Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

ouverture dans mur porteur



  1. #1
    hotto

    ouverture dans mur porteur


    ------

    Bonjour
    J'ai une ancienne maison en pierre apparentes (mur de 60 cm d'épais) et comme je vais ammenager l'étage ,je compte faire 4 ouvertures (2 cote à cote dans chaque pignon )
    Savez vous où je peux trouver la procedure en image pour percer le mur sans l'ébouler...
    Je crois que je dois faire une demande en mairie pour cela ;Quels sont les critères d'obtentions ?
    Merci
    hotto

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    déja vous faites l'une apres l'autre et tout dépend de la largeur souhaitée

    ensuite vous faites 2 saignées verticales larges de part en part pour chaque porte en laissant le mur existant au milieu vous faites le coffrage dans chaque saignée en faisant gaffe qu'entre les deux piliers il y ait la largeur de la porte souhaitée

    apres vous faites un trou audessus du futur linteau poury passer un madrier costaud qui reposera sur deux étais placés de chaque coté du mur. vous serrez votre madrier avec les étais en les vissant
    ce madrier aura le role de la clef de voute. en faisant gaffe et en portant un casque et des chaussures de sécurité( un pied est vite écrasé) vous pouvez démolir le mur central restant

    il suffira de faire un coffrage reposant sur vos deux piliers. béton armé et surtout d'autres étais en dessous du coffrage

    j'ai fait comme ça pour une porte de 2.40 de largeur et autant en hauteur

    quelle est la largeur de vos portes ?

  4. #3
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    Citation Envoyé par ossau Voir le message
    déja vous faites l'une apres l'autre et tout dépend de la largeur souhaitée

    ensuite vous faites 2 saignées verticales larges de part en part pour chaque porte en laissant le mur existant au milieu vous faites le coffrage dans chaque saignée en faisant gaffe qu'entre les deux piliers il y ait la largeur de la porte souhaitée

    apres vous faites un trou audessus du futur linteau poury passer un madrier costaud qui reposera sur deux étais placés de chaque coté du mur. vous serrez votre madrier avec les étais en les vissant
    ce madrier aura le role de la clef de voute. en faisant gaffe et en portant un casque et des chaussures de sécurité( un pied est vite écrasé) vous pouvez démolir le mur central restant

    il suffira de faire un coffrage reposant sur vos deux piliers. béton armé et surtout d'autres étais en dessous du coffrage

    j'ai fait comme ça pour une porte de 2.40 de largeur et autant en hauteur

    quelle est la largeur de vos portes ?
    bonjour
    Merci pour la réponse
    En fait ce sont des fenetres que je veux installer..Est ce différent?
    Le soucis de placer un basting transversal c'est que la partie qui donnerait sur l'ext serait à 7 m du sol;
    Peut on creer un appui en mettant l'étais de biais ?
    Merci...
    hotto

  5. #4
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    je m'étais aperçu en relisant votre post qu'il s'agissait effectivement d'ouvrir un mur pignon MAIS au premier étage
    forcément ça complique un peu. un étai de biais c'est pas tip top.

    tout dépend en fait de la largeur des fenetres et de la conception du mur. quel liant entre pierres? il se défait facilement?
    si la fenetre ( a faire une par une bien sur) n'est pas trop large, ça peut se faire sans étai mais c'est difficile comme ça a vous dire d'y aller franco! le principe est qu'en enlevant les pierres il va se créer l'effet voute et un équilibre va se faire. mais ça c'est le principe! la réalité dépend de l'état des murs.
    sinon vous pouvez aussi faire un trou en bas du mur niveau plancher au milieu de votre futur fenetre. vous passez votre bastaing qui jouera le role de corbeau. ce bastain bien sur devra etre repris en intérieur par un étai qui serra serré entre votre bastin et je suppose une poutre qui doit etre au ras de votre mur pignon ( ferme de charpente )
    je peux pas m'engager plus ne connaissant pas l'état du chantier

    dimensions des fenetres ?

  6. #5
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    Bonjour
    Merci pour la réponse;
    Il s'agit de mur à l'ancienne avec en fait 2 rangées de pierres montée en parallèle avec des gravats entre les 2 , le tout assemblé avec de la terre argileuse...
    Mais de là à savoir si c'est solide ?
    Dimension du cadre fenetre 1m 10...

    Merci
    hotto

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    Citation Envoyé par hotto Voir le message
    Bonjour
    Merci pour la réponse;
    Il s'agit de mur à l'ancienne avec en fait 2 rangées de pierres montée en parallèle avec des gravats entre les 2 , le tout assemblé avec de la terre argileuse...
    Mais de là à savoir si c'est solide ?
    Dimension du cadre fenetre 1m 10...

    Merci
    hotto
    vu la description de ton mur il y a une solution pour le linteau ( phase l plus délicate car pour les cotes c'est comme je l'ai dit, c'es faisable.

    c'est de faire le linteau en 2 fois. une fois les cotés faits en béton ( ou montés aussi en pierres pourquoi pas) c'est de dégager la moitié de l'épaisseur du mur sur toute la largeur du mur. le fond du coffrage reposant sur le mur, il suffit de clouer une planche( belle et bien épaisse car selon l'esthetisme recherché , elle peut rester à demeure) sur le flanc (mais de largeur inférieure quand même pour y faire glisser le béton. mettre bien sur les fers à béton avant)

    le hic, c'est la hauteur par rapport au sol pour faire l'autre moitié coté extérieure! faisable mais faut un échafaudage! mais quand on rentre dans ce genre de restauration c'est un bon investissement( a choisir costaud et stable!)

  9. Publicité
  10. #7
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    ouverture dans un mur fait de gros galets sur les extérieurs montés à la chaux (merd...!) et rempli de tout venant avec encore de la chaux de plus mauvaise qualité ( l'humeur du açon de l'époque sans dou

    Suppression de la photo hébergée hors du site, les pièces kjointes doivent être postées sur le serveur de Futura Sciences au format graphique Jpg e suivant cette procédure : http://forums.futura-sciences.com/br...procedure.html pour la modération Cram 64.

    on voit l'effet voute,: ça tient "tout seul" il est certain que plus la largeur de l'ouverture est importante, plus le diametre de la voute sera grand pour touver son équilibre. donc dépassé une certaine largeur à démolir en "dentiste"! avec une perche métallique pour se tenir à distance, certains galets faisant leurs 50 kg tout mouillés!
    Dernière modification par Cram 64 ; 05/10/2015 à 17h20.

  11. #8
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    Bonjour
    Merci mais compremps pas trop la technique du linteau en deux fois;
    Schema ou photos?
    merci
    hotto

  12. #9
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    Citation Envoyé par hotto Voir le message
    Bonjour
    Merci mais compremps pas trop la technique du linteau en deux fois;
    Schema ou photos?
    merci
    hotto
    simple mais difficile à expliquer

    une fois les montants de la fenetre faits il reste au milieu la partie du mur qui n'a pas été défaite. comme vous avez une qualité de mur pas trop top ( montée à l'argile!) vous defaisez sur env 30 ou 40 cm de haut et sur la moitié de l'épaisseur de votre mur a partir d'une horizontale reliant les sommets de vos piliers. vous posez une planche a plat sur la partie de mur défaite, vous mettez vos fers en les calant pour qu'ils soient au milieu du béton et vous fermez le flan avec une planche pas trop large pour pouvoir glisser le béton un peu liquide. vous aurez un demi linteau dans le sens de la longueur. opération à recommencer pour l'autre partie. cela permet de moins prendre de risques d'effondrement.

    mais voulez vous le faire en béton? car sinon la même méthode plus rapide peut se faire en faisant la base du linteau avec une belle planche de chene épaisse et vous remplisser dessus en suivant avec le même type de pierres en les scellant au mortier. ce serait suffisant vu que vous avez qu'1.10 de largeur de fenetre entre appuis. c'est plus esthétique aussi

  13. #10
    grard82

    Thumbs up Re : ouverture dans mur porteur

    j'ai moi meme ouvert un mur de 60cm. pour une porte, en r de ch,
    c'est facile mais trés risqué. il faut y aller par demis epaisseur de mur etayer
    couler la poutre puis laisé sécher, et reprendre le percement de l'autre coté . c'est ce que j'ai fait, mais n'ayant pas de plan ,puis 4 ouvertures, je ne peux pas savoir. bonne chance.

  14. #11
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    Bonjour
    Merci !,j'ai compris l'approche par demi épaisseur;
    Mais les montants déja placés alors eux sont montés aussi en demi épaisseur ou bien eux sur la totalité de l'épaisseur du mur? (après le placement des bastaings qui les surplombent)
    Faut il donc en matos au minimum 6 étais et 3 bastaing pour chaque ouverture?ou 4 et 2 suffissent pour 1.20m de longueur c a d sans clef au milieu?
    Merci!
    hotto

  15. #12
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    ah non les cotés je fais un entier à chaque fois, ils vont avoir a peu pres 50 de large peut etre moins( c'a dépend des matériaux que vous allez rencontrer).
    donc planches sur les flancs du mur et planches clouées sur les deux précédents et le tout serré "a mort avec des serres joints! parceque attention lé béton ça pousse terrible! le poids d'une colonne de béton frais est impressionnant. ce n'est jamais assez calé et je me suis fait avoir assez souvent par confiance et le rattrapage est tres difficile

    le plus dur pour vous va peut etre etre de mettre le flanc du coffrage qui est situé en extérieur en attendant qu'il soit serré

  16. Publicité
  17. #13
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    bonjour
    J'ai vu que certains préconisaient en premier plutôt la saignée en demi épaisseur mais à l'horizontal là où sera coulé le futur linteau...
    Qu'en pensez vous?
    Faut il d'abord faire les 2 saignées verticales et leurs jambages ou bien d'abord la saignée horizontale ?
    Dans mon cas pour mur en pierre de 60 cm d'épais et liées à l'argile

  18. #14
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    je pense qu'il faut d'abord faire les deux saignées verticales( l'une apres l'autre), monter les piliers puis apres faire le linteau en 2 fois. je l'ai fait pour une ouverture dans un mur de 60 en cailloux ronds montés à la chaux assez pauvre). l'ouverture faisait 2.50 de large et presque 3 m de haut....( passage de charrettes de foin)
    chaque saignée verticale étant étroite, vous risquez pas ( peu )l'effondrement. les 2 piliers étant faits, vous ne défaites pas le milieu, vous vous contentez au niveau du linteau de dédoubler le mur pour poser une planche en fond de coffrage reposant sur le mur que vous avez laissé, vous ferrailler, vous bétonnez, et une fois sec vous faites l'autre moitié

  19. #15
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    je viens de m'apercevoir que je bégayais dans ma réponse, désolé. Mais avez vous trouvé un échafaudage? 7m de hauteur de travail je crois, attention ça fait haut si on n'est pas habitué, mettre des gardes fous,,,,,

  20. #16
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    bonsoir
    Merci pour la réponse..
    Pour faire tenir l'étais coté exterieur , sur l'expérience d'un ami , il m'a dit que son maçon avais planté à l'extérieur dans son mur entre les pierres (comme le mien ) des pitons en acier au niveau du plancher intérieur de l'étage afin d'y poser en guise de corbeau les futurs 3étais ..C'est solide ,ça ?

    Donc si j'ai tout bien pigé et l'aide de vos conseil, il faut que j'achète :
    6 étais long (réglables 1.6/2.8cm)
    mes madriers (j'en dispose déja et je les couperais pour faire office d'ipn )
    je compte les doubler en les plaquant cote à cote et que je poserais en travers le mur sur[B] champ[/B])
    Quelques broches longues en acier et une masse...
    2 "serres coffrages" (comment ça s'appelle ?)
    Du ferraillage pour les futurs linteaux en bétons (quel cote et forme prendre (chainage triangulaire ,pour pilliers ou simple fer torsadé svp ?)
    Une simple échelle devrait me suffir car je vais essentiellement travailler de l'intérieur à l'étage?!
    Ci joint une photo en simulation,du mur et pignon pour vous donner une idée (l'appui charpente n'est pas loin ?!...)
    Enfin je compte placer des 2 fenêtres de 100 cm en largeur max par pignon
    Du ciment (normal ? pour fairele linteau ?)
    quelques planches à coffrer...
    Voila merci encore de vos futurs conseils !
    hotto
    Images attachées Images attachées

  21. #17
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    Bonjour
    Autre question svp:
    Une fois la saignée verticale ouverte , peut on remonter la colone en empilant des agglos remplis de béton ou bien faut il faire un linteau vertical armé ?;
    Aussi , faut il le faire hors situ ou bien faire un coffrage dans la saignée ?
    Merci pour les infos
    Hotto

  22. #18
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    la photo que vous avez mise est celle de la maison? vous comptez garder les pierres apparentes?
    esthétiquement faire l'encadrement en béton ou parpaings va etre assez dégueu a mon avis vu le paysage des autres maions tres joli.

    donc autre soluce si vous avez des pierres plates ( quel bonheur) a votre disposition: vous faites une saignée verticale un peu plus large et vous montez vos pierres en parement sur les trois faces et au fur a mesure de la prise vous bourrez l'intérieur de mortier et de cailloux tout venants.
    vous parliez de travailler perché en haut d'une échelle. abandonnez cette idée. c'est crevant et risqueè. achetez des treteaux de maçon réglabes, c'est pas cher; vous aurez une plateforme de travail sur la quelle vous pourrez évoluer en sachant que ce genre d'outils est un investissement faible et inusable.
    pour les serres joints , vous en avez 2 types: a frapper et a vis. prenez les a grande courbure. a vis est peut etre préférable dans votre cas car vos murs sont montés à l'arile et ne vont pas forcement aimé etre ébranlés.
    la aussi c'est un investissement indispensable peu onéreux

    ps: ne vous frappez pas la tete pour les ferraillages des poteaux verticaux. c'est pas un immeuble! si c'est c'es bien maconné, ça tient, les anciens ne ferraillaient pas. vous mettez à la limite 2 ou 3 fers torsadés de D10 en linteau

  23. Publicité
  24. #19
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    bonsoir
    Merci de votre réponse mais précisez moi svp les points suivants :
    Je compte travailler à l'étage depuis l'intérieur à savoir que le bas de mon ouverture fenêtre sera à 90cm du sol depuis l'étage (voir la porte d'entrée extérieur à l'étage sur la photo(où il y a la simulation des 2 futurs fenêtres) pour deviner le niveau de l'étage) ;
    J'aurais donc besoin de monter à l'échelle par l'extérieur juste pour planter mes broches et placer avec l'aide d'un copain qui serait lui à l'intérieur à l'étage l'étais et l'ipn (madrier)
    Donc pas besoin de travailler depuis l'extérieur ?


    Le nombre d'étais à acheter (6?)(voir post précèdent ) est il exact ?

    Le système de broche enfoncée à l'extérieur du mur (voir le post précèdent) pour soutenir les étais est il valable ?

    Je comptais cacher les agglos en laissant 10cm de décalage par rapport au mur extérieur et remaçonner ensuite des pierres peu épaisses contre , car j'avais peur qu'en maçonnant des pierres pleines, je n'obtienne pas facilement les cotés internes (qui viennent contre les montants de la fenêtre ) bien plats ?Fais-je erreur ?

    Enfin pour les linteaux horizontaux ,au vue de la photo,est ce que selon vous , des bouts de madrier coupés en 75 cm d'épaisseur x 21cm de large suffiraient en les posant à plat (pour une ouverture de 1 mêtre max ) ou faut il mieux couler un linteau ?

    Merci de vos éclaircissement !
    Hotto

    Citation Envoyé par ossau Voir le message
    la photo que vous avez mise est celle de la maison? vous comptez garder les pierres apparentes?
    esthétiquement faire l'encadrement en béton ou parpaings va etre assez dégueu a mon avis vu le paysage des autres maions tres joli.

    donc autre soluce si vous avez des pierres plates ( quel bonheur) a votre disposition: vous faites une saignée verticale un peu plus large et vous montez vos pierres en parement sur les trois faces et au fur a mesure de la prise vous bourrez l'intérieur de mortier et de cailloux tout venants.
    vous parliez de travailler perché en haut d'une échelle. abandonnez cette idée. c'est crevant et risqueè. achetez des treteaux de maçon réglabes, c'est pas cher; vous aurez une plateforme de travail sur la quelle vous pourrez évoluer en sachant que ce genre d'outils est un investissement faible et inusable.
    pour les serres joints , vous en avez 2 types: a frapper et a vis. prenez les a grande courbure. a vis est peut etre préférable dans votre cas car vos murs sont montés à l'arile et ne vont pas forcement aimé etre ébranlés.
    la aussi c'est un investissement indispensable peu onéreux

    ps: ne vous frappez pas la tete pour les ferraillages des poteaux verticaux. c'est pas un immeuble! si c'est c'es bien maconné, ça tient, les anciens ne ferraillaient pas. vous mettez à la limite 2 ou 3 fers torsadés de D10 en linteau

  25. #20
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    ok pour l'échelle mais pour ce qui est des pitons je ne peux pas comme ça a distance vous renseigner. "Il faut etre dessus pour voir"

    pour ce qui est des étais et serres joints, vous pouvez toujours d'un coup de voiture completer vos achats, a moins d'etre au fin fond de la campagne. c'est aussi le genre de matos qui se prete si vous avez un ami qui bricole.

    pour le linteau: oui vous pouvez vous servir de madriers en linteau. poncez les d'abord pour leur partie visible. les traiter aussi d'un coup de xylo ( essayez de trouver du chene en récup, c'est plus joli

    par précaution, vous pouvez sur ces madriers que vous plantez de quelques clous coulez du mortier qui renforcerons le tout. les madriers feront office de fond de coffrage

  26. #21
    dacos

    Wink Re : ouverture dans mur porteur

    Mis à part le Pb de l'esthétique, le principe est le suivant:
    -Préparer 2 poutres identique en acier, forme en "U" , en les perçant des trous de 14 à 16 mm tous les 40 ou 50 cm sur la + grande dimension (ame du "U" sera verticale, les 2 ailes seront disposées horizontales ), pour les lier ultérieurement avec un tube acier, traversé par une tige filetée formant entretoise. .
    Faire une saignée horizontale dans le mur, au niveau du linteau voulu, dont la profondeur n'excèdera pas LA MOITIÉ DU MUR .
    Mettre en place l'une des 2 poutres acier, préparée.
    Bien rebâtir des pierres maçonnées sur ce 1/2 linteau pour caler le mur en surplomb.
    Quand ce 1/2 linteau est terminé, maçonnerie des pierres ayant au moins 3 jours, procéder à la saignée de l'autre 1/2 linteau en vis à vis et placer la seconde poutre acier en "u", en n'oubliant pas d'intercaler les tubes entretoise et des tiges filetées dans ces tubes, passant par les tous percés dans les poutres acier, comme évoqué dito.
    Ensuite maçonner à nouveau des pierres pour combler le vide au dessus de cette poutre comme il a été fait pour le précédent 1/2 linteau.
    LE PRINCIPE EST LE SUIVANT:
    On procéde par 1/2 linteau et ainsi le mur est toujours maintenu par sa 1/2 épaisseur.
    S'il n'y a pas de seisme pendant les travaux, le résultat est assuré ...

  27. #22
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    bonjour
    Merci ossau pour tes explications...
    Je comptais pour ne pas prendre de risque de rupture superposer à plat 2 madrier de 6 cm d'épais plutot qu'un ?(et avec 3 morceau mis cote à cote pour faire les 60 cm de profondeur du mur.)
    ça vous parait bien comme idée?
    @Dacos
    Dans le principe que vous expliquez , y a t il alors besoin d'étayer pour la saignée horizontale (1 m max pour mon cas ) en demi épaisseur ?
    Merci d'avance
    hotto

  28. #23
    dacos

    Re : ouverture dans mur porteur

    Non, pas besoin d'étayer.
    Il est entendu que le mur est de type massif, assez épais (> 50 cm), en pierres maçonnées le + souvent.
    On fait une première saignée d'1 coté du mur, à la longeur de la poute "UPN" qui sera disposée sur le chant. Cette saignée ( de la moitié de l'épaisseur du mur, environ) aura pour hauteur celle de la poutre, majorée de quelques 8 à 12 cm (pour faciliter la mise en place) espace excédentaire qu'il faudra regarnir ensuite avec des pierres maçonnées pour recaler le demi mur en surplomb au dessus de la poutre "UPN".
    Cela va sans dire, il faut au préalable assurer l'appui des 2 extrémités de la poutre par une assise en béton coulée dans le mur.
    Si vous êtes vraiment intéressé par cette technique, je peux envisager de scanner quelques croquis et vous les expédier.
    Seul bémol: il faut "masquer" ensuite les 2 poutres "UPN" jumellées par un parement rapporté. Mais cela va dépendre de l'esthétique d'ensemble, désirée.
    P.S; J'ai pratiqué cette opération pour ouvrir 2 ouvertures de + de 2 mètres de portée, dans des murs anciens en pierres maçonnées à la chaux, murs de + de 50 cm d'épaisseur. C'était il y a plus de ... 20 ans.
    Aucun problème n'est apparu depuis.

  29. #24
    dacos

    Re : ouverture dans mur porteur

    J'observe ( aprés expédition de ma réponse précédente) que l'ouverture ferait 1 mètre de portée. C'est peu.
    On peut envisager, sur le même principe que j'ai évoqué, de remplacer les poutre acier "UPN" par des poutrelles ( encore appelées "nervure pour plancher en hourdis" ) de plancher en béton précontraint. Sachant que la largeur d'une poutrelle est ( variable selon sa hauteur) généralement de 12 cm, il suffit d'en mettre cote à cote autant qu'il en faut, pour atteindre l'épaisseur du mur. Un mur d'épaisseur 60 cm requérait (5 x 12 ) 5 poutrelles.
    Mais toujours, en procédant par moitié d'épaisseur de mur !

  30. Publicité
  31. #25
    hotto

    Re : ouverture dans mur porteur

    bonjour
    @dacos
    Evidemment , si il est possible de ne pas avoir à étayer , c'est encore mieux !
    Je dispose de nombreux madrier en 6x 20 ou 7.5x20;puis je en les découpant les utiliser comme poutrelle ?
    hotto

  32. #26
    azer

    Re : ouverture dans mur porteur

    salut,

    si ça peut t'aider...

    A+
    Images attachées Images attachées

  33. #27
    dacos

    Re : ouverture dans mur porteur

    La photo jointe montre une fissure verticale. Pas rassurant .
    La cohésion des pierres semble problématique pour assurer une démolition "contrôlée".
    Quelle est l'épaisseur de ce mur ?
    S'agit-il d'ôter le linteau en pierre de taille en place, et de le refaire?.
    Un photo plus générale avec un peu plus de recul permettrait de mieux cerner l'ensemble du problème . Mieux, une photo avec un tracé en sur-impression de l'emplacement et les dimensions approximatives du projet de l'ouverture.
    Des logiciels de dessin (tel que "PAINT" livré avec Windows) rendent cela facile.
    A première vue, d'après cette photo, l'opération me semble plus aléatoire.

  34. #28
    azer

    Re : ouverture dans mur porteur

    salut dacos,

    la photo est juste là pour la démonstration du serrage de mur....

    Le poteau de gauche est coulé ainsi que le demi linteau intérieur.

    Mieux, une photo avec un tracé en sur-impression de l'emplacement et les dimensions approximatives du projet de l'ouverture.
    regarde mieux, le tracé est fait au cordeau bleu...

    La photo jointe montre une fissure verticale. Pas rassurant .
    La cohésion des pierres semble problématique pour assurer une démolition "contrôlée"
    trop tard, ouvert et déja fini...sans problème, d'où l'étaillage.
    2 ans que je suis sur cette rénovation, alors des ouvertures, il y en a eu...
    Là, c'est la dernière.

    A+

  35. #29
    sgreeg

    Re : ouverture dans mur porteur

    attention tres important de ferailler le lainteau surtout construction en pierre sinon la porte ou fenetre bloquera a un moment ou un autre dù au tassement

  36. #30
    ossau

    Re : ouverture dans mur porteur

    Citation Envoyé par sgreeg Voir le message
    attention tres important de ferailler le lainteau surtout construction en pierre sinon la porte ou fenetre bloquera a un moment ou un autre dù au tassement
    ah bon? et avant qu'existe le béton armé, ils faisaient comment ? ils ouvraient pas les fenetres ?

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Trou dans mur porteur pour pdm
    Par Sdine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/11/2008, 14h46
  2. Mur porteur ouverture
    Par sebastien legrand dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2008, 19h47
  3. Création de linteau dans un mur porteur
    Par sirius10 dans le forum Technologies
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/08/2008, 21h42
  4. Ouverture dans un mur de refend et ipe
    Par Raphton dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/06/2008, 10h24
  5. Conseils pour ouverture mur porteur
    Par backfull dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/05/2008, 08h18
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison