes.

    concernant le marqueur des lysosomes...dans le cas des levures, tu peux utiliser le FM4_64 qui est un marqueur de compartiment endocytique, qui colore aussi la membrane de la vacuole (lysosome chez la levure) en rouge. Chez les mammifère je ne sais pas, peut etre que tu peux tagger avec un marqueur fluo certaines protéines de la membrane des lysosomes, comme le DPAP-B...

    voila, je ne sais pas si tout ça va t'aider.

    Vanessa25

  4. #3
    Mumu_

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    Bonjour


    Merci beaucoup pour toutes ces réponses , cela m'éclaire sur pas mal de points...et en apportent d'autres! (la biologie quoi! )

    Il ne me reste plus qu'à me trouver une bonne petite revue sur les MVB...faire le point sur tous ces systèmes membranaires n'est pas évident!


    Merci encore

    Mumu
    -----
    A quoi bon remettre à demain ce qu'on peut faire avec ses pieds. [M. Roche] :-)

  5. #4
    Akïn

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    La chance est avec toi

    Je travaille en fait sur le traffic de bactéries intracellulaire obligatoire.
    Mes cellules d'études sont (pour le moment) les macrophages (comme cellules à activités lysosomiales, tu peux difficilement réver mieux ^^)

    Les marqueurs sont différents selon le type de lysosomes que tu cherches à mettre en évidence.

    Prenons le cas d'une bactétie x (imagine un cas simple hein ) Elle entre dans le macrophage et est dirigé vers EE (early endosome) dont les marqueurs principaux sont EEA1 et Rab5.
    Elle peut ensuite être dirigé soit:
    - vers le recycling endosome (marqué par la transferrine) qui redirige ses vésicules vers le compartiment extra-cellulaire
    - vers le "Late Endosome" (Marqueurs Rab7) qui acheminera ensuite la bactérie vers le compartiment lysosomial proprement dit dont les marqueurs sont LAMP1 et Cathepsine D

    Je ne te donne ici que les principaux marqueurs mais si tu en veux d'autres, n'hesite pas

    Par ailleurs, petite remarque: quand je dis que les vésicules passent d'un site à un autre, on ne sait pas précisemment s'il s'agit de vésicule allant d'un stade à un autre ou s'il s'agit d'une évolution de ces endosomes du stade précoce vers le stade tardifs et lysosomial.

    Espérant avoir répondu comme tu l'entendais, bonne journée =)

  6. #5
    Mumu_

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    Bonsoir

    Merci pour ces réponses. Il me semble avoir déjà entendu parler de LAMP1 en effet

    Bonne continuation pour le boulot en tout cas!
    Mumu
    -----
    A quoi bon remettre à demain ce qu'on peut faire avec ses pieds. [M. Roche] :-)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tiscarab

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    Salut, pour juste completer les autres réponses, si tu veux visualiser des lysosomes en fluo fixé ou en live il existe des sondes comme le lysotracker de chez molecular probes (j'ai pas d'action chez eux!) ou aussi la sulforhodamine B pour les sécrétoires, ce qui évite d'utiliser les anticorps
    voila
    bonne chasse aux lysosomes

  9. Publicité
  10. #7
    Akïn

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    Citation Envoyé par Tiscarab Voir le message
    Salut, pour juste completer les autres réponses, si tu veux visualiser des lysosomes en fluo fixé ou en live il existe des sondes comme le lysotracker de chez molecular probes (j'ai pas d'action chez eux!) ou aussi la sulforhodamine B pour les sécrétoires, ce qui évite d'utiliser les anticorps
    voila
    bonne chasse aux lysosomes
    Le Lysotracker est un composé fluorescent qui va entrer dans tous compartiments acides de la cellule.
    J'ai deja fait quelques protocoles avec mais quelques ptites difficultés à reproduire des protocoles deja existants. La concentration donnée dans la publication semble être erronée ^^

  11. #8
    Tiscarab

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    Nous nous servons du lysotracker pour suivre les granules des lymphocytes (assimilables à des lysosomes sécrétoires qui au passage ont pas mal de protéines de la famille munc). Et aucun pb de protocole, nous suivons celui recommandé par le fournisseur.
    Sinon je crois que la phosphatase acide est un bon marqueur lysosomial ainsi que la Lysosome-associated protein transmembrane 4a

  12. #9
    farhataa

    Re : Particularités membranaires des lysosomes

    Citation Envoyé par Tiscarab Voir le message
    Nous nous servons du lysotracker pour suivre les granules des lymphocytes (assimilables à des lysosomes sécrétoires qui au passage ont pas mal de protéines de la famille munc). Et aucun pb de protocole, nous suivons celui recommandé par le fournisseur.
    Sinon je crois que la phosphatase acide est un bon marqueur lysosomial ainsi que la Lysosome-associated protein transmembrane 4a
    Bonjour ,
    je suis une etudiante en these et je travaille sur une proteine qui se trouve dans les lymphocyte , j'essaye de colocaliser cette proteine et de savoir son trajet , les manip preliminaires me permis de penser aux colocalisation au niveau des lysosomes secretoires le marquage avec le raB27a montre une colocalisation mais moches (aspet different du marquge cathepsine ou lamp2) , j'ai essaye de stabiliser les lysosomes avec la methylamine et le NH4cl mais j'arrive pas a trouver une modification du taux membranaire avec ce traitement.
    peut etre que la dose et le temps d'exposition ne sont pas physiologiques , est ce qu'il ya une autre methode qui permet d'identifier la colocalisation de cette proteine au niveau des lysosomes et est ce que vous savez un protocole pour faire sortir les lysosomes au niveau de la membrane.
    merci d'avance pour votre reponse

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. les lysosomes
    Par didifriends dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/04/2009, 02h50
  2. [Biologie Cellulaire] mise en evidence des protéines membranaires
    Par clémence62 dans le forum Biologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 27/02/2008, 09h45
  3. [Biologie Cellulaire] Protéines membranaires
    Par Novocaine dans le forum Biologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 24/10/2007, 19h09
  4. [Biologie Cellulaire] lysosomes et autolyse
    Par vinici dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/09/2007, 18h46
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 11/02/2005, 09h57